Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Département > 29 (retirer)
  • Operation type > opération préventive de diagnostic (retirer)
  • Date > 2008 (retirer)

6 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02390.pdf (QUIMPER (29). diagnostic archéologique avant la construction d'un lotissement au lieu-dit Kervalguen. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). diagnostic archéologique avant la construction d'un lotissement au lieu-dit Kervalguen. rapport de diagnostic
  • 29
  • : Sections IM n°96, 149 et 162, CY n°817 L’opération archéologique : Arrêté portant prescription de diagnostic archéologique : n°2007/108 Arrêté portant désignation du responsable scientifique : n°2008/065 Titulaire : Eddie Roy Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l’intervention
  • : Demande volontaire de diagnostic avant l’implantation d’un lotissement Dates de l’intervention sur le terrain : Le 02/06/2008 (préparation de chantier) et du 03/06/08 jusqu’au 25/06/08. Dates de l’intervention en post-fouille : du 26 et 27 /06/2008, les 03 et 04/07/2008, les 18 et 19
  • /09/2008 et enfin du 22/10/2008 au 10/11/2008 Résultats : Principaux résultats : Deux zones principales de vestiges archéologiques ont été relevées : Zone I : Parcelle IM162 et 149. Les vestiges découverts dans ce secteur sont liés à une petite zone d’habitat protohistorique
  • travaux d’aménagement. Le diagnostic archéologique a été mené sur le terrain du 03 au 25 juin 2008. L’opération a nécessité pour cette phase, l'embauche de deux archéologues de l’ INRAP : Eddie Roy, responsable d’opération, et Solenn Le Forestier, technicienne supérieure. Les
  • 32 ou encore 29 et 31. Des sablières hautes renforçaient peut être la construction entre les poteaux périphériques. L’absence d’un trou de poteau, sur le côté sud du petit bâtiment (en face de 33) est liée à l’arasement de la construction ou peut correspondre à l’entrée de la
  • protohistorien, INRAP. 15 Roy (E.), 2000.- Fouille archéologique avant l’aménagement d’un lotissement au lieu-dit Kérarthur à Pont L’Abbé (Finistère).- Document Final de Synthèse, Service Régional de l’Archéologie, AFAN, p.31. 16 Roy (E.), avec la coll. de Le Forestier (S.), 2008
  • Bellanger (P.), 2005.- Le Bignon. Parc d’Activité de Tournebride, Le Civerda.- Notice d’Archéopage de l’INRAP, n°16, p.49. 20 Fouille INRA, 2008, responsable Stéphan Hinguant, rapport en cours d’élaboration. 12 La construction n°8 : Cette construction a été relevée dans la partie N/E
  • , apparus à l’extrémité Est de la tranchée de diagnostic n°109 forment un plan rectangulaire de 1,50 m de large pour 3 m de long, à une nef et trois travées, orienté N/S et couvrant une surface de 4,5 m² (fig.29). Les deux trous de poteaux 196 et 192 ont été sondés. Ils ont un diamètre
RAP02341.pdf (SAINT-JEAN-TROLIMON (29). Tronoën. un habitat médiéval des Xe - XIIe siècles. rapport de diagnostic)
  • SAINT-JEAN-TROLIMON (29). Tronoën. un habitat médiéval des Xe - XIIe siècles. rapport de diagnostic
  • 29
  • Institut national de recherches archéologiques préventives Inrapl UN HABITAT MÉDIÉVAL DES Xe-Xlle + + +. À TRONOËN EN SAINT-JEAN-TROLIMON, + Réf. INRAP : DA 05022201 m Liberté • Egalité • SAINT-JEAN-TROLIMON, TRONOËN (Insee 29 252 Finistère) Fraternité R É P U B L I
  • Centre de recherche archéologique du Finistère Rennes : S.R.A. de Bretagne 2008 SIÈCLES FINISTERE UN HABITAT MEDIEVAL DES Xc-XIIl SIECLES A TRONOËN EN SAINT-JEAN-TROLIMON, FINISTERE DRAC-SRA - 3 m 2008 COURRIER ARRIVEE SAINT-JEAN-TROLIMON, TRONOËN (Finistère) DOCUMENT FINAL DE
