Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

26 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01254.pdf (JANZÉ (35). la Tullaye. la Huberdière. habitat du haut Moyen Âge. rapport de fouille préventive)
  • JANZÉ (35). la Tullaye. la Huberdière. habitat du haut Moyen Âge. rapport de fouille préventive
  • 35
  • concours du Conseil général dTlle et Vilaine G C IL iQ L Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : S.R.A. de Bretagne 1995 12 S1 LA TULLAYE A JANZE (35) : UN HABITAT DE L'ANTIQUITE TARDIVE ET DU HAUT MOYEN AGE Fouille de sauvetage - 1994 Première partie : Résultats
  • y JANZE , La Tullaye (3513623) (IUe et Vilaine) D.F.S. DE SAUVETAGE URGENT 15/07/1994- 15/02/1995 Sous la dir. de Gilles LEROUX Avec la collaboration de Françoise LE BOULANGER, Stéphane BLANCHET DEVIATION DE JANZE - R.D. 41 (route Rennes-Angers) A.F.A.N. GRAND OUEST avec le
  • , que nous avons mis au jour dans le courant du mois de janvier 1994 (prospection terrestre), un gisement de tegulae, près du lieu-dit La Tullaye sur la commune de Janzé. Ces vestiges, constitués essentiellement par des débris épars de tuiles gallo-romaines et par quelques fragments
  • ce fait, le temps imparti à la fouille (du 15 juillet au 15 octobre 1994) n'était plus suffisant pour traiter la totalité des vestiges. Sa durée a donc été allongée d'un mois (du 1er au 31 décembre 1994), mais limitée cette fois, à la seule emprise de la route à deux voies devant
  • phases : du 15 juillet au 15 octobre d'abord, puis du 1er décembre au 31 décembre 1994. Elle a été conduite par une équipe de sept archéologues contractuels de l'Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales, renforcée par la participation de bénévoles essentiellement durant
  • de dix ans, à l'instar du bassin de La Seiche tout entier, de campagnes de prospections systématiques, terrestres et aériennes {LEROUX G., 1989 à 1994). Celles-ci ont déjà permis d'y reconnaître plusieurs dizaines de sites archéologiques appartenant à des périodes allant de la
  • mérovingien de Goudelancourt (Aisne) {BAYARD D., 1994, p. 65) : « La fragmentation du matériel, la dispersion des contextes, l'absence de recoupements stratigraphiques constituent des handicaps pour une étude cohérente. La fragmentation, très forte, rend difficile l'identification des
  • les niveaux du Bas Empire de la villa gallo-romaine de Chatillon-Sur-Seiche (35) ('Communication personnelle d'Alain PROVOST). S'il en était ainsi, il s'agirait alors d'un type de structure très précoce, puisque les fonds de cabane n'apparaissent en nombre que vers la fin du IVe
  • utilisées entre le IVe et le Ville siècle (GIGANON D., 1994, p. 197199 ; S1RATJ., 1994, p.161-162). On note, enfin, des tessons appartenant à un même vase à pâte orange dont la panse présente un décor ondé réalisé au peigne, et encadré par des rangées de cannelures externes.Ce dernier
  • type de poterie a été rencontré sur l'habitat mérovingien de « Gaillon-LeBas » à Herblay (Collection de l'exposition temporaire « Le passé à la loupe - Enquête sur 50 siècles d'habitat à Herblay, en bord de Seine», 20 nov. 1994-31 mars 1995, Musée Archéologique Départemental du Val
RAP01466.pdf (MINIAC-MORVAN (35). Rochambaud. rapport de fouille préventive)
  • MINIAC-MORVAN (35). Rochambaud. rapport de fouille préventive
  • 35
  • novembre 1994 à l'aide de Fabrice MONNIER, objecteur au Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, a livré d'assez nombreuses scories de fer, mêlées à de nombreuses pierres ainsi que des cendres et des fragments d'argile cuite. Toutes les scories ont été mises au jour dans la fosse
RAP01103.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). les Sentes. rapport de sondage)
  • BAIN-DE-BRETAGNE (35). les Sentes. rapport de sondage
  • 35
RAP01175.pdf (JANZÉ (35). la Tullaye. rapport de sondage)
  • JANZÉ (35). la Tullaye. rapport de sondage
  • 35
  • JANZE "La TuIIaye" (3513623) (Ille-et-Vilaine) DFS DE DIAGNOSTIC (09/05/1994 - 18/05/1994) Sous la direction de Anne VILLARD avec la collaboration de Fabrice MONNIER et Françoise LE BOULANGER DEVIATION DE JANZE - R.D. 41 avec le concours du CONSEIL GENERAL DTLLE-ET-VILAINE
