Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

6 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01896.pdf ((35). le bassin oriental de la Vilaine : archéologie aérienne. rapport de prospection inventaire)
  • (35). le bassin oriental de la Vilaine : archéologie aérienne. rapport de prospection inventaire
  • 35
  • ensemble d'enclos emboîtés enclos emboîtés enclos quadrangulaires emboîtés ensemble d'enclos curvilignes points de découvertes dans la frange orientale du département d'IIle-et-Vilaine. RAPPEL EN IMAGES DE LA CAMPAGNE 2002 Photo 1: ARBRISSEL (35), Les Ruaux - Enclos curviligne de
  • ) CAMPAGNE 2002 BAIS, Elberte Responsable : Gilles LEROUX Institut national de recherches archéologiques préventives 37, rue du Bignon, CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Cedex Présentation et fiches de sites SOMMAIRE INTRODUCTION REMERCIEMENTS CADRE GEOGRAPHIQUE PRESENTATION DES
  • RESULTATS - Le bilan chiffré - La nature des découvertes - La répartition géographique des découvertes BILAN ET PERSPECTIVE RAPPEL EN IMAGES DE LA CAMPAGNE 2002 INVENTAIRE DES DECOUVERTES REALISEES INTRODUCTION Bien que les conditions climatiques de la fin du printemps et du début de
  • l'été 2002 n'aient pas été optimales , nous avons tout de même pu bénéficier d'une lumière souvent satisfaisante pour effectuer les survols et réaliser les photographies. De surcroît, le fort déficit hydrique des sols, constaté après un hiver et un début de printemps particulièrement
  • relié, associant texte de présentation-synthèse et fiches de découvertes avec extrait de carte IGN, plan cadastral et photographies, et d'autre part, un regroupement des seules fiches de découvertes de l'année 2002. Ces fiches seront présentées dans l'ordre alphabétique des communes
  • évoquées lorsque cela a été possible. BILAN ET PERPECTIVES Le bilan chiffré Notre campagne 2002 de prospection-inventaire peut faire état de 38 découvertes, inédites à plus de 90 % ou pour lesquelles nous avons obtenu des données complémentaires intéressantes. Ce chiffre est
  • 2002 1 - AMANLIS, Jussé 2 - ARBRISSEL, Les Ruaux 3 - BAIS, Villinco 4 - BAIS, Elberte 5 - BALAZE, La Géliotière 6 - BALAZE, La Touche 1 7 - BALAZE, La Touche 2 8 - BOISTRUDAN, La Haute nouvelle Ville 9 - CHANTELOUP, La Forge 10 - CHATEAUGIRON, Le Grand Launay 1 1 - CORNILLE, La
  • - RETIERS, La Cour Forget 33 -RETIERS, La Mellerie 34 - RETIERS, La Grande Blanchère 35 - SAINT-ARMEL, La Boudrais 36 - SAINT-DIDIER, Le Chêne Harel 37 - SAINT-GERMAIN-du-PINEL, La Pijardière 38 - VERN-sur-SEICHE, Le Poncel enclos rectiligne enclos curviligne enclos rectiligne enclos
  • d'Ille-et-Vilaine. Photo 1: ARBPJSSEL (35), Les Ruaux - Enclos curviligne de forme simple dont l'empreinte du fossé était fossilisé sur le cadastre napoléonien. A noter le mouvement circulaire de la route qui a peut-être contourné une contrainte archéologique qui ne serait plus
  • accessible. Photo 2 : BALAZE (35), La Géliotière - Ensemble d'enclos emboîtés à dominante curviligne s'appuyant sur un talweg. Il s'agit probablement d'un habitat protohistorique. Photo 3: BAIS (35), Elberte - Ensemble d'enclos curvilignes accolés, associant deux structures de taille
  • très différente. Ce type de vestiges reste difficile à dater. Photo 4 : RETIERS (35), La Cour Forget - Ensemble de deux enclos ovales, de surface comparable mais dont le gabarit des fossés montre une réelle disparité. Photo 5 : RETIERS (35), La Mellerie - Ensemble d'enclos
  • quadrangulaires accolés, organisé à partir d'une structure carrée possédant un large fossé unique. Ce type de site, particulièrement présent dans les bassins de la Seiche (Ille-et-Vilaine) et de l'Oudon (Mayenne) est datable du second Age du Fer. Photo 6 : MOULINS (35), La Rouerie - Autre
  • ensemble d'enclos montrant une organisation similaire, mais dénotant d'emblée un phasage de sa mise en place. Photo 8 : BOISTRUDAN (35), La Haute Nouvelle Ville - Ensemble d'enclos quadrangulaires superposés appartenant à une vaste organisation spatiale datable de la période gallo
  • -romaine. Photo 9 : MOULINS (35), Le Pigeon Blanc - Vue aérienne du bourg de Moulins traversé par la route départementale 463 qui reprend le tracé de la voie antique Rennes-Angers. Cette route franchit aujourd'hui la rivière Quincampoix. Photo 10 : MOULINS (35), Le Pigeon Blanc
