Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

25 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01408.pdf (PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. habitat néolithique. rapport de synthèse de fouille programmée 1994-1996)
  • PLÉCHÂTEL (35). la Hersonnais. habitat néolithique. rapport de synthèse de fouille programmée 1994-1996
  • 35
  • zone centrale entre les deux ensembles précédents, révèle deux phases CI et CH. - L'ensemble D est plus réduit en limite sud-ouest de l'aire d'étude. 16 La H e r s o n n a i s R.N. 137. zone non d é c a p é e déblais FLECHATEL. 35. LA HERSONNAIS .1996. Fig. 5 j : Plan
  • MINISTERE DE LA CULTURE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE U.M.R. N° 153 : « Civilisations atlantiques et archéosciences » La Hersonnais à PLECHATEL (Dle-et-Vilaine) Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de fouille 1994-1996 Rapport de synthèse 1996
  • Jean-Yves TINEVEZ, avec la collaboration d'Eric NICOLAS, de Servane JOVIN et Cécile TALBO Avec la participation du Conseil Général d'Dle-et-Vilaine N° de site : 35 221 012 AP Autorisation de fouille programmée n° 1204 2 ¡998, 1 MINISTERE DE LA CULTURE SERVICE REGIONAL DE
  • L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE U.M.R. N° 153 : « Civilisations atlantiques et archéosciences » La Hersonnais à PLECHATEL (Ille-et-Vilaine) Un vaste ensemble du Néolithique final Programme de fouille 1994-1996 Rapport de synthèse 1996 Jean-Yves TINEVEZ, avec la collaboration d'Eric NICOLAS
  • , de Servane JOVIN et Cécile TALBO Avec la participation du Conseil Général d'Dle-et-Vilaine N° de site : 35 221 012 AP Autorisation de fouille programmée n° 1204 SOMMAIRE I - SITUATION ET CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE. H - ENVIRONNEMENT TOPOGRAPHIQUE ET GEOLOGIQUE DU SITE. III
  • - HISTORIQUE DE L'OPERATION. IV - METHODE UTILISEE. V - REMARQUES GENERALES SUR LES STRUCTURES ARCHEOLOGIQUES ET LEUR CONTEXTE NATUREL. VI - LA ZONE NORD : L'ENSEMBLE A : 1 - Rappel des données antérieures. 2 - Nouvelles données des campagnes 1994-1996. 2-1 - Compléments de recherches
  • décapées et phasage de l'opération. Fig. 5 : Plan général du site (état 1996) et les ensembles A à D. Fig. 6 Fig. 7 : Vues aériennes de l'ensemble du site, en haut, vue de l'ouest ; en bas, vue de l'est. : Ensemble A - Vue générale de l'est. Trou de poteau latéral sud (SA. 10) avec
  • latéral sud (SC. 110) et de la paroi sud (fossé SC. 111 et petit trou de poteau intermédiaire). Fig. 32 : Ensemble C - Extrémité est : pignons du bâtiment et enclos. Fig. 33 : Bâtiment C - Partie centrale. Fig. 34 : Ensemble C - Proposition de phasage. Fig. 35 : Ensembles A et
  • l'ouest par la Vilaine et au nord par son affluent le Semnon. En 1996, les décapages en bordure de la voie rapide N. 137, à l'extrémité ouest de l'ensemble B, ont fait réapparaître l'amorce d'un talweg orienté à l'ouest vers le ruisseau de la Lande de Bagaron. Ce talweg, en bordure
  • cette campagne et du potentiel archéologique estimé des zones non explorées, un programme triannuel est autorisé et réalisé de 1994 à 1996, à raison de 7-8 semaines de recherches sur le terrain, y compris la phase de décapage, chaque année. Depuis les premiers sondages de 1991
  • , approximativement 2.070 journées/fouilleur ont été consacrées à la fouille. Une surface totale d'environ 2 ha est actuellement décapée mais certains secteurs nécessitent une reprise, notamment dans la partie centrale dégagée en 1996, en raison de la difficile lecture du substrat schisteux. 12
  • protégées en profondeur des phénomènes taphonomiques. Cette conservation est d'autant meilleure que le site n'a subi que peu d'altérations postérieures. En 1996, le nombre de faits archéologiques mis au jour dépasse les 500 structures individuelles aux dimensions très diverses, et les
  • général du site (état 1996) et les ensembles A à D. Fig. 6 Vues aériennes de l'ensemble du site, en haut, vue de l'ouest, en bas, vue de l'est. Fig. 7 : Ensemble A - Vue générale de l'est. Trou de poteau latéral sud (SA. 10) avec trace centrale du poteau. VI - LA ZONE NORD
  • réinterprétation des clichés aériens. 2 - Nouvelles données des campagnes 1994 - 1996 : Parallèlement à l'étude des ensembles B, C et D, les recherches sur l'ensemble A ont été poursuivies, compte tenu de son fort potentiel archéologique. On distinguera d'une part les 17 compléments de
  • recherche sur les fondations du bâtiment, d'autre part la mise au jour et l'étude de l'enclos qui a fait l'objet d'une partie importante des recherches de terrain. En 1996, le nombre de structures mises au jour s'élève à plus de 150 du type fosse ou trou de poteau et près de 450 m
  • d'un mètre en retrait de la palissade, est originale, et l'hypothèse d'un passage couvert, voire d'un chemin de ronde le long de la paroi peut être prudemment émise (Fig. 15,17). En 1996, ce système de double bastaing, étayant une palissade est reconnu jusqu'à la limite du terrain
  • sondages de diagnostic avaient permis de déceler un ensemble cohérent de structures en creux au sud de la zone étudiée. L'extrémité est et une partie de la façade sud-ouest d