Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Département > 29 (retirer)
  • Operation type > opération préventive de diagnostic (retirer)
  • Date > 2011 (retirer)

9 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02668.pdf (LOCQUIREC (29). Kerboulic : des structures funéraires et domestiques protohistoriques. rapport de diagnostic)
  • LOCQUIREC (29). Kerboulic : des structures funéraires et domestiques protohistoriques. rapport de diagnostic
  • 29
  • Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Juin 2011 SOMMAIRE I. DONNEES ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES 5 Fiche signalétique Mots clés des thesaurus Intervenants Notice Scientifique Localisation de l’opération Arrêté de
  • national de référence X : 158141 Y : 2425598 Z : 53 à 56 m NGF __________________________ Références cadastrales Commune Locquirec Année 2011 Section et parcelle(s) Section C : parcelles 217, 21, 226, 227, 1352, 1354, 1355, 1570, 1571, 1572, 1573, 1769 Statut du terrain au regard des
  • législations sur le patrimoine et l’environnement ______________________ Dates d’intervention sur le terrain 28/02/2011 au 14/03/2011 __________________________ Propriétaire du terrain __________________________ Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription 2009-120 en date
  • ______________________ Organisme de rattachement INRAP Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné 7 Locquirec (29), Kerboulic MOTS CLÉS DES THESAURUS Chronologie : Paléolithique inférieur moyen supérieur Mésolithique et Épipaléolithique Néolithique ancien moyen récent Chalcolithique
  • historique Théophane Nicolas, INRAP Céramologue Etude du mobilier protohistorique Michel Baillieu, INRAP Mise en place et suivi de l’opération Mise en place et suivi de l’opération Équipe de diagnostic Équipe de post-fouille 9 Locquirec (29), Kerboulic NOTICE SCIENTIFIQUE Dans
  • le cadre d’un projet de lotissement sur la commune de Locquirec (29), un diagnostic archéologique réalisé sur un peu moins de 2 hectares a mis en évidence des vestiges attribuables à la période protohistorique. Ces vestiges se situent, pour la plupart, dans le secteur où le
  • diagnostic. 25 100m II. Résultats II. Résultats 1. Introduction Le projet d’implantation d’un lotissement à 2 kilomètres au sud-est du bourg de Locquirec (29) et plus précisément à proximité du village de Kerboulic (Fig. 1 et 2) a suscité la prescription - par le Service
  • diagnostic. 25 Locquirec (29), Kerboulic Les formations géologiques locales sont relativement complexes (Fig. 3 et 4). Sans rentrer dans le détail, les parcelles diagnostiquées sont à cheval sur une formation de tufs kératophyriques (bvcL) et une formation de siltites, argilites à
  • - Limon très argileux brun clair à jaune avec schiste et quartz. Fig. 6 Coupes stratigraphiques du terrain. 27 Locquirec (29), Kerboulic Certains tronçons de fossé sont également perceptibles dans cet horizon. Un troisième niveau (US. C), constitué du limon brun-gris à jaune
  • grandes dalles qui se taillent et s’ajustent parfaitement. 2 Les squelettes retrouvés doivent probablement leur conservation à la présence de sable marin à l’intérieur des sépultures. 28 29 Fig. 7 Environnement archéologique du site de Kerboulic. Emprise du diagnostic Tumulus
  • Coffre de Kerboulic Structure funéraire de l’âge du Bronze Environnement archéologique: 0 500m 1km Locquirec (29), Kerboulic 1.3 Conditions de réalisation de l’opération archéologique L’objectif de ce diagnostic était, dans un premier temps, de valider ou d’infirmer la
  • échelonnée entre le 07 mars et le 21 mars 2011. Cette opération a mobilisé deux à trois archéologues de l’INRAP. Au total 11 jours ouvrés ont été requis pour étudier les 2 hectares du projet. Au premier abord et en regard des opérations de diagnostics menées sur la région, ce ratio peut
