Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

9 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00950.pdf (RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de sondage)
  • RENNES (35). parking de la place Hoche. rapport de sondage
  • 35
  • DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES B SERVICE R E T REGIONAL A G DE N E L'ARCHEOLOGIE ' " ' '' ' ' • ! 1 RENNES PARKING PLACE HOCHE RAPPORT DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 1993 Financement : ville de Rennes Gestion financière de l'opération et des
  • Archéologiques Nationales METHODOLOGIE Ce diagnostic archéologique entrepris du 1er juillet au 15 septembre 1993 a été réalisé en deux phases. Du 1er juillet au 15 août, phase de recherches : - en archives ; Ce premier travail de recherches a été entrepris à la Bibliothèque municipale
  • 1à2 17 ouest 1,00 0,30 à 0,40 2 18 est 0,90 à 0,65 + 0,60 3 18 ouest 0,95 à0,80 0,50 2à4 19 1,20 à 1,10 0,80 à 0,40 4 à 5/1 à 2 moyenne 1,10m /35 moyenne 0,45m /37 moyenne 3 à 4 /38 RENNES Localisation antiques 1 des vestiges fouillés C.E.S. ECHANGE/VIEUX
RAP01046.pdf (RENNES (35). bâtiments Picard. 3-5 rue de Saint-Malo. rapport de sondage)
  • RENNES (35). bâtiments Picard. 3-5 rue de Saint-Malo. rapport de sondage
  • 35
  • 3,5 RUEDESTMALO RENNES (35 2 3 8 070) (Ille-et-Vilaine) RAPPORT DE SONDAGES ARCHEOLOGIQUES 22/11/1993 -21/12/1993 par Gaétan LE CLOIREC et Philippe COCHEREL A.F.A.N. Rennes : S.RA Bretagne 1993 401*6 FICHE SIGNA LÉTIOVE Site n " g a : |_3j|_5j L2JL3JL8J LPJ^JLOJ I IL
  • , qui s'est déroulée entre le 22 novembre et le 21 décembre 1993, fut réalisée par deux archéologues recrutés par l'A.F.A.N. (Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales) à qui la gestion financière avait été confiée. La Société Rennaise de Rénovation, propriétaire de
  • laisser la possibilité à un véhicule d'accéder à l'entrepôt, la zone située au centre de la cour ne fut pas touchée par les travaux. Elle servit seulement à stocker les déblais Localisation de l'îlot Picard dans le cadastre actuel 50m d RENNES (35) 3, 5 rue de St Malo LOCALISATION
  • la rue de St Malo, 1987-88; fouille du campus de la place Hoche, 1990; diagnostic archéologique de la place St Anne, 1991; diagnostic archéologique de la place Hoche, 1993). Les sondages effectués dans la cour des établissements Picard n'ont cependant pas révélé d'indice
RAP00821.pdf (RENNES (35). étude d'impact archéologique - emplacement de la future station d'épuration de l'agglomération rennaise - Vieuxville-Beaurade)
  • RENNES (35). étude d'impact archéologique - emplacement de la future station d'épuration de l'agglomération rennaise - Vieuxville-Beaurade
  • 35
  • DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES B R SERVICE E T A RÉGIONAL RENNES HEUXVILLEBEA URADE. ETUDE D'IMPACT ARCHEOLOGIQUE. SUR L'EMPLACEMENT DE LA FUTURE STATION D'EPURATION DE L'AGGLOMERATION RENNAISE. 15 AVRIL-30 JUIN 1993. G DE N E L'ARCHÉOLOGIE
  • (structure n°400). Photo 32 : vue de détail du radier de l'abside médiévale. Photo 33 : vue en coupe du fossé n°33. Photo 34 : tessons in situ lors du décapage du fossé n°33. Photo 35 : poterie dans la structure n°l 5, apparue lors de la réalisation de la tranchée IVbis. Photo 36 : vue en
  • Rennes et l'Association des Fouilles Archéologiques Nationales, sous contrôle du Service Régional Archéologique de Bretagne.Celle-ci prévoyait notamment le financement de l'opération, dont la réalisation était programmée du 15 avril au 30 juin 1993, le recrutement du personnel
  • sur la commune de Champeaux (35), découverte lors de prospection pédestre. Même si un doute demeure quant à la datation précise de cette céramique, elle ne peut être antérieure à l'Age du Bronze Moyen (1500 av. J.-C.). 2.2. Les traces d'occupation de la fin de la période gallo
  • que des réalisations matérielles. En effet, la batterie de fours de Vieuxville-Beaurade est tout à fait similaire à celles du site carolingien de la Cocherais, commune de Tinténiac (35), fouillé en 1989 (LE B O U L A N G E R et alii, 1992). La parenté entre ces deux sites, sur le