  • SYNTHESE DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE Jean-François VILLARD INRAP, SAFI et Commune de SAINT-JEAN-TROLIMON, avec la collaboration du Centre de recherche archéologique du Finistère Rennes : S.RA. de Bretagne 2008 1 FICHE SIGNALETIQUE Siten° : |_2J|_9_ L ^ J L ^ L U Département : I
  • prescription n° 2007-049 en date du 10 juillet 2007, quelques évolutions, concernant les parcelles à traiter, apparaissent entre cette émission et la date de réalisation du diagnostic (en avril 2008). Ainsi, l'étude définitive porte sur les parcelles 99p, 947p, 948p, 950p, 956p, 961, 5
  • de mieux cerner certains vestiges mis au jour. L'entreprise TREPOS de Pont-l'Abbé est chargée des travaux de décapage. Au total, 12 tranchées furent ouvertes. -B. 1 : 29 m2, -B.2 : 72 m2, -B. 3 : 81 m2, -B . 4 : 48 m2, -B. 5 : 177 m2, -B. 6 : 42 m2, -B. 7: 35 m2, -B
  • s'intègre t'il à cet habitat médiéval ? 26 I I! Clichés 29 et 30 : vue verticale et oblique de la structure Us. 03 2.6. Les fossés T. 5 et T. 6. (Fig. 8 et 20) Cliché 31 : vue vers le nord-ouest du fossé T. 5 (tranchée B. 11) 27 Les fossés T. 5 et T. 6 sont repérés, au cœur des
  • , détail du décor estampé) 29 Il est tentant de rassembler ces deux fossés perpendiculaires. Il peut s'agir d'enclos ou de parcelle bordant les bâtiments médiévaux. 2.7. Le fossé T. 1. (Fig. 8 et 16) Cliché 35 : vue de la coupe du fossé T. 1 (tranchée B. 5) Le fossé T. 1 est situé
RAP02478.pdf (PLUGUFFAN (29). occupations rurales du bronze moyen, du second âge du fer, de l'antiquité précoce, du bas Moyen Âge et de l'époque moderne à ti lipig 2. rapport de diagnostic)
  • PLUGUFFAN (29). occupations rurales du bronze moyen, du second âge du fer, de l'antiquité précoce, du bas Moyen Âge et de l'époque moderne à ti lipig 2. rapport de diagnostic
  • 29
  • institut national de recherches archéologiques préventives OCCUPATIONS RURALES DU BRONZE MOYEN; DU SECOND ÂGE DU FER, DE L'ANTIQUITE PRECOCE, ÂGE ET DE L'EPOQUE MODERNE A Tl LIPIG 2 EN PLUGUFFAN, FINISTERE I m + + Réf. INRAP : DA PLUGUFFAN,TI LIPIG 2 (Insee 29 216
  • i I Jean-François VILLARD I I I.N.R.A.P. I QUIMPER COMMUNAUTÉ I Centre de recherche archéologique du Finistère 1 2008 1 avec la collaboration du 1 Rennes : S.R.A. de Bretagne DR' 'A 2 0 iOÎH 2008 OCCUPATIONS RURALES COURRLFCK M R R I V E E DU BRONZE MOYEN, DU
  • pas explorées en raison de mesures conservatoires environnementales (cf. infrà). Cliché 1 : vue vers le sud du décrochement du substrat de part et d'autre du tracé du chemin Us. 02 Cliché 2 : vue vers le sud du décrochement du substrat entre les fossés T. 28 et T. 29 8
  • . 15 Longueur (m) Largeur (m) Extension (m>) Surface (m1) fi. 7 73.5 4.5 123.5 454.25 B. lai nord 26 5.3 - S. 7 r i t centre 21 3 S. 7 «d 28 fi. 2 Extension (m1) Longueur
  • 35 - - 18 Tesson 1 S.29 TP - 42 37 18 - - S. 30 TP - 52 40 20 Tessons 4 S. 32 TP 36 - - 21 Tessons 12 S. 33 TP 32 - - 35 - - - - 12 Frag.de vase 3 Tessons 3 S. 37 TP 26 S. 38 TP 35 - - 20 S. 39 TP - 55 40 22 Tesson 1 S
  • . Le côté occidental de ce dernier semble s'adosser à un axe formé par les trous S. 32/32 et 37/38. Vers l'ouest, un second axe, plus long que le précédent, se dessine avec les S. 12/14/15/3/29/30/28. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un alignement strict mais davantage d'une
  • cuvette d'une dizaine de centimètres de profondeur. Mise au jour partiellement dans le flanc de la tranchée, elle n'est pas complètement fouillée. 29 2.4.4. La fosse S. 50. La fosse S. 50 est mise au jour dans la tranchée B. 2. Comblée de terre arénitique brun-jaune, elle mesure 0,50