  • °1572 10 C n°1570 11 9 C n°217 12 C n°1573 C n°1571 C n°1299 Emprise du diagnostic Jardin non sondé Ancien parking C n°1300 Coffre de l’âge du Bronze Perturbation du substrat 0 25 100m Fig. 8 Plan masse du diagnostic au 1/1250ème. 31 Locquirec (29), Kerboulic Durant la
  • de la structure précédente. Elle adopte la forme d’une couronne constituée de plaquettes 35 Locquirec (29), Kerboulic et de petites dalles de schiste. En l’état, la largeur de la couronne est de 0,6 m. Sur une partie du côté sud, les dalles de schiste sont particulièrement bien
  • encore si elles témoignent d’une nécropole en usage durant plusieurs siècles comme le montrent plusieurs fouilles et diagnostics récents (Saint Nicolas du Pelem « Croaz Dom Herry », Blanchet, 2005b ; Plélo « ZAC du Haut Leff » Le Boulanger, 2009). 37 Locquirec (29), Kerboulic 2.2
  • : Tranchée 8 - Localisation et plan de la structure 38). 1m II. Résultats Fig. 18 et 19 Tranchée 8, structure 38 © Stéphane Blanchet 41 Locquirec (29), Kerboulic 2.4 Les structures de chauffe et les fosses Au moins, trois structures de chauffe et une douzaine de fosses ont été
  • 1m 10m 43 Locquirec (29), Kerboulic Fig. 23 Tranchée 1, structure 51 © Angélique Blanchet On notera qu’à l’extrémité nord de la tranchée 1 et à proximité immédiate de la structure 51, des perturbations (hétérogénéité) du terrain ont été observées lors du décapage. Elles
  • Fig.24 : Tranchée 8 - Localisation, plan et stratigraphie des structures 39, 40, 61 et 62. 45 Locquirec (29), Kerboulic Fig. 25 Tranchée 8. Au premier plan, on observe les structures 39 et 40. Les structures 61, 62 et 38 se situent au second plan © Stéphane Blanchet Une
  • . Les deux fosses sont tangentes. Un vase a semble-t-il été posé au fond de la fosse 61. Le surcreusement de la fosse 62 est parfaitement cylindrique © Stéphane Blanchet 47 Locquirec (29), Kerboulic Tangente à la fosse 61, la fosse 62 mesure 0,70 m de diamètre pour 0,30 m de
  • profondeur conservée (Fig. 24, 27, 28). Par sa morphologie, elle présente une forte ressemblance avec la fosse 61. Mais surtout, elle est très comparable à la fosse 1 fouillée dans la tranchée 1. En effet, au fond de la cuvette principale, on retrouve une pierre plate (Fig. 29) sous
RAP02639.pdf (ERGUÉ-GABÉRIC (29). Squividan/Kerourvois2. rapport d'opération préventive de diagnostic 2011)
  • ERGUÉ-GABÉRIC (29). Squividan/Kerourvois2. rapport d'opération préventive de diagnostic 2011
  • 29
  • Villard Inrap Grand Ouest Avril 2011 2 6 3 3 Code Inrap DA05037101 >< O N) Système d'information Arrêté de prescriptionSRA Entité archéologique Nrsite 2010-026 < H 00 CD- --J —* —, su O C •a N3 CD O N) Q. - i OJ C 93 oo ro 3 O CQ a. . ES Sia. "riI 33 "O O 55" o 3 O o
  • O c CD pJiO tn r-tœ (O su en -j Q. -wj Rapport final d'opération Diagnostic a r c h é o l o g i q u e - o -O < OJ 3 CD £ & CD o S - C D CD CD C/> c/> -vl C CD 00 Cn ai ai --vl J O Code INSEE 29 051 « ! - C O 0) O D T3 C en 0) -D © 13 —i 3 m ï — c O œ Q
  • -026 Altitude: Type d'opération : 32 à 67 m diagnostic archéologique Réalisation de l'intervention de terrain : Responsable d'opération : VILLARD Jean-François du 03/01/2011 au 04/02/2011 Réalisation de la post-fouille : Organisme de rattachement : IN RAP du 07/02/2011 au
  • . 52 4.3.2. Les fossés T. 34. T. 28 et T. 29 4.3.3. Le fossé T. 56 4.3.4. Les fossés T. 62 et T. 118 4.3.5. Conclusion 4.4. L'enclos U. 06 et les structures fossovées voisines 4.4.1. L'enclos Us. 06 4.4.2. Les structures fossovées voisines 4.4.3. Conclusion 4.5. Les fours S. 60 et
  • (épaisseur cumulé maximale de 0,80 m). L'entreprise Guintoli / Barazer de Gourin (56) est chargée des travaux de terrassement. Au total, 57 tranchées de 29 à 197 m de longueur furent ouvertes sur les terrains accessibles. Celles-ci sont complétées par plusieurs extensions destinées à
  • topographie GPS. 2 10 N° tranchée Longueur Surface tranchée Longueur Surface 100 m 344 m 2 Tranchée B 30 29 m 87 m2 Tranchée B 2 90,6 m 272 m2 Tranchée B 31 127 m 381 m 2 Tranchée B 3 79,3 m 238 m2 Tranchée B 32 139 m 451 m2 Tranchée B 4 81 m 306 m 2 Tranchée B