  • - Vue aérienne rapprochée montrant l'empreinte laissée sur les cultures par un accotement de la voie antique Renne s-Angers. La route départementale actuelle s'est donc installée, ponctuellement, sur le côté de l'axe antique. I I I I I I Photo 1 1 : DOMLOUP (35), La Haute
  • Archéologie aérienne Dans les arrondissements de Fougères, Redon, Rennes et Vitré (llle-et-Vilaine) CAMPAGNE 2002 BAIS, Elberte Responsable : Gilles LEROUX Institut national de recherches archéologiques préventives 37, rue du Bignon, CS 67737 35577 Cesson-Séuigné Cedex Présentation et
  • fiches de sites SOMMAIRE INTRODUCTION REMERCIEMENTS CADRE GEOGRAPHIQUE PRESENTATION DES RESULTATS - Le bilan chiffré - La nature des découvertes - La répartition géographique des découvertes BILAN ET PERSPECTIVE RAPPEL EN IMAGES DE LA CAMPAGNE 2002 INVENTAIRE DES DECOUVERTES
  • REALISEES INTRODUCTION Bien que les conditions climatiques de la fin du printemps et du début de l'été 2002 n'aient pas été optimales , nous avons tout de même pu bénéficier d'une lumière souvent satisfaisante pour effectuer les survols et réaliser les photographies. De surcroît, le
  • seules fiches de découvertes de l'année 2002. Ces fiches seront présentées dans l'ordre alphabétique des communes. Chaque site sera désigné par le lieu-dit le plus proche et présent sur la carte IGN au 1/25000 6 , l'année de mise à jour du cadastre, la section cadastrale, les numéros
  • de parcelles et les coordonnées Lambert (Lambert II). La nature et l'estimation chronologique des sites ont été évoquées lorsque cela a été possible. Le cadre géographique de nos recherches BILAN ET PERPECTIVES Le bilan chiffré Notre campagne 2002 de prospection-inventaire
RAP01814.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". tranche 1. dfs de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". tranche 1. dfs de diagnostic
  • 35
  • direction de Gilles LEROUX Rennes Mars-mai 2002 Institut national de recherches archéologiques préventives CHANTEPIE (35), Les rives d u Blosne Diagnostic archéologique Première tranche Sous la direction de Gilles LEROUX Rennes Mars-mai 2002 SOMMAIRE Fiche signalétique
  • immobilier des Rives du Blosne, commune de Chantepie (35), sur la carte IGN au l/25000e CESSON-SEVIGNE, 1218E, annéel988. 1er semestre 2002 Surface = 216235 m 2 2ème semestre 2002 Surface = 193210 m2 au delà de 2002 Surface = 228895 m2 hors délais Surface = 85065 m2 Ille-et-Vilaine - C
  • Institut national de recherches archéologiques préventives Institut national de recherches archéologiques préventives 37, rue du Bignon, CS 6 7 7 3 7 3 5 5 7 7 Cesson-Sévigné Cedex CHANTEPIE (35), Les rives d u Blosne Diagnostic archéologique Première tranche Sous la
  • Générique de l'opération INTRODUCTION Le cadre géographique Le mode d'intervention archéologique Présentation des vestiges SECTEUR 1 SECTEUR 2 SECTEUR 3 Le réseau fossoyé La voie antique SECTEUR 4 SECTEUR 5 CONCLUSION FICHE SIGNALITIQUE Identité du site Site n° : 35 055 007
  • Département : Ille-et-Vilaine Commune : CHANTEPIE Lieu-dit ou adresse : Les rives du Blosne Cadastre : Année : 2001 Sections et parcelles : AK.73 AM. Parc, 6,7,8,9,14,15,20,21,22,23,28,29. AN. : 35,36,38. Coordonnées Lambert : x = 306.500 y = 1050.200 Altitude moyenne : 35 m
  • Propriétaire du terrain : Municipalité de Chantepie L 'opération archéologique Autorisation ou décision : 2002/046 Date de validité : du 12/03/02 au 30/04/02 Titulaire : Gilles LEROUX Organisme de rattachement :INRAP Grand Ouest Motif de l'intervention : projet immobilier Aménageur
  • /Maître d'ouvrage : Territoires Surface totale de l'intervention archéologique : 22 ha Date de l'intervention sur le terrain : 13/03/2002 au 19/04/2002 Résultats Côte d'apparition des vestiges : entre 0,40 m et 0,80 m sous le sol actuel Chronologie : Néolithique, Age du Fer
  • pour la zone sud et de 200 à 254 pour la zone nord (Fig. 3). Dans cette dernière zone, seule la parcelle AK 73 a révélé des vestiges et essentiellement d'ailleurs dans la longue tranchée 207 du secteur 5. Les parcelles AN 35, 36 et 38 se sont avérées totalement négatives. Il en va
