Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

19 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01898.pdf (QUIMPER (29). le Moustoir 1. parcellaire gallo-romain et habitats du Moyen Âge. rapport de fouille)
  • QUIMPER (29). le Moustoir 1. parcellaire gallo-romain et habitats du Moyen Âge. rapport de fouille
  • 29
  • PARCELLAIRE G A L L O - R O M A I N ET HABITATS DU M O Y E N ÂGE AU MOUSTOIR 1 A QUIMPER (FINISTÈRE) Q U I M P E R - L E M O U S T O I R 1 - (29 232 91) (Finistère) D O C U M E N T F I N A L D E S Y N T H È S E - Volume 1 Jean-Paul L E B I H A N et J e a n - F r a n ç o i s V
  • I L L A R D AGENCE DU STEÏR - QUIMPER P A R C E L L A I R E G A L L O - R O M A I N E T HABITATS DU M O Y E N A G E AU M O U S T O I R 1 A QUIMPER (FINISTÈRE) QUIMPER - L E MOUSTOIR 1 (29 232 91) (Finistère) DOCUMENT F I N A L D E S Y N T H E S E Volume 1 Jean Paul L E
  • 2349 . 9 Raison de l'urgence : te Altitude : 23 - 32 m : VILLE D E QUIMPER Néant au: 34/05 Titulaire: L E Bl H A N J e a n - P a u l Organisme de rattachement : VILLE DE ^ cS 1 2002 QUIMPER Projet immobilier Maître d'ouvrage des travaux : VILLE DE QUIMPER S° H ?S
  • la zone étudiée varie de 31 à 29 m et une pente assez m a r q u é e descend du nord au sud. Le substrat se compose d'argiles et surtout de bancs plus sableux issus de granités arénisés. 2.2. L E C O N T E X T E A R C H É O L O G I Q U E Fig.4 et 5 Le site du Moustoir 1 est
  • hydrographique secondaire creusés par les - ruisseaux de Keriner et de Keraval pouvait ê t r e É ^ K o m m e une véritable entité territoriale au^ateuts non-négligeables pour le développement d'une histoire micro-locale (Le Bihan, 1997 et Le Bihan, 2002). Ajoutons à cela que les parcelles se
  • fouille de sauvetage complémentaire au printemps 2002 (Le Bihan, Villard, 2002) - Sur les parcelles 710 et 711, implantées à l'est et au sud-est de la parcelle 621, le site du Moustoir 2 avait conservé : . U n ensemble de vestiges protohistoriques, datés du Bronze ancien - moyen et
  • Bihan, Villard, 2000,2001 et 2002), t • >.hm •••> •'•',!) - de la mise au jour d'un bâtiment médiéval à solin de pierre sur la parcelle 710 sur le site du Moustoir 2 (fouille Le Bihan en 2002 et rapport Le Bihan, Villard, 2003). Ce bâtiment se trouvait dans l'alignement des vestiges
  • d'enclosure et, éventuellement, dans l'organisation des parcelles. Une véritable histoire de l'établissement et de son parcellaire se dessinait. La fouille de sauvetage du Moustoir 2, réalisée en 2002, quelques semaines avant la présente opération, permettait d'affiner cette perception
  • . I l a été étudié grâce à des sondages effectués par S. Hingant (fossé T.40bis, sondage T.9 de sa nomenclature) puis en 2002 : sous le bâtiment médiéval Us.02 (coupe C.21) et plus à l'est (coupes C.22 et C.23). Les coupes stratigraphiques et les superpositions des remplissages
  • détectés. I l a été repéré par S. Hingant (fossé T.39, sondage T.9 de sa nomenclature) puis sondé en 2002, à l'est (coupes C.22, C.23, C.24). Les coupes stratigraphiques et les superpositions des remplissages établissent clairement la chronologie relative entre T.4 et le fossé T.5. La
  • des sondages effectués par S. Hingant (fossé T.40, sondage T.9 de sa nomenclature) puis en 2002 : sous le bâtiment Us.02 (coupe C.21) et plus à l'est (coupes C.22, C.23, C.24 et C.26). Les coupes stratigraphiques et les superpositions de remplissages établissent clairement la
  • l'existence de deux édifices successifs : d ' o ù la mise en place d'une numérotation double : Us.01 pour la partie occidentale, Us.04 pour la partie orientale. En 2002, le décapage du site fait apparaître d ' e m b l é e une zone sub-rectangulaire occupée par des terres brunes à l'ouest
RAP01847.pdf (OUESSANT (29). mez-notariou. rapport final de synthèse de fp3 2000/2002)
  • OUESSANT (29). mez-notariou. rapport final de synthèse de fp3 2000/2002
  • 29
  • LE SITE ARCHEOLOGIQUE DE OUESSANT "Mez-Notariou" (29 155 0022 AP) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE DE FOUILLE P R O G R A M M E E Années 2000 - 2001 - 2002 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN Volume 1 : Rapport et annexes CONSEIL GENERAL DU FINISTERE S I
  • ).A. - MINISTERE DE LA CULTURE CENTRE DE R E C H E R C H E A R C H E O L O G I Q U E DU FINISTERE Rennes : S.R.A. de Bretagne -2002 LE SITE A R C H E O L O G I Q U E DE OUESSANT "Mez-Notariou" (29 155 0022 AP) (Finistère) RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMEE ANNEES 2000 - 2001 - 2002 Sous la
  • Porspoder (29), - en 2002, à Vannes (56). 3.4.3. Les visites Monsieur le Conservateur régional a effectué chaque année le déplacement ainsi que Monsieur le Président du Conseil Général du Finistère (en 2001). Ils ont pu rencontrer les spécialistes présents sur la fouille lors de leur
  • R E C H E R C H E A R C H E O L O G I Q U E DU FINISTERE Rennes : S.R.A. de Bretagne 2002 SOMMAIRE AVERTISSEMENT Ch.l. INTRODUCTION 1. SITUATION 1.1. MILIEU NATUREL ET L'INSULARITÉ 1.2. LE SITE DE MEZ-NOTARIOU 2. LE PROJET TRISANNUEL DE FOUILLE PROGRAMMÉE 2.1. LES DONNÉES
  • INTRODUCTION 1. SITUATION Pl.l et 2 Département : Finistère Commune : Ouessant Lieu-dit : Mez-Notariou Programme : H. 15 Inventaire : 29 155 002 AP Carte I.G.N. :l/25 000e, F. 11 7-8 Ouessant Cadastre : 1974, Section E, parcelles 2125 à 2134, 2202 à 2233, 2245 à 2247, 2310 à 2334, 2345 à
  • Un nouveau programme trisannuel est mis sur pied pour la période 2000-2002. Comme le précédent, il poursuit un double objectif : la recherche sur le terrain et la fouille d'une part, la publication d'autre part. 2.2.1. Le programme de fouille Pl.4 et 7. Il s'agit de poursuivre
  • . Dupuis, A. Fradin, Y. Le Bihan, L. Kervran, G. Larguinat-Turbatte, Y. Launay, J. Le Bihan, P. Le Bihan, E. Le Guiriec, G. Mahieu, A. Maudet, N. Michaud, S. Morel, S. Prodault, F. Quintin, M. Regeard, O. Santré, G. Trelu, M. Van Es. En 2002 : E. Barnier, C. Berthier, E. Bonino, N
  • travail de post-fouille d'autre part sont identiques à celui de l'année précédente. En 2002 La campagne de fouille se déroule du 20 juin au 15 août, soit une période de près de deux mois. La préparation et le transfert du matériel de fouille d'une part, le travail de post-fouille
  • . 4.1.2.3. Campagne 2002 La fouille se développe sur deux fronts. Au nord-est, il s'agit d'achever la fouille de la fosse Us.229, du dépôt Us.166-146 avec ses sédiments Us. 146 et de progresser le plus possible dans l'étude du dépôt Us.238 (avec, en particulier, ses sédiments Us.226
  • ). Pour cela, il convient d'abord de « débarrasser » cette partie du site de la gangue de couches gallo-romaine (Us.224, 225, 228), tout en préservant les niveaux plus anciens du Bronze moyen. Il convient de rappeler que, jusqu'à la mi-juillet 2002, l'ensemble de ces niveaux (Us.238
  • , en réalité incluse dans le vaste dépôt du Bronze moyen Us.238, cf. fouille 2002), nécessitent une fouille extrêmement fine, ne sont découverts qu'en fin de campagne. Ils ne peuvent être fouillés en 2001. Cette énumération des obstacles rencontrées par la fouille correspond à la