  • 361 m2 Tranchée B 38 117m 351 m2 Tranchée B 10 29 m 194 m 2 Tranchée B 39 137 m 423 m2 Tranchée B 11 102 m 306 m 2 Tranchée B 4 0 178 m 534 m2 Tranchée B 12 102,6 m 308 m 2 Tranchée B 41 187 m 561 m2 Tranchée B 13 105 m 315 m 2 Tranchée B 42 132 m 396 m2
  • replace sur le cadastre du XIX siècle. e N° fossé Secteur Tranchée B 1 et B 2 T. 2 - T. 3 T. 8 - T. 9 T. 11 OA2288 OA2288 OA2288 T. 21 et T. 22 OA2287 B 11 à B 15 T. 32 et T. 33 T. 35 OA2287 OA2287 B 16 à B 22 et B 29-30 T. 47 et T. 48 OA2447 T. 54 et T. 55 T. 60, T. 61
  • 29 : vue vers le nord-est des fossés T. 23 à T. 27 matérialisant le cheminement Us. 08 (tranchée B 13, parcelle OA2287) Cliché 30 : vue vers le sud-ouest des fossés T. 23 à T. 26 matérialisant le cheminement Us. 08 (tranchée B 15, parcelle OA2287) 27 Dans la parcelle OA2287
  • , le cheminement Us. 08 est représenté par les fossés T. 23, T. 24, T. 25, T. 26 et T. 27, suivis au travers des tranchées B 13 à B 17 (clichés 29 et 30). Le cumul des coupes la et lb (Fig. 11) montre que les deux fossés extérieurs, T. 23 et T. 27 sont plus marqués que les fossés
  • structures sont très arasées et, en dehors des fossés ou structures linéaires, aucun autre aménagement n'est perceptible (ni pierres, graviers ou sable d'un niveau de circulation). Il est noté que les structures extérieures 29 du tracé sont généralement plus profondes que celles du
  • /50 - T. 51, à l'ouest du coude de ces derniers, en B 34. Large de 0,80 m, il ne marque le substrat que sur 0,10 m de profondeur. 4.3.2. Les fossés T. 34. T. 28 et T. 29 Les fossés T. 34, T. 28 et T. 29 sont mis au jour plus au nord-est (parcelle OA2287). Ils sont perpendiculaires
RAP02697.pdf (BREST (29). Messioual : découverte d'un enclos fossoyé carolingien lié à la métallurgie du fer. rapport de diagnostic)
  • BREST (29). Messioual : découverte d'un enclos fossoyé carolingien lié à la métallurgie du fer. rapport de diagnostic
  • 29
RAP02411.pdf (PLOUZANE (29). Pen ar c'hoat, construction d'une stabulation et d'une fumière. rapport de diagnostic)
  • PLOUZANE (29). Pen ar c'hoat, construction d'une stabulation et d'une fumière. rapport de diagnostic
  • 29
  • : Emprise du diagnostic et faits archéologiques sur le plan cadastral au 1/1500 ème (Plouzané - 2011). Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» II. Résultats
  • Rapport final d’opération Diagnostic archéologique Commune de Plouzané, Finistère Pen ar C’Hoat, construction d’une stabulation et d’une fumière sous la direction de Laurent Aubry Inrap Grand Ouest Août 2011 Commune de Plouzané, Finistère Construction d’une stabulation
  • et d’une fumière sous la direction de Laurent Aubry Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Août 2011 avec la collaboration de Arnaud Desfonds Françoise Labaune-Jean Myriam Texier SOMMAIRE I. 1 2 3 4 4 5 7 11 Données administratives, techniques et
  • vestiges archéologiques Une fosse à crémation gallo-romaine isolée 24 25 25 2.1.1.3 2.1.1.4 29 Description de la structure funéraire 2.1.1.2 Etude biologique de la tombe à crémation secondaire (par Myriam Texier) Etude de la céramique (par Françoise Labaune-Jean) Un réseau fossoyé
  • parcellaire Une trame parcellaire plus ancienne difficile à dater ? CONCLUSION I. Données administratives, techniques et scientifiques Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» I. Données administratives, techniques et
  • __________________________ Références de l’opération Département Finistère Commune Plouzané Adresse ou lieu-dit Pen ar C’Hoat __________________________ Code Code INSEE 29 212 __________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence X : 1137300 Y : 7272000 Z : 67
  • m NGF __________________________ Références cadastrales Numéro de l’arrêté de prescription : 2011-053 Numéro de l’opération DA 05043401 Numéro de l’arrêté de désignation : 2011-102 __________________________ Maître d’ouvrage des travaux d’aménagements
