Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

25 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01721.pdf (GUIPRONVEL (29). le site de Lanhuel. rapport de sondage)
  • GUIPRONVEL (29). le site de Lanhuel. rapport de sondage
  • 29
  • Rapport de sondage archéologique sur LE SITE DE LANHUEL EN GUIPRONVEL (FINISTERE) Numéro de site : 29 076 005 Du 01 au 19 septembre 2000 Yvan PAILLER avec la collaboration de Sur le terrain : Gaëlle CORBIN, Solène COLLIN, Tinaig CLODORE, Jérémie JOSSELIN, Aude LEROY Jacky
  • GOULETQUER i^ei Rapport de sondage archéologique sur LE SITE DE LANHUEL EN GUIPRONVEL (FINISTERE) Numéro de site : 29 076 005 Du 01 au 19 septembre 2000 Yvan PAILLER avec la collaboration de Sur le terrain : Gaëlle CORBIN, Solène COLLIN, Tinaig CLODORE, Jérémie JOSSELIN, Aude LEROY
  • Trédudon, 29690 BERRIEN 13, rue de l'Argoat 29870 COAT-MEAL rue du Stade 29830 SAINT-PABU route de Trélivalaire 29300 QUIMPERLE 10, rue Laurent Le Gendre, 29200 BREST 02 98 89 98 02 98 69 48 01 64 29 79 02 97 25 36 02 98 56 22 06 19 79 07 06 19 49 40 06 68 01 15 02 98 81 07 02 43 49 24
  • de site : 29 076 005 Carte IGN : 0416 ET, TOP 25, Plouguemeau les Abers Coordonnées Lambert : X = 90, 400, Y = 1112, 000 Programmes : 011 : Apparition du Néolithique et Néolithique ancien 012: Habitats, sépultures, productions, échanges Financement : Etat : 3000 Francs pour
RAP01686.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). impasse de la Salette. rapport de diagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). impasse de la Salette. rapport de diagnostic
  • 29
  • Impasse de La Salette CARHAIX-PLOUGUER (29 024 382) (Finistère) DFS de sondages archéologiques 13/11 -15/11/2000 par Gaétan Le Cloirec A.F.A.N. Rennes : S.RA. Bretagne 2000 1686 2 t NOV. 2000 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPÉRATION SITE n° Département
  • : Finistère 29 024 382 COMMUNE : Carhaix-Plouguer Lieu dit ou adresse : Impasse de la Salette Année cadastre : 1984 Coordonnées Lambert Zone : Section(s) et parcel le(s) AM. 353, AM 354, AM. 460 Altitude : x1 = 162,2 x2 = x3 = y1 = 1080,8 y2 = y3 = IDENTITE DE L'OPERATION
  • Autorisation n° 2000/080 valable du 13/11 au TITULAIRE (nom et prénom) : Le Cloirec Gaétan 24/11/2000 Nature: EV SP SU Organisme de rattachement : A.F.A.N. Propriétaire du terrain : Raoult André Protection juridique : devis signé et accord écrit du propriétaire Motif de
  • mobilier) : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 2000 AUTEUR (nom, prénom) : Le Cloirec Gaétan COLLABORATEUR(S) : TITRE : Impasse de la Salette - Carhaix-Plouguer (Finistère) Sous-titre : DFS de sondages archéologiques - 13/11 au 15/11/2000 Nombre de volumes : 1 nbre de pages
RAP01715.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). rue des Quatre Vents. rapport de diagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). rue des Quatre Vents. rapport de diagnostic
  • 29
  • Rue des Quatre Vents (parcelles AC, 355, 88, 357, 393) CARHAIX-PLOUGUER (29 024 067) (Finistère) DFS de sondages archéologiques 04/12 - 08/12/2000 Sous la direction de Gaétan Le Cloirec A.F.A.N. RENNES : SR.A. Bretagne mç FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION SITE n" DE
  • L'OPÉRATION Département : Finistère 29 024 067 COMMUNE : Carhaix-Plouguer Lieu dit ou adresse : rue des Quatre Vents Section(s) et parcelle(s) : AC.355, AC.357, AC.393, AC.88 Altitude : Année cadastre : 1984 Coordonnées Lambert Zone : x1 = 162,8 x2 = x3 = y1 = 1081,6 y2 = y3
  • = IDENTITE Autorisation n° 2000/084 valable du DE L'OPERA 04/12 au TION 15/12/2000 Nature: EV SP SU TITULAIRE (nom et prénom) : Le Cloirec Gaétan Organisme de rattachement : A.F.A.N. Propriétaire du terrain : Pierre Le Pors Protection juridique : devis signé et accord écrit
  • perpendiculaires. du mobilier : des fonds documentaires : SRA Bretagne N° des 10 à 20 diapo. les plus représentatives, fouille et mobilier) : REFERENCES ANNEE : 2000 BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS AUTEUR (nom, prénom) : Le Cloirec Gaétan COLLABORATEUR(S) : Nicolas Eric, Vipard Laurent. TITRE
  • : Rue des Quatre Vents (parcelles AC. 355, 88, 357, 393) - Carhaix-Plouguer Sous-titre : DFS de sondages archéologiques Nombre de volumes : 1 (Finistère) - 04/12 au 15/12/2000 nbre de pages : 25 nbrefig. : 18 nbre planches : SOMMAIRE Générique de l'opération p.2 1. Cadre de
RAP01690.pdf (QUIMPER (29). l'habitat de Corniguel I. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). l'habitat de Corniguel I. rapport de diagnostic
  • 29
  • RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A."de Bretagne - 2000 /630 VESTIGES D'HABITAT PROTOHISTORIQUE AU CORNIGUEL 1 A QUIMPER (FINISTÈRE) Q U I M P E R - CORNIGUEL 1 (29 232 102) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE DIAGNOSTIQUE ARCHÉOLOGIQUE Jean Paul LE BIHAN et
  • VESTIGES D'HABITAT PROTOHISTORIQUE AU CORNIGUEL 1 A QUIMPER (FINISTÈRE) Q U I M P E R - CORNIGUEL 1 (29 232 102) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE Jean-Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE
  • Jean-François VILLARD VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A. de Bretagne 2000 s C) S s £ § Siten°:L_2JL9J L A I L U ^ J LULOJLAJ 1 Département : FINISTERE Commune : QUIMPER Lieu-dit ou adresse : Corniguel 1 Il I
  • Al | Cadastre : QUIMPER Année: 1999 Section et parcelle : IA 31 Coordonnées Lambert : Zone : Il Abcisse : 119.2 Ordonnée : 2349 . 7 Altitude : 19 - 28 m Propriétaire du terrain : VILLE DE QUIMPER Protection juridique : Néant Autorisation n° : 2000 - 055 Valable du 30/03 au: 30