  • liste des principales opérations réalisées sur le secteur 5 au cours de la campagne. 4.1.3.3. Campagne 2002 Dans le secteur nord-est, les sédiments antiques sont étudiés avec, en particulier, la fouille de la fosse Us.229 et de ses sédiments de remplissage profond Us.232 ou de
  • a été montré, au cours des années précédentes, que la vaste dépression antique Us. 157, fouillée depuis 1995, se prolonge au sud de la limite du sondage. En 2002, la fouille d'une bande de terrain de 5 m de large et 30 m de longueur est donc amorcée afin de mettre au jour les limites
  • trous de poteaux datant de cette époque. En outre, un réexamen des mobiliers (dépôt Us. 148) mis au jour contre le flanc nord-est de la dépression gallo-romaine Us. 157 (rapport 19961998) et sa confrontation avec les données de la fouille 2002, permettent d'envisager un creusement du
  • sol naturel et de la paroi orientale de cette dépression dès le Bronze moyen. Il en est de même de la partie méridionale profonde du dépôt du Bronze moyen Us.238. L'analyse des vestiges mis au jour en 2002 confirmera cette hypothèse (cf. infra). 2.2. LES CREUSEMENTS GALLO-ROMAINS
  • -romaine (Us.227, cl.22 à 26). Ces empreintes sont incluses dans la couche Us.234 et leur curage conduit au sol naturel, - de lacunes ou vides anormaux dans l'épandage de coquillages de la couche Us.247 incluse dans le dépôt Us.238 (cf. infra.). Ces lacunes (Us.254, cl.29 à 35
  • moyen, cf. infra) et dans, ou sous, les sédiments et coquillages de l'Us.247 (S.258, cl.29 à 35), elle-même incluse dans le dépôt Us.238, cf. infra. Il faut noter : rougis). une proximité des vestiges, une identité d'orientation générale, même si elle n'est pas absolue, une
RAP01810.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). "rue Cottin". dfs de diagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). "rue Cottin". dfs de diagnostic
  • 29
  • Carhaix-Plouguer (Finistère) Rue Cottin 29 024 071 Sous la direction de Fanny Tournier Ministère de la Culture et de la Communication Institut National de Recherches Archéologiques Préventives Rennes : S.R.A. Bretagne Février 2002 Les prises de notes et de photocopies sont
  • techniques 7 PRESENTATION DU SITE Contexte archéologique RESULTATS PRESENTATION GENERALE DES VESTIGES 9 9 11 11 Zone 1 nord 11 Zone 2 sud - Le bâti en élévation 29 CONCLUSION 42 Introduction Fiche signalétique LOCALISATION DE L'OPÉRATION Site N° : 29 024 071 Département
  • : Finistère Commune : CARHAIX-PLOUGUER Lieu-dit ou adresse Rue Cottin Année cadastre : 1984 Section(s) et parcelle(s) : AC 132 Coordonnées Lambert Zone : 1 Altitude : 140 m x1 = 161,7 y1 = 1081,4 IDENTITÉ DE L'OPÉRATION Autorisation valable du : 03/12/01 au 23/01/2002 Nature : Sondages
  • mobiliers : Céramique, verre, métal, marbre, enduit peint, éléments de construction en calcaire LIEU DE DÉPÔT : du mobilier : Dépôt du Finistère des fonds documentaires : SRA Rennes RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNÉE : 2002 AUTEUR (nom, prénom) : TOURNIER Fanny COLLABORATEUR(s
  • déroulée en trois semaines réparties sur le mois de décembre 2001 et janvier 2002, soit quinze jours effectifs à deux personnes, comprenant 2 jours pour la topographie. L'analyse des résultats et la rédaction du rapport ont été effectuées par une seule personne en deux semaines
  • , rapport dactylographié, Rennes, SRA, 1999. T2 Empierrement Fosse ou tranchée indéterminée Structure en tuile Fossé Finistère - Commune de Carhaix-Plouguer 0 u Rue Cottin parcelle n°132 Fond de plan : F.Boumier (Afen) - 10/12/2001 & 23/01/2002 -T—T^l / / / / / / V Levé
  • les arases de M4 et M5. On peut alors songer à une couverture de la canalisation à cette altitude (fig. 29). En l'état des recherches il est difficile d'attribuer une fonction aux massifs M4 et 5 mais la présence d'un radier inclus dans les angles indique un niveau de sol et la
  • présence probable d'autres bâtiments. Figure 29 - Tranchée 4 - Ensemble des murs et canalisations vu vers le nord-est Cet ensemble se poursuit à l'est où il a été retrouvé dans la tranchée 8, mais dans un état de conservation beaucoup moins bon. (fig. 30). Figure 30 - Tranchée 8
RAP01848.pdf (LA ROCHE-MAURICE. (29) "château du roc'h morvan". rapport intermédiaire 2002 de fp3 (2002-2004))
  • LA ROCHE-MAURICE. (29) "château du roc'h morvan". rapport intermédiaire 2002 de fp3 (2002-2004)
  • 29
  • + T A R C H C H€ 0 GI Ri V I CH U -E NT » A L S V E S Culture CONSUL GtNFJWL FINISTERE rwwww* Pemw-Bed Château de Roc'h Morvan L A ROCHE-MAURICE (29 237 002 A H - Finistère) Autorisation n" : 22 014 rapport intermédiaire année 2002 Jocelyn MARTINEAU Fabien SANZ
  • , Société Archéologique du Finistère, 2 édition, 2002, p.368-372. Médiathèque de Nantes, Fonds Bizeul, 1689. 2 3 4 5 e 6 FINISTERE (29) JÈËÉÊÊP* • i^ffè vi* Localisation du château de la Roche-Maurice jfl. Autorisation N": 2002 014 Carte ION 1/25000° La Roche Maurice
  • ) Autorisation N* : 2002 014 Site N° : 29 237 002 AH J. Martineau TOPO : F. Boumier / DAO : F. Sanz-Pascual Le Château de RocliMorvan | -pi i A I ' R L L V 3.3.2 - Le logis, description générale (zones 2 et 3) 2 Les deux salles du logis central offrent au premier niveau une
  • : Département : Commune : Lieu-dit : Propriétaire(s) du terrain Protection juridique : L O C A L I S A T I O N DU S I T E Coordonnées cadastrales Année : Section(s) : Parcelle(s) : Coordonnées Lambert Zone : Coordonnées : Altitude : 29 237 002 AH Finistère LAROCHE-MAURICE BOURG Conseil
  • AGUESSE Michel BAYEUX 37, rue du Bignon, CS 67737, 35 577 CESSON-SEVIGNE tél. : 02.23.36.00.40 - Fax : 02.23.36.00.50 COMMUNE DE LA ROCHE-MAURICE M. le Maire Jean-François JAOUANET M. le président de l'association des amis du château de Roc'h Morvan, Roger BRAZ 29 800 LA ROCHE
  • Finistère (29) Le Château de Roc'h Morvart P1.01 L'état de profond délabrement du château aurait amené ses vassaux à refuser d'y faire le guet. Les travaux se poursuivent jusqu'en 1505, parallèlement à la rénovation de ses grandes résidences de Pontivy (56), de Josselin (56) et de
  • , conjointement à l'étude de bâtie menée par une équipe de l ' A F A N . En 2002, les remblais de la salle nord ont été coupés en deux afin d'offrir une surface fouillée de 30 m et une surface non fouillée de 40m . L'opération a été réalisée sur une durée de 6 semaines, du 27 mai au 05 juillet
  • 2002, par une équipe de l'Institut Nationale de Recherche en Archéologie Préventive, et l'assistance de 12 stagiaires étudiants en archéologie. 2 3 7 2 2 Le type de gisement exploité dans le cadre de notre recherche impose un cadre d'intervention particulier aux sites de
  • consolidation des maçonneries dégagées peu à peu. La réalisation technique de l'opération archéologique en 2003 dépendra, plus globalement, de la mise en protection préalable des vestiges et des personnes présentes sur le chantier, comme i l a été prévu à l'issu du chantier de 2002. 7