  • fragments de rebord d'un grand vase orné de deux cordons horizontaux. Ce type de rebord est datable du Bronze ancien - moyen. Des exemplaires similaires sont recensés à Penancreac'h et à Mez-Notariou. Cliché 29 : rebord de vase à double cordon mis au jour dans la fosse S. 51 (B. 4
RAP02322.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). rue de Callac, parcelle ah.13. rapport de diagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). rue de Callac, parcelle ah.13. rapport de diagnostic
  • 29
  • préventives, à monsieur le maire de Carhaix-Plouguer (29) Fait à Rennes, le 15 février 2008 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires
  • 3/ ARCHE C H € R C H E S 0 G I Q U € S R 4. V E N T I V E S Rapport de diagnostic 2008 Gaétan LE CLOIREC CARHAIX-PLOUGUER Rue de Callac, parcelle AH.13 (Finistère) 17.03.08 - 18.03.08 Arrêté de prescription n° 2007-044 Projet INPvAP n° DA05022401 INRAP Direction
  • : Ordonnées : Altitude : - m NGF Propriétaire du terrain : Maître Catherine Garignon et Romuald Le Gohic, mandatés par Madame Jocelyne CHABRIER Protection juridique : Arrêté de prescription n° : 2007-044 Arrêté de désignation n° : 2008-027 Titulaire : G. Le Cloirec Organisme de
  • - CARHAIX - PLOUGUER, rue de Callac 9 décembre 2007 -7 REÇU LE El UùÉrti • Égalité • Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 2 ! FEV. 2008 N RXR MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vflalne
  • , Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre national du mérite, Arrêté n° 2008-027 portant désignation du responsable scientifique de l'opération d'archéologie préventive prescrite par arrêté n° 2007-044 du 27 juin 2007 VU la loi n° 2001-44 du 17 janvier 2001 modifiée
  • diagnostic archéologique à réaliser â Carhaix-Plouguer - rue de Callac (29); CONSIDERANT que le responsable d'opération n'a pas été désigné par l'arrêté susvisé ; ARRETE Article 1" : Monsieur Gaétan Le Cloirec - Institut national de recherches archéologiques préventives est désigné(e
RAP02320.pdf (PLOURIN-LES-MORLAIX (29). sondages systématiques avant l'implantation de deux éoliennes. rapport de diagnostic)
  • PLOURIN-LES-MORLAIX (29). sondages systématiques avant l'implantation de deux éoliennes. rapport de diagnostic
  • 29
  • -Morlaix (29). Fait à Rennes, le 15 février 2008 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires : INRAP Eddy Roy copie à mairie de
  • Sondages systématiques avant l'implantation de deux éoliennes à Plourin les Morlaix dans le Finistère Rapport de diagnostic archéologique Mars 2008 Réf. INRAP : DA 05 00 85 01 Eddie Roy et Eric Nicolas INRAP Antenne Grand-Ouest 35577 Cesson-Sévigné. Service Régional de
  • prescription de diagnostic archéologique : n°2005/006 Arrêté portant désignation du responsable scientifique : n°2008/032 Titulaire : Eddy Roy Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : Implantation de deux éoliennes Dates de l'intervention sur le terrain : le 03/03/2008
  • (préparation de chantier) et du 04/03/08 au 06/03/06. Dates de l'intervention en post-fouille : le 07/03/2008 Résultats : Principaux résultats : Aucune structure archéologique n'a été découverte. Lieu de dépôt des archives : Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1 Générique de
  • « camp romain de Pen Lan ». Le diagnostic archéologique a été mené sur le terrain du 04 au 06 Mars 2008. L'opération a nécessité pour cette phase, l'embauche de deux contractuels INRAP : Eddy Roy, responsable d'opération, et Eric Nicolas, technicien supérieur. Les terrassements ont