  • /04 2000 g 2 » Titulaire : LE BIHAN Jean - Paul 1 o © Organisme de rattachement : VILLE DE QUIMPER I g Raison de l'urgence : Projet immobilier s 1 5 Kï as Maître d'ouvrage des travaux : VILLE DE QUIMPER Surface fouillée : 3650 m2 Surface estimée du site : 20000 m2 Mots
  • - XVe siècles selon l'auteur de la fouille), et un autre " plus ancien ". Parallèlement au diagnostic archéologique du Corniguel 1, une autre opération de même type est conduite à quelques hectomètres au sud-est (Corniguel 2, Le Bihan et al 2000). Les résultats sont positifs dans la
  • à 120 m et leur profondeur de 0,25 m à 0,40 m. Elles s'étiraient sur une longueur totale de 500 m et couvraient une superficie de 2000 m2, soit environ 10% du site. Elles étaient orientées en fonction de la topographie des lieux. La densité des vestiges découverts dans les
  • . 16 et 17; cl.21 à 29. Trois structures de combustion présentent des caractères morphologiques identiques mais bien particuliers. Il s'agit des structures S.201, 202 et 203. Peu profondes, dans leur état actuel de conservation (0,10 sous le niveau du sol naturel), elles se
  • exclusives, les structures mises au jour correspondent bien à celles des habitats protohistoriques. L'absence de tout enclos rappelle les observations faites à Keryen (Le Bihan, 2000) et Kervéguen (Le Bihan, 1999) : ces sites protohistoriques sont datés du 1er âge du Fer et, dans les deux
  • présence d'un nouvel habitat ancien (Le Bihan, 2000, Corniguel 2) dans le secteur géographique du Corniguel confirme la nécessité d'envisager cette partie du territoire Quimper comme un espace particulier, doté d'une certaine unité géographique. Même si un tel concept peuvent sembler
  • vestiges archéologiques de Ken'éguen 8 (ELIS) à Quimper (Finistère) , D.F.S. S.R.A de Bretagne, 28 p. 23 fig. et annexes. J.-P LE BIHAN, Y.-L. GOALIC, 2000 : Occupation protohistorique et parcellaire ancien à Ker-Yen (Quimper, Finistère), D.F.S. S.R.A de Bretagne, 9 p, 30 fig. J-P. LE
  • BIHAN, 2000 : Quelques remarques à propos du 1er âge du Fer à l'ouest de l'Armorique, dans Bulletin de Liaison 2000, A.F.E.A.F. J.-P. LE BIHAN, J.-F. VILLARD, 2000 : Les vestiges d'habitats protohistoriques du Corniguel 2 à Quimper (Finistère), D.F.S., S.R.A., Rennes, 2000. J.-P. LE
  • BIHAN, à paraître : Habitat et territoire : deux exemples armoricains ; l'île d'Ouessant aux âges du Fer, Quimper à la Tène finale, actes du colloque A.F.E.A.F. de Martigues, 2000. Y. LE BIHAN, 1998 : Quimper, 2bis allée Meschinot, dans Notices d'archéologie finistérienne, Bull. Soc
  • " four " S.201 Cl.26 et 27, Quimper, Corniguel 1 tranchée B.IV, base du " four " S.202 Cl.28 et 29, Quimper, Corniguel 1 tranchée B.IV, base du " four " S.203 Cl.30 et 31, Quimper, Corniguel 1 tranchée B.IV, fosse S.200 Cl.32 et 33, Quimper, Corniguel 1 tranchée B.IV, fosse S.200
RAP01688.pdf (QUIMPER (29). vestiges protohistoriques et médiévaux au Moustoir 2. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). vestiges protohistoriques et médiévaux au Moustoir 2. rapport de diagnostic
  • 29
  • ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A. de Bretagne - 2000 r — — — 1668 LE MOUSTOIR 2 RA2000 VESTIGES PROTOHISTORIQUES, ANTIQUES ET MEDIEVAUX AU MOUSTOIR2 A QUIMPER (FINISTÈRE) QUIMPER - LE MOUSTOIR 2 (29 232 091) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE DIAGNOSTIQUE
  • VESTIGES PROTOHISTORIQUES, ANTIQUES ET MEDIEVAUX AU MOUSTOIR2 A QUIMPER (FINISTÈRE) QUIMPER - LE MOUSTOIR 2 - (29 232 091) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE Jean-Pau! LE BfflAN et Jean-François VIL,LARD collaboration : CENTRE DE RECHERCHE
  • ARCHÉOLOGIQUE Jean Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A. de Bretagne 2000 Site n° :|_JLI U L I U U U U L A J l A Département : FINISTERE Commune : QUIMPER Lieu-dit ou adresse : LE MOUSTOIR
  • s .3 Cl g S £ S Cadastre : QUIMPER Année : 1999 Section et parcelle : DH 710, 711 Coordonnées Lambert : Zone : Il Abcisse : 1 1 8 . 2 Ordonnée : 2349 . 7 Altitude: 13-32 m Propriétaire du terrain : VILLE DE QUIMPER Protection juridique : Néant Autorisation n° : 2000 - 075
  • Valable du 11/09 au: 11/10 § S > a u ^ S Titulaire : LE BIHAN Jean - Paul Organisme de rattachement : VILLE DE QUIMPER il Raison de l'urgence : Projet immobilier ^ Surface fouillée : 3500 m2 es; 2000 Maître d'ouvrage des travaux : VILLE DE QUIMPER Surface estimée du site
  • Kerlagatu, mirent en évidence deux enclos : l'un médiéval (XIVe - XV e selon l'auteur de la fouille), et un autre enclos, " plus ancien ". - Au début de l'année 2000, les deux diagnostics du Corniguel 1 (Corniguel 1, Le Bihan et a1 2000) et du Corniguel 2 (Corniguel 2, Le Bihan et al
  • 2000) mirent au jour des vestiges d'habitats ouverts protohistoriques (Bronze ancien et âge du Fer) A ces découvertes bien étalonnées, il convient d'ajouter la forte présomption d'occupation qui s'applique à un tel promontoire. La qualité des expositions au sud pour une partie du
  • lorsque nous évoquerons les vestiges gallo-romains car T.31 prolonge un fossé antique de la parcelle voisine (cf. mfra). - T.29 : Légèrement décalé au nord de l'axe de symétrie de l'enclos Us.05, l'excroissance T.29 n'est peut-être qu'une amorce de fossé interrompu. A 6,50 m seulement
  • .29). Des pierres de calage semblent le confirmer. Quelques tessons protohistoriques sont associés à cette structure. Il semble raisonnable de dater tous ces vestiges d'une période analogue à celle des tombes. Un rebord de vase à décor digité appliqué au sommet de la lèvre peut