  • parements externes, a imposé une autre stratégie. I l a été décidé de concentrer le travail du géomètre sur le relevé intérieur et extérieur du logis, de la tour nord et du donjon (secteur 1) . Le levé topographique de l'année 2002 a porté quant à lui sur l'extrémité sud-est du site
  • rapport final de synthèse. H Fiche U S • F i c h e U S bâti LA ROCHE-MAURICE château 29 237 002 AH f N° opération 22 014 Date saisie Auteur Auteur modification Date modification •à r secteur zone D4 • 7 • • Secteur 1 • • Secteur 2 • Secteur 3 • 2 D5 • • 3 r j 6
  • naturel • Tranchée d e f o n d a t i o n • • Os animal Autre faune DIMENSIONS : L o : O Datation Basse Datation Haute Phase Coupe(s) OBSERVATION O Plan(s) 0 H: la O Photo(s) O Prélèvement(s) • LAROCHE-MAURICE Fiche U S château 29 237 002 AH N° o p é r a t i o
  • château dans la France médiévale, édition préparée par André Bazzana et Jean-Michel Poisson, Picard, Paris, 2000. 16 PICHOT (D.), Le village éclaté, habitat et société dans les campagnes de l'Ouest au Moyen-Age, Presses Universitaires de Rennes, 2002 ; BRAND'HONNEUR (M.), Manoirs et
  • la ville de Landerneau, Service du Patrimoine Historique, 2002., p. 9-13. LE PENNEC (S.), "Le réseau routier de la région à l'époque romaine", op-cit, 2002, p. 17. PICHOT (D.), Le village éclaté, habitat et société dans les campagnes de l'Ouest au Moyen-Age, Presses Universitaires
  • de Rennes, Rennes, 2002, p.71-72. origines à la fin du Moyen-Age, 2 0 21 La pauvreté de la documentation historique, déjà flagrante pour la période du Haut Moyen-Age, se distingue pour l'ensemble des Xle et Xlle siècles. Elle est compensée par une densité singulière de mottes
  • . Courtine sud-est, niveaux de démolition (secteur 2) Vue générale du donjon et de l'entrée sud-est (secteur 2) I Cheminée J Rocher ech. : 1/lOOe Enduit 10 m ^07,74 Altitude indépendante Plan du château - secteur 1 - localisation des zones de fouilles La Roche Maurice Finistère (29
  • des deux niveaux sous combles. Mais le faîtage est ici trop bas pour être celui du logis du bas Moyen-Age. I l pourrait s'agir de l'ancrage de la charpente d'une grande salle contemporaine à la tour maîtresse, que la fouille a en partie révélé en 2002. 3.3.3 - L'éperon nord
RAP01846.pdf (QUIMPER (29). les vestiges de kerogan-kernoter. dfs de diagnostic)
  • QUIMPER (29). les vestiges de kerogan-kernoter. dfs de diagnostic
  • 29
  • LES VESTIGES ARCHÉOLOGIQUES DE KEROGAN - KERNOTER À QUIMPER QUIMPER KEROGAN - KERNOTER (29 232) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE ANNÉE 2002 Jean - François VILLARD I.N.R.A.P. / VILLE DE QUIMPER Rennes : S.R.A. de Bretagne 2002 LES VESTIGES ARCHÉOLOGIQUES DE
  • KEROGAN - KERNOTER À QUIMPER QUIMPER KEROGAN - KERNOTER (29 232) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHÈSE ANNÉE 2002 Jean - François VILLARD Avec la collaboration de P. Tenaud, technicien de fouille I.N.RA.P. I.N.RA.P. / VILLE DE QUIMPER Rennes : S.RA. de Bretagne 2002 s 53
  • Altitude : 4 -12 m Propriétaire du terrain : Ville de Quimper Protection juridique : Néant Arrêté préfectoral n° : 2002 / 099 g S» S 3 o o S 1 ss as "C Resônsable d'opération : VILLARD Jean - François Organisme de rattachement : I.N.R.A.P. Raison de l'urgence : Demande anticipée
RAP01883.pdf (QUIMPER (29). les vestiges archéologiques de Kerjaouen. dfs de diagnostic archéologique)
  • QUIMPER (29). les vestiges archéologiques de Kerjaouen. dfs de diagnostic archéologique
  • 29
  • KERJAOUEN (29 232) (Finistère) D O C U M E N T F I N A L D E S Y N T H È S E DE D I A G N O S T I C A R C H É O L O G I Q U E Volume I A N N É E 2002 Jean - François V I L L A R D I.N.R.A.P. / V I L L E D E QUIMPER Avec la collaboration du Centre de Recherche Archéologique du
  • QUIMPER K E R J A O U E N - (29 232) (Finistère) DOCUMENT F I N A L DE SYNTHÈSE D E DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE Volume I Jean - François V I L L A R D l.KM.A P. / V I L L E D E QUIMPER Avec ïa collaboration du Centre de Recherche Archéologique du Finistère QUIMPER
  • Finistère Rennes : S.R.A. de Bretagne 2002 FICHE Siten°: SIGNALETIQUE 2 II 9 Département : F I N I S T E R E Commune : Q U I M P E R Lieu-dit ou adresse : K e r j a o u e n Cadastre : Q U I M P E R Année : 2002 Section et parcelle : I 1 -1337, 1026, 87, 86, 12-178 Coordonnées
  • Lambert : Zone : Il Abcisse: 124.50 Ordonnée: 2350.20 Altitude : 62 - 80 m Propriétaire d u terrain : C o m m u n a u t é Protection juridique : Néant Arrêté préfectoral n° : 2002 /100 Responsable d'opération : V I L L A R D J e a n - François Organisme de rattachement Raison de
  • discernée entre les différents creusements, cependant la fouille a clairement d é m o n t r é que les urnes S. 101 et S. 103 avaient été déposées par-dessus le vase S. 102. Les urnes : Le vase S. 101 (Planches 29 et 30) est un récipient tronconique à fond plat. L a lèvre droite, arrondie
  • (29), de Lannilis (29), d ' E r g u é - A r m e l Kerancoat (29), ainsi q u ' à Landelles en Gausson (22). Une forme similaire, de plus petite taille, est présente sur l'habitat de Quimper K e r v é g u e n e e ( E L 14) et est attribuée au V I voire début du V siècle avant J.-C
  • . (Le Bihan, V i l l a r d , Cherel, 1999). Une urne de la nécropole de Poulguidou en La-Forêt-Fouesnant (29) serait typologiquement proche. -cl Les urnes à l'épaule arrondie et affadie, col vertical, lèvre effilée à méplat interne légèrement éversée, fond soulevé (quelques fois
RAP01805.pdf (CONCARNEAU (29). les occupations néolithique, protohistorique et médiévale de Kerléan. rapport de fouille préventive)
  • CONCARNEAU (29). les occupations néolithique, protohistorique et médiévale de Kerléan. rapport de fouille préventive
  • 29
  • Rozenn COLLETER, technicienne AFAN et Gwenaëlle HAMON, doctorante UMR 6566 du CNRS Service Régional de l'Archéologii Rennes 2002 /hS / f CONCARNEAU (FINISTERE) ^ ^ Les occupations néolithique, protohistorique et médiévale de Kerléan / r - 29-039-009 A H DFS de fouille
  • FAOU (29) des fonds documentaires : SRA Bretagne N° des 10 à 20 diapo. les plus représentatives (fouille et mobilier) : 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 2002 AUTEUR (nom, prénom) : HINGUANT Stéphan COLLABORATEUR^) : COLLETER Rozenn, HAMON
  • CONCARNEAU (FINISTERE) Les occupations néolithique, protohistorique et médiévale de 29-039-009 AH a o oy I 0*°o\ DFS de fouille11 préventive ° °o°oy 19-11-01/25-01-02 Autorisation 2001/086 Sous la direction de Stéphan HINGUANT, chargé d'étude AFAN Avec la collaboration de
  • SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION SITE N° : 29 039 009 AH Département : 29 COMMUNE : CONCARNEAU Lieu dit ou adresse : Kerléan Section(s) et parcelle(s) : F.235/238 Altitude : 50 m. Année cadastre : 1981 Coordonnées Lambert Zone H xl= 132.100 y l = 2339.700 x2= y2= x3= y3
  • = IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° : 2001/086 valable du 19-11 au 31-01 2002 Nature : EV SP TITULAIRE (nom et prénom) : HINGUANT Stéphan Organisme de rattachement : AFAN Propriétaire du terrain : M. et Mme KERJOSSE Protection juridique : SU Motif de l'opération : projet
