Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
35 [X]
Date (Année)

1098 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01839.pdf (PLÉCHATEL (35). le grand domaine de Canacan. dfs de diagnostic)
  • PLÉCHATEL (35). le grand domaine de Canacan. dfs de diagnostic
  • 35
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES PLECHATEL (35) « Le Grand Domaine de Canacan » (Site n° 35 221 005 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2002-104) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Stéphane JEAN Octobre-novembre 2002
  • PLECHATEL (35) « Le Grand Domaine de Canacan » (Site n° 35 221 005 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêté n° 2002-104) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Stéphane JEAN FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Site n ° : 35 221 005 AH Département : Ille-et
RAP01867.pdf (BETTON (35). ZAC de Pluvignon, la Bunelais. rapport de diagnostic archéologique)
  • BETTON (35). ZAC de Pluvignon, la Bunelais. rapport de diagnostic archéologique
  • 35
  • ex* < Institut National de R E C H E R C H E S A R C H E O L O G I Q U E S P R E V E N T I V E S BETTON (35) «ZAC de Pluvignon - La Bunelais» RAPPORT DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Autorisation n° 2002/110) Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Anne
  • Françoise CHEREL, Eric GAUME, Gwenaëlle HAMON et Stéphane JEAN BETTON (35) « ZAC de Pluvignon- La Bunelais » R A P P O R T DE DIAGNOSTIC A R C H E O L O G I Q U E (Autorisation n° 2002/110) Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Anne Françoise CHEREL, Eric
  • GAU ME, Gwenaëlle HAMON et Stéphane JEAN FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Site n° : Département : Ille-et-Vilaine Commune : Betton Lieu-dit ou adresse : Pluvignon - La Bunelais Année : 2002 Section(s) et parcelle(s) : ZAC de Pluvignon : section BA n°34, 35, 38 à 47, 65, 66
  • napoléonien et affluent de l'Ille. Au niveau de la topographie, la zone sud est relativement plane dans sa partie occidentale. Il s'agit d'une ancienne terrasse alluviale située à environ 35 m N.G.F.. Dans sa partie orientale, la zone sud est marquée par la présence d'un petit mamelon
  • analyse détaillée dans le cadre de ce rapport. Le premier indice correspondait à un réseau de fossés situés dans la parcelle BA.35 (figure 5 et tranchées 307, 308). Il pouvait a priori appartenir à un système d'enclos ancien. Les sondages effectués dans ces structures ont montré qu'il
  • Des indices d'une occupation néolithique avaient déjà été signalés sur cette parcelle par le groupe archéologique de Betton. Quelques objets en silex avaient, en effet, été ramassés au sein des labours. Le site porte la référence 35 024 017 dans la base de données de la carte
RAP01909.pdf (LILLEMER (35). "le Bas Lejeard". dfs de diagnostic)
  • LILLEMER (35). "le Bas Lejeard". dfs de diagnostic
  • 35
  • de Lillemer. Dans ce cas, le mobilier lithique recueilli au sein de la parcelle A. 1037 ne serait pas en place mais proviendrait d'un ou de gisement(s) néolithiques situés dans le marais. LiSlemer 35 153 003 A. H Le Bas Lejeard parcelle A. 1037 X : 290,350 Y : 1104,650
RAP01930.pdf (LILLEMER (35). "les Hauts". diagnostic archéologique)
  • LILLEMER (35). "les Hauts". diagnostic archéologique
  • 35
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES LILLEMER (35) « LES HAUTS » (Site n° 35 153 003 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (.Arrêtés n° 2003/111 et 2003/133) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Vincent POMMIER Août 2003 J\ ^ ^o