  • RENNES : SRA BRETAGNE 1994 REMERCIEMENTS Le Service Régional de l'Archéologie tient à remercier vivement M.M. DUBOIS et DURAND, de la Direction des Routes et des Infrastructures du Conseil Général d'Ille-etVilaine pour leur aide apportée à la mise en place de cette opération de
  • -Vilaine le 27 janvier 1994 de l'existence d'indices d'un site gallo-romain sur le tracé de la future déviation de JANZE, au lieu-dit La Tullaye (parcelles n° 143 et 60 YK). Cet indice de site avait été découvert peu de temps auparavant au cours d'une prospection sur le terrain
  • autorisant les agents de la D.R.AC, à pénétrer dans les propriétés privées concernées par la déviation de JANZE. Les méthodes mises en oeuvre L'opération s'est déroulée sur le terrain du 9 au 18 mai 1994, de manière discontinue en fonction de la disponibilité d'Anne VILLARD, Conservateur
  • inconnue (?). Tout en tenant compte de ces remarques préliminaires, nous avons tenté d'estimer la nature et la densité des vestiges. Notons tout d'abord un important degré d'arasement des structures archéologiques ; les fossés sondés sont peu profonds (12 cm en D 1 st. 4 et 35 cm en G 1
  • grands travaux routiers : deux habitats de l'antiquité tardive et du haut Moyen-Age sur le tracé de la route Rennes Saint-Malo, 48 p. V HS F2 02 J A N Z E "LA TULLAYE" Diagnostic archéologique sur le tracé de la Déviation de JANZE - R.D. 41 (mai 1994) DESCRIPTIF DES
RAP01204.pdf (VISSEICHE (35). la basse chaussée. tracé de la voie antique Rennes/Angers. rapport de sondage)
  • VISSEICHE (35). la basse chaussée. tracé de la voie antique Rennes/Angers. rapport de sondage
  • 35
  • UN TRONÇON DE LA VOIE ROMAINE RENNES-ANGERS a VISSEICHE "La Basse Chaussée" (35 359 15) (Ule-et-Vilaine) D.F.S. DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 19 - 20/10/1994 sous la direction d'Anne VILLARD avec la collaboration de Luc PERES et Fabrice MONNIER AMENAGEMENT D'UN CRENEAU AU SUD
  • DE VISSEICHE - R.D. 463 Avec le concours de la Direction des Routes et des Infrastructures du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : S.R.A. de Bretagne 1994 1204 1 VISSEICHE "La Basse Chaussée" (Ille-et-Vilaine) Diagnostic
  • . L e Service Régional de l'Archéologie a alors demandé la réalisation d'un diagnostic archéologique, l'emprise du projet recoupant l'axe présumé de la voie romaine RENNES-ANGERS (fig. 1). L'opération, qui s'est déroulée les 19 et 20 octobre 1994, a été dirigée par A. V I L L A R D
  • de la voie confirmait d'ailleurs l'attribution chronologique de cette structure ( V T L L A R D A., 1994). Dans la commune de V I S SEICHE, la tradition situe le tracé de la voie romaine sous l'actuelle RJD. 463 : elle traverserait donc le bourg, ancien vicus gallo-romain dont
  • . 200 fig.; Société d'Archéologie et d'Histoire de la Mayenne. P A N N E T I E R Y., 1992.- Déviation de la R.N. 137 entre Saint-Domineuc et Pleugueneuc (mai-juin 1992). Rapport de sauvetage urgent. V I L L A R D A., 1994.- Un tronçon de la voie romaine RENNES-ANGERS à DOMLOUP
  • Jaunaie Brûlée" (Ille-et-Vilaine). D.F.S. de diagnostic archéologique. Rennes : S.R.A. Bretagne, 1994. "la I fig.3 VISSEICHE "La Haute Chaussée" : enclos quadrangulaire situé à proximité de la voie romaine (in L E R O U X G., 1989) Aménagement d'un créneau au sud de Visseiche
  • - R.D. 463 Sondages archéologiques sur le tracé de la voie romaine RENNES-ANGERS (19 et 20 octobre 1994) fig.4 TA : tranchée de sondage : emprise de la chaussée i i i | : tracé supposé de la voie (emprise de la chaussée seulement) 0 10 50 m •• ^ ; ^ , * osse -,, ea
RAP01591.pdf (TINTÉNIAC (35). le Quilliou. rapport de sondage)
  • TINTÉNIAC (35). le Quilliou. rapport de sondage
  • 35
  • T I N T E N I A C « Le Quillou » Lotissement d'activités (Ille-et-Vilaine) (site n°35^3:^Ol2) Diagnostic archéologique (février 1994) Un diagnostic arclléologique a été mis en place sur l'emprise d'un projet de « lotissement d'activités » à TINTENIAC, Le Quillou, dans la
  • de parcellaires modernes (Ille-et-Vilaine) projet de voiries Lotissement d'activités limites du lotissement d'activités Diagnostic archéologique (février 1994) : limites du terram disponible sondé Fig. 3 : Plan de localisation de tranchées de sondages et des structures observées.