  • Gwenaëlle TITRE : Les occupations néolithique, protohistorique et médiévale de Kerléan (29, Concarneau). Sous titre : DFS de fouille préventive Nombre de volumes : 1 nbre de pages : 29 nbre fig. : 22 nbre. photos : 13 GENERIQUE DE L'OPERATION Intervenants techniques et scientifiques
  • , A.F.A.N., fouille Gwenaëlle HAMON, doctorante, UMR 6566 « Civilisations atlantiques et archéosciences », CNRS, Rennes, étude des céramiques néolithiques Cabinet J.-P. BOURDELLES, Quimper (29), topographie générale Vincent POMMIER technicien supérieur, A.F.A.N., topographie du site
  • Hervé PAITIER technicien supérieur, A.F.A.N., photographies du mobilier Guirec QUERRE, UMR 6566 « Civilisations atlantiques et archéosciences », CNRS, chimie Roger BERTRAND, Lorient (29), photographies aériennes Ets Léon TREPOS, Combrit (29), terrassements. Suivi scientifique Jean
RAP01840.pdf (PLOUHINEC (29). la nécropole mégalithique de la pointe du Souc'h. rapport intermédiaire 2002 de fp 3 2001-2003)
  • PLOUHINEC (29). la nécropole mégalithique de la pointe du Souc'h. rapport intermédiaire 2002 de fp 3 2001-2003
  • 29
  • LA N E C R O P O L E MEGALITHIQUE DE LA POINTE DU SOUC'H EN PLOUHINEC (Finistère) N° de site: 29 197 006 AP Rapport intermédiaire Seconde campagne de fouille triennale 2/3 (24/06/2002 - 27/07/2002) par Michel LE GOFFIC CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SERVICE DEPARTEMENTAL
  • D'ARCHEOLOGIE 2002 LA NECROPOLE MEGALITHIQUE DE LA POINTE DU SOUC'H EN PLOUHINEC (Finistère) N° de site : 29 197 006 AP Rapport intermédiaire Seconde campagne de fouille triennale 2/3 (24/06/2002 - 27/07/2002) par Michel LE GOFFIC CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SERVICE DEPARTEMENTAL
  • de matériaux. Les carrés fouillés (2 x 2 m) sont les suivants : E 29 à 34, F 29 à 34 et 36-37, G 29 à 32 et 36-37, H 33 à 35, pour la zone sud-ouest du cairn primaire et K 31 à 34, L 3là 34, M 33-34, pour la zone sud-est (fig. 6). Au cours de la campagne 2002, la recherche s'est
  • chevauchement du cairn I sur le tertre de la sépulture du Néolithique- moyen I. A l'arrière plan les carrés D 29-32, CD 27-28 et EF 2728 ouverts en 2002. cairn primaire sur le parement de la sépulture néolithique moyen I a aussi été recherché (carrés G33-34). Les restes de l'architecture
  • D'ARCHEOLOGIE 2002 SOMMAIRE 1. Fiche signalétique 1 2. Localisation 2 3. Historique 5 4. Répartition des sépultures à chambre compartimentée 6 5. Répartition de la poterie type Le Souc'h 7 6. Problématique 7 7. Moyens mis en œuvre 8 8. Déroulement de l'opération 9
  • 9. Fouille des carrés C 27-28 et D 29-32 12 10. Fouille des carrés Y-C 23-25 15 11. Fouille des carrés G 33-34 15 12. Fouille des carrés E-H 27-28 18 13. Fouille des carrés I-J 29-34 et dolmen 1 18 14. Fouille des carrés J-K 36 et K-L 35 28 15. Fouille des
  • , enclume. Lieu du dépôt du mobilier : Dépôt de fouilles - 29590 Le Faou des fonds documentaires : Centre départemental d'archéologie, 29590 Le Faou. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT INTERMEDIAIRE Année : 2002 Auteur : (Nom et Prénom) : LE GOFFIC Michel Collaborateur(s) : GRALL
  • suivie, bien plus tardivement, d'une utilisation au Chalcolithique (dépôt de vases campaniformes). L'auteur parle aussi de poterie onctueuse et, avant la campagne de 2002 on ignorait s'il s'agissait de poterie médiévale ou de protoonctueuse de l'âge du fer. Les tessons retrouvés dans
  • campagne de fouille a été réalisée entre le 24 juin et le 27 juillet 2002. L'encadrement était constitué par Michel LE GOFFIC, conservateur en chef territorial du Patrimoine, archéologue départemental du Finistère, responsable du chantier et Bertrand GRALL, technicien territorial du
  • fort intéressant pour la compréhension des phénomènes pédologiques du secteur. Lors de la campagne de 2000, cinq sondages de 2 m de largeur avaient été réalisés de manière à retrouver les limites du cairn, il s'agit des sondages E/I-39, M/P-39, L/M-48, O47/50 et H-29/32. Un sixième
  • superposition du parement du Fig. 6 : Relevé topographique, carroyage à maille de 2 m de côté et situation des zones fouillées (en jaune, la fouille de 2002). Photo 1 : Vue générale du chantier, prise du sud-ouest Photo 2 : Vue prise du nord-est de la partie sudouest du site et du
  • interne du dolmen du cairn primaire ont été entièrement remis au jour et l'entrée du dolmen a été trouvé (carrés I-J 29-34). Le parement septentrional de ce cairn primaire a été recherché et trouvé (carrés J 36, K 35-36, L 35). Les remblais de la chambre du dolmen secondaire ont été
  • fouille, conformément aux prescriptions formulées, les zones fouillées ont été recouvertes d'une bâche plastique maintenue en place à l'aide de pierres et de terre. 9. Fouille des carrés C 27-28 et D 29-32 Ces six carrés, auxquels il faut ajouter deux demis carrés (D 27-28 ouest) ont
  • fine du sol sous cette couche de pierres. Le mobilier mis au jour est essentiellement lithique et actuellement en cours d'étude. Photo 3 : Vue prise du sudouest des carrés CD 27-28 et D 29-32, montrant la linéation des pierres prolongeant le parement du tertre néolithique moyen I
  • . La lacune est le résultat d'un épierrement ancien. Photo 4 : Vue, prise du sud, de la fenêtre YZA 24-25. La linéation devient moins visible et une pierre sur chant de 1 m de longueur orientée est-ouest apparaît au second plan. Fig. 7 : Plan des carrés C 27-28 et D 29-32, après
  • épierrement très important. Cependant, en G 27 et G 28 le module des pierres éparses mises au jour est plus important et correspond bien à la suite du parement résiduel découvert en H 29 et I 30. Les pierres également éparses se trouvant en E-F 27-28, participaient à la constitution du
  • petit tertre de la sépulture d'affinité Cerny. En H 28, en limite avec H 29, quelques tessons de poterie néolithique ont été découverts, en dehors de la structure. C'est à peu près tout ce que l'on peut dire de la fouille de ces carrés qui, somme toute, s'est révélée décevante, comme
  • on pouvait s'y attendre. 13. Fouille des carrés I-J 29-34 et dolmen I La fouille de ces carrés à été riche en enseignements. Tout d'abord les restes d'un parement SSO-NNE sont apparus dans la prolongation 2000des quelques pierres mises au jour lors du sondage H 29-32 de la campagne de
  • constituant les parois avaient été prélevées. En 2002 la surface du sol de la chambre du dolmen I a été entièrement découverte, permettant ainsi de retrouver les fosses de calage des petits orthostates et de Fig. 9 : Plan du dolmen I et des restes de parements du tertre néolithique moyen
  • I. L! Photo 6 : Vue prise du sud des carrés IJ 29-34. Les deux piliers subsistants du couloir du dolmen I sont bien visibles ; le parement du tertre de la sépulture néolithique moyen I est également apparent, en diagonale de la photo. Photo 7 : Vue prise du nord des carrés IJ