  • ______________________ Dates d’intervention sur le terrain Du 06/06/2011 au 09/06/2011 Surface brute à diagnostiquer 14535 m² Surface sondée 1732 m² soit 11,92 % Niveau d’apparition des vestiges Entre 0,50 m et 0,70 m GAEC HINDRE __________________________ Nature de l’aménagement Construction d’une
  • stabulation et d’une fumière __________________________ Opérateur d’archéologie INRAP Commune Plouzané Année 2011 __________________________ Responsable scientifique de l’opération Laurent Aubry Section et parcelle(s) D 649 et D 998 Statut du terrain au regard des législations sur le
  • patrimoine et l’environnement Néant ______________________ Organisme de rattachement INRAP Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné 1 Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» I. Données administratives
  • (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» I. Données administratives, techniques et scientifiques _______________________________________________________________________________________________________________________ INTERVENANTS Intervenants scientifiques Prénom
  • intervention archéologique a été entreprise sur la commune de Plouzané (Finistère). Ce diagnostic d’une superficie de 14535 m², a été réalisé du 6 au 9 juin 2011. Les tranchées de sondage nous ont permis d’identifier un réseau fossoyé agraire probablement gallo-romain rattaché à un habitat
  • Commune : PL OUZANE Se ction : D Feuill e : 000 D 04 Éche lle d'origi ne : 1/200 0 Éche lle d'édition : 1 /2 000 Le pla n visua lisé sur cet extra it est gé ré pa r le cen tre de s impô ts fon cie r sui va nt : BRES T Cité A dministrative 3 , Squ are Marc Sa ngnie r 2 9218 29 218
  • BRES T CEDEX 2 tél. 02 9 8 80 89 31 -fax 0 2 9 8 80 89 34 cdif.b rest@dgi .finan ce s.go uv.fr Cet e xtrait de plan vou s est dé livré par : Date d'édition : 0 3/05/2011 (fuseau ho raire de P aris) cada stre.go uv.fr Coord onn ées e n proje ction : RG F9 3CC4 8 ©201 0 Mi nistè
  • re du budg et, des co mptes pu blics et de la réforme de l'État 1137200 1137400 1137200 1137400 II. Résultats Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» II. Résultats
  • géologique au 1/25 000ème (édition BRGM). Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» II. Résultats ____________________________________________________________________________________________________________ Concernant
  • : Localisation des sites environnants enregistrés à la carte archéologique du SRA Bretagne sur extrait de la carte IGN au 1/25 000e (Brest 0417 ET) Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et d’une fumière» II. Résultats
  • susceptible de recevoir le vase. Le comblement est composé d’un sédiment limono-sableux charbonneux homogène et peu compact. Aucunes esquilles d’os n’y apparaissent, ces dernières étaient essentiellement concentrées dans l’urne. 22 Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29
  • anatomique. 131,78g Blaizot F. (Dir.), 2009 : Pratiques et espaces funéraires de la Gaule durant l’Antiquité. Archéologie de la France Antique. Gallia, Tome 66-1, Ed. CNRS., Paris, 2009. 23 Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Plouzané (29) « Construction d’une stabulation et
  • d’une fumière» II. Résultats ____________________________________________________________________________________________________________ 2.1.1.3 – Etude de la céramique (par Françoise Labaune-Jean) La superficie abordée à Plouzané (29), au lieu-dit Pen ar C’Hoat a livré dans le
RAP02451.pdf (BREST (29). ZAC de la Fontaine Margot : tertre funéraire de l'âge du bronze, établissement rural médiéval et vestiges de la deuxième guerre mondiale. rapport de diagnostic)
  • BREST (29). ZAC de la Fontaine Margot : tertre funéraire de l'âge du bronze, établissement rural médiéval et vestiges de la deuxième guerre mondiale. rapport de diagnostic
  • 29