  • LILLEMER (35) « LES HAUTS » (Site n° 35 153 003 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêtés n° 2003/111 et 2003/133) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Vincent POMMIER FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Siten : 35 153 003 AH 0 Département : Ille-et
  • 3 4. La tranchée 4 5. La tranchée 5 III. CONCLUSION octobre 2003 LILLEMER (35) : Les Hauts I. INTRODUCTION 1. CADRE DE L'OPERATION Le projet de construction de deux maisons individuelles à Lillemer (figure 1) et plus précisément sur le versant sud de la butte de Lillemer
  • , nous n'avons pas pu utiliser un godet plus large (3 m). 1 octobre 2003 LILLEMER (35) : Les Hauts Le rebouchage des tranchées a été réalisé à l'issue de l'opération. Toutes les structures sondées ont été relevées en plan et/ou en coupe à l'échelle Î/IO^ ou l/20 . Le plan de masse
  • projet et des sondages (d'après la carte IGN 1116 ET de Saint Malo au 1/25000). LILLEMER (35) : Les Hauts Figure 2 : environnement octobre 2003 archéologique de la parcelle sondée (A.968). Plan issu du rapport de prospection thématique (Demande de fouille programmée triennale
  • ) effectuée en 2002 à Lillemer (L. Laporte et al.). LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 II. PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES A l'issue du diagnostic, ce sont donc 5 tranchées de sondage qui ont été réalisées et 7 faits archéologiques (fossés et fosses) qui ont été identifiés
  • 35577 Coscn-SM«ni «de* j TéL 02 23 3* 00 40 F«* 02 23 3* 00 50 LILLEMER (35) : Les Hauts post médiéval ?) - repose directement sur le substrat schisteux, ce qui signifie que le rocher a sans doute été mis à nu à certaines périodes. Sous l'US.3 et sous l'US.4, un horizon limoneux
  • . Globalement, ce sondage livre les mêmes résultats que ceux obtenus dans la tranchée 1. LILLEMER (35) : Les Hauts Toutefois, une fosse (F.7) riche en mobilier néolithique (cf. tableau 1) a été dégagée dans la partie sud-est du sondage. La fosse F.7 présente un contour et un profil
  • retouché (silex) LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 III. CONCLUSION Le diagnostic réalisé sur l'emprise de deux projets immobiliers livre une série de données complémentaires concernant l'occupation néolithique de Lillemer. Sur la partie haute de la butte, aucun aménagement
  • regretter - tant sur un plan scientifique que sur un plan économique - de n'être intervenu que sur une surface limitée alors que le secteur (notamment les terrains contigus) aurait pu être étudié dans sa globalité. LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 / Photo 1 : vue de la moitié
  • labour (US.l). Au premier plan, le niveau gris clair situé à la base du sondage correspond à un autre horizon colluvié (US.5). La zone rubéfiée (fait 2) apparaît sous la forme d'une tâche orangée au centre de la photo. LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 »to 3 : tranchée 2. Vue
  • (35) : Les Hauts octobre 2003 Photo 5 : tranchée 2. Vue de l'horizon sableux gris-vert et de l'empierrement (fait 3). Il est également visible en coupe (US.6). Le niveau sombre qui recouvre l'empierrement correspond à l'US.4. : tranchée 2. Vue en coupe de l'empierrement (fait 3
  • ). Il repose en partie sur le socle schisteux (partie gauche du cliché). Sinon, il recouvre un horizon sablo-argileux (US.7). On distingue parfaitement l'US.4 qui recouvre l'empierrement. Photo 6 LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 7 : tranchée 4. Le niveau gris situé à la
  • vraisemblablement médiéval. Enfin, on observe un niveau brun colluvié (US.2) et la couche de labour (US.l). Photo LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 Photo 9 : tranchée 4. Vue de détail d'une concentration de plaquettes de schiste à l'extrémité sud-est de la tranchée. LILLEMER (35
RAP01980.pdf (SAINT-JUST (35). "les Landes de Cojoux". rapport de diagnostic)
  • SAINT-JUST (35). "les Landes de Cojoux". rapport de diagnostic
  • 35
RAP02082.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". dfs de fouille)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". dfs de fouille
  • 35
  • DRAC-SRA - 8 MARS 2005 COURRIER ARRIVEE [ N S r i T U " B A T I d N A l » E R E C H Ì R C H E S A R C H É O L O G I Q U € S RAPPORT FINAL D'OPERATION P R - É V E N T I V E S + + . + 2004 CHANTEPIE « Les Rives du Blosne » (35) Sous la direction de
  • : 31 05 0339 01 Cesson-Sévigné - Décembre 2004 loSi CHANTEPIE « Les Rives du Blosne » (35) Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Anne Françoise CHEREL, Eric GAUME, Stéphane JEAN, Hervé PAITIER, Sylvie PLUTON et Laure SIMON FICHE SIGNALETIQUE Identité
  • 86 91 98 98 101 101 103 104 CHAPITRE 5 : CONCLUSION GENERALE 106 BIBLIOGRAPHIE 108 ANNEXE 110 r Chapitre 1 INTRODUCTION S. Blanchet Janvier-mars Chantevie (35) : Les Rives du Blosne 2003 Les fouilles effectuées sur le site des « Rives du Blosne » à Chantepie
  • STRATIGRAPHIE 1.2.1 La zone 1 1.2.2 La zone 2 La stratigraphie observée sur la zone 2 est un peu plus complexe que celle que nous avons pu relever au 1 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Kt < ' - Rennes;# ;Chantepie .ovx v >'• > : ;"> îî S >
  • Hass'iPi Ai &>.«: site des Rives du Blosne la isaSs IftiSss» Sijîb«!!« ïlia'-iii. ì Shtìims ¿xi Uîià-i-i Figure l : localisation de la fouille (d'après la carte I.G.N au l/25000eme, 1218 est, Cesson-Sévigné). 2 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Hôpital AM
  • de gériatrie è 29a AM 29b AM 8 ...ir'^ x o zone II AM 14 " Le Blosne O S3 •:] : zone humide «•>: : ru temporaire ~1 : zone de fouille 100 m Figure 2 : localisation des zones de fouille. 3 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne niveau de la zone 1. Sous une couche
  • Chantevie (35) : Les Rives du Blosne A l'issue des multiples phases de décapage, les structures excavées mises au jour (fosses, fossés, trous de poteau) ont été fouillées à la main de façon habituelle. Les fossés de l'âge du Fer ont le plus souvent été sondés manuellement. Peu riches en
  • zone de fouille (carroyage) et le numéro de carré. L'ensemble des archives de fouille et le mobilier archéologique seront déposés au dépôt de fouille de Rennes. 5 Janvier-mars 2003 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne ; ' ) : concentration de mobilier néolithique : Néolithique
  • : Age du Fer : Antique f : Moderne 1B1 : Epoque indéterminée 0 20 m Figure 3 : Zone 1 - plan général des structures fouillées sur le site des Rives du Blosne. 6 Chapitre 2 L'OCCUPATION DU NEOLITHIQUE FINAL S. Blanchet Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Les premiers
  • comme celle de La Trappe à Boistrudan (35) ou celle de La Charronière à Saint-Aubin-desLandes (35). Les sondages effectués dans les fossés de l'enceinte de Boistrudan ont notamment permis de recueillir un lot de mobilier lithique et céramique attribuable au Néolithique final. Des
  • prospections aériennes et des campagnes de fouilles programmées ont aussi permis la découverte et l'étude de grandes maisons néolithiques à La Hersonnais sur la commune de Pléchatel (35)5. Toutefois, les vestiges mis au jour 3 4 s Leroux, 2002 Leroux, 1992 Tinevez, 1995 et 2004 Janvier
  • encore, les données recueillies sont trop disparates et trop ténues pour pouvoir être véritablement utilisées. A ce stade des recherches, seul le site de La Barrais à SaintSauveur-des-landes (35) situé à une quarantaine de kilomètres au nord-est du site de Chantepie nous livre des
  • Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 AM 29a AM 29b zone I locus 1 affleurement de microgranite zone locus 2 hache marteáu zone inondable ru temporaire concentration de mobilier néolithique (locus) niveau d'occupation préservé. Figure 4 : locus néolithiques mis
  • au jour. 8 Janvier-mars Chantevie (35) : Les Rives du Blosne céramique et des trous de poteau. Nous devons également souligner qu'il se situe en bordure d'un affleurement de microgranite peut-être exploité dès le Néolithique (cf.infra : 2.4.3 Le mobilier archéologique). 2.3
  • n t bioturbé. Sur sa frange ouest, l'US3 repose directement sur du schiste sain. Ailleurs, elle repose sur du schiste altéré. Au niveau de la coupe stratigraphique, l'épaisseur de 9 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Photo 5 : Zone 2, secteur 3 - le
  • mobilier archéologique est localisé par une étiquette au fur et à mesure de la fouille. Ensuite, les objets sont relevés en plan et prélevés par m2. Photo 6 : Zone 2, secteur 1 - sur ce secteur, la densité du mobilier est moins forte qu 'au niveau du secteur 3. 10 Chantevie (35
  • argileux gris-violacé à bleu. U.S 6 i | limon argilo-limoneux gris-jaune et oxydations ferriques (gley?). grave (terrasse du Blosne?). schiste sain fond de la tranchée. Chantevie (35) : Les Rives du Blosne l'US3 est généralement comprise entre 0,10 et 0,15 m. Néanmoins, elle tend à
  • 1. 13 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Toutefois, la véritable extension de la zone de dispersion de mobilier n'a pas été déterminée puisqu'elle se prolonge vers le sud hors de l'emprise du décapage. Par ailleurs, sur ce secteur elle a été détruite par un fossé gaulois
  • ). 14 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne © 9 F. 77 I O/NO Janvier-mars 2003 G F. 78 F. 79 I I E/SE i i 77i I E/SE l O/NO 1 : limon brun-gris, charbons, argile cuite, bloc de grès chauffé. NE O/NO 1 : limon brun-gris, charbons, quartz. I , E/SE 1 : limon brun
  • : coupes et plans des structures en creux fouillées sur le locus 1. VMS* Photo 7 : Zone 1, locus 1 - trous de poteau (77, 78 et 79) découverts sous le niveau d'occupation. 15 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Photo 8 : Zone 1 - fosse 107 en cours de fouille
RAP02293.pdf (BETTON (35). pluvignon volume 1 le néolithique ancien. volume 2 de l'âge du fer au Moyen Âge. rapport final d'opération)
  • BETTON (35). pluvignon volume 1 le néolithique ancien. volume 2 de l'âge du fer au Moyen Âge. rapport final d'opération
  • 35
  • - 04.06.04 SRA 2003/090 35 024 017 et 35 024 022 35 024 31 05 0397 03 Direction interrégionale Grand-Ouest - 37 rue du Bignon - CS 67737 - 35577 - Cesson-Sévigné cedex Tél. : 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 60 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tel 01 40 08 80 00 - Fax 01 43
  • E : 35 024 Y : 2359,203 altitude : 50 mNGF Propriétaire du terrain : indivision Bourset et Monsieur et Madame Barbier Arrêté de prescription n° : 2003/090 en date du 08/04/2003 Arrêté de désignation n° : 2003/204 en date du 09/12/2003 Responsable désigné : Stéphane BLANCHET
  • est relativement plane dans sa partie occidentale. Ce secteur correspond à une ancienne terrasse alluviale située à environ 35 m N.G.F. Dans sa partie orientale, la zone sud est marquée par la présence d'un petit mamelon topographique qui culmine à 51 m N.G.F. La zone nord de la
  • rouges, périglaciaires, du Pleistocene moyen Arterites R O C H E S ËN FILONS OU EN PETIT C O R P S Quartz Roches volcaniques à subvolcaniques Microdiorites à microtonalites porphyriques à biotile PROTEROZOÏQUE TERMINAL Briovérien F i g . 4 : P l u v i g n o n , B e t t o n 35 - C a r
  • g . 5 - P l u v i g n o n , B e t t o n 35 : P l a n d e masse d u s u b s t r a t u m de la f o u i l l e (D.A.O.: Phil. Torre 07/2006). Vilaine offre une plus grande variété de sol liée à la présence d'épandages sableux pliocènes, à des limons loessiques et à de vastes
  • réalisées par le CeRAPAR et le Groupe Archéologique de Betton (prospections de Alain Provost et de Michel Gautier notamment). Fig. 6 : Pluvignon, Betton 35 - Environnement archéologique. n° 1 : site gallo-romain d u Grand Brébion ; n° 2 : site gallo-romain du Grand Rigné 2 ; n° 3
  • complémentaires — : emprise de la fouille Fig. 7 : Pluvignon, Betton 35 - Décapages mécaniques complémentaires et nettoyages manuels fins (D.A.O.: Phil. Forré 03/2006). Lorsque les niveaux superficiels ne sont pas trop remaniés ou trop lessivés, les structures archéologiques apparaissent
RAP02444.pdf (LANGON (35). la lande du Moulin, la rue des Demoiselles. rapport de fouille)
  • LANGON (35). la lande du Moulin, la rue des Demoiselles. rapport de fouille
  • 35
  • : N° de prescription : N° de site (ou n° Patriarche) : N° INSEE de la commune : N° de projet INRAP : 05.01.06 - 01.03.06 SRA 2005/104 35 143 032 35 143 DB 05 0099 02 INRAP - Direction interrégionale Grand-ouest - 37 rue du Bignon - CS 67737 - 35577 - Cesson-Sévigné cedex Tél
  • : Langon, 2006, ZS 279a, b, c, 281, 269, 283 Coord. Lambert : X : 285,525 Y : 2310,700 Statut du terrain : privé 0 | 0 | 3 | 2 Code INSEE : 35 143 altitude : 51 m NGF Propriétaire du terrain : Mr et Mme RUPIN Arrêté de prescription n° : 2005/104 en date du 30/08/2005 Arrêté de
  • moyen terme d'endommager le monument. Dans la parcelle située à l'ouest, une sapinière assez ancienne a sans doute fortement dégradé le cairn. La L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - a p r è s avoir été p r o t é g é p a r u n film d e géotextile, le m o n u m e n t est r
  • duJ®ljiv ï UUW iCité des. Pins I! la Rôchë'f^flMV Guillaume #V7i usson *> • / ' / ^ m i l ' x A'Etrier de-Droulin la/Briqueterie de W » ?! la Louzais. t. ff Ponrm de Droulin la Vallée F i g u r e 1 : La L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - Localisation d u
  • Moulin REDON Figure 2 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - E n v i r o n n e m e n t t o p o g r a p h i q u e d u site (D.A.O : P. Forré). 5 Langon - La Lande du Moulin Les formations géologiques locales offrent plusieurs types de roches et en particulier des schistes
  • inexistante comme sur le site des Demoiselles. 6 F i g u r e 4 : La L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - C a r t e g é o l o g i q u e a u l/50000ème. BRGM, carte d e Pipriac n ° 387 (D.A.O : P. Forré). 7 Langon - La Lande du Moulin 1.3 LE CADRE ARCHEOLOGIQUE Chapitre
  • comparaison (Briard, 1995). F i g u r e 5 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - E n v i r o n n e m e n t m é g a l i t h i q u e local (source : Service R é g i o n a l d e l'Archéologie). Il s'agit d ' u n e carte n o n exhaustive q u i mériterait d ' ê t r e complétée et
  • i g u r e 6 : La L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - E n v i r o n n e m e n t a r c h é o l o g i q u e local ( D A O : P. Forré). 11 Langon - La Lande du Chapitre Moulin 1 - Présentation du site 702. - LANGON (Ille-et-Vilaina), - Les Demoiselles F. Lsliévre
  • , édii-, Guer P h o t o 1 : La L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - V u e a n c i e n n e d u site m é g a l i t h i q u e d e s D e m o i s e l l e s ( c o l l e c t i o n H . P o u l a i n ) . 6 3 2 . - L A N G O N (IHe-et-Vil.). Menhirs dits : " l es Demoiselles de
  • Langon " (restes d'an cromlech) Les Demoiselles de Langon sont des jeune» filles changées en pierres pour être allées à la danse an lien d'assister aux offices du dimanche P h o t o 2 : L a L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - V u e a n c i e n n e d u site m é g a l i t h
  • i q u e d e s D e m o i s e l l e s (collection H . P o u l a i n ) . 13 Langon - La Lande du Moulin Chapitre 1 - Présentation du site P h o t o 3 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - V u e ancienne d u site m é g a l i t h i q u e des Demoiselles (collection H
  • . Poulain). D a n s ce p a y s a g e d e l a n d e f o r t e m e n t d é n u d é , o n distingue, en arrière plan, la vallée de la Vilaine. P h o t o 4 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - V u e actuelle d u site m é g a l i t h i q u e des Demoiselles (cliché P. Forré). La
  • périphérie du monument est la plus vaste (2000 m2). La surface de décapage étant malgré tout limitée, l'évacuation des déblais a directement été effectuée par la pelle. Les terres ont été stockées et talutées sur le bord Est de la zone. 15 Figure 7 : La Lande du Moulin, Langon (35
  • ) - Localisation cadastrale et implantation des décapages (DAO : P. Forré). 276 a _ ' : tertre ou tumulus ^ ; menhir supposé supposé : équidistance des courbes 2,5 cm : limite d'emprise : zone boisée Figure 8 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - Relev" 17 Langon - La Lande
  • du Moulin Chapitre 1 - Présentation du site Photo 5 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - T u m u l u s a p r è s le défrichage d e la parcelle. A u s o m m e t d u b o m b e m e n t , o n distingue les s o u b a s s e m e n t s d u m o u l i n . P h o t o 6 : La L a n
  • d e d u Moulin, L a n g o n (35) - Vignette d e d é c a p a g e (zone 2) située sur la f r a n g e orientale d u projet. La couche d e terre végétale est p e u épaisse. Les lignes parallèles visibles d a n s le substrat schisteux c o r r e s p o n d e n t à des traces d e labour
  • . 19 Chapitre 1 - Présentation du site Langon - La Lande du Moulin Photo 7 : La L a n d e d u Moulin, L a n g o n (35) - Talus p é r i p h é r i q u e d u m o u l i n s u d en cours d e fouille. T o u t e s les s t r u c t u r e s e m p i e r r é e s o n t été d é g a g é e s à
  • 9 : L a L a n d e d u M o u l i n , L a n g o n (35) - R e l e v é g é n é r a l d e l ' e m p r i s e d e la f o u i l l e ( D A O : P. Forré). Chapitre 1 - Présentation du site Langon - La Lande du Moulin à obtenir des données sur l'évolution de la structure (mise en place
RAP02728.pdf (ARGENTRÉ-DU-PLESSIS (35). la Blancharderie. rapport final d'opération archéologique)
  • ARGENTRÉ-DU-PLESSIS (35). la Blancharderie. rapport final d'opération archéologique
  • 35
  • "" & $ ! (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((3? ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((35 # (. % * , ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((62 % , 0
RAP00549.pdf (RENNES (35). tracé du val. place Sainte-Anne)
  • RENNES (35). tracé du val. place Sainte-Anne
  • 35
RAP00950.pdf (RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de sondage)
  • RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de sondage
  • 35
  • 1à2 17 ouest 1,00 0,30 à 0,40 2 18 est 0,90 à 0,65 + 0,60 3 18 ouest 0,95 à0,80 0,50 2à4 19 1,20 à 1,10 0,80 à 0,40 4 à 5/1 à 2 moyenne 1,10m /35 moyenne 0,45m /37 moyenne 3 à 4 /38 RENNES Localisation antiques 1 des vestiges fouillés C.E.S. ECHANGE/VIEUX
RAP01109.pdf (RENNES (35). campus de la place Hoche. rapport de fouille de sauvetage urgent)
  • RENNES (35). campus de la place Hoche. rapport de fouille de sauvetage urgent
  • 35
  • SECTEUR IV/3: L ' o r g a n i s a t i o n 2,3 et 5. des extérieurs. IV/4: Le bâti. 32 IV/5: SECTEUR 4. IV/6: C o n c l u s i o n Notes période V: Structures 31 33 . 35 36 IV post-antiques VI: Etudes p a r t i c u l i è r e s . 39 . VI/1: Puits 1 0 0 7 / 1 0 4 8
RAP01300.pdf (RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de fouille préventive)
  • RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de fouille préventive
  • 35
  • Les fouilles archéologiques du parking ae la Hoche Pilace Ho Les fouilles archéologiques du parking de la place Hoche. Rennes parking place Hoche. 35 238 013 H Ille et Vilaine. D.F.S. de fouille préventive. 07/03/1994-06/11/1994. Sous la direction de D.POUILLE. Vol. 1
  • différentes hauteurs de sol. Fig.30: Fait 402, détail. Fig.31 : Plan d'ensemble Phase 5. Fig.32: Fait 220. Fig.33: Faits 203, 220. Phase 5. Fig.34: Fait 207 III phase 5. Fig.35: Plan d'ensemble phase 5, restitution. Fig.36: Coupe du sol en terrazzo et des niveaux postérieurs, (faits 402
RAP01319.pdf (RENNES (35). 8-10 rue Legraverend. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 8-10 rue Legraverend. rapport de diagnostic
  • 35
  • Diagnostic archéologique rue Legraverend Rennes, 8-10 rue Legraverend. 35 238 077 H Ille et Vilaine. D.POUILLE et S.JEAN. Rennes S.R.A. Bretagne. 1995 FICHE SIGNA LETI 3jl5j Site n° : 3> il 2 I I 0 i d i l l i Département: I L L E E T V I L A I N E Commune : R E N N E
  • 2, Mat. organiques Figurine 02. _) y yy SIGILLEE 1. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Drag 43 (Lezoux 97). Deuxième moitié lie, début ¡11° ap. J.C. (inv.35 238 077/4). 2. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. décor guilloché. Drag 37 (variante de Lezoux 8). Fin 1er
  • , deuxième quart lie ap. J.C.(inv. 35 238 077/1). 3. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Drag 37. Ateliers du centre, (inv. 35 238 077/3). 4. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. décor type « Oswald 1210 ». Drag 37. Ateliers du centre. 98-117. (inv. 35 238 077/13). 5. pâte rouge
  • , int et ext rouge. deg. fin. Drag 37. Ateliers du centre, (inv. 35 238 077/12). 6. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Drag 33. Ateliers du centre. Milieu 1er, troisième quart ///e ap. J.C. (inv. 35 238 077/9). 7. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Curie 15. Première moitié
  • lie, début llle ap. J. C. (inv. 35 238 077/8). COMMUNE CLAIRE 8. pâte beige-orange, int beige-orange, ext orange, deg. grossier avec traces de chamotte. (inv. 35 238 077/44) 9. pâte beige-orange, int et ext orange, deg. grossier, (inv. 35 238 077/45) cm PAROI FINE 1. pâte beige
  • , int et ext engobé métallescent. deg; fin. décor à épingles, (inv. 35 238 077/41) 2. pâte beige, int et ext avec reflets métallescents. deg. fin. (inv. 35 238 077/7). 3. pâte gris-beige, int brun, ext brun engobé sablé, deg. fin. (inv. 35 238 077/5). 4. pâte orange, int gris, ext
  • . gris à rouge, reflets métallescents. deg. fin. (inv. 35 238 077/2). 5. pâte grise, int brun-rouge, ext gris à rouge, deg. fin. décor à épingles, (inv. 35 238 077/6) VERRE 6. pâte bleu turquoise, (inv 35 238 077/28). FIGURINES 7. frag. de venus anadyomène. demi valve arrière (drapé