RAP01851.pdf (l'île aux Moutons (Fouesnant, Finistère) : sondages d'évaluation du 2 au 7 septembre 2002)
  • l'île aux Moutons (Fouesnant, Finistère) : sondages d'évaluation du 2 au 7 septembre 2002
  • 29
  • L'ILE AUX MOUTONS (Fouesnant, Finistère) Sondages d'évaluation du 2 au 7 septembre 2002 Sous la direction de G. HAMON avec la collaboration et les contributions de M.-Y. DAIRE, J. DESSE, N. DESSE-BERSET C. DUPONT, J.-N. GUYODO, P. MENIEL S.R.A. Bretagne, Rennes 29 058 009 AP
  • Autorisation préfectorale du 17 juin 2002 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION SITE N° : 29 058 009 AP Département : 29 COMMUNE : Fouesnant Lieu dit ou adresse : Ile aux Moutons Aimée cadastre : 1957 Coordonnées Lambert Zone : II étendu xl = 123,450 yl = 2327,700 Section(s
  • COLLABORATEUR^) : M.-Y. DAIRE, J. DESSE, N. DESSE-BERSET, J.-N. GUYODO, P. MENIEL TITRE : L'Ile aux Moutons, Fouesnant (29) Sous-titre : Sondages d'évaluation du 02 au 07 septembre 2002 Nombre de volumes : 1 libre de pages : 72 nbre fig. : 20 nbre de pl. : 7 libre photos : 6 i TABLE
  • densité de matériel archéologique, d'après Péquart et Large Zone de concentration de matériel néolithique (prospections du 22/04/2002) 100 m ZZI Figure 3 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) : Implantation des sondages 1 à 6 Limite de la microfalaise • Couche 0 W Granite Couche 1
  • ) et parcelle(s) : N1.2, N1.3, N1.4 Altitude : 9 m x2 = y2 = x3 = y3 = IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° : 2002/077 valable du 02/09/02 TITULAIRE (nom, prénom) : HAMON N. Gwenaëlle au 07/12/02 Nature : Sondages Organisme de rattachement : UMR 6566 CNRS Propriétaire du
  • terrain : Mr J.-C Faou (parcelle N1.3) ; DDE Finistère (parcelles N.1.2, N 1.4) Coût global de l'opération 2002 : 2 530 € Contraintes techniques particulières : néant Surface fouillée : 15 m2 Fouille menée jusqu'au substrat : OUI NON RESULTATS SCIENTIFIQUES MOTS CLES : (3 à 5 par
  • DE DEPOT : du mobilier : laboratoire d'Anthropologie des fonds documentaires : domicile personnel et d'Archéométrie N° des 10 à 20 clichés les plus représentatifs (fouille et mobilier) : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 2002 AUTEUR (nom, prénom) : HAMON N.-Gwenaëlle
  • ; lithique E Céramique ; lithique D Céramique ; lithique C Céramique ; métal B A silex ; malacofaune céramique ; macrolithique Zone de forte densité de matériel archéologique, d'après Péquart et Large Zone de concentrationde matériel néolithique (prospections du 22/04/2002) Zone
  • de concentration de matériel de l'Age du Fer (prospections du 22/04/2002) Emprise prévisionnelle des sondages 100 m Figure 2 : Zones de concentration de matériel et implantation prévisionnelle des sondages 8 1.4. Méthodologie 1.4.1. I m p l a n t a t i o n d e s s o n d a g
  • CD Galet de quartz A m Couche 2 c® Galet de granite • m Substrat granitique ¡S3 Coquillages E D Os Céramique f § 0,00 0 Altitude relative, en mètre 0,50 m Figure 4 : lie aux Moutons (Fouesnant, 29) Sondage 1 : couche 1, passe 2 et fin de fouille ; coupe NE / SO
  • » Galet de granite Couche 3 E23 Substrat granitique Coquillages Os 0,86 Céramique m A Y 0,00 Altitude relative, en mètre 0 Figure 5 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) Sondage 2 : passes I, 2 et 3 0,50 m Patelles Fragment d'ambre poli Piédestal de vase CD Granite
  • Couche 0 V0 • Couche 1 CD Galet de quartz • [12] Couche 2 Q» Galet de granite • Eia o Couche 3 ES Coquillages
  • + 22 + 23 Figure 7 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) Sondage 3 : couche 2, passe 2 et fin de fouille ; coupe S-SO / N-NE ; relevé du mur en coupe de falaise (coupe E-SE / O-NO) 15 La couche sommitale est constitué d'un humus chargé en sable de 0,25 à 0,30 m d'épaisseur (couche
  • Granite
  • relative, en mètre 0 Figure 9 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) Sondage 4 et 5 : coupes NE / SO 0,50 m 18 2.5. Sondage 5 Cette tranchée a été ouverte parallèlement et à deux mètres de la précédente, et présente donc la même orientation mais aussi les mêmes dimensions que le
  • Surface 8 8 Total 121 79 200 Tableau 1 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29), sondages 4 et 5, nombre de tessons par passes de la couche 3 Au total, 200 tessons de céramiques néolithiques sont issus de la couche 3 des sondages 4 et 5 (tableau 1). L'essentiel du matériel (93 %) provient
  • (Fouesnant, 29) : sondages 4 et 5, répartition du matériel céramique néolithique Planche 1 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29) : sondages 4 et 5, céramqiues du Néolithique moyen 2 : 1-8 : bords ; 9-12 : cols ; 13-14 : panses à profil convexo-concave 21 3.1.3. E l é m e n t s t y p o l
  • (planche 1, n° 13-14). Plusieurs fragments de fonds arrondis de 6 à 8 mm d'épaisseur sont présents et présentent des cassures en biseau caractéristiques de décollement de colombin. 3.1.4. Epaisseurs Tableau 2 : Ile aux Moutons, Fouesnant (29), épaisseur moyenne des tessons en
  • recherches sur l'île. En ce sens, notons la récente découverte, sur une commune voisine littorale (Concarneau, Hinguant et al. 2002), d'une coupe à socle à décor d'impressions au bigorneau, technique décorative caractéristique des productions Castellic. 23 3.2. L ' a s s e m b l a g e
  • pièces chacun. Nombre total de pièces Poids total (en gr.) Sondage 1 34 3325 Sondage 3 201 Sondage 2 44 Sondage 4 285 1737 587 Sondage 5 184 2071 2427 Total 748 10147 Tableau 3 : Ile aux Moutons (Fouesnant, 29), lots lithiques, par sondage 3.2.1. Sondage 1 L'occupation
RAP01815.pdf (PONT-L'ABBÉ (29). "keralio" : découverte d'aménagements palissadés protohistoriques et d'une imposante stèle en granit)
  • PONT-L'ABBÉ (29). "keralio" : découverte d'aménagements palissadés protohistoriques et d'une imposante stèle en granit
  • 29
  • PONT - L'ABBE : lieu - dit "Keralio" (Finistère) DÉCOUVERTE D'AMÉNAGEMENTS PALISSADÉS PROTOHISTORIQUES ET D'UNE IMPOSANTE STÈLE EN GRANIT EN POSITION PRIMAIRE À PONT - L'ABBÉ. RAPPORT DE DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE Ordre de mission INRAP n°03/413 du 25/05/02 au 31/05/2002 EDDY
  • : Mme LANTONY (Rue Scraffic, 29760 PENMARCH) L'opération archéologique : Autorisation ou décision : 2002/067 Ordre de mission INRAP : 03/413 à partir du 27/05/02 jusqu'au 31/05/02 Titulaire : Eddy Roy Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : Aménagement d'un
  • lotissement Aménageur/maître d'ouvrage : Mme LANTONY Surface totale de l'intervention archéologique : 2430 m 2 Surface sondée : 342 m 2 Dates de l'intervention sur le terrain : 27/05/2002 - 31/05/2002 Dates de l'intervention en post-fouille ; 03/06/2002 - 07/06/2002 Résultats : Côte
  • souterrain de Poul-Leach à Pont-l'Abbé (Finistère) ". Rapport de fouille de sauvetage, SRA de Bretagne, Rennes, inédit, 1983. 4 Le Goffic, 1990 : Le Goffic (M.) : " Les souterrains armoricains de l'Âge du Fer ". Revue Cap Caval, n°14, p.29-34, 1990. 5 Daire et Villard, 1996 : Daire (M.Y