  • et Goalic, 2000). A chaque fois, il est possible d'observer le degré d'arasement de leurs vestiges. Seule la base de la fosse et du vase demeurent en place. Cela signifie que la terre végétale, l'éventuel limon sous-jacent et une partie du substrat géologiques ont disparu
  • . L'épaisseur des arrachements est toujours de plusieurs décimètres Cl.29 : Tranchée B.VIII : zone d'enfouissement de sépultures ; tombe S.43 et trou de poteau S.44 3 5 DES VESTIGES DE NATURE ET DE DATE INDETERMINEES Un certain nombre de fossés et de structures en creux échappent à
  • plus raisonnable d'envisager une date plus récente. Le raccordement au système de l'enclos Us.05 a déjà été envisagé (T.29). 3.5.2. Le fossé T. 22 et les structures voisines 3.5.2.1. Description -Lefossé T.22 Fig. 10 et 22, cl.33 et 34 Découvert au nord de la tranchée B VI et
RAP01674.pdf (QUIMPER (29). Corniguel II. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). Corniguel II. rapport de diagnostic
  • 29
  • VESTIGES D'HABITAT PROTOHISTORIQUE AU CORNIGUEL 2 A QUIMPER (FINISTÈRE) QUIMPER - CORNIGUEL 2 (29 232 103) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE - ANNÉE 2000 Jean-Paul LE BIHAN VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A
  • . de Bretagne - 2000 % VESTIGES D'HABITAT PROTOHISTORIQUE AU CORNIGUEL 2 A QUIMPER (FINISTÈRE) QUIMPER - CORNIGUEL 2 (29 232 103) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE SONDAGE ARCHÉOLOGIQUE PRÉALABLE ANNÉE 2000 Jean Paul LE BIHAN VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE
  • RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A. de Bretagne 2000 ^ Site n° :|_2JLJLI L_2JL?JL2J M 11 0 11 3 Département : FINISTERE Commune : QUIMPER j>< co Lieu-dit ou adresse : Corniguel 2 ^ S S > tq Q Cadastre : QUIMPER Année : 1999 Section et parcelle : DH 99
  • Coordonnées Lambert : Z o n e : Il Abcisse : 119.15 Ordonnée : 2349 . 25 Altitude : 7 - 1 7 m Propriétaire du terrain : VILLE DE QUIMPER Protection juridique : Néant to > 3 < O) 5 Autorisation n° : 2000 - 056 Valable du 15/04 au: 15/05 2000 Titulaire : LE BIHAN Jean - Paul Organisme
  • , 2000). Les résultats sont positifs dans la mesure où les vestiges d'un habitat ouvert de l'âge du Bronze ancien sont mis au jour. A ces découvertes bien étalonnées il convient d'ajouter la forte présomption d'occupation que constitue l'ensemble du promontoire du Corniguel en aval
  • face externe, ainsi que la forme rapprochent ce tesson des poteries mises au jour sur le site de MezNotariou à Ouessant et inclinent à proposer le 1er âge du Fer comme date de fabrication (Le Bihan, 2000) ; il ne faut pas non plus rejeter une datation plus ancienne, au Néolithique
  • la Tène ancienne (Le Bihan 2000). Il s'agit là d'intuitions issues d'expériences accumulées. Elles seraient en accord avec la date du 1er âge du Fer proposée, avec réserves, pour la fosse S. 10, mais il ne pas faut négliger un date nettement plus ancienne. La date du Bronze ancien
  • 400 mètres vers l'est. Quelles que furent les situations successives, la localisation du site du Corniguel 2 se révèle très intéressante. 4.1.3. Intégration dans le secteur géographique du Corniguel La présence d'un nouvel habitat (Le Bihan, 2000, Corniguel 1) dans le secteur
  • (EL18) à Ouimper (Finistère) , D.F.S. S.R.A de Bretagne, 28 p. 23 fig. et annexes. J.-P. LE BIHAN, Y.-L. GOALIC, 2000 : Occupation protohistorique Ker-Yen (Quimper, Finistère•), D.F.S. S.R.A de Bretagne, 9 p, 30 fig. et parcellaire ancien à J-P. LE BIHAN, 2000 : Quelques remarques
  • à propos du 1er âge du Fer à l'ouest de l'Armorique, dans Bulletin de Liaison 2000, A.F.E.A.F. J.-P. LE BIHAN, J.-F. VILLARD, 2000 : Les vestiges d'habitats protohistoriques du Corniguel 1 à Quimper (Finistère), D.F.S., S.R.A., Rennes, 2000. J.-P. LE BIHAN, à paraître : Habitat
  • et territoire : deux exemples armoricains ; l'île d'Ouessant aux âges du Fer, Quimper à la Tène finale, actes du colloque A.F.E.A.F. de Martigues, 2000. Y. LE BIHAN, 1998 : Quimper, 2bis allée Meschinot, dans Notices d'archéologie finistérienne, Bull. Soc. Archéo du Finistère
  • Itinéraire antique Site gallo-romain "> \ | Site du 1er âge du Fer, La Tène ancienne / moyenne Site médiéval Haut talus de terre et de pierres ou bourrelet de terre Sondage 1997/2000 ® Présence d'éclats de silex Courbes de niveau (tous les 25 m) 0 1 jo-g 1 km • I Fig. 3
RAP01668.pdf (QUIMPER (29). vestiges d'une route ancienne à prat ar rouz 2. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). vestiges d'une route ancienne à prat ar rouz 2. rapport de diagnostic
  • 29
  • VESTIGES DE ROUTE ANCIENNE A PRAT-AR-ROUZ 2 A QUIMPER (FINISTERE) QUIMPER - PRAT-AR-ROUZ 2 (29 232 101) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE - ANNEE 2000 Jean-Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE RECHERCHE ARCHEOLOGIQUE DU
  • FINISTERE. Rennes : S.R.A. de Bretagne - 2000 VESTIGES DE ROUTE ANCIENNE A PRAT-AR-ROUZ 2 A QUIMPER (FINISTERE) QUIMPER - PRAT-AR-ROUZ (29 232 101) (Finistère) QUIMPER - PRAT-AR-ROUZ 2 (29 232 101) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE DE SONDAGE ARCHEOLOGIQUE PREALABLE ANNEE 2000
  • Jean Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD VILLE DE QUIMPER collaboration : CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rennes : S.R.A. de Bretagne 2000 % s Site n° :|_JLI ULI L U ^ J ^ J L U L . 0 J L U L_Jl Département : FINISTERE Commune : QUIMPER Lieu-dit ou adresse
  • n° : 2000/051 Valable du 15/03 au: 31/03 g S 1 o© 1 g s Titulaire : 2000 LE BIHAN Jean - Paul Organisme de rattachement : VILLE DE QUIMPER Raison de l'urgence : Projet immobilier Maître d'ouvrage des travaux : as Surface fouillée : 650 m2 Surface estimée du site : 5000 m2