  • été effectués à l'aide d'une pelleteuse à chenilles muni d'un godet à lame lisse de 3 mètres de large. La post-fouille a été effectuée le 07/03/2008 par Eddie Roy (rédaction du rapport) et Eric Nicolas, (DAO) 1.1 - Cadre géographique et géologique (superficiel) de l'opération Le
  • • Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 1 FEV. 2008 | •j Q A^O- ^ j ' s!Hi.i».«.re MaV- MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaine, Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'Ordre national
  • du mérite, Arrêté n° 2008-032 portant désignation du responsable scientifique de l'opération d'archéologie préventive prescrite par arrêté n° 2005-006 du 11 janvier 2005 VU la loi n° 2001-44 du 17 janvier 2001 modifiée, relative à l'archéologie préventive, notamment son article
  • -Morlaix - Coscoat (29); CONSIDERANT que le responsable d'opération n'a pas été désigné par l'arrêté susvisé ; ARRETE Article 1er: Monsieur Eddy Roy - Institut national de recherches archéologiques préventives est désigné(e) responsable scientifique du diagnostic prescrit(e) par
RAP02389.pdf (QUIMPER (29). diagnostic archéologique avant l'implantation d'une zone d'aménagement concerté au lieu-dit Kerjaouen. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). diagnostic archéologique avant l'implantation d'une zone d'aménagement concerté au lieu-dit Kerjaouen. rapport de diagnostic
  • 29
  • Motifs de l’intervention : Construction d’une zone d’aménagement concerté Dates de l’intervention sur le terrain (incluant la préparation de chantier) : du 07/07/2008 jusqu’au 01/08/2008 Résultats : Principaux résultats : Situé en zone collinaire et en bordure de plateau, le
  • Âge du Fer. Ce dernier se développe en partie sur l’actuelle emprise des travaux. Le diagnostic effectué avant l’implantation de la zone d’aménagement concerté a été mené sur le terrain du 07 Juillet au 01 Août 2008. L’opération financée en partie par Quimper Communauté a nécessité
  • poteaux 29 à 37 apparaissent à 0,30 m sous le niveau de sol actuel et correspondent à la périphérie du petit bâtiment. Les éléments 29 à 33 formeraient en très léger arc de cercle, le mur pignon N/E et l’entrée principale pourrait se trouver entre les poteaux 41 et 32 espacés de 1,50 m
  • poteaux d’angle ont été fouillés, il s’agit des éléments 29 et 33. Ils présentent respectivement un diamètre de 0,90 et 0,50 m pour une profondeur conservée au niveau du décapage de 0,40 et 0,45 m. Leur morphologie leur confère tout à fait, leur rôle de poteaux cornier. Nous n’avons
  • constructions à quatre poteaux porteurs n°2 et 3 irait dans ce sens. La construction n°2 Deux petites constructions sur quatre poteaux ont été repérées au niveau de la tranchée n°100 (fig.29). Le petit bâtiment n°2, présente un plan rectangulaire de 2,10 sur 2,70 m orienté E/O marqué au sol
  • que grenier surélevé. La construction n°3 Le petit bâtiment n°3 (fig.29), est marqué au sol par les quatre trous de poteaux 235 à 237 formant un plan rectangulaire de 1,70 sur 2,30 m orienté N/S et dont le diamètre varie de 0,40 à 0,54 m. Les trous de poteaux apparaissent
  • (fig.29). Ces éléments présentent un diamètre de 0,30 à 0,60 m et sont comblés de limon brun mêlé d’arène. Les trois structures 240 à 229 semblent parfaitement s’organiser avec les deux petits bâtiments. Ils peuvent appartenir à un autre bâtiment soit arasé, soit se développant hors