RAP01233.pdf (PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. habitat néolithique. rapport intermédiaire de fouille programmée 1994-1996)
  • PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. habitat néolithique. rapport intermédiaire de fouille programmée 1994-1996
  • 35
  • de Pléchâtel. N° de site: 35 221 012 AP. Autorisation de fouille programmée n° 1204. SOMMAIRE I) Historique des recherches: rappel. II) Les recherches en 1994. III) Le bâtiment B. a) Les tierces de trous de poteaux. b) Les structures bordières. c) Les entrées d) Le comblement
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE LA HERSONNAIS A PLECHATEL (ILLE-ET-VILAINE) Un vaste ensemble du Néolithique Programme final de fouille 1994-1996 Rapport intermédiaire 1994. Jean-Yves TINEVEZ avec la
  • coUaboration d'Eric NICOLAS. Avec la participation du Conseil Général d'Ule-et-Vilaine et de la Commune de Pléchâtel. N° de site: 35 221 012 AP. Autorisation de fouille programmée n° 1204. 1233 MINISTERE SERVICE DE LA CULTURE ET DE LA REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE FRANCOPHONIE DE
  • BRETAGNE LA HERSONNAIS A PLECHATEL (BLLE-ET-VILAINE) Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de fouille 1994-1996 Rapport intermédiaire 1994. Jean-Yves TINEVEZ avec la collaboration d'Eric NICOLAS. Avec la participation du Conseil Général d'Dle-et-Vilaine et de la Commune
  • nombreux détails d'architecture de bois ont ainsi été enregistrés, grâce notamment aux traces sombres du bois disparu mais également aux restes de bois calcinés, indices d'une destruction violente lors d'un incendie. H) Les recherches en 1994: Premier volet d'une opération trisannuelle
  • , les travaux en 1994 se sont déroulés en deux campagnes totalisant sept semaines de recherches de terrain. Ces travaux ont été consacrés à l'étude du bâtiment B et de son environnement d'une part, et à celle de l'extrémité ouest du bâtiment A, d'autre part. L'étude du bâtiment B
  • tierces et le pignon est), soit 31 poteaux profondément fondés dans le rocher. De cet ensemble, 20 structures sont conservées et elles ont été fouillées par moitié en 1994. La largeur des tierces est de 8,50m et elles sont distantes l'une de l'autre de 9m à 11,50m. A l'instar du
  • , 12, Ed. Klincksieck, Paris. -Champème L.M.,1994- Le bâtiment sur poteaux du Fief Baudoin (Airvault, Deux-Sèvres). Pré-actes du 21ème colloque interrégional sur le Néolithique. Poitiers. - Courtin J., 1976 - Les civilisations néolithiques en Provence. La Préhistoire française. Tome
  • archéologique de l'Ouest, sup. n° 5, p. 79-83. - L'Helgouac'h J., 1965 - Les sépultures mégalithiques en Armorique. Travaux du Laboratoire d'Antropologie Préhistorique, Rennes. - Louboutin C. et alii, 1994- Beaumont, La Tricherie (Vienne). Un site d'habitat du Néolithique récent. Pré-actes
  • J.-P., 1989 - Pérennité d'un sanctuaire : La Croix-Verte à Antran. Le Temps de la Préhistoire, tome 1, Société Préhistorique Française, p. 109-111. -Pautreau J.-P., 1994- Le grand bâtiment d'Antran (Vienne): une nouvelle attribution chronologique. Bulletin de la Société
  • Préhistorique Française-1994- Tome 91:n°6. - Roussot-Larroque J., 1984 - Artenac aujourd'hui pour une nouvelle approche de l'énéolithisation de la France. Revue archéologique du Centre de la France, 23, p. 136-196. - Vaquer J. et Claustre F., 1987 - Aspects de l'habitat rural en Lauragais de