  • mise au jour de quelques traces ténues d'occupation protohistorique et médiévale (Le Bihan, D.F.S., 1994 et 2000). Le cadastre de 1835 inscrit la parcelle 52 du cadastre actuel dans ensemble de deux très vastes champs séparés par la route qui, quittant le bourg de Penhars
RAP01699.pdf (QUIMPER (29). 6 rue des Brizeux. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). 6 rue des Brizeux. rapport de diagnostic
  • 29
  • Cadastre : QUIMPER Année : 1993 S 1 Section et parcelle : BM 276, 277 Coordonnées Lambert : Zone : Il Abcisse : 117 . 75 Ordonnée : 2352 . 95 Altitude : 29 m Propriétaire du terrain : J.-C. DOUX Protection juridique : Néant Autorisation n° : 2000/037 Valable du 17/01 au: 15/02 § S
  • m LES VESTIGES MEDIEVAUX ET MODERNES, 6bis R U E B R I Z E U X A QUIMPER (Finistère) (29 232 097) (Finistère) DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE DE TRAVAUX Jean-Paul L E B I H A N et Jean-François V I L L a R D Monsieur J . - C . D O U X C E N T R E DE R E C H E R C H E A R C H
  • E O L O G I Q U E DU FINISTERE. Rennes : S.R.A. de Bretagne -1999 LES VESTIGES ARCHEOLOGIQUES DE KERVEGUEN 8 (EL.18) A QUIMPER (FINISTERE) (29 232 097) (Finistère) DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE DE TRAVAUX Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN Avec le concours scientifique
  • 1 o o g s 1 s 8 as 2000 Titulaire : LE BIHAN Jean - Paul Organisme de rattachement : VILLE DE QUIMPER Raison de l'urgence : Projet immobilier Maître d'ouvrage des travaux : Surface fouillée : 3 5 m 2 Surface estimée du site : 250 m2 Mots-clefs (thésaurus DR ACAR pour ia
  • REMPART Ch.4 LES VESTIGES DU SONDAGE D p.29 1. LES CONSTRUCTIONS ANCIENNES 1.1 LE MUR M. 17 1.2. LA SECTION DE MUR M.8 2. LES VESTIGES DU BÂTIMENT B 2.1. LES MURS 2.2. LE SOL (Us. 18) 2.3. UN DRAIN (Us.20) 3. OCCUPATION ET ABANDON DU BÂTIMENT B 3.1 LES COUCHES D'OCCUPATION ET
  • vers la ville basse de Quimper. L'altitude est de 29 m et la topographie des lieux se caractérise par une domination de la vallée du Steïr vers l'ouest et un adossement au plateau au nord et à l'est. Moins forte que vers l'ouest, la pente naturelle est assez sensible vers le sud. Il
  • l'aile nord et sur le rempart. L'altitude de ce jardin est de 29 m Le jardin extérieur s'intercale, en terrasse, entre le pied du flanc occidental du rempart et le la rue du Pichéry qu'il domine de 3,50 m sur sa bordure occidentale. Large de 6 m au sud, cet espace se rétrécit
  • . Pour des raisons de sécurité, les observations des archéologues et le relevé de la coupe de terrain estouest, sans doute essentiel, ne devaient et ne pouvaient s'exécuter qu'au fil de la démolition et de manière assez sommaire. 3.2.2. La seconde campagne, janvier 2000 Les
  • intéressants. 1 LE BÂTIMENT A Fig. 19 à 29 ; cl.24 à 39. Cerné par trois murs, le bâtiment A livre trois types de vestiges. 1.1. LES REMBLAIS La tranchée est creusée à la pelle mécanique tant que la fouille traverse des couches de remblais peu organisés mais identifiables en coupe
  • contact de l'assise supérieure. L'angle entre M.5 et M.4 est de 95°. 1.2.2. Le mur M.6 Cl.29 à 31. Orienté est-ouest, le mur M.6 limite le bâtiment au nord. Large de 0,50 m, il est visible sur une longueur de 1,30 m, mais il ne conserve que deux assises. Dans l'angle nord-ouest de
  • naturel évoquée précédemment et les remblais de cailloutis issus de la destruction de ce sol naturel datent d'une époque du site franchement antérieure à la construction du bâtiment A. 2. L'ESPACE ENTRE LE BÂTIMENT A ET LE MUR M.8 Fig. 19 à 25, 29 à 36 ; cl.38 à 51. L'extension de la
RAP01709_1.pdf (QUIMPER (29). Les vestiges des places Laennec et Saint-Corentin et l'histoire de l'urbanisme médiéval de quimper. Rapport de fouille)
  • QUIMPER (29). Les vestiges des places Laennec et Saint-Corentin et l'histoire de l'urbanisme médiéval de quimper. Rapport de fouille
  • 29
  • -' - V'i VILLE DE QUIMPER CENTRE DE RECHERCHE ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE Rennes : S.R.A. de Bretagne - 2000 LES VESTIGES DES PLACES LAENNEC ET SAINT-CORENTIN ET L'HISTOIRE DE l'URBANISME MEDIEVAL DE QUIMPER (FINISTERE) (29 232 80) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE Sous la
  • LES VESTIGES DES PLACES LAENNEC ET SA1NT-CORENTIN ET l'HISTOIRE DE L'URBANISME MEDIEVAL DE QU1MPER (FINISTERE) (29 232 80) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE Sous la direction de Jean-Pau! LE BIHAN Jean-Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD VOLUME 1 '{'A ' , ' , 'y
  • ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE S.R.A. de 2000 Bretagne FICHE SIGNALE :L?J LAJ ULJLAJ LJLJ L8J l_OJ I Département : FINISTERE Site n° g l-N ! L jl i AL I Commune : QUIMPER Lieu-dit ou adresse : Place Laennec co à Q g S £ s Cadastre : QUIMPER Année: 1974 Section et parcelle
  • . METHODE ET MISE EN PLACE DE LA FOUILLE p 23 4.1. L'ESPACE DE FOUILLE 4.2. METHODE FOUILLE 5. ETAT DES LIEUX ET STRUCTURES RECENTES p 5.1. 5.2 5.3. 5.4. 5.5 5.6. 5.7. 29 LES NIVEAUX RECENTS LA TRANCHEE ALLEMANDE LA FONDATION DU SOCLE DE LA STATUE DE LAENNEC LA FOSSE Us.42. LES
  • AMENAGEMENT AUTOUR DE LA RUE OBSCURE p. 167 10 1 A L'EST DE LA RUE OBSCURE : LE SOL Us.29 10.2 A l'OUEST DE LA RUE OBSCURE : LE SOL Us.27 10 3. LA RUE OBSCURE LES DERNIERS MONUMENTS p. 167 11. 11.1 112. 11 3 114 NIVEAUX ET L'ABANDON DES LES DERNIERS NIVEAUX D'OCCUPATION L'ABANDON
  • superficie de près de 2000 m2 de centre urbain médiéval nécessitaient, en 1998, un mode opératoire très différent de celui du diagnostic réalisé en 1996, la problématique scientifique générale s'inscrivait dans le droit fil de recherches amorcées depuis plusieurs années. Il s'agissait de