  • .6), f.27, f.29 matérialisant une probable entrée et f. 18 relié stratigraphiquement à la stèle de granit f.34 au niveau du sondage n°2. Les fossés F.5 et F10 : sondage n°l (fig.6, 9 et 10) Le fossé f.5. orienté est/ouest suivit sur 15 mètres semble se poursuivre hors sondage vers
  • l'u.s 4 est typique d'une tranchée palissadée. Le remblais us.6, a livré un tesson de céramique frustre à pâte noirâtre relativement grasse, attribuée à la protohistoire. Les deux fossés f.27 et f.29 sont situés sur le même axe et présentent une interruption formant peut être
  • l'entrée d'un enclos. Le fossé f.29 orienté est/ouest suivit sur 3,10 mètres se poursuit hors sondage vers l'est. Conservé sur une profondeur de 20 cm, il présente une ouverture maximum de 100 cm. Creusé en grande partie dans l'arène granitique (matériau drainant), cette structure n'est
  • différents remblais. Les deux fossés f.27 et f.29 semblent correspondre à la continuité d'un petit enclos déjà révélé par les fouilles de 1995 mais dont la chronologie et le rôle n'ont pu être établis (fig.7 ou 8). Le fossé f.18 et la stèle de granit f.34 : (fig.9 et 12) Le fossé f. 18
  • . Leur profondeur n'excède pas 10 cm au niveau du décapage et sont comblés de limon brunâtre homogène mélangé d'arène granitique (fig. 16). 3. Conclusion et notice synthétique Pont L'Abbé (Finistère), lieu dit Kéralio, parcelles 637, 714, 715, 716, 717 et 718. Arrêté 2002/050 du 02
  • /04/2002 Phase terrain du 27/05/ au 31/05/2002 Phase post-fouille de 03/06 au 07/06/2002 Périodes : protohistorique. L'agrandissement d'un lotissement sur une surface de 2350 m 2 , au niveau d'un contexte archéologique sensible sur la commune de Pont l'Abbé dans le Finistère
  • l'Age du Fer stratifié en milieu rural : l'établissement de Kéralio à Pont-l'Abbé " in Revue Archéologique de l'Ouest, n°15, p.59 - 114. Le Goffic, 1990 : Le Goffic (M.) : " Les souterrains armoricains de l'Âge du Fer ". Revue Cap Caval, n°14, p.29-34, 1990. Roy, 2000 : Roy (E
  • de 1995 (Keralio), 2000 (kerarthur) et 2002 (Keralio) sur le cadastre de 1833. Figure n 8 : Implantation des décapages archéologiques de 1995 (Keralio), 2000 (kerarthur) et 2002 (Keralio) sur le cadastre de 1981. ' '• ' • 'ê Coupe stratigraphique du fossé F. |\j Qj F.18
  • fossés F.5, F.10, F.18, F.27 et F.29 US.01 : Arène mélée de limon ocre. US. 10.02 : Creusement linéaire. US. 10.03 : Limon brun foncé mélé d'arène. Comporte sur le côté ouest des blocs de granit et des galets en calage. (coordonnées planimétriques et altimétriques non rattachées
RAP01819.pdf (BÉNODET (29). "kernéost". dfs de diagnostic archéologique)
  • BÉNODET (29). "kernéost". dfs de diagnostic archéologique
  • 29
  • BÉNODET "Route de Kernéost" (Finistère) SONDAGES ARCHÉOLOGIQUES SYSTÉMATIQUES SUR L'EMPLACEMENT D'UN FUTUR LOTISSEMENT À BÉNODET (FINISTÈRE). RAPPORT DE DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE Arrêté n° 2002 - 057 portant prescription de diagnostic archéologique EDDY ROY avec la
  • collaboration de ERIC NICOLAS et ANNE FRANÇOISE CHEREL Juin 2002 INRAP Antenne Grand-Ouest 35577 Cesson-Sévigné Service Régional de l'Archéologie Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne. j m Sommaire Pages Fiche signalétique 1 Générique de l'opération 2 1. I N T
  • NGF : NGF y = 2337,95 Propriétaire de terrain : Mr Louédec Alfred et Consorts, 20 allées françois Kerbouc'h, 29000 Quimper L'opération archéologique : Arrêté n° : 2002/057 Odre de mission INRAP : 03/547 à partir du 24/06/2002 jusqu'au 28/06/2002 Titulaire : Eddy Roy Organisme de
  • Surface sondée : 665 m 2 Préparation du chantier : le 21/06/2002 Dates de l'intervention sur le terrain : du 24/06/2002 au 26/06/2002 Dates de l'intervention en post-fouille : du 27/06/2002 au 0 5 / 0 7 / 2 0 0 2 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : Entre 30 et 50 cm sous le
  • indices au niveau de la carène de l'écuelle n°2 ou du grand récipient n°l, suggèrent un assemblage, selon cette méthode. Des observations de ce type furent déjà relevées sur le site de Kervéguen à Quimper (29) 20 . 1) Vase, (fig.15) Le profil de ce haut vase, composé d'une trentaine de
  • , intégralement conservé, fut mis au jour. On signalera des affinités de formes avec les vases miniatures du site de « StSymphorien » à Paule (22) (2001, phase IA) 23 , dans des contextes attribués à la première moitié du Vè siècle, ou encore ceux du souterrain de « Kerellen » à Tréglonou (29
  • poterie fine, soigneusement lustrée sur ses faces brun-gris. Des vases de ce type sont connus, essentiellement en contexte funéraire : cimetière de Kerviltré en St-Jean-Trolimon (29) 25 daté de la transition Hallstatt-La Tène, tumulus de « Kemabon » à Bieuzy-Les-Eaux (56) 26 attribué à
  • la fin du Vlè ou au Vè siècle av. J.-C., ou encore « Le Nignol » à Carnac 27 . On peut également signaler les exemplaires de l'habitat du Premier Age du Fer de « Mez-Notariou » à Ouessant (29) 28 ou « Civilisations Atlantiques et Archéosciences » Thème : Age du Fer, in Les
  • l'île d'Ouessant, Tome I, 207 p. encore ceux de la phase 1 ancienne de l'habitat du « Boisanne » à Plouer-sur-Rance (22) 29 datée de la première moitié du Vè siècle av. J.-C. 6) Vase (fig.15). Enfin, on notera la présence d'un fragment de rebord se rapportant à un vase de grande
  • suggèrent une datation légèrement antérieure, entre le Vlè et le tout début du Vè siècle av. J.-C. Enfin, à titre indicatif, un petit habitat du Premier Age du Fer à fossé palissadé fut dégagé non loin de là, sur le site de Kervéguen à Quimper (29). 30 3.2 La céramique médiévale : (Eddy
  • . Fait n°3 (tranchée n°3, fig.9) : Le comblement de cette fosse a livré 8 fragments de céramiques à pâte rouge, à gros dégraissant de type " onctueuse " 3 2 dont un bord de marmite (2). 29 Menez, 1996 : Menez (Y.) ; « Une ferme de l'Armorique gauloise. Le Boisanne à Plouer - sur
  • chronologique : médiévale. 4. Conclusion et notice synthétique Bénodet (Finistère), lieu dit "Route de Kernéost ", parcelles AK 152, 154, 156 et 158 du cadastre actuel. Arrêté n°2002 - 057 Phase terrain du 24/06/ au 26/06/2002 Phase post-fouille le 27/06 et le 05/07/2002 Périodes
  • R E DE LA R E G I O N B R E T A G N E p L REÇU LE 2 9 AVR. 2002 E n° 2002/057 portant prescription de diagnostic archéologique I.N.R.A.P, Le Préfet de la région Bretagne, Préfet du département d'Ille-et-Vilaine, chevalier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre
RAP01923.pdf ((29). l'archipel de Molène. rapport de prospection thématique 2001 et 2002)
  • (29). l'archipel de Molène. rapport de prospection thématique 2001 et 2002
  • 29
  • Chaumont, Yves Guéguen, Jérémie Josselin, Valérie Leroux, Antoine Lourdeau, Raymond Le Floc'h, Jean-Yves Le Gall, Michel Mauguin, Jacky Meslin, Stéphane Morilleau et Jacques Nisser PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE DE L'ARCHIPEL DE MOLENE Prospection thématique (n° 2002/005) QUATRIEME RAPPORT