  • rattacher à une quelconque phase d'occupation du site. TRANCHEE 35 Fait 5 : Tronçon d'un fossé sans doute rectiligne orienté nord-est/sud-ouest. Son gabarit est relativement important, en tout cas nettement supérieur à la moyenne de ceux rencontrés sur le chantier. Son profil présente un
  • zone à fouiller trous de poteaux épandages empierrements ~ limites de sondages Fig. n°4 : plan des faits du secteur 1 N ZONE SUD - SECTEUR 1 25m Fig» n°5 : détail des faits archéologiques découverts dans les tranchées 35 et 36 Secteur 1 - Tranchée n° 36 F16 F17 Terre
  • Moyen Age F21 lm Terre végétale N L •///. ^ / / / V 0) ^ r f / / / , / ; / / . U Œ) limon argileux gris clair compact Fig. n°6 : Coupes des fossés F16, F17, F18, FI 9 et F21 mis au jour dans la tranchée 36 (secteur 1) Tranchée n° 35 F5 CD limon argileux brun clair comportant
  • végétale (D limon argileux brun moyen comportant quelques fragments de plaquettes de schiste concassées © limon argileux brun foncé comportant de plus grosses plaquettes de schiste Fig. n°7 : Coupes des fossés F5 et F6 mis au jour dans la tranchée 35 (secteur 1) Secteur 1 - Tranchée
  • ) lm Photo 1 : Vue de la coupe du fossé F.5, réalisée dans la tranchée 35 (secteur 1). Noter son gabarit relativement important et son profil en U creusé dans le schiste. Son niveau inférieur de remplissage montre une dégradation des parois et donc une ouverture plus ou moins
  • prolongée. Photo 2 : Vue de la coupe du fossé F.6, réalisée dans la tranchée 35 (secteur 1). Son gabarit est plus important que celui du fossé F.5, mais son profil présente le même creusement en U. Photo 3 : Vue générale de la vignette 36 (secteur 1). Le contour de petits fossés
  • en V dans le rocher schisteux. Son remplissage est constitué essentiellement de plaquettes de schiste. ZONE SUD - SECTEUR 2 n°10 : détail des faits archéologiques découverts dans les tranchées 35 et 36 Planche 1 : Dessins de l'outil sur lame de silex blond(l) découvert dans
RAP01831.pdf (COESMES (35). les Rochettes. habitat du haut Moyen Âge. dfs de diagnostic)
  • COESMES (35). les Rochettes. habitat du haut Moyen Âge. dfs de diagnostic
  • 35
  • INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES Institut national de recherches archéologiques préventives 37, rue du Bignon, CS 6 7 7 3 7 3 5 5 7 7 Cesson-Sévigné Cedex COESMES (35), Les Rochettes Diagnostic archéologique Sous la direction de Gilles LEROUX Arrêté
  • n° 2241 du 16-10-2002 RENNES Novembre 2002 SOMMAIRE Fiche signalétique Générique de l'opération INTRODUCTION Le cadre géographique Le mode d'intervention archéologique RESULTATS Présentation des vestiges Analyse des découvertes CONCLUSION FICHE SIGNALETIQUE Identité du
  • site Site n° : néant Département : Ille-et-Vilaine Commune : Coësmes Lieu-dit ou adresse : Les Rochettes Cadastre : Année : 2002 Sections et parcelles : ZD ; 146 b Coordonnés Lambert : x = 318,300 y = 2327,200 Altitude moyenne = 65 m Propriété du terrain : Commune de Coësmes
  • L'opération archéologique Autorisation ou décision : Arrêté 2241 du 16-10-2002 Titulaire : Gilles LEROUX Organisme de rattachement : INRAP Grand Ouest Motif de l'intervention : construction d'un lotissement Aménageur/Maître d'ouvrage : Commune de Coësmes Date de l'intervention sur le
  • terrain : du 17-10-2002 au 28-10-2002 Résultats Le diagnostic archéologique a permis de reconnaître la présence d'un habitat du Haut Moyen Age matérialisé par des regroupements de trous de poteaux, de foyers et un réseau fossoyé orthogonal, souvent accompagné de palissades. Les
  • , 33, 34 et 35. Fait 24 (trou de poteau) : d = 0,20 m Fait 25 (idem) : L = 0,70m ; 1 - 0,45 m Fait 26 (idem) : d = 0,30 m Fait 27 (idem) : d = 0,35 m Fait 28 (fosse oblongue, perpendiculaire à l'axe du fossé F. 31) : L = 1,40 m ; 1 = 0,42 m Faits 29 et 30 (trous de poteaux) : d
  • = 0,30 m Fait 31 (fossé rectiligne avec remplissage de terre, plaquettes de schiste concassées, charbons de bois et fragments de terre cuite) : largeur régulière de 1 m Faits 32 à 35 (trous de poteaux) : d = 0,35 m ; ils forment une ligne perpendiculaire au fossé F. 31. Tranchée 3
RAP01832.pdf (RETIERS (35). déviation de la rd 47 entre le Pas Veillard et le Pont du Fil.)