  • hall de l'Hôtel de ville. Là encore 2000 personnes 3.5 ACTION PEDAGOGIQUE Clichés 1.3.3. et 1.3.4. 22 Vingt-cinq classes d'écoles primaires et secondaires du département du le site, guidés par O. Santré, médiateur scientifique au C.R.A.F et par Y. Le Bihan, institutrice en
  • préparation des espaces de fouille Clichés 1.4.23 et 1.4.27. La mise au jour des espaces de fouille se déroula en plusieurs temps. Les espaces sondés en 1996 furent redécouverts. (300 m2, fig.29). Il fut nécessaire d'extraire les graviers de type 0.30 déposés dans les tranchées puis le
RAP01689.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2000 de fp 2000-2002)
  • OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2000 de fp 2000-2002
  • 29
  • LE SITE ARCHEOLOGIQUE DE OUESSANT "Mez-Notariou" (29 155 0022 AP) (Finistère) RAPPORT INTERMEDIAIRE DE FOUILLE PROGRAMMEE - ANNEE 2000 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN CONSEIL GENERAL DU FINISTERE collaborations : S.D.A. - MINISTERE DE LA CULTURE CENTRE DE RECHERCHE
  • ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE OMNRA2QOO LE SITE ARCHEOLOGIQUE DE OUESSANT "Mez-Notariou" (29 155 0022 AP) (Finistère) RAPPORT INTERMEDIAIRE DE FOUILLE PROGRAMMEE ANNEE 2000 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN CONSEIL GENERAL DU FINISTERE collaborations : S.D.A. - MINISTERE DE LA
  • CULTURE CENTRE DE RECHERCHE ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE Rennes : S.R.A. de Bretagne 2000 SOMMAIRE Ch. 1 INTRODUCTION 1. SITUATION 2. LE PROJET TRISANNUEL DE FOUILLE PROGRAMMÉE 3. ORGANISATION DES CAMPAGNES DE FOUILLE Ch.2. LES VESTIGES DU SECTEUR 5 1. INTRODUCTION 2. LES
  • Inventaire : 29 155 002 AP Carte I.G.N. : 1/25 000e, F. 11 7-8 Ouessant Cadastre : 1974, Section E, parcelles 2125 à 2134, 2202 à 2233, 2245 à 2247, 2310 à 2334, 2345 à 2414. 1.1 MILIEU NATUREL ET L'INSULARITÉ Située à la pointe nord-ouest de la Bretagne, l'île d'Ouessant occupe
  • programmé (1996-1998). Il a abouti à la rédaction, en 1999, du manuscrit du premier tome de la collection Archéologie d'une île à la pointe de l'Europe : Ouessant. Les corrections et les recherches de financement effectuées en 2000 permettront la parution de cet ouvrage, Le site
  • archéologique de Mez-Notariou et le village du premier âge du Fer, au printemps 2001. Une coédition Centre de recherche archéologique du Finistère - Revue archéologique de l'Ouest est décidée. 2.3 LE PROJET TRISANNUEL Un nouveau programme trisannuel est mis sur pied pour la période 2000-2002
  • dans les couches de limons antérieures au village du premier âge du Fer. En 1999, de telles opérations se sont révélées déterminantes pour la compréhension de la dynamique de mise en place des différents habitats. 3. ORGANISATION DES CAMPAGNES DE FOUILLE En 2000, la campagne de
  • fouille 2000 : au 1er plan la fosse Us.222, au fond l'angle sud-ouest du secteur 5 dont la fouille était inachevée en 1999 Fig. 9 - Sud-ouest du secteur 5 : sol naturel et limons Ch.2. LES VESTIGES DU SECTEUR 5 1. INTRODUCTION 1.1. L'ÉTAT DES CONNAISSANCES ET LA PROBLÉMATIQUE DE
  • touche l'extrémité nord-ouest du secteur 5. Un mouvement tournant, vers l'ouest, puis le nord-ouest, et enfin le nord, est amorcé en 2000. A l'ouest, le décapage est poussé jusqu'au talus bordant l'espace accessible aux archéologues (entre 3,50 et 8 m) Au nord, une bande de 10 m est
  • observations effectuées au cours de la campagne 2000. 2.1. LE SOL NATUREL Le sol naturel n'est pas atteint dans toute la zone décapée. En effet, des plaques de sols anciens (Us.220 - 118) ou des sédiments comblant des fosses (Us.218) demeurent en place. Toutefois, il apparaît que la surface
  • excavé légèrement dès l'époque romaine. Les bordures des excavations sont franches au nord et au nord-est de la zone étudiée en 2000 (fig. 10, 41 à 43). En revanche, force est d'admettre que la distinction entre d'éventuels creusements différents n'apparaît pas toujours très nettement
  • sédiments Us.129, découverte au nord du secteur 2 au cours des campagnes précédentes, apparaît au sud des zones fouillées en 2000 (fig.38 à 45). Il s'agit de limons bruns ayant une allure de nappe, intercalée entre des sédiments de remplissage des grandes dépressions Us.157 et Us.222
  • tessons. Les vases décorés sont tous des D.37, hormis un exemplaire de Dr.29. Parmi les formes lisses apparaissent le Curie 21 et l'assiette Walter 75. Un certains nombre de tessons sont brûlés. La même remarque peut être faite pour une bonne partie du mobilier du 1er âge du Fer
  • terre blanche : quelques petits fragment dont un de Vénus anadyomène (fig.29). - Le verre Les fragments de verre sont assez nombreux (fig32 et 33) : bol à verre côtelé, bouteilles, flacons. - Le mobilier métallique De nombreux fragments d'objets en métal (fer, bronze et même or à bas
  • dire si elles participent du remplissage originel de la partie occidentale de la dépression Us.222 ou si elles résultent d'épierrements et de rejets au pied du mur - talus par des agriculteurs modernes. 3. CONCLUSIONS : UNE HISTOIRE DES DÉPÔTS DU SECTEUR 5 Les fouilles de 2000 ont
  • , fin de fouille 2000) Ch.3 PRÉPARATION DE PUBLICATION Second objectif du programme trisannuel, la préparation du volume consacré aux périodes anciennes du site, Néolithique et Bronze ancien et moyen, exige une réflexion sur les vestiges immobiliers antérieurs à l'âge du Fer et à
  • mobilier lithique. 2. ÉTUDE DU MOBILIER L'étude du mobilier des périodes anciennes du site, (Néolithique et Bronze) est poursuivie par J. Roussot-Larroque dans la perspective de la rédaction du tome II de la collection consacrée au site. En 2000, l'étude porte sur trois catégories de