  • (Septembre 2001- Août 2002) SOMMAIRE REMERCIEMENTS 4 INTRODUCTION (Y. PAILLER, Y. SPARFEL) 5 PREMIERE PARTIE L ARCHIPEL DE MOLENE I. LA TOPONYMIE DE L'ARCHIPEL A) BENIGUET : L'ILE DE LA COUPURE OU L'ILE BENIE ? B) MICRO-TOPONYMIE DE L'ILE MOLENE (B. TANGUY) H. LE SITE DE
  • MOLENE - NON DATE, NOTES SUR L'ILE MOLENE 151 152 153 GIOT P.-R. - RENNES, LE 10 JANVIER 1962 - 40-45-29, XXXX, LETTRE À MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE L'ARCHITECTURE, ILE MOLENE, DECOUVERTES ANTHROPOLOGIQUES ET PROBLEMES ARCHÉOLOGIQUES HALLEGOUET B. - 22 ET 23 DEDEMBRE 1977
  • mai 2002, un groupe de travail et de réflexion sur l'archéologie goémonière s'est mis en place en collaboration avec Marie-Armelle Paulet Locard (SRA de Bretagne). La rencontre organisée à Porspoder a réuni, outre les organisateurs, Pierre Arzel (IFREMER), François Colin, Gérard
  • rassemblés à partir de prospections de surface effectuées entre novembre 2001 et août 2002. Le travail se compose de deux parties : la première consacrée à l'archipel de Molène, la seconde traitant de découvertes, plus diffuses, sur le littoral du nord-ouest du Finistère. A l'extrémité
  • monuments en élévation. Les cinq missions organisées cette année se sont réparties de la manière suivante : - du 3 au 6 décembre 2001 : trois journées sur Molène et une sur Kemenez et son lenedez ; - du 9 au 12 janvier 2002 sur Béniguet ; - du 25 février au 1 er mars : Molène ; - du 12
  • anthropique. Au Paléolithique moyen puis durant la Préhistoire récente, des populations humaines y ont établi résidence. En janvier 2002, la coupe de la falaise a été relevée sur une largeur de 2,50 m et une hauteur de 2,60 m. La base de cette coupe était empâtée par des dépôts de galets
  • clair (6) ou noir (6 bis) >»l M'1 I /»» MM >>« 1m L_ , Q Galet □ Tesson Galets moyens verticaliss dans une matrice de limon sableux noir Silex taillé ————■ Fig. 7 - Coupe stratigraphique de Béniguet-3 (relevé G. Marchand, C. Dupont, janvier 2002
  • manquer de remarquer des similitudes dans la conformation des volumes. L'obtention d'un éclat unique d'une longueur de 29 sur 28 mm est facilitée par l'existence de convexités latérales obtenues par des enlèvements orthogonaux à l'axe de la table. Fig. 8 3 cm Dessin G. Marchand
  • la responsabilité de C. Dupont sur l'amas coquillier mésolithique de Beg-an-Dorchenn (Plomeur, 29) a montré l'absence des os de grands mammifères dans les 0,30 m jouxtant la coupe naturelle de l'amas coquillier. Quelques restes osseux apparaissaient au-delà. Il n'est donc pas
RAP01857.pdf ((29). les sites mésolithiques en Finistère. rapport de prospection thématique)
  • (29). les sites mésolithiques en Finistère. rapport de prospection thématique
  • 29
  • Les sites mésolithiques en Finistère chronologie et stratigraphie Prospection thématique Grégor Marchand Autorisation N° 2002-002 Rapport 2002 Les sites mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie AIDE A LA MISE EN ŒUVRE 2 PREMIERE PARTIE : UN BILAN DES
  • . - Jean-Yves TINEVEZ (SRA Bretagne) et Stéphane DESCHAMPS (SRA Bretagne) ont accompagné ce dossier pour l'année 2002. - Raymond LE FLOC'H a bien voulu me signaler ce site et assurer la mise en relation avec le propriétaire des parcelles concernées. - La fouille n'aurait pas pu avoir
  • fichier Gouletquer et attribution chrono-culturelle. En 2001, trois sites ont été explorés entre avril et septembre : Kerliézoc à Plouvien, La Presqu'île à Brennilis et la Villeneuve à Locunolé (figure 7). En 2002, nous avons décidé d'aborder en priorité des zones basses, favorables à
  • Trop érodé Tableau 1. Liste des sites sélectionnés en 2002, sur lesquels il n 'a pas été possible d'intervenir. La présence de maïs implique des temps de culture très longs, difficilement compatibles avec le calendrier des fouilles bénévoles. 6 Les sites mésolithiques en
  • semblent partiellement brouillées en surface. La collection découverte par J. Perry a été étudiée par P. Pottier, dans le cadre d'un mémoire de maîtrise soutenu avec succès en octobre 2002. Une publication confrontant tous ces échantillonnages est prévue en 2003. La collection issue de
  • Esquille débris Esquille retouche Total Tableau 3. La Villeneuve. 1 1 2 3 1 9 11 1 Silex brûlé UT 1 1 1 GL Phtanite 1 1 6 3 9 4 2 6 1 1 2 1 1 2 1 3 / 4 1 3 2 4 3 1 2 4 5 1 2 2 3 19 29 5 49 Tranchée G (ramassage à vue). Débitage brut. 2 1 4 3 4 1 12 14 30 1 0 2 1 0 3 5
  • bord abattu ; 25 : lame retouchée ; 2728 et 30 : éclats utilisés ; 29 Marne à coches ; 3 I Marne utilisée ; 32 : trapèze asymétrique ;33 : pointe à troncature oblique. Figure 8. La Villeneuve (Locunolé). Sondages 2001. 1 : fragment de galet percuté ; 2 : nucleus de type rabot ; 3
  • Melgven Figure 9. Localisation des sites mésolithiques fouillés au cours de ce programme en 2001 et 2002. 1. La Trinité et la Trinité Goarem Lann :aspects géographiques Le petit village de la Trinité se situe à deux kilomètres au nord-est du bourg de Melgven, dans la vallée du Moros
  • parcelles cadastrales 155, 161, 162 et 163 sera dénommé « La Trinité », comme l'avaient proposé les inventeurs. Figure 10. Le site de la Trinité Goarem Lann dans son cadre topographique. En juillet 2002, j'ai pu accéder à une parcelle non prospectée auparavant, au sommet du versant où
  • 14 juillet 2002, avec une équipe de huit à dix personnes. Huit sondages manuels ont pu être effectué, pour une surface totale de 26 m 2 . Les sédiments des sondages G et H ont été fouillés à la truelle et totalement tamisés à l'eau, à l'aide de tamis à petites mailles, ce qui
  • site « initial » de la Trinité n'est que l'écho de l'occupation mésolithique de la Trinité Goarem Lann. Il reste cependant à explorer une bonne part du versant nord du vallon sec (parcelle 155), non pas sur la forte pente mais sur le replat (en pâtures en 2002). 3. Une industrie de
  • type Bertheaume très homogène à ia Trinité Goarem Lann 3.1. Caractères généraux de l'échantillon L'industrie lithique de ce site provient d'une part de ramassages minutieux réalisés en juillet 2002 sur la parcelle 152, d'autre part de deux sondages
RAP01813.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). "1 place Clémenceau". dfs de diagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). "1 place Clémenceau". dfs de diagnostic
  • 29
  • CARHAIX, 1 PLACE CLEMENCEAU (DÉPARTEMENT DU FINISTERE) D.F.S. DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 17/04/2002 - 19/04/2002 Par Laurent AUBRY Avec la collaboration de Eric 6AUME et Frédéric BOUMIER / / INRAP, DIRECTION DU GRAND-OUEST MINISTÈRE DE LA CULTURE SERVICE RÉGIONAL DE
  • L'ARCHÉOLOGIE DE BRETAGNE 2002 Wl SOMMAIRE Fiche signalétique Générique de l'opération 1 - Présentation de l'opération archéologique 1- Les raisons et les objectifs de l'intervention 2 - Méthodologie II - Présentation des données archéologiques 1 - Données générales 1.1 - Phase I
  • : Bretagne Commune : Carhaix-Plouguer Année cadastre : 1984 Lieu-dit ou adresse : 1, place Clémenceau Section(s) : AD parcelle(s) : N°269 Propriétaire du terrain : M. et Mme MORVAN Pascal L'opération archéologique: Arrêté de prescription n° 2002/44 Date de validité : Responsable