  • (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Casadebaig S. (dir.), Fily M., Perennec R., Brest (Finistère), ZAC de la Fontaine Margot, Tertre funéraire de l’âge du Bronze, établissement rural médiéval et vestiges de la Deuxième
  • départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 SOMMAIRE FICHE SIGNALETIQUE ................................................................................................................................- 4
  • général du Finistère Centre départemental d’archéologie 3. Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Evolution du paysage et de l’exploitation agricole ........................................................... - 32 a/ b/ c
  • – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Fiche signalétique Identité du site Région : Bretagne Département : Finistère Commune : Brest N° INSEE : 29 019 Lieu-dit ou adresse : ZAC Fontaine Margot – lieux-dits « Penmesmadec » et « Poul ar Horred ». Cadastre (année
  • d’archéologie (Conseil général du Finistère) – Le Faou / Dépôt de fouilles archéologiques du Finistère -- 4 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Générique
  • 2011- 22 & 2011-23 Arrêtés de prescription -- 6 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 -- 7 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du
  • Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 -- 8 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011
  • - 22 & 2011-23 -- 9 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 -- 10 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental
  • d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 -- 11 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 -- 12 -- Sophie
  • CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Arrêté de nomination -- 13 -- Sophie CASADEBAIG 2011 Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest
  • (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Notice scientifique Le diagnostic archéologique de la ZAC de la Fontaine Margot (tranche 1) à Brest a permis de mettre en évidence, outre les traces d’une exploitation agricole continue
  • Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Tableau récapitulatif Chronologie Structures Mobilier Interprétation Tertre : 1 Coffre : 1 Céramique Tertre funéraire Fosse : 1
  • Céramique Galet Munitions Front militaire Protohistoire -- 15 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 I. Présentation générale A. Circonstances de
  • .4). -- 16 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Les tranchées et fenêtres ouvertes ont été rebouchées au fur et à mesure de la progression 2 du
  • d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 Lieu-dit Cadastre Mobilier(s) ou structure(s) Datation Traon Bihan Non précisé Dépôt de haches à douille de type Tréhou (5 étudiées) - circonstance de la découverte et
  • -- 18 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 II. Résultats A. L’occupation protohistorique (M. Fily) 1. Un tumulus Dans la Tr52 (parcelle DW116 – DW117
  • (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 la description de la sépulture de bois, « un liseré noir » la délimitant a également été observé (Ménez et al., 2002). Lors du diagnostique réalisé sur une nécropole de l’âge du Bronze à
  • l’intérieur de celle-ci a apporté une date à 2 sigma entre 1620 et 1500 avant J.-C., soit dans le Bronze moyen (Chérel A.-F., Nicolas T, 2011). -- 20 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22
  • pourvoir être attribué au Premier âge du Fer (fig.13 Tr77-1). Par ailleurs, une fosse circulaire US35 dans la Tr19, large -- 21 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie
  • structures que l’on évoquera plus loin. Il semble constituer une limite interne à l’enclos (fig.18b). -- 22 -- Conseil général du Finistère Centre départemental d’archéologie Brest (29) – ZAC de la Fontaine Margot – tranche 1 Arrêté 2011- 22 & 2011-23 Sophie CASADEBAIG 2011 b/ Etat