RAP01745.pdf (QUIMPER (29). Corniguel II. rapport de fouille préventive)
  • QUIMPER (29). Corniguel II. rapport de fouille préventive
  • 29
  • CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE ÜÜ FINISTÈRE. Rennes : S.R.A. de Bretagne - 2000 Ji, ,i V DU NÉOLITHIQUE A LA FIN DU HAUT MOYEN ÂGE : LES VESTIGES DU CORNIGUEL A QUIMPER (FINISTÈRE) QUIMPER - CORNIGUEL 2 (29 232 103) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE DE FOUILLE DE
  • Dû NÉOLITHIQUE A LA FLN DU HAUT MOYEN ÂGE : LES VESTIGES DU CORNIGUEL 2 A QUIMPER ^FINISTÈRE) QUIMPER - CORIMGUEL 2 (29 232 103) (Finistère) DOCUMENT FLNAL DE FOUILLE DE SAUVETAGE - ANNÉE 2001 Jean-Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD « " Ur 'i êfMsSM / + VILLE DE QUIMPER
  • SAUVETAGE ANNÉE 2001 Jean Paul LE BIHAN et Jean-François VILLARD VILLE DE QUIMPER CENTRE DE .RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE. Rernies : S.R.A. de Bretagne 2000 I I Siten L ^ ^ ^ LUL^JL^J I Département : FINISTERE Commune : QUIMPER Lieu-dit ou adresse : Corniguel 2 i
  • A Cadastre : QUIMPER Année: 1999 Section et parcelle : DH 99 Coordonnées Lambert : Zone : li Abcisse : 119.15 Ordonnée : 2349 . 25 Altitude : 7 -17 m Propriétaire du terrain : VILLE DE QUIMPER Protection juridique : Néant Autorisation n : Valable du déc. 2000 au: janv. 2001 Titulaire : LE
  • Quimper Corniguel2001 RAPPORT DE FOUILLE L CONDITIONS D'INTERVENTION Le projet d'extension de la station d'épuration du Corniguel, sur une superficie de 26 000 m^ de la parcelle cadastrale n°99 section DH 1990 appartenant à la Ville de Quimper, avait nécessité, au printemps 2000 la
  • topographiques sont intéressantes avec la partie méridionale du site du Corniguel. Enfin, l'examen du cadastre de 1835 révèle une division à l'ouest et au nord-ouest de l'espace concerné par l'étude. 2.3. LA MÉTHODE DE FOUILLE (fig.6 à 12, cl. 2 à 9) 2.3.1. L'état des lieux au printemps 2000
  • La fouille du printemps 2000 avait conduit à décaper cinq bandes de terrain orientées est-ouest. Elles tenaient compte de la pente du terrain : - Tranchée B.I : longueur : 115m, superficie 402 m^ - Tranchée B.II : longueur : 103 m ; superficie 360 m^ - Tranchée B.III : longueur
  • ) et un autre enclos, " plus ancien ". Parallèlement à la mise en œuvre du diagnostic archéologique du Corniguel 2, une autre opération de même type est conduite à quelques hectomètres au sud-est (Corniguel 1 Le Bihan, 2000). Les résultats sont positifs dans la mesure où les
  • l'automne 2000, peu avant le retour des archéologues. Un tel travail s'accompagna, dans plusieurs zones, de la pénétration d'un engin mécanique à chenilles sur les espaces décapés et donc d'arrachements de terre de substrat. Cela fut fatal aux structures n'atteignant pas une profondeur
  • découverts au cœur du remplissage. Il s'agit notamment d'un col haut, droit, à lèvre effilée, légèrement éversée. La pâte grise, micacée et lissée sur la face externe, ainsi que la forme, évoquent des poteries mises au jour sur le site de Mez-Notariou à Ouessant (Le Bihan, 2000
  • : l'érosion naturelle, l'activité particulièrement forte d'animaux fouisseurs qui ont largement exploité la tendresse des terres de la fosse (les terriers sont, ici, très nombreux) et, enfin, le double décapage dû au recouvrement des zones décapées au printemps 2000. 0,20 à 0,30 m
RAP01723.pdf ((29). les habitats désertés médiévaux dans les monts d'Arrée. rapport de prospection thématique)
  • (29). les habitats désertés médiévaux dans les monts d'Arrée. rapport de prospection thématique
  • 29
  • PRIJAC Claire Prospection-thématique dans les Monts d'Arrée : les habitats désertés médiévaux 2000/n°024 Autorisation du 01/02/2000 Tome 1/2 Présentation générale PRIJAC Claire Prospection-thématique dans les Monts d'Arrée : les habitats désertés médiévaux 2000/n°024
  • Autorisation du 01/02/2000 Tome 1/2 Présentation générale REMERCIEMENTS Je tiens à remercier particulièrement M. Michaël Batt pour ce qu'il m'a appris sur les habitats désertés médiévaux, pour les documents personnels aimablement prêtés, pour sa disponibilité et sa collaboration à cette
RAP01708.pdf (CONCARNEAU (29). Kerléan. rapport de diagnostic)
  • CONCARNEAU (29). Kerléan. rapport de diagnostic
  • 29
  • CONCARNEAU (FINISTERE) Kerléan 29-039-009 AH DFS d'évaluation archéologique 02-11-00/ 15-12-00 Autorisation 2000/79 Sous la direction de Stéphan HINGUANT, chargé d'étude AFAN Avec la collaboration de Rozenn COLLETER, technicienne AFAN Service Régional de l'Archéologie de
  • Bretagne Rennes 2000 /7b 8 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION SITEN° : 29 039 009 AH Département : 29 COMMUNE : CONCARNEAU Lieu dit ou adresse : Kerléan Section(s) et parcelle(s) : F.235 Altitude : 50 m. Année cadastre : 1981 Coordonnées Lambert Zone H xl= 132.100 y 1
  • =2339.700 x2= y2= x3= y3= IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° : 2000/079 valable du 06-11 au 30-11 2000 Nature: EV SP TITULAIRE (nom et prénom) : HINGUANT Stéphan Organisme de rattachement : AFAN Propriétaire du terrain : M.et Mme KERJOSSE Protection juridique : SU Motif
  • - Vestiges immobiliers : Souterrain, fossés, excavations diverses - Vestiges mobiliers : céramique COMMENTAIRE : périphérie d'un habitat laténien avec souterrain(s) et parcellaire médiéval. LIEU DE DEPOT : du mobilier : LE FAOU (29) des fonds documentaires : SRA Bretagne N° des 10 à 20