RAP01186.pdf (RENNES (35). 52-56 rue de Dinan. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). 52-56 rue de Dinan. rapport de diagnostic
  • 35
  • DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE RENNES (IIle-et-Vilaine) 52 - 56 rue de Dinan 35 238 73 OCTOBRE 1994 Sous la direction de Fanny Tournier Avec la collaboration de Stéphane Jean A.F.A.N. Rennes : S.R.A. Bretagne 1994 FICHE site n° : L 3 5 j '[_ 2 SIGNALÉTIQUE 3 8 j ,L 0 7 3j
  • sur l'emprise du projet. En effet le terrain est situé dans le périmètre d'application du décret 86.92 du 05/02/1986 et susceptible de receler des vestiges archéologiques (fig. 2). Cette opération a été menée du 1er au 31 octobre 1994 sous la direction de Fanny Tournier (A.F.A.N
  • siècle - 10 : US 5001, écuelle commune sombre - 11 : US 5003, fond de vase bobine, Menez 125, première moitié du 1er siècle - 12 : US 5007, carène de vase bobine. Menez 125, première moitié du 1er siècle -13 : US 5028, Curie 15, fin ler-début Ile siècle. 35 F l A N d e laVl L L E d
RAP01221.pdf ((35). les sites préhistoriques de la vallée du Canut. rapport de prospection thématique)
  • (35). les sites préhistoriques de la vallée du Canut. rapport de prospection thématique
  • 35
  • Stéphane BLANCHET LES OCCUPATIONS PREHISTORIQUES DE LA VALLEE DU CANUT Rapport de prospection thématique Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1994 Autorisation de prospection du 01/01/94 LES OCCUPATIONS PREHISTORIQUES DE LA VALLEE DU CANUT SOMMAIRE INTRODUCTION
  • diversité des périodes d'occupation, de l'implantation des sites et des matériaux utilisés pour la taille avait été constatée . Au cours de l'année 1994, ces recherches ont été poursuivies, plus en amont, dans la moyenne vallée du Canut. => Les schistes ordoviciens (schiste de Riadan
  • Recherche des Musées de France. PERRIN T., 1994. Les silex de Chamboud. Approche technologique d'une industrie néolithique. Genève. Document du Département d'Anthropologie et d'Ecologie de l'Université de Genève n° 2 1 . S ERONIE-VIVIEN M.-R. et al., 1987. Le silex de sa genèse à l'outil
RAP01343.pdf (RENNES (35). 3-5 rue de Saint-Malo. établissements Picard. rapport de fouille préventive)
  • RENNES (35). 3-5 rue de Saint-Malo. établissements Picard. rapport de fouille préventive
  • 35
  • 3-5, RUE DE SAINT-MALO RENNES (35 238 070) (llle-et-Vilaine) D.F.S. DE FOUILLE PREVENTIVE 17/10/1994-31/05/1995 - Volume 1 - par Gaétan LE CLOIREC A.F.A.N. SIGNA LETTOIJE Site n * :[_3ji_5j l_2jl3jl8j 55 à "Q 'S il i al Rennes Commune : Lieu-dit adresse ou
  • PHASE I ELEMENTS DE DATATION PHASE II Secteur 1 Zone 1 Séquence 1 Séquence 2a Séquence 2b Zone 2 Séquence 1 Séquence 2a Séquence 2b Zone 3 Séquence Séquence Séquence Séquence Séquence Séquence Séquence Séquence p.33 p.34 p.34 p.34 p.35 p.36 p.36 p.36 p.37 p.38 0.38 1. 2_ 3a
  • et l'état de conservation des Rl-NNIiS 3. 5 rue néanmoins permis d'estimer vestiges sur l'ensemble du terrain. (35) de St Malo LOCALISATION DES SONDAGES Murs antiques Structures fossoyées antiques Murs modernes Tranchée moderne Tranchée cave moderne