  • l'intervention sur le terrain : 17/04/2002 au 19/04/2002 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : Entre 0,35 m et 1,00 m sous le niveau actuel Chronologie : Gallo-romain. Nature des vestiges immobiliers : Radiers de mur, puits à eau, fosses, empierrement. Nature des vestiges mobiliers
  • au bâtiment 2. n> 73 X > M X o cccr> JO 3 CTQ* OS O 0 4 Vi 1 •S er £o 3o O (S r> Q 3 c® n 3 21 5' w " -i» (V -3 > < ro o oro CONCLUSION Réalisé du 17 au 19 avril 2002 sur la commune de Carhaix-Plouguer, cette nouvelle opération de diagnostic fait suite à une
  • pleinement l'intérêt d'entreprendre des diagnostics sur des petites surfaces. L'apport de ces nouvelles découvertes, même restreintes comme c'est le cas, permet d'affiner la trame urbaine de la ville antique de Carhaix-Plouguer. ANNEXE CARHAIX. 1 place Clémenceau. Avril 2002
  • File Maker, version 3). Fait à Rennes, le 15 Mai 2002 Françoise LABAUNE (INRAP) INVENTAIRE DU MOBILIER CÉRAMIQUE N° de cagette SIGILLÉE TOTAL TESSONS TOTAL NMI BORD Sud Gaule 1 1 1 drag 35 Centre Gaule 1 1 1 drag 37 ph.6 TOTAL TOTAL TESSONS NMI FOND N° us
RAP01852.pdf (PLOUHINEC (29). "ménez-drégan". rapport de synthèse de fp 3 (2000-2002))
  • PLOUHINEC (29). "ménez-drégan". rapport de synthèse de fp 3 (2000-2002)
  • 29
  • la collaboration de Rozenn C O L L E T E R UMR 6566 du CNRS « Civilisations Atlantiques et Archéosciences », CNRS, Université de Rennes 1, Ministère de la Culture Rennes 2002 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregcm I - Campagne 2002 RAPPELS N° de site : 29-197-015
  • communication, outre les habituels articles dans la presse locale, le site a fait l'objet d'un film vidéo dont la diffusion s'est déroulée lors des l eres rencontres régionales du CNRS tenues à Plozévet les 28 et 29 septembre 2002. A cette occasion, des moulages d'objets issus du gisement et
  • PLOUHINEC, FINISTERE RAPPORT DE FIN D'OPÉRATION TRIENNALE DE LA FOUILLE DU GISEMENT PALEOLITHIQUE INFERIEUR DE MENEZRDREGAN I Campagne 2002 Sous la direction scientifique de : J e a n - L a u r e n t M O N N I E R et B e r n a r d H A L L E G O U E T Réalisé par : S t é p h
  • TRIENNALE DE LA FOUILLE DU GISEMENT PALEOLITHIQUE INFERIEUR DE MENEZ-DREGAN I Campagne 2002 Sous la direction scientifique de : J e a n - L a u r e n t M O N N I E R et B e r n a r d H A L L E G O U E T Réalisé par : S t é p h a n H I N G U A N T et N a t h a l i e M O L I N E S Avec
  • s'est achevée le 27 septembre 2002, soit une durée de 6 semaines. L'opération a été menée, sous la direction de Stéphan HINGUANT, en collaboration avec Rozenn COLLETER et avec la participation de 25 bénévoles : Elise AXFORD, Joana BERNARDES (Portugal), Audrey BIORET, Christian
  • . Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 2 - Fouilles c l a n d e s t i n e s Alors que nous supposions la protection de sacs de sable et de plaques métalliques sur le site efficace, nous déplorons le constat d'une fouille clandestine à notre arrivée sur
  • aujourd'hui dérochée. Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 3 . 1 - Les niveaux supérieurs Cette campagne a confirmé l'importance de la couche 4b dans la compréhension des ultimes occupations de la grotte. La richesse en artefacts lithiques de ce niveau est à
  • central qui divisait le porche de la grotte en deux entrées latérales. Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 problématique en cours de fouille et des mélanges sont très probables d'un niveau à l'autre. La fouille de la couche 5c-c' est pratiquement achevée
  • du sol 7 sera vraiment mise au jour, que l'on pourra envisager l'existence de couches intermédiaires. 4 ssw NNE muret propriété privée Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 4 - B i l a n d e la fouille t r i e n n a l e 2 0 0 0 - 2 0 0 2 4.1
  • replacés, ce qui permet de visualiser leur position dans l'environnement topographique actuel (fig. 4). 5 Figure 5 - Coupe stratigraphique selon A-B ( T = terrier). Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 4.2 - Stratigraphie - synthèse et données nouvelles
  • lourds des couches sableuses du site a permis de confirmer l'hypothèse la plus 6 Figure 6 - Coupe stratigraphique selon C-D. Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 plausible jusqu'alors envisagée, celle qui rattache la plage « X » à la plage 8b. inf
  • . (Scaon, 2002). La présente triennale a surtout été l'occasion, à la lumière des quelques nouveautés stratigraphiques enregistrées, de réviser et compléter le dessin des différentes coupes levées sur le site depuis plus de dix ans (fig. 5 à 10) et d'établir une nouvelle synthèse sous
  • subsistante de la grotte. Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 effectivement que de nombreux galets à la surface de la couche 4b étaient plus ou moins redressés, phénomène probablement dû la cryoturbation postérieure du dépôt. Aucune structure complémentaire à
  • couche 4b 8 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregcm I - Campagne 2002 Un premier choix semble avoir été opéré par les Préhistoriques au niveau de la gestion de la matière première orientée plutôt vers les gneiss et les grès. Cette gestion différenciée prévaut également
  • sensiblement des niveaux sous-jacents jusque là étudiés. S'agit-il d'une occupation temporaire ? A t-on affaire, par la quantité des galets aménagés mis au jour, à une aire d'activité spécialisée ? à un simple atelier de débitage ? 5 - Etude de l'industrie lithique 5.1 - Campagne 2002
  • - Campagne 2002 Couche 4b 4c 5a 5a' 5b' 5c 5c' 5d 5d' 6 7 (global) 8 (global) Total Nombre 208 2068 117 3618 41 30 3766 8 1059 24 212 16 11167 % 1,86 18,51 1,04 32,39 0,36 0,26 33,72 0,07 9,48 0,21 1,89 0,14 100 Tableau 3 : Répartition des pièces de la campagne 2002 par couche. Les
  • pièces de la campagne 2002 vont être intégrées d'ici la fin du mois de janvier 2003 dans un article de synthèse concernant l'ensemble des pièce étudiées à Menez-Dregan I avec une étude techno-typologique et des plans de répartition, cet article sera soumis à la revue L'Anthropologie
  • : Décompte général des pièces en silex. 10 Le site paléolithique inférieur de Menez-Dregcm I - Campagne 2002 Au niveau du débitage, ce sont surtout les nucléus de débitage unifacial qui sont représentés, surtout pour les modalités unipolaires et bipolaires, le mode centripète apparaît
  • paléolithique inférieur de Menez-Dregcm I - Campagne 2002 Unifacial unipolaire Unifacial bipolaire à plans de frappe opposés Unifacial bipolaire à plans de frappe perpendiculaires Unifacial centripète Bifacial unipolaire / unipolaire Bifacial unipolaire / bipolaire Bifacial unipolaire
  • -outillage principalement) et le quartz. Les autres matériaux restent marginaux, en particulier la dolérite, le quartzite et le grès éocène (tabl.10). 12 Le site paléolithique inférieur deMenez-DregcmI - Campagne 2002 Choppers Débris Eclats non retouchés Nucléus Eclats retouchés