  • diapo. les plus représentatives (fouille et mobilier) : 1 - 8 - 1 3 - 1 5 - 1 6 - 1 8 - 20 - 25 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 2000 AUTEUR (nom, prénom) : HINGUANT Stéphan COLLABORATEUR^) : COLLETER Rozenn TITRE : Concarneau, Kerléan Sous titre : DFS d'évaluation
  • COLLETER, technicienne, A.F.A.N. Ets Léon TREPOS, Combrit (29), terrassements. Suivi scientifique Jean-Yves TINEVEZ, archéologue, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. Yves MENEZ, archéologue, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. Intervenants administratifs
  • hectares, mais seule la parcelle F.235, d'environ 4 hectares, a fait l'objet de sondages (fig. 2). L'intervention sur le terrain s'est déroulée du 02-11 au 23-11-2000 et a mobilisé deux archéologues de l'Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales. Les relevés topographiques
  • doit l'être la salle 3 et les éventuelles suivantes. Elles évoquent en cela les structures similaires récemment mises au jour sur les sites fortifiés de Saint-Symphorien à Paule (Côtes-d'Armor) et de Kerven-Teignouse à Inguiniel (Morbihan) (Menez, 1999 ; Tanguy, 2000). La différence
  • , sur le site de Kerléan, à une ferme de La Tène ancienne, dont l'extension est probablement limitée, n'ayant pas évolué comme c'est le cas à Paule et à Inguiniel en habitat fortifié. Sur ces deux sites, la ferme initiale est clairement identifiée (Menez, 1998 et 1999 ; Tanguy, 2000
  • . de LE BIHAN J.-P., BARDEL J.-P., GIOT P.-R. et MORZADEC H., 1988 - L'habitat du haut Moyen Age de Creac'h Gwen à Quimper (Finistère). Revue Archéologique de l'Ouest, 5, p. 123-140. TANGUY D., avec la coll. de CHEREL A.-F. et LE REST G., 2000 - Le site d'habitat de l'Age du fer de
RAP01698.pdf (PLOUHINEC (29). le corps de garde. la nécropole mégalithique de la pointe du souc'h. rapport de sondage)
  • PLOUHINEC (29). le corps de garde. la nécropole mégalithique de la pointe du souc'h. rapport de sondage
  • 29
  • LA NECROPOLE MEGALITHIQUE DE LA POINTE DU SOUC'H EN PLOUHINEC (Finistère) NUMERO DE SITE : 29 197 006 AP DFS DE SONDAGES (03/07/2000 - 29/07/2000) MICHEL LE GOFFIC Ï Œ HI1 CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SERVICE DÉPARTEMENTAL D'ARCHEOLOGIE -2000- lâse LA NECROPOLE
  • MEGALITHIQUE DE LA POINTE DU SOUC'H EN PLOUHINEC (Finistère) NUMERO DE SÎTE : 29 197 006 AP DFS DE SONDAGES ( 0 3 / 0 7 / 2 0 0 0 - 2 9 / 0 7 / 2 0 0 0 ) MICHEL LE GOFFIC CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SERVICE DÉPARTEMENTAL D'ARCHEOLOGIE -2000- % 1. Fiche signalétique p. 1 2. Localisation
  • sondages (03/07/2000 - 29/07/2000). Nombre de volume(s) : 1 Nombre de pages : 4 5 . Nombre de figures : 2 8 . Nombre de photos : 1 7 . 2. Localisation Plouhinec est une commune du littoral de la baie d'Audieme, à l'entrée du Cap Sizun, limitée à l'Ouest et au Nord par le Goyen
  • . Sondage 0-47/50 p.20 9.3. Sondage L/M-48 p.25 9.4. Sondage E/I-39 p.28 9.5. Sondage H-36/37 p.35 9.6. Sondage H-29/32 p.38 10. Conclusion p.42 11. Bibliographie p.44 12. Remerciements p.45 FICHE SIGNALEnOUE LOCALISA JION DE L'OPERA TJON Site n® : 29.197.006.AP Département
  • : FINISTERE Commune : Plouhinec Lieu-dit ou adresse : Le souc'h Année cadastre : 1 5 9 7 X = 92,150 y = 2 3 5 4 , 000 Section(s) et parcelle(s) : 342, 34?, 365 à 372. Altitude : 30 m. IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° : 2000/035 valable du 03/07/2000 au 03/08/2000 Nature
  • - Le Faou. des fonds documentaires : Le Faou. REFERENCES BIBUOGRAPHIOUES Année 2000 Auteur (Nom et Prénom) : LE GOFFIC Collaborateur(s) : GRALL Bertrand DU DFS Michel Titre : La nécropole mégalithique de la Pointe du Souc'h en Plouhinec (Finistère). Sous-titre : D.F.S. de
  • égales à quatre (Prémégalithique, Néolithique moyen. Campaniforme, Protohistoire et/ou Moyen Age). Datation absolue par 14C. Restauration partielle en vue d'une présentation au public. 7. Moyens mis en œuvm nnncft T. uTtÏ^I®^® ^ juillet 2000. L'encadrement était constitue par Mchel
  • ^^ Cinq sondages de 2 m de largeur ont été implantés de manière à tenter de retrouver les limites du caim, il s'agit des sondages E/I-39, 1^-39, L/M-48, 0-47/50 et H-29/32 Un sixieme a été ouvert dans le caim de façon à savoir s'U y avait eu extension du monument et dans quel sens, il
  • utilisée lamelle retouchée lamelle à troncature oblique lamelle à troncature concave fragment d'outil outil divers sûus-total outillaqô • TOTAL mobilier silex us2 7 16 38 45 29 86 1 8 7 5 5 95 24 5 0 371 3 0 3 1 1 1 0 % 1,8 4,3 10,2 12,1 7,8 23,2 0.3 2,1 1,8 1,3 1.3 25.6 6,4
  • sondage M/P-39 Ce sondage a permis de reconnaître les restes d'un parement de façade du monument onente N 29 gr, devant lequel se trouve une masse de pierres que l'on peut interpréter pro^soirement comme étant un massif correspondant à la destruction partielle et/ou la condamnation des
  • fraction de cairn en place composé de pierres d'orthogneiss local. US 29 : Sol enterré prémégalithique de type ranker, de 12 à 24 cm d'épaisseur, comportant de nombreux graviers de gneiss provenant de la décomposition de la roche sous-jacente. Commentaires et structures mises au lour
  • l'US 29 (sol prémégalithique sous le cairn). J US 23 US 24 US 29 MATERIEL BRUT 1 7 galet testé 4 13 nucléus 4 1 11 éclat de décorticage I 3 7 15 éclat de décorticage II 8 20 25 éclat 1 1 1 lamelle 2 5 lamelle proximale 1 1 lamelle mésiale 1 3 2 Lamelle distale 2 11 28 débris 1 12
  • 10 débris brûlé 3 pièce esquillée 26 62 IÎ4 sous-total OUTILS 4 grattoir 1 2 éclat retouché 1 couteau à dos 1 2 lamelle retouchée 1 1 lamelle tronquée 1 triangle scalène 1 triangle isocèle allongé 1 1 fi-agment d'outil 3 10 4 sous-total 29 66 124 TOTAL Parmi l'outillage, il y