RAP02637.pdf (CARHAIX (29). Kergovo. rapport d'opération préventive de diagnostic)
  • CARHAIX (29). Kergovo. rapport d'opération préventive de diagnostic
  • 29
  • Rapport d’opération (Finistère) sous la direction de Françoise Le Inrap Grand Ouest mars 2011 avec les collaboration s de Françoise Labaune-Jean Théophane Eric sous la d irection de avec les collaborations de Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 – 35 577
  • Cesson-Sévigné cedex Tél. :02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr mars 2011 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants      Etat du site Localisation de l’opération Arrêté de prescription contenant le cahier des charges
  • 2.5.2 2.5.3 2.5.4 Méthodes de travail Catalogue et contexte de découverte Archivage du mobilier Inventaire du mobilier Annexes           Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo  Région Commune
  •                      Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo nb Industrie lithique Inferieur Industrie osseuse Moyen Céramique Superieur Bâtiment Restes Mesolithique et Structure funéraire Végétaux Voirie Faune Epipaleolithique Hydraulique Flore Ancien
  •                                                                                           Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo
  •                                                                                                                               Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo Bre tagn e, Finistèr e, Carhaix-Pl ougue r Ker gorvo extr émité oue st x : 16 3900 y : 80 500 Saint-Brieuc z : en v. 144 m NGF Carhaix-Plouguer extr émité nord Quimper x : 16 4300 y : 80 600 z : en v. 145 m
  • -Plouguer (29), Kergorvo   Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo   Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo   Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo
  •   Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo   II. Résultats
  •                           0 Localisatio n d e l ’emprise d u d iagnostic archéol ogique sur la car te IGN 071 7 o uest au 1 / 2500 0 2 km  Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo
  •                                                        Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo 12 Tr. 65, F. 65-2  céramique  1 1 : limon brun ho mog ène Tr. 65, F. 65-2 0 coupes 0 2m Tranchée 65 - co upe de la fosse 65.2 avec la céra miq ue in situ, de ssin de la cér amique © T héophane N
  • - vue, pri se du sud, du pro bable four à sécher les grai ns 237 .8 partielle me nt décapé © Véronique Chaigne 0 coupes 2m  Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo Tranchée 236 - vue, pri se du sudoue st, de la fo sse-cendr ier 236.3 au p
  •                Tranchée 194 - vue ver s l’est du bâtiment p irifo rme © Véronique Chaigne  Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo Tranchée 194 - vue ver s l’oue st d u bâtiment p irifo rme © Véronique Chaigne
  • , coupe d’un po teau br ûlé en place © Stép hane Jean Tranchée 194 - vue de l’extrémité oue st d u b âtimen t avec des poteaux jointifs brûl és en place © F ran çoise Le Boulanger 10 m 0 coupes 2m  Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo
  • construction de La Tourelle (22) Bourg Saint-Pair, Bais (35) rocade d’agglomération briochine, Ploufragan (22) Kergorvo, Carhaix-Plouguer (29) 0 10 m plan Co mpa raison du plan du bâtiment piriforme mis au jour à Carhaix «Kerg orvo» avec le s plans des b âtimen ts d éco uverts su r les
  •                                                                  II. Résultats  12 10 198 Tr. 198, F. 20 30 26  29  1 23 28 25 1 : limon brun -beige, quelqu es charbo ns de bois. 22 27 20 24 21 19 9 Tr. 198, F. 24 8 18 7  6 3  1 4 1 2 5 1 : limon brun avec q uelque s poches de limon beige, que lques traces
  •                                       Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo Tranchée 198 - vue, pri se du nord , de la fo sse polylobée 19 8.2 6 © F ran çoise Le Boulanger