  • plan céramologique, est encore plus nette : analogie des pâtes, présence simultanée des becs-verseurs pontés. Il est à noter également que la production du four de potier de Launay Margat, commune de Guipel (35), également daté de l'époque carolingienne, contient les mêmes vestiges
  • l'est (photo 35). C'est également le cas de la fosse n°94 (tranchée X ) , (photo 36), comblée de cendres et de pierres brûlées, et dépourvue du moindre indice chronologique. Il peut s'agir d'une structure moderne. Photo 33 : vue en coupe du fossé n°33. Photo 34 : tessons in situ
  • lors du décapage du fossé n°33. Photo 35 : poterie dans la structure n°15, apparue lors de la réalisation de la tranchée IVbis. Photo 36 : vue en coupe de la structure n°94. CONCLUSION, (fig. 27) La superficie du site de Vieuxville-Beaurade, ainsi que sa position en basse
  • vestiges concernant la période du Haut-Moyen-Age (Zone I) sont, quant à eux, beaucoup mieux reconnus et constituent vraisemblablement les éléments d'un habitat. Ils semblent également en mesure de compléter les données de la fouille du village carolingien de la Cocherais à Tinténiac (35
  • Bretagne, t. LXXVII, 1970, p. 11-35. J. BRIARD, Poterie et civilisation, t.2, Chalcolithique et Age du Bronze en France, 138 pages, ed. Errance, Paris, 1989. CUISENIER J. et GUADAGNIN R., (sous la direction de) - Un village au temps de Charlemagne, Musée des Arts et traditions
RAP00975.pdf (RENNES (35). Beaurade. station d'épuration. rapport de fouille préventive)
  • RENNES (35). Beaurade. station d'épuration. rapport de fouille préventive
  • 35
  • DIRECTION RÉGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES B R E T A S E R V I C E R É G I O N A L DE G N 1993 E L'ARCHÉOLOGIE SAUVETAGE RENNES-VIEUXVILLE-BEAURADE Fouille de sauvetage sur l'emplacement de la future station d'épuration de l'agglomération rennaise OCCUPATION
  • 35 3.3.3. a. localisation 3.3.3.b.nature, dénombrement et poids 3.3.3.c.facture, couleurs, types de cuisson de la poterie 3.3.3.d.les types de poterie 3.3.3.e.les décors 3.3.3.f.autres mobiliers 3.3.4. Conclusion 3.4.Les structures du Haut-Moyen-Age 3.4.1.L'enclos d'époque
  • Bretagne. Celle-ci prévoyait le financement de l'opération, dont la réalisation s'est faite en deux étapes: une étude d'impact archéologique (15 Avril-30 Juin 1993), puis une opération de fouilles (15 Juillet-15 Novembre 1993); elle permettait également le recrutement du personnel
  • contraintes climatiques, l'opération de terrain s'est déroulée du 15 juillet au 15 novembre 1993. D'un point de vue scientifique, la contrainte essentielle a consisté en la perte irrémédiable d'informations importantes, due à la disparition totale des niveaux de sol. Cette constatation est
  • , dans la mesure où l'habitat de cette époque est peu connu en Armorique, l'incertitude demeure (Pl. 1 bis). 2.3.UN VILLAGE D'EPOQUE CAROLINGIENNE 2.3.1.L'habitat d'époque carolingienne: La fouille de l'été 1993 a complété le plan des structures du Haut-Moyen-Age dans la zone I
  • donc étroitement dépendante de ses fluctuations à travers le temps. Les occupations successives ainsi repérées ont laissé des structures en creux fossés, fosses, et trous de poteaux (Fig. 19, 20). RENNES-VIEUXVILLE-BEAURADE. Fouille de sauvetage, Eté-Automne 1993. Plan de la zone
  • petite taille et ceux de taille moyenne (Pl. 6, 7, 8 ; Photos 35, 37, 38). * Les petits pots: Ils sont très bien représentés à Vieuxville-Beaurade: une quinzaine d'exemplaires identifiés. Leurs diamètres varient entre 10 et 12 cm pour une hauteur moyenne de 9 cm; ils ne Planche 7
RAP00897.pdf (RENNES (35). 16-18 rue Saint-Louis. rapport de sondage)
  • RENNES (35). 16-18 rue Saint-Louis. rapport de sondage
  • 35
  • - METHODOLOGIE Un projet de réhabilitation et d'extension d'un immeuble au 16 et 18 rue Saint-Louis (parcelles 244-245 section AC) situé dans un secteur de la ville "archéologiquement sensible" (plan n° 1) a été déposé par l'Association Diocésaine le 6 avril 1993 au Service de l'Urbanisme de