RAP01208.pdf (RETIERS (35). 3 et 5 rue Victor Hugo. rapport de fouille préventive)
  • RETIERS (35). 3 et 5 rue Victor Hugo. rapport de fouille préventive
  • 35
  • Sarcophages du haut Moyen-Age RETIERS me Boucher (AD 147) (35 239 35) (Ille-et-Vilaine) D.F.S. de FOUILLE PREVENTIVE 11/08/1994- 10/09/1994 par Jean-Claude MEURET Rennes : S.R.A. Bretagne 1994 Sarcophages du haut Moyen-Age RETIERS rue Boucher (AD 147) (35 239 35) (Ille
  • -et-Vilaine) D.F.S. de FOUILLE PREVENTIVE 11/08/1994- 10/09/1994 par Jean-Claude MEURET Rennes : S.R.A. Bretagne 1994 î -i.i â ' - 1 r i I D E N T I T E D U SITE Site n° : 35 239 35 Département : Ille-et-Vilaine Commune RETIERS Lieu-dit ou adresse : rue Boucher et rue V
  • . Hugo, Cadastre : Année : 19 Section : A D Parcelle : 147 Coordonnées Lambert : x : 322.400 y : 2330.300 Altitude : - 60m Propriétaire du terrain : M. Pierre Masson, La Corberie, Retiers L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation délivrée le 12/09/1994 par le l'archéologie
  • . Conservateur régional de Valable du 11/08/1994 au 10/09/1994 Titulaire : Jean-Claude M E U R E T Organisme de rattachement : chercheur bénévole associé à l'U.P.R. 403 du CNRS. Raison de l'urgence : découverte fortuite à l'occasion de terrassements et construction. Surface fouillée
  • . -2- SARCOPHA GES du HA UT MO YEN-A GE Fouille de sauvetage Ille-et-Vilaine 16, 17 et 18 août 1994 Jean-Claude Meuret I C I R C O N S T A N C E S de la D E C O U V E R T E et D E R O U L E M E N T de la F O U I L L E (Fig. 3 p. 22) (Cliché n ° 10 p. 18) La découverte a eu lieu
  • le 11 août 1994, dans le bourg de Retiers, dans la parcelle 147 A D , propriété de M. Pierre Masson, demeurant à la Corberie en Retiers. Ce jour là, un tracto-pelle de l'entreprise Cocault d'Arbrissel effectuait des travaux de nivellement dans le jardin au fond duquel M. Masson
  • vérification dans le reste de la parcelle. La relation de la découverte et de la fouille a été faite par le correspondant local d'Ouest-France dans le journal du 19/08/1994, édition Vitré-Fougères. En plus de l'exemplaire du rapport de fouille qui sera adressé au maire de Retiers, j'ai
  • 75m seulement de celle de 1994, ce qui permet alors d'émettre l'hypothèse d'une nécropole du haut Moyen-Age à Retiers. L'opération de 1994 a donc le double mérite de combler officiellement une lacune sur les cartes archéologiques du haut Moyen-Age, et d'apporter une confirmation
  • dernier. Elle constitue une rareté pour l'est de l'Armorique.puisqu'on n'en connaît que trois mentions anciennes, au Grand-Auverné (44), à Langon (35) et à Thourie (35) ; dont seule la seconde semble pouvoir être tenue pour certaine (GOUDE, 1879, p. 394-395 - B.M.S.A.I.V.1887, p.v., p
  • -Vilaine) - août 1994 S2, coffre de schiste ardoisier RETIERS (Ille-et-Vilaine) - août 1994 -24- Fig. 6 +0,18m -0,17m 100cm T Tegula niveaux/NRl L = 1,73m -0,165m -0,005m S3, coffre de schiste ardoisier RETIERS (Ille-et-Vilaine) - août 1994 -25 - CREDIT DES ILLUSTRATIONS
  • Photographies et figures : Jean-Claude MEURET Plans et nivellement réalisés à partir de documents de C. HUNAULT, expert-géomètre DPLG, La Guerche-de-Bretagne. -27- Retîers Ouest-France 19 août 1994 'dC t, Ils datent de l'époque mérovingienne . wifcsfc®" Des sarcophages découverts