  • be ige homogène , une bou lette de te rre cuite en su rfa ce, que lques b locs de quartz. 0 coupes 2m  Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo
  •          Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo  23
  • cre use me nt Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo Pc d u Larg eur ca nal Pc can al creusement Altitude NG F base ca nal 52 0,80 m 0,50 m 0,35 m 0,30 m 146 ,61 m 77 (a 145 m a u NNE) 0,90 m 0,56 m 0,35 m 0,40 m 146 ,67 m 250 , co upe su d ( à 37 5 1,20 m ? 0,95 m
  • .                                                Inrap · RFO de diagnostic archéologique Carhaix-Plouguer (29), Kergorvo Tranchée 210 - détail de la co nduite 2, montant d e l’extr ados de la voûte en pierre s partielle me nt dég agé © Philippe Cocherel
RAP02632.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). rue des Orfèvres, parcelle ab 349. rapport de diagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). rue des Orfèvres, parcelle ab 349. rapport de diagnostic
  • 29
  • Inrap + , Institut national de recherches archéologiques préventives -r Carhaix, Finistère ' Rue des orfèvres Parcelle AB.349 par Gaétan Le Cloirec Inrap Grand-Ouest Mars 2011 .2632 Llbtrté * Égalité « Fnutrnlté RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ministère de la Culture et de la
  • Communication miflistèfe de l'Enseignement supérieur et de la Recherche laix, finis! Rue des orfèvres Parcelle AB.349 par Gaétan Le Cloirec Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, www.inrap.fr Mars 2011 Carhaix - Rue des orfèvres
  • Madame Catherine Garignon Rue des orfèvres Codes Code INSEE 29 024 Kerlopez 22340 Trébrivan Références de l'opération X : 161326 Y : 2381260 Z : 88,50 m NGF 2010-131 Référence du projet INRAP DA05037701 Maitre d'ouvrage des travaux d'aménagement Nature de l'aménagement
  • prescription d'un diagnostic archéologique à réaliser 6 Camaix-Plouguer - ma das orfèvres (29) ; CONSIDERANT que leresponsabled'opération n'a pas été désigné par l'arrêté susvisé ; ARRETE Article 1" : Monsieur Gaétan le CLOIREC - institut national derecherchesarchéologiques préventives
  • Carhaix-Plouguer (29). Fait i Rennes, le 1er septembre 2010 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires : INRAP G. Le Clolrec copie é
  • rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, www.inrap.tr Mars 2011
RAP02629.pdf (CARHAIX ( 29). le pont aqueduc de vorgium. rue Lancien, parcelle ah.228 et 231. rapport de diagnostic)
  • CARHAIX ( 29). le pont aqueduc de vorgium. rue Lancien, parcelle ah.228 et 231. rapport de diagnostic
  • 29
  • Institut national de recherches archéologiques DR AC-SRA 25PEK20li lîstère °°URRIER ÄRR,VBE Le pont-aqueduc De Vorgium Rue Lancien Parcelles AH.228 et 231 par Gaétan Le Cloirec Inrap Grand-Ouest Février 2011 2623 Ltkrrlt * Îgaiiti RÉPUBLIQUE - Fraternité
  • Cloirec •=• O Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 6 7 7 3 7 3 5 5 7 7 Cesson-Sévigné cedex o < Tél. 02 2 3 36 0 0 40, www.inrap.fr D Février 2011 Septembre / Octobre 2010 1 Carhaix - Rue Lancieri Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 5 6 7 8 8 9 11
  • Fax : 0 2 23 36 00 50 Dates d'intervention sur le terrain Entre le 2 0 / 0 9 / 2 0 1 0 et le 15/10/2010 Codes Références de l'opération Code INSEE 29 0 2 4 Numéro de l'arrêté de prescription 2009-105 Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système Lambert II
  • sociale : Adresse Téléphone / télécopie Représenté par Particulier Monsieur Thierry RIPOCHE 36, rue du Maroc - - 29 270 CARHAIX-PLOUGUER Monsieur RIPOCHE 1.3 Service instructeur Service régional de l'Archéologie de : Téléphone / télécopie Dossier suivi par Bretagne 02 99 84 59 00
  • , notamment son article 13. V U l'arrêté n° 2009-105 du 30 septembre 2009 portant prescription d'un diagnostic archéologique à réaliser à Carhaix-Plouguer - rue Raoul Lancien (29) ; CONSIDERANT que le responsable d'opération n'a pas été désigné par l'arrêté susvisé ; ARRETE Article 1