  • novembre 1993, divisée en 5 jours de terrain et 5 jours d'étude des données recueillies pour élaboration du rapport final. Pour un problème d'accès au lieu d'implantation des tranchées de sondages, le tracto-pelle mis à disposition n'a pu être utilisé et a été remplacé par une mini
RAP00914.pdf (RENNES (35). la chapelle Saint-Yves. rapport de sondage)
  • RENNES (35). la chapelle Saint-Yves. rapport de sondage
  • 35
  • r a sur les à l'intérieur de celle-ci. Lieu de dépôt du mobilier archéologique : «-rti-oî* A*, io cart«, nu 1.7S OOO* avec localisation du site 914 RENNES CHAPELLE SAINT -YVES 93 - 104 (IHe-et-Vilaine) RAPPORT DE SONDAGES 16/11/1993 - 30/11/1993 Sous la dir. de Yannick
  • PANNETIER Avec la collaboration de Eric Nicolas MINITERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE Rennes : S.R.A. Bretagne 1993 SOMMAIRE Page Page Page Page Page Page Page 1: Introduction. 6: Sondage n° 1. 10: Sondage n° 2. 14: Sondage n° 3. 17: Sondage n° 4. 20: Synthèse- conclusions
  • . 22: Bibliographie. INTRODUCTION Un diagnostic archéologique a été réalisé du 16 au 22 novembre 1993 à l'intérieur de la chapelle Saint-Yves à Rennes par deux archéologues recrutés par l'A.F.A.N.* sous la responsabilité du Conservateur Régional de l'Archéologie de Bretagne
RAP00909.pdf (RENNES (35). rue le Bouteiller. rapport de sondage)
  • RENNES (35). rue le Bouteiller. rapport de sondage
  • 35
  • RENNES DIRECTION B R S E R V I C E RÉGIONALE E DES A F F A I R E S T A R E G I O N A L G DE CULTURELLES N 1993 E L ' A R C H É O L O G I E du Saint I(vSE^T-CJÉii i • - îiSf a— N H c : F : | § j Rivi e r e DEVERSOIR Surveillance DE LA RUE LE BOXJTE
  • XLLER archéologique des travaux 909 Rapport RENISIE S DEVERSOIR DE LA RUE LE BOUTEXLLER Surveillance archéologique des travaux sous contrôle d u S e r v i c e R é g i o n a l de l'Archéologie. - Février 1993 - Rapport présenté par Patrick Lebouteiller 1 XOÇtmts "Î
RAP00807.pdf (RENNES (35). 17 rue Saint-Martin. rapport de sondage)
  • RENNES (35). 17 rue Saint-Martin. rapport de sondage
  • 35
  • RAPPORT DE SONDAGE 17 RUE SAINT MARTIN A RENNES 18 ET 19 MAI 1993 Dominique POUILLE Service Régional de l'Archéologie Sondages diagnostic 17 rue St Martin à Rennes. Les sondages mécaniques destinés à l'établissement du diagnostic archéologique ont été réalisés les 18 et
  • 19 mai 1993. La configuration du terrain et son exiguïté, limitant la marge de manoeuvre de l'engin, seules quatre tranchées ont été effectuées. Elles ont permi d'appréhender succintement la stratigraphie générale du sous-sol et d'évaluer globalement l'intérêt archéologique de la
RAP00953.pdf (RENNES (35). CHR, rue de Saint-Malo. rapport de fouille préventive)
  • RENNES (35). CHR, rue de Saint-Malo. rapport de fouille préventive
  • 35
  • CENTRE HOSPITALIER v » 1 ON i j HOTEL DIEU RENNES ' 238 071) (Ille et Vilaine) D.F.S. DE SONDAGES ET DE FOUILLE PREVENTIVE par Dominique FOUILLE A.P . A^.N „ RENNES/ S.R.A. Bretagne 1993 953 FICHE SIGNA LÉTIQUE : |_3j[_5 | |__2jj_3_J|__8j [_0jmiiJ Département : I L L E e
  • ^ r r p f n n r Lieu de dépôt du mobilier archéologique : RENDES ¿¿fit ^Hgnn de twllgs S-ff-4 CENTRE HOSPITALIER REGIONAL HOTEL DIEU RENNES (35 238 071) (flle et Vilaine) D.F.S. DE SONDAGES ET DE FOUILLE PREVENTIVE par Dominique POUILLE avec la collaboration de Patrick Le
  • Bouteiller: technicien dessinateur Frederick béguin: fouilleur qualifié. A.F.A.N. et la participation de Fabrice Monnier. RENNES/ S.R.A. Bretagne 1993 Les prises de notes et de photocopies sont autorisées pour un usage exclusivement privé et non destinées à une utilisation collective
  • Nationales. Méthodologie Ce diagnostic archéologique entrepris du 16 novembre 1993 au 28 janvier 1994 a été réalisé en trois phases: -Du 16 novembre au 24 décembre 1993, deux phases de recherches sur le terrain. -Une première série de sondages a été entreprise sur la quasi-totalité de