  • l'US 29. Par ailleurs, un galet à deux encoches opposées (fig. 16) peut être considéré comme un poids defiletet est indatable compte tenu de sa position stratigraphique dans une couche remaniée (US 24). Ce sondage a permis de retrouver des éléments du dolmen le plus septentrional du
  • montre des retouches continues sur les deux bords (fig. 24, n° 2). 9.6. Sondage H-29/32 Destiné à retrouver la limite méridionale du tertre, ce sondage a été décevant car il a été ouvert dans une zone très perturbée, à la fois par les fouilles anciennes et par l'extraction de
  • mis au jour quelques tessons de poterie. Fig. 25 : Plan et coupe occidentale du sondage H-29/32 . Photo 16 : Vue prise du nord du sondage H-29/32. Au premier plan, quelques pierres du cairn sont encore
RAP01685.pdf (PONT-L'ABBÉ (29). aménagement d'un lotissement au lieu-dit Kerarthur. rapport de fouille)
  • PONT-L'ABBÉ (29). aménagement d'un lotissement au lieu-dit Kerarthur. rapport de fouille
  • 29
  • PONT-L'ABBÉ (FINISTÈRE) FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE AVANT L'AMÉNAGEMENT D'UN LOTISSEMENT AU LIEU-DIT KÉRARTHUR. Document final de synthèse de fouille archéologique Septembre-octobre 2000 EDDY ROY y? uueiB.miuuj ourism! Pont-L'Abbé JW-?! ramboùr M™;,). Xemwé ¡fc m'Ii'mg&sBM
  • . CONCLUSION-NOTICE SYNTHÉTIQUE 33 6. BIBLIOGRAPHIE 35 7.ANNEXES 7.1 Figures 7.2 Documents administratifs Fiche signalétique Identité du site : numéro : 29 220 007 département : Finistère commune : Pont - l'Abbé (fig.l et 2) lieu-dit : Kerarthur cadastre : AL 56 coordonnées
  • Lambert : x = 110,4 y = 2338,5 Propriétaire de terrain : Ville de Pont - l'Abbé L'opération archéologique : autorisation ou décision : 2000 n°062 date de l'opération : 28/08/2000 au 30/09/2000 titulaire : Eddy Roy organisme de rattachement : AFAN motifs de l'intervention
  • : Aménagement d'un lotissement aménageur/maître d'ouvrage : Ville de Pont-l'Abbé surface totale de l'intervention archéologique : 6000 m 2 dates de l'intervention sur le terrain : 28/08/2000 - 22/09/2000 Résultats : côte d'apparition des vestiges : entre 20 et 80 cm sous le niveau de sol
  • de l'âge du Bronze (fig.5). Du fait de ces découvertes, le Service Régional de l'Archéologie a également mis en place une opération de sauvetage urgent. Les recherches effectuées par une équipe de trois personnes sous la direction d'Eddy Roy 4 n'ont débuté qu'en septembre 2000
  • ) ». Rapport de fouille de sauvetage, SRA de Bretagne, Rennes, inédit, 1983. 8 Le Goffic, 1990 : Le Goffic (M.) : « Les souterrains armoricains de l'Âge du Fer ». Revue Cap Caval, n°14, p.29-34, 1990. 9 Daire et Villard, 1996 : Daire (M.Y.) et Villard (A.) avec la coll. de Hinguant (S.) et
  • un diamètre respectif de 35, 30, 49, 33, 48, 30, 28, 30, 32 et 40 cm, pour une profondeur de 33, 27, 25, 20, 24, 22, 26, 22, 16 et 29 cm. Ils matérialisent un plan quadrangulaire à une nef, de 5 m de coté, d'une surface interne de 25 m 2 , orienté nord/sud. Le comblement de ces
  • d'hypothèse, être localisée à partir du trou de poteau 18 (mur de refend ?). Ba 2 : (Fig.ll, 12 et 13) Les trous de poteaux 5, 8, 9, 16, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 15, 13, 12 et 6 constituent les murs de circonférence du bâti. Ils ont un diamètre respectif de 24,14, 38, 55, 20, 17
  • supporter la poutre faîtière soutenant le poids et les chevrons de la toiture à double pans. Il est possible de localiser le système d'ouverture à partir des trous de poteaux 8 , 5 , 6 et 12 formant en plan un petit porche. Les trois trous de poteaux 28, 29, 30 et 17 résultent
  • protohistorique 25. Le plan du bâtiment nous permet de restituer hypothétiquement un seul cas de figure quant à sa construction : (fig.29) 24 Petrequin, 1989 ; Petreqin (P.) ; " L'organisation des villages. " in Archéologie de la France, 30 ans de découvertes. Édition de la Réunions de musées
  • - sud/ouest. Le comblement de ces trois trous de poteaux est constitué d'un limon brun foncé homogène comportant quelques nodules de charbon de bois et de terre rubéfiée. 83 a livré 1 petit fragment de céramiques attribué à l'époque protohistorique 29. Gr 13 : (Fig.37 et 38) Les
  • trou de poteau, 85 , situé sur un coté, dans l'axe de la construction, forme avec l'ensemble un plan polygonal. Moins profond que les quatre autres cette structure pourrait 27 28 29 C.f. : 3.1.1 C.f. : 3.1.1 C.f. : 3.1.1 correspondre à l'implantation d'un poteau ou d'une échelle
  • .) et Ruas (M.P.) : " L'habitat rural mérovingien de Genlis(Côtes-d'Or)." in Revue Archéologique de l'Est et du Centre Est, Tome 43, p.62. 39 Picault et alii, 2000 : Sous la coordination de Picault (C.) : " Fouilles archéologiques sous l'autoroute des estuaitres A84." Catalogue
  • d'exposition, Ministère de la Culture et de la Communication, 2000, 32 p. 40 Audouze et Buchsenschutz, 1989 : Op. cit. p. 161. 41 Passard, 1980 : Passard (F.) : " Habitat au Néolithique et au début de l'Age du Bronze en FrancheComté." Gallia Préhistoire, n°23, 1980, p.37-114. 42 Lepage
  • et milieu naturel en Europe de 2000 à 500 Av. J.C. Exposition de Loons-le-Saunier, 1990, p.37-44. 49 Desfossés et alii, 2000 : Desfossés (Y.), Martial (E.) et Vallin (L.) : " Le site d'habitat du Bronze moyen du Chateau d'eau à Roeux (Pas-de-Calais. " Habitats et nécropoles à
  • Drewettt, 1990 : Drewett (P.) : " La fouille d'un habitat de l'Age du Bronze final à Black-Patch - East Sussex, Angleterre." in Un monde villageois, habitat et milieu naturel en Europe de 2000 à 500 av. J.C., Cercle Girardot, Loons-le-Saunier, 1990, p.31-35. Parker , 1993 : Parker