  • RETIERS (35). déviation de la rd 47 entre le Pas Veillard et le Pont du Fil.
  • 35
  • Sous la direction de Gilles LEROUX Autorisation n° 2237 du 10-10-2002-11-12 RENNES Octobre 2002 REÇU LE 1 5 NQV. 2002 I.N.R.A.P. G.O. SOMMAIRE Fiche signalétique Générique de l'opération INTRODUCTION Le cadre géographique Le mode d'intervention archéologique RESULTATS
  • SIGNALETIQUE IDENTITE DU SITE Site n° : néant Département : Ille-et-Vilaine Commune : Retiers Lieu-dit ou adresse : Le Pas Veillard/Le Pont du Fil Cadastre : Année : 2002 Sections et parcelles : ZH (parcelle 63), ZK (parcelles 96, 10, 129, 14, 102, 22, 19, 20, 42, 43, 119) Coordonnées
  • Lambert : x = 324,600 y = 2331,130 Altitude moyenne : 60 m Propriété du terrain : particuliers L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation ou décision : 2237 du 10-10-2002 Date de validité : Titulaire : Gilles LEROUX Organisme de rattachement : INRAP Grand Ouest Motif de l'intervention
  • : déviation routière Aménageur/Maître d'ouvrage : Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Date de l'intervention sur le terrain : 14-10-2002 au 16-10-2002 RESULTATS Hormis la découverte de menus tessons de poterie protohistorique dans la parcelle ZK 129 au niveau de la seule tranchée 12, et qui
RAP01854.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). projet immobilier de la Haute-Chapelle / Les Jardins de la Noé)
  • BAIN-DE-BRETAGNE (35). projet immobilier de la Haute-Chapelle / Les Jardins de la Noé
  • 35
  • archéologique Sous la direction de Gilles LEROUX Arrêtés n° 2002/131 du 27-09-20022002/163 du 15-11-2002 RENNES Décembre 2002 SOMMAIRE Fiche signalétique Générique de l'opération INTRODUCTION Le cadre géographique Le mode d'intervention archéologique RESULTATS FICHE
  • moyenne : 85 m Propriété du terrain : particuliers L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation ou décision : Arrêtés 2002/131 du 27-09-2002 et 2002/163 du 15-11-2002 Date de validité : Titulaire : Gilles LEROUX Organisme de rattachement : INRAP Grand Ouest Motif de l'intervention : Projet
  • immobilier (lotissement) Aménageur/Maître d'ouvrage : Société EPRIM OUEST Date de l'intervention sur le terrain : 25-11-2002 au 29-11-2002 RESULTATS Nous avons constaté une totale absence de vestiges archéologiques. Les résultats du diagnostic sont par conséquent négatifs. GENERIQUE DE
RAP01855.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). projet immobilier du domaine de la Haute-Chapelle. dfs de diagnostic.)
  • BAIN-DE-BRETAGNE (35). projet immobilier du domaine de la Haute-Chapelle. dfs de diagnostic.
  • 35
  • Sous la direction de Gilles LEROUX Arrêtés n° 2002/105 du 12-08-20022002/164 du 15-11-2002 RENNES Décembre 2002 A h'S SOMMAIRE Fiche signalétique Générique de l'opération INTRODUCTION Le cadre géographique Le mode d'intervention archéologique RESULTATS FICHE
  • moyenne : 85 m Propriété du terrain : particuliers L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation ou décision : Arrêtés 2002/105 du 12-08-2002 et 2002/164 du 15-11-2002 Date de validité : Titulaire : Gilles LEROUX Organisme de rattachement : INRAP Grand Ouest Motif de l'intervention : Projet
  • immobilier (lotissement) Aménageur/Maître d'ouvrage : Société TERBOIS SARL, 10-12 place Vendôme, 75001 Paris Date de l'intervention sur le terrain : 18-11-2002 au 22-11-2002 RESULTATS Nous avons constaté une totale absence de vestiges archéologiques. Les résultats du diagnostic sont par