  • l'exécution du présent arrêté, qui sera notifié au directeur de l'INRAP et à la mairie de Carhaix-Plouguer (29). Fait â Rennes, le 2 3 juin 2010 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de
  • A 131.94 A 131.94 « • % V ° ° °0°o :. °0°] A 132.17; A 132.12 zone de déchets contemporains 1 CARHAIX (29) - Rue Raoul Lancien Parcelles AH. 228 et 231 Plan général des vestiges mis au jour Responsable d'opération : G. Le Cloirec Octobre 2010 Insùtut national de recherches h Y
  • =6817880 T manoir empierrement mur fosse altitude raccordée au NGF Fig. 7 Plan général des sondages. © Gaétan Le Cloirec / lnrap 2009 lnrap , préventives + Septembre / Octobre 2010 29 Carhaix - Rue Lancieri 2. Présentation des données 2.1 Observations générales La démolition
  • Bretagne 1995. Cesson-Sévigné : Ministère de la Culture, 1996, p. 95-96. la 36 Carhaix - Rue Institut national de recherches archéologiques jrort,eo,,,t! Inrap t Lancieri CARHAIX (29) - Rue Raoul Lancien Parcelle AH. 228 et 231 Rythme des piles maçonnées Responsable d'opération
  • par Alain Provost. ©. G. Le Cloirec / Inrap 2009 Fig. 29 Restitution hypothétique du pont en fonction des informations fournies par Alain Provost. ©. G. Le Cloirec / Inrap 2009 Septembre / Octobre 2010 39 Carhaix - Rue Lancieri Septembre / Octobre 2010 3. Conclusion La
  • publication de l'aqueduc, actuellement en cours de finalisation Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, www.inrap.fr Février 2011
RAP02627.pdf (CARHAIX (29). rue des Orfèvres, parcelle ab.350. rapport de diagnostic)
  • CARHAIX (29). rue des Orfèvres, parcelle ab.350. rapport de diagnostic
  • 29
  • Institut national de recherches archéologiques « préventives Inrap CARHAIX-PLOUGUER (Fini? DRAC-SRA 2 4 FEV 2011 COURRIER ARRIVEE sous la direction de avec la collaboration de Gaétan Le Cloirec Françoise Labaune-Jean '•gÊSÊBÊm Inrap Grand Ouest février 2011 . -r
  • février 2011 Institut national de recherches archéologiques préventives Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche signalétique 8 Mots-clefs des thésaurus 9 Intervenants 10 Notice scientifique 10 État du site 11 Localisation de l'opération 13
  • contexte de découverte (hors monnaies) 41 2.5 Interprétation 43 2.5 Conclusion Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Finstère (29) Commune Carhai x-Plouguer Statut du terrain au regard des
  • 29270 Carhaix-Plouguer Adresse ou lieu-dit rue des Orfèvres Références de l'opération Codes Numéro de l'arrêté de prescription n°2009-138 code INSEE 29 0 2 4 Numéro de l'opération n° DA05035701 Numéro de dossier Patriarche Numéro de l'arrêté de désignation du responsable Numéro
  • : Références cadastrales Finistère CARHAIX - PLOUGUER Rue des Orfèvres Habitat particulier Section AB n° 350 1.2 Aménageur Nom ou raison sociale : Adresse Téléphone / télécopie Représenté par Particulier Monsieur William GARIGNON Rue Xavier Grall - - 29 270 CARHAIX PLOUGUER 02/98/93/19
  • relatif aux procédures administratives et Financières en matière d'archéologie préventive, notamment son article 13. VU l'arrêté n" 2009-138 du 26 novembre 2009 portant prescription d'un diagnostic archéologique à réaliser ii Qrhaix-Plouguer - rue des orfèvres (29) ; CONSIDERANT que le
  • susvisé. Article 2 : Le directeur régional des. affaires culturelles est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera notifié au directeur de NNRAP et à la mairie de Carhaix-Plouguer (29). Fait à Rennes, le 1er septembre 2010 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ille
  • , parcelle AB.349 », rapport final d'opération, Inrap Grand-Ouest, Mars 2011. Fig.12 Fossé 4003 à l'extrémité nord du s o n d a g e 4 © Gaétan Le Cloirec dont le côté sud est délimité par des blocs alignés plus importants (fig. 13). Une empreinte linaire se devine au cœur de