  • et mollets), (inv. 35 238 077/14) 9 0 5 cm COMMUNE CLAIRE 1. pâte beige, int gris enduit de poix, ext beige-rosé. deg. assez fin. Lemeur 62. Seconde moitié lie ap. J.C. ( inv.35 238 077/30). 2. pâte beige-orange, int brun clair, ext orange, deg. aasez fin Lemeur 62. Seconde
  • moitié lie ap. J.C. (inv.35 238 077/29). 3. pâte beige-orange, int beige-rosé, ext beige, deg. assez fin. Lemeur 57/58. Milieu Ile ap. J.C. (inv 35 238 077/39). 4. pâte beige, int beige enduit e poix, ext beige, deg. assez fin. Lemeur 47. Deuxième moitié 1er, fin deuxième moitié lie
  • ap J C (inv.35 238 077/35). 5. pâte orange, int et ext rosé. deg. assez fin.. Lemeur 54. Fin 1er, fin lie ap; J.C. (inv.35 238 077/31). 6. pâte orange, int brun-orange, ext orange, deg. assez fin. Lemeur 60. Deuxième moitié lie ap. J.C. (inv. 35 238 077/36). 7. pâte beige, int
  • beige enduit de poix, ext beige-orange, deg. assez fin avec traces de chamotte. Lemeur 129. Fin 1er début lie ap. J.C. (inv. 35 238 077/34). 8. pâte beige-orange, int beige-orange, ext orange, deg. assez fin. Lemeur 60. Deuxième moitié lie ap. J.C. (inv. 35 238 077/37). 9. pâte beige
  • -orange, int beige, ext beige-rosé. deg. assez fin. (inv. 35 238 077/32). o ,7i RENNES. 8, 10 rue Legraverend. (35.238.077). PLANCHE 4 n COMMUNE SOMBRE Cm 1. pâte gris clair, int et ext gris clair, deg. assez fin. (inv. 35 238 077/18). 2. pâte grise, int et ext gris. deg. assez
  • fin. traces de suie sur l'extérieur de la lèvre, (inv. 35 238 077/19). 3. pâte grise, int et ext gris clair, deg. moyen., traces de suie internes et externes, (inv 35 238 077/23) 4. pâte grise, int et ext gris. deg. moyen, (inv. 35 238 077/20). 5. pâte gris foncé, int et ext noir
  • . deg. moyen, (inv. 35 238 077/17) 6. pâte grise, int et ext gris deg. assez fin. (inv. 35 238 077/15). 7. pâte gris foncé, int et ext noir, micassé. deg. moyen, (inv. 35 238 077/16). 8. pâte grise, int et ext gris. deg. assez fin. (inv. 35 238 077/25). 9. pâte réductrice fine, int
  • et ext noir. deg. assez fin. (inv. 35 238 077/29). 10. pâte grise, int et ext gris. deg. assez fin. légères traces de suie sur la lèvre.(inv. 35 238 077/22). 11. pâte grise, int et ext gris deg. moyen, traces de suie sur l'extérieur de la lèvre, (inv. 35 238 077/11). 12. pâte
  • grise, int et ext gris. deg. moyen, traces de suie sur l'extérieur et l'intérieur de la lèvre, (inv. 35 238 077/24) cm COMMUNE SOMBRE ET CLAIRE 1. pâte gris clair, int et ext gris clair, deg. moyen, (inv. 35 238 077/26). 2. pâte gris clair, int et ext gris foncé, deg. moyen, (inv
  • . 35 238 077/43). 3. pâte beige, int brun-gris, ext orange, deg. assez fin. (inv. 35 238 077/33). 4. pâte réductrice fine, int et ext noir. deg. assez fin. décor guilloché. (inv. 35 238 077/46). 5. pâte réductrice fine, int et ext noir lustré, deg. assez fin. décor incisé, (inv. 35
RAP01368.pdf ((35). rocade est de Rennes. communes de Cesson-Sévigné et Thorigné-Fouillard. rapport de diagnostic)
  • (35). rocade est de Rennes. communes de Cesson-Sévigné et Thorigné-Fouillard. rapport de diagnostic
  • 35
  • ROCADE EST DE RENNES 35. (Me et Vilaine) Communes de Cesson Sévigné (35.051) et Thorigné-Fouillard (35.334) Opération n° 1996.10 D.F.S DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 16/01/1996 - 22/03/1996 Par D. Pouille et S.Jean avec la collaboration de Frédéric Gwendal Jouon des Longrais
  • RENNES : S.R.A Bretagne 1996 ROCADE EST DE RENNES 35. (Me et Vilaine) Communes de Cesson Sévigné (35.051) et Thorigné-Fouillard (35.334) Opération n° 1996.10 D.F.S DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 16/01/1996 - 22/03/1996 Par D. Pouille et S.Jean avec la collaboration de Frédéric