Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
RENNES [X]
Département
35 [X]
Date (Année)

139 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00549.pdf (RENNES (35). tracé du val. place Sainte-Anne)
  • RENNES (35). tracé du val. place Sainte-Anne
  • 35
RAP00950.pdf (RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de sondage)
  • RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de sondage
  • 35
  • 1à2 17 ouest 1,00 0,30 à 0,40 2 18 est 0,90 à 0,65 + 0,60 3 18 ouest 0,95 à0,80 0,50 2à4 19 1,20 à 1,10 0,80 à 0,40 4 à 5/1 à 2 moyenne 1,10m /35 moyenne 0,45m /37 moyenne 3 à 4 /38 RENNES Localisation antiques 1 des vestiges fouillés C.E.S. ECHANGE/VIEUX
RAP01109.pdf (RENNES (35). campus de la place Hoche. rapport de fouille de sauvetage urgent)
  • RENNES (35). campus de la place Hoche. rapport de fouille de sauvetage urgent
  • 35
  • SECTEUR IV/3: L ' o r g a n i s a t i o n 2,3 et 5. des extérieurs. IV/4: Le bâti. 32 IV/5: SECTEUR 4. IV/6: C o n c l u s i o n Notes période V: Structures 31 33 . 35 36 IV post-antiques VI: Etudes p a r t i c u l i è r e s . 39 . VI/1: Puits 1 0 0 7 / 1 0 4 8
RAP01300.pdf (RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de fouille préventive)
  • RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de fouille préventive
  • 35
  • Les fouilles archéologiques du parking ae la Hoche Pilace Ho Les fouilles archéologiques du parking de la place Hoche. Rennes parking place Hoche. 35 238 013 H Ille et Vilaine. D.F.S. de fouille préventive. 07/03/1994-06/11/1994. Sous la direction de D.POUILLE. Vol. 1
  • différentes hauteurs de sol. Fig.30: Fait 402, détail. Fig.31 : Plan d'ensemble Phase 5. Fig.32: Fait 220. Fig.33: Faits 203, 220. Phase 5. Fig.34: Fait 207 III phase 5. Fig.35: Plan d'ensemble phase 5, restitution. Fig.36: Coupe du sol en terrazzo et des niveaux postérieurs, (faits 402
RAP01319.pdf (RENNES (35). 8-10 rue Legraverend. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 8-10 rue Legraverend. rapport de diagnostic
  • 35
  • Diagnostic archéologique rue Legraverend Rennes, 8-10 rue Legraverend. 35 238 077 H Ille et Vilaine. D.POUILLE et S.JEAN. Rennes S.R.A. Bretagne. 1995 FICHE SIGNA LETI 3jl5j Site n° : 3> il 2 I I 0 i d i l l i Département: I L L E E T V I L A I N E Commune : R E N N E
  • 2, Mat. organiques Figurine 02. _) y yy SIGILLEE 1. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Drag 43 (Lezoux 97). Deuxième moitié lie, début ¡11° ap. J.C. (inv.35 238 077/4). 2. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. décor guilloché. Drag 37 (variante de Lezoux 8). Fin 1er
  • , deuxième quart lie ap. J.C.(inv. 35 238 077/1). 3. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Drag 37. Ateliers du centre, (inv. 35 238 077/3). 4. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. décor type « Oswald 1210 ». Drag 37. Ateliers du centre. 98-117. (inv. 35 238 077/13). 5. pâte rouge
  • , int et ext rouge. deg. fin. Drag 37. Ateliers du centre, (inv. 35 238 077/12). 6. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Drag 33. Ateliers du centre. Milieu 1er, troisième quart ///e ap. J.C. (inv. 35 238 077/9). 7. pâte rouge, int et ext rouge. deg. fin. Curie 15. Première moitié
  • lie, début llle ap. J. C. (inv. 35 238 077/8). COMMUNE CLAIRE 8. pâte beige-orange, int beige-orange, ext orange, deg. grossier avec traces de chamotte. (inv. 35 238 077/44) 9. pâte beige-orange, int et ext orange, deg. grossier, (inv. 35 238 077/45) cm PAROI FINE 1. pâte beige
  • , int et ext engobé métallescent. deg; fin. décor à épingles, (inv. 35 238 077/41) 2. pâte beige, int et ext avec reflets métallescents. deg. fin. (inv. 35 238 077/7). 3. pâte gris-beige, int brun, ext brun engobé sablé, deg. fin. (inv. 35 238 077/5). 4. pâte orange, int gris, ext
  • . gris à rouge, reflets métallescents. deg. fin. (inv. 35 238 077/2). 5. pâte grise, int brun-rouge, ext gris à rouge, deg. fin. décor à épingles, (inv. 35 238 077/6) VERRE 6. pâte bleu turquoise, (inv 35 238 077/28). FIGURINES 7. frag. de venus anadyomène. demi valve arrière (drapé
  • et mollets), (inv. 35 238 077/14) 9 0 5 cm COMMUNE CLAIRE 1. pâte beige, int gris enduit de poix, ext beige-rosé. deg. assez fin. Lemeur 62. Seconde moitié lie ap. J.C. ( inv.35 238 077/30). 2. pâte beige-orange, int brun clair, ext orange, deg. aasez fin Lemeur 62. Seconde
  • moitié lie ap. J.C. (inv.35 238 077/29). 3. pâte beige-orange, int beige-rosé, ext beige, deg. assez fin. Lemeur 57/58. Milieu Ile ap. J.C. (inv 35 238 077/39). 4. pâte beige, int beige enduit e poix, ext beige, deg. assez fin. Lemeur 47. Deuxième moitié 1er, fin deuxième moitié lie
  • ap J C (inv.35 238 077/35). 5. pâte orange, int et ext rosé. deg. assez fin.. Lemeur 54. Fin 1er, fin lie ap; J.C. (inv.35 238 077/31). 6. pâte orange, int brun-orange, ext orange, deg. assez fin. Lemeur 60. Deuxième moitié lie ap. J.C. (inv. 35 238 077/36). 7. pâte beige, int
  • beige enduit de poix, ext beige-orange, deg. assez fin avec traces de chamotte. Lemeur 129. Fin 1er début lie ap. J.C. (inv. 35 238 077/34). 8. pâte beige-orange, int beige-orange, ext orange, deg. assez fin. Lemeur 60. Deuxième moitié lie ap. J.C. (inv. 35 238 077/37). 9. pâte beige
  • -orange, int beige, ext beige-rosé. deg. assez fin. (inv. 35 238 077/32). o ,7i RENNES. 8, 10 rue Legraverend. (35.238.077). PLANCHE 4 n COMMUNE SOMBRE Cm 1. pâte gris clair, int et ext gris clair, deg. assez fin. (inv. 35 238 077/18). 2. pâte grise, int et ext gris. deg. assez
  • fin. traces de suie sur l'extérieur de la lèvre, (inv. 35 238 077/19). 3. pâte grise, int et ext gris clair, deg. moyen., traces de suie internes et externes, (inv 35 238 077/23) 4. pâte grise, int et ext gris. deg. moyen, (inv. 35 238 077/20). 5. pâte gris foncé, int et ext noir
  • . deg. moyen, (inv. 35 238 077/17) 6. pâte grise, int et ext gris deg. assez fin. (inv. 35 238 077/15). 7. pâte gris foncé, int et ext noir, micassé. deg. moyen, (inv. 35 238 077/16). 8. pâte grise, int et ext gris. deg. assez fin. (inv. 35 238 077/25). 9. pâte réductrice fine, int
  • et ext noir. deg. assez fin. (inv. 35 238 077/29). 10. pâte grise, int et ext gris. deg. assez fin. légères traces de suie sur la lèvre.(inv. 35 238 077/22). 11. pâte grise, int et ext gris deg. moyen, traces de suie sur l'extérieur de la lèvre, (inv. 35 238 077/11). 12. pâte
  • grise, int et ext gris. deg. moyen, traces de suie sur l'extérieur et l'intérieur de la lèvre, (inv. 35 238 077/24) cm COMMUNE SOMBRE ET CLAIRE 1. pâte gris clair, int et ext gris clair, deg. moyen, (inv. 35 238 077/26). 2. pâte gris clair, int et ext gris foncé, deg. moyen, (inv
  • . 35 238 077/43). 3. pâte beige, int brun-gris, ext orange, deg. assez fin. (inv. 35 238 077/33). 4. pâte réductrice fine, int et ext noir. deg. assez fin. décor guilloché. (inv. 35 238 077/46). 5. pâte réductrice fine, int et ext noir lustré, deg. assez fin. décor incisé, (inv. 35
RAP02371.pdf (RENNES (35). les fouilles du couvent de La Visitation. rapport de fouille préventive)
  • RENNES (35). les fouilles du couvent de La Visitation. rapport de fouille préventive
  • 35
  • 1056=1070=1137=4001 B.II.5 - L'Unité Construite 22 30 30 31 32 32 35 36 38 40 41 43 44 45 B.III LES VESTIGES DE LA ZONE 1 B.III. 1 - Phase 1 B.III.2 - Phase 2 B.III.3 - Phase 3 B.III.4 - Phase 4 B.in.5 - Phase 5 B.III.6 - Phase 6 B.III.6.1 - Etat 6a B.III.6.2 - Etat 6b B.III.7
  • 1er début du Ile siècle) 34 : Zone 4 : Plan des vestiges de la phase 5 (fin 1er début du Ile siècle) 35 : Zone 4 : Plan des vestiges de la phase 6a (fin du Ile début du Ille siècle) 36 : Zone 4 : Plan des vestiges de la phase 6b (fin du Ile début du Ille siècle) 37 : Zone 4 : Plan
  • trous de piquets et/ou poteaux de la zone 4a Cliché 35 : Fond de la surface de chauffe 4413 CLICHES ZONE 4 Cliché 36 : Secteur occidental de la zone 4b Cliché 37 : Zones 4, espace intérieur de l'UC 18 (vue vers l'ouest). Traces de défrichage Cliché 38 : Alignement de plots de
  • l'enjeu de l'intervention dans cette zone à risques Au total, la phase de décapage s'est déroulée du 17 juillet à début septembre 2004. Elle a mobilisé deux à trois agents de l'LNRAP durant environ 80 jours/homme, ainsi qu'une pelleteuse pendant les 35 jours prévus au projet. Les
  • avec l'aménageur. Les moyens techniques qui l'ont accompagnée se déclinent en l'emploi d'une mini pelle et d'une moto benne basculeuse durant 60 jours, le quasi doublement de la surface à décaper ayant entièrement consommé les moyens de terrassement prévus au projet (35 jours
RAP02484.pdf (RENNES (35). 3 rue des Carmes. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 3 rue des Carmes. rapport de diagnostic
  • 35
  • RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Céline Bélanger Philippe Cocherel Fanny Tournier Juillet 2009 —Rennes (35) - 3 rue des Carmes- Illustration de couverture : Vue du couvent des Carmes, à gauche sur l'illustration, extraite du plan de «Rennes ville épiscopale siège du parlement et capitale du
  • du mobilier archéologique : Céline BELANGER DAO et mise au net du levé topograpique : Teddy BÉTHUS Mise en page du rapport : Teddy BÉTHUS Étude du mobilier céramique : Fanny Tournier Remerciements : Gaétan LE CLOIREC, Dominique POUILLE, Françoise LABAUNE 11 Rennes (35) - 3
  • de sondages archéologiques du site dans le cadastre actuel de Rennes (DAO T. Béthus / Inrap) 11 Rennes (35) - 3 rue des Carmes- Liberté • Égalité •• Fraternité RÉPUB1IQUE FRANÇAISE REÇU IE M I N I S T E R E D E L A C U L T U R E ET D E L A C O M M U N I C A T I O N P R
  • Ausmann compagnie, 12 quai Dugay Trouin, 35 000 Rennes Fait à Rennes, le 18 juilfet 2008 pour le Préfet de la région de Bretagne, Préfet d'Ilfe et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires
  • , Préfet d'ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps 11 Rennes (35) - 3 rue des Carmes- Page 2 sur 3 FICHE DE PROJET DE DIAGNOSTIC Réf. du projet : DA05030001 Affaiie suivie par : Michel
  • BAILLIEU 1 IDENTIFICATION 1.1 Site Ele et Vilaine RENNES 3, rue des Carmes PC pour un immeuble collectif Section BS n°7 Département : Commune : Lieu-dit Nature du projet : Références cadastrales 1,2 Aménageur AUSMANN COMPAGNIE 12, quai Duguay Trouin - - 35 000 RENNES 06/11/30/09/39 (M
  • : carte postale du cloître du couvent des Carmes (extrait de BANEAT, Le Vieux Rennes, 1911) 11 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-1-2 C o n t e x t e a r c h é o l o g i q u e et historique 2-1-2-1 Un secteur mal documenté La parcelle concernée par le diagnostic se situe dans un
  • archéologiques du couvent dans la ville médiévale, au XVe siècle (DAO T. Béthus /Inrap) 15 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-1-2-4 Un établissement sous l'égide des ducs de Bretagne L'installation des Carmes à Rennes est autorisée par lettre patente de François 1er, duc de Bretagne, en
  • Rapport de sondages archéologiques Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-1-3 Méthodologie 2-1-3-1 Stratégie de l'intervention La juxtaposition des plans cadastraux et du plan du couvent dressé en 1798 montre que la parcelle concernée par le projet d'aménagement se superpose
  • examiner rapidement le dossier par la CIRA. F i g . 7 : vue intérieure du bâtiment actuel (Cl. T. Béthus / Inrap) F i g . 8 : ouverture du sondage 1 (Cl. T. Béthus/Inrap) 19 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2 D o n n é e s a r c h é o l o g i q u e s 2-2-1 Les v e s t i g e s 2-2
  • possible d'atteindre le terrain naturel en raison de la profondeur des remblais (fig. 9). F i g . 9 : vue générale du sondage 1 (Cl. T. Béthus / Inrap) 20 Rapport de sondages archéologiques Rennes (35) - 3 rue des Carmes Coupe Ouest À l'extrémité ouest de l'excavation, les
  • : relevé de la sépulture (DAO T. Béthus / Inrap) 1 1007 Fig. 14 : relevé en restitué de la coupe ouest du sondage 1 (DAO T. Béthus/Inrap) 1002 23 Rennes (35) - 3 rue des Carmes Coupe Est La coupe Est révèle une stratigraphie différente. Treize couches s'accumulent sur 1,90m
  • : détail du sol 1036 (Cl. T. Béthus / Inrap) F i g . 20 : relevé de l'excavation Fig. 19 : mur récupéré de sondages archéologiques 1053 (Cl. T. Béthus/Inrap) 1043, sondage 1 (DAO T. Béthus /Inrap) 25 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2-1-2 Sondage 2 Le sondage 2
  • ensemble. F i g . 22 : coupe est, stratigraphie 26 du sondage 2 (Cl. T. Béthus/Inrap) - Rapport de sondages archéologiques 27 Rennes (35) - 3 rue des Carmes La construction 2019 intervient dans un second temps. Le remblai 2030 est recoupé au nord par la fondation de cette
  • du mur 2001 (Cl. T. Béthus / Inrap) 25 - F i g . 28 : orthophoto du mur 2001 (DAO T. Béthus / Inrap) 29 Rennes (35) - 3 rue des Carmes Les remblais postérieurs à ce mur sont recoupés, dans un premier temps, par la tranchée de récupération d'un mur orienté nord-sud et large
  • constituer les témoins d'une occupation finale fortement dégradée. Le décapage a livré sur ces niveaux du matériel daté du XIXe siècle (fig. 26). Fig. 31 : maçonnerie 2070 (Cl. T. Béthus/ Inrap) 31 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2-2 Le mobilier céramique (Fanny Tournier, INRAP) 2
  • 4 NMI. Aucun grès n'y a été décelé. On peut attribuer cet ensemble au XVIIe siècle. Fig. 34 : vases relevés au décapage. Un pot au fond percé indique peut-être un pot de fleur. Le tesson en bas du cliché est un tenon de chauffe-plat (Cl. F. Tournier/Inrap) F i g . 35 : pâte de
  • arbore un décor incisé de petites arcades (« très décorée ?) L'ensemble de ce lot montre les caractéristiques des productions de la fin du Xllle siècle (phase III) des ateliers de potiers de Chartres-de-Bretagne (35). 33 Rennes (35) -672rue des Carmes- • US 2038 Trois tessons
  • identique au tesson 2039-3. Période Moderne. • US 2076 2 tessons glaçurés d'époque médiévale sans plus de précision Fig. 41 : céramiques des US du sondage 2 (DAO F. Tournier/Inrap) 35 Rennes (35) - 3 rue des Carmes 2-2-3 Interprétation des données 2-2-3-1 Les vestiges antérieurs
RAP02952.pdf (RENNES (35). 3 bis rue des Carmes. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 3 bis rue des Carmes. rapport de diagnostic
  • 35
  • cailloutis. Diagnostic archéologique Le projet de construction d’un immeuble situé au 3 bis rue des Carmes a motivé la réalisation de ce diagnostic archéologique situé dans le centre ville de Rennes (35). Ce projet impactera ici une surface d’environ 271 m2 où nous avons pu réaliser
  • Inventaires de la documentation graphique 45 4. Annexe 47 Protocole d’intervention sur site pollué par I. Giron-Audéoud, INRAP G.O. 25 26 27 29 29 32 35 36 36 36 37 38 38 38 38 39 2.1.1 Le contexte archéologique 2.1.2 Les contraintes techniques 2.1.3 Méthodologie 2.2.1 Les données
  • scientifiques 7 I - Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique ____________________________ Localisation ___________________________ Références de l’opération Région Bretagne Numéro de l’arrêté de l’opération 2013/205 Département Ille-et-Vilaine (35
  • ) Numéro de l’opération D 105 543 Commune Rennes Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 2013-280 ____________________________ Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Lieu-dit 3bis, rue des Carmes ____________________________ Codes Codes INSEE 35 238 Numéro de l’entité
  • · RFO de diagnostic Rennes (Ille-et-Vilaine) 3bis, rue des Carmes Notice scientifique Le projet de construction d’un immeuble situé au 3 bis rue des Carmes a motivé la réalisation de ce diagnostic archéologique situé dans le centre ville de Rennes (35). Ce projet impactera ici une
  • moment, est celle d’une réfection du niveau de sol antérieur. 35 II -Résultats archéologiques Fig. 20 : Sol de mortier découvert dans la tranchée 2 (U.S. 1001) Tous ces niveaux sont recoupés par le creusement 1008 composée de plusieurs couches de remblais très hétérogène
  • verre bouteille et divers objets ferreux) (fig. 21). Fig. 21 : Vue de la tranchée 3 36 Inrap · RFO de diagnostic Rennes (Ille-et-Vilaine) 3bis, rue des Carmes 2.2.2 Etude du mobilier archéologique 2-2-2-1 Méthodes de travail La parcelle abordée à Rennes (35) au n°3bis rue
  •  : Inrap Grand Ouest, 2009. Martineau 2008 MARTINEAU (J.)-Rennes, Place Saint-Germain. Etude documentaire. Paris : Inrap Grand Ouest, 2008. Pessenti 2011  PESSENTI (C.)-3 rue des Carmes, Rennes (35). Rapport final d’opération archéologique : fouille préventive. Eveha, 2011. III
  • , ossements humains métallique Le projet de construction d’un immeuble situé au 3 bis rue des Carmes a motivé la réalisation de ce diagnostic archéologique situé dans le centre ville de Rennes (35). Ce projet impactera ici une surface d’environ 271 m2 où nous avons pu réaliser trois
RAP02505.pdf (RENNES (35). église Notre-Dame en Saint-Melaine , anciens fonts baptismaux. étude du bâti et surveillance de travaux.)
  • RENNES (35). église Notre-Dame en Saint-Melaine , anciens fonts baptismaux. étude du bâti et surveillance de travaux.
  • 35
  • RENNES (35) EGLISE NOTRE-DAME en SAINT-MELAINE Anciens fonts baptismaux Novembre 2 0 0 9 R)RAR SRA 2 6 m. ms ' COURRIER arrivee Joseph MASTROLORENZO Mairie de Rennes - Service des bâtiments : 12, rue de Viarmes BP 3126 - 35031 RENNES Service Régional de l'Archéologie de
  • Bretagne : avenue Charles Foulon - 35700 RENNES - 25o5 I Photo de couverture : Galerie ouest du cloître (J.M.). i FICHE SIGNALETIQUE Site n° : 35.238.XXX Région : Bretagne Département : Ille et Vilaine (35) Commune : Rennes Adresse : Eglise Notre-Dame en Saint-Melaine, Place
  • L'OPERATION Financement : CRMH DRAC Bretagne Devis n° A 35/09/2008 Devis n° B 35/09/2008 Montant global : 11 797,50 € H.T. Maître d'ouvrage : Ville de Rennes Maître d'œuvre : P. MOTTE, architecte du patrimoine Montage et suivi de l'opération : Joseph MASTROLORENZO SRA-CRMH DRAC Bretagne
  • Saint-Melaine L'église appartient à la Ville de Rennes (Ille et Vilaine - 35). Elle se situe dans le nord-est du centre de la ville, dans le prolongement de la rue Saint-Melaine et à l'extrémité ouest du Parc Thabor (Planche 1). Même si l'édifice offre dans l'ensemble une
  • J.M. Planche 10 : Plan au sol - Phase 4 - l/100e J.M. Planche 11 : Elévation intérieure - Phase 4 - Murs ouest et nord - 1/100e J.M. J.M. = Joseph MASTROLORENZO. P.M. = Patrick MOTTE. 31 LES PLANCHES Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Localisation
  • géographique du site Planche 1 Plan cadastral de Rennes (1/100 000e) o Extrait du cadastre (1/10 000e) 5 km Rennes(35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Plan de Masse (Aut. : P. MOTTE) i/50oe Planche 2 20 m Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux
  • nord I I Mur sud I I Epandage de calcaire Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Plan au sol - Phase 1 î/iooe Planche 4 Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux ' " -Y Il Elévation intérieure - Phase 1 Murs ouest et nord - î/iooe
  • Planche 5 \ / Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Phase 2 : XlVe-XVIe s. 5m I I Ressaut de fondation du pilier I I Tranchée de fondation du mur ouest f I Ressaut de fondation du mur ouest I I Sol en carreaux de terre cuite (16 cm x 30 cm) Plan au sol
  • - Phase 2 i/iooe Planche 6 Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux I Elévation intérieure - Phase 2 Murs ouest et nord - i/iooe Planche 7 O fc eí p & x -S s a fi • O S m o o ci £ £ S o q d! o Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Plan
  • au sol - Phase 3 i/iooe Phase 3 : XVUe s. I ~~1 Tranchée de fondation du mur nord 5m Planche 8 Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Elévation intérieure - Phase 3 Murs ouest et nord - i/iooe Planche 9 'UMMUCW Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens
  • fonts baptismaux Plan au sol - Phase 4 î/iooe Planche 10 b Rennes (35) Eglise Saint-Melaine Anciens fonts baptismaux Elévation intérieure - Phase 4 | Murs ouest et nord - î/iooe Planche 11 Q Od 0 S5 01 S S "® gs 0 D0 0 • 'uhm ¡¿.ewi s o o ci "iff" ° h "(pfln u g ;7i Q
RAP02410.pdf (RENNES (35).étude documentaire place Saint-Germain)
  • RENNES (35).étude documentaire place Saint-Germain
  • 35
  • vertu de l'article 10 de la loi modifiée du 17juillet 1978 relative à l'améliorationdesrelationsentrel'administrationetlepublic.Lenonrespectdecesrèglesconstitueundélitdecontrefaçonpuniparl'article425d RENNES (35) Place Saint-Germain 2 Table des matières Résumé 3 Introduction 4
  • francoys de brie et jacques meilleur, 2 fevrier 1490 au 1er fevrier 1491 vst) 96 100 109 110 111 115 116 117 117 CC CC CC CC CC CC CC CC CC Annexe 6 : Comptes des miseurs (1425 - 1491), Série EE. Affaires militaires 118 EE 160 118 EE 143 118 RENNES (35) Place Saint-Germain
  • cadastral informatisé du secteur de la place Saint-Germain. (Cadastre D.G.F.P., Rennes, 35, Section BE, 2008) RENNES (35) Place Saint-Germain 4 de l'agglomération de Rennes au XVIIPsiècle. (L. Schmitt, T. Bethus, Inrap 2008, fond de plan G. Perquis, 1948) I - Le cadre de l'étude
  • Rennes. 6 - Rédaction du rapport final d'opération (RFO) 1- Réformation du domaine de Rennes, 1646-1648, A.D. Ille-et-Vilaine 2 A 76, F 384. RENNES (35) Place Saint-Germain 6 •kr.'NNir:; "VII M - CAPITALE l)h~iii< l'.l "PÀRLEMÉ1 "REDON. C O M M V N 1 à HANC PQLIGRAPHIAM V
  • Filanderie, limite ouest de la rue Vérale, extrémité nord de la rue Gambetta, sud de la rue des Violiers, pont Saint-Georges, rue Trassart, rue Corbin, allée longeant la façade est du couvent des Ursulines. C'est également l'orientation de l'église Saint-Germain. RENNES (35) Place Saint
  • ayant pour module de base l'actus quadratus romain (120 pieds de côté soit environ 35 m). Pour la zone d'étude, les éléments du paysage coïncidant avec des limites d'actus sont : les rues de Saint-Georges, de la Charbonnerie, Vérale, Trassart, le pont Saint-Georges et le sud de la
  • circulation, dont l'une (l'actuelle rue Saint-Georges) a perduré jusqu'à la période actuelle, et l'autre, située à une trentaine de mètres à l'ouest de l'église Saint-Germain permettait de franchir la Vilaine. RENNES (35) Place Saint-Germain 12 Fig.07 : Parcellaire isocline Nord 60
  • °. (L. Schmitt, T. Bethus, Inrap 2 0 0 8 , fond de plan SRA Bretagne) ETUDE DOCUMENTAIRE ligne b de Métro automatique Fig.08 : Parcellaire isocline Nord 70° . (L. Schmitt, T. Bethus, Inrap 2 0 0 8 , fond de plan SRA Bretagne) RENNES (35) Place Saint-Germain 14 Fig.09 : Formes
  • principal de la Vilaine. 4 - Communication orale de Dominique Pouille et Thierry Lohro. RENNES (35) Place Saint-Germain 16 Fig.10 : Restitution du paléo-chenal fossile à l'est de la Vilaine. (Plan Forestier, 1724, A M R 1645) II.2.2 - Les indices d'occupations antérieures à la
  • manière générale, il y a peu de données archéologiques à exploiter sur le secteur de SaintGermain pour les périodes antérieures au XVe siècle. La Carte Archéologique de la Gaule dressant l'état des connaissances de la ville Antique au début des années 1990 (CAG 35 1991), estime la
  • perpendiculaires ouest-nord-ouest / est-sud-est et sud-sud-ouest / nord-nord-est sont partiellement reconnus au nord, rue d'Antrain, place Sainte-Anne et rue de Saint-Malo (Pape 1972). Une zone portuaire est admise au sud du castrum devant la porte Aivière (CAG 35 1991). En définitive
  • petite motte » sur l'état de sections correspondant (plan cadastral, 1842, section B, 2e feuille, RENNES (35) Place Saint-Germain 18 CAG 35 Commune 234 Corseul N Avranches Bayeux A 0 h- Quimper Carhaix Angers Le Mans Nantes Vannes Û extension du Haut - Empire monuments et
  • bâtiments publics actuels voies antiques # fouilles modernes . ^ Rétraction du Bas - Empire Aa A aA a trouvailles anciennes ou isolées necropoles Fig.ll : Carte archéologique de la ville de Rennes en 1991. (fond CAG 35, 1991) cet endroit (à une époque indéterminée) afin de
  • proximité9. A l'inverse, le « gué Saint-Georges » est 7 - Annexée à la paroisse de Toussaint au XHIe siècle. 8 - Arch. Muni. Rennes CC 801/2 f 17 v 9 - Arch. Muni. Rennes CC 799, f°15v à P40v RENNES (35) Place Saint-Germain 20 mentionné à quatre reprises dans le compte de 142810, puis
  • d'un pont ou d'un embarcadère (Toulmouche 1847). La fortification La contribution de D. Pouille sur l'enceinte antique de Rennes est certainement, avec la notice de la Carte Archéologique de la Gaule, la plus complète et la plus récente sur le sujet (Pouille 2008, pp.43-66) (CAG 35
  • secteur Saint-Germain pour la haut Moyen Age reste médiocre. La Carte Archéologique de la Gaule référence un secteur à sépultures du Bas-Empire, de la période mérovingienne et de la période carolingienne place de la Mairie (CAG 35 1991). Un sarcophage à calcaire coquiller y est
RAP00366.pdf (RENNES (35). 61-65 rue de Dinan. rapport de sondage)
  • RENNES (35). 61-65 rue de Dinan. rapport de sondage
  • 35
  • a Société R e n n a i s e d e Rénovation { 3 b o u l e v a r d de L a t t r e de Tassigny chargée d'aménager de 35 construire de 000 Rennes l e sparcelles Dinan. L'emprise archéologique des Circonscription la projet prise Sols de nature des v e s t i g e s de est
  • 726,66 F - N o u r r i t u r e des bénévoles ( 8 personnes x 35 f / j o u r e t p a r personne x 30 j o u r s ) . 8 400,00 F -Equipement matériel de f o u i l l e s 5 000,00 F - P r i s e s de vue, relevés graphiques 2 000,00 F TOTAL GENERAL A: 42 780,39 F B): Analyse des
RAP00572.pdf (RENNES (35). 42-48 rue de Saint-Malo. rapport de sondage)
  • RENNES (35). 42-48 rue de Saint-Malo. rapport de sondage
  • 35
RAP00576.pdf (RENNES (35). la ZAC Saint-Malo ille. rapport de sauvetage urgent)
  • RENNES (35). la ZAC Saint-Malo ille. rapport de sauvetage urgent
  • 35
  • \\ \\ + + + + -*-++ n + /\\\\\\\\/V ^"v^tj^+^A Y \ \ V \T Z.A.C. SAINT-MALO - SONDAGES ARCHEOLOGIQUES I - ZONE A . Parcelle 460 2 Ouvert sur 35 m , le sondage 1 démontre l'extrême importance des niveaux antiques dans ce secteur de RENNES. Ceux-ci épais de 1,30 m en moyenne sont apparus à
RAP00367.pdf (RENNES (35). les portes Mordelaises. rapport de sauvetage urgent)
  • RENNES (35). les portes Mordelaises. rapport de sauvetage urgent
  • 35
  • 6 ¡3 § s 35 RENNES Portes ct—l S o § s Mordelaises « LE DEPOTOIR DU XIXème SIECLE La tour est comblée par un remblai de plusieurs couches de terre noire contenant une quantité importante de céramique du XIXème Siècle.Ces couches sont séparées les une des autres par des
  • le sol sur lequel repose le parement de retenue Ml étant donné les bouleversements observés au niveau de sa fondation.Toutefois les tessons les plus récents trouvés dans le remblai adjacent nous incitent à en proposer une datation des environs du XVIIIème Siècle. 35 RENNES
RAP01993.pdf (RENNES (35). "lycée Saint-Martin" - 31 rue d'Antrain. dfs de diagnostic)
  • RENNES (35). "lycée Saint-Martin" - 31 rue d'Antrain. dfs de diagnostic
  • 35
  • . 24-25. 46 et 35. forme 8 Est Gaule Autres Indéterminées PAROIS FINES DIVERS FOND TOTAL TESSONS Type Lyonnais Plomb'rfère Métallescente et imitations Type Beuvray Engobe rouge Engobé sablé Décor à épingles Engobe blanc Engobe micacée Autres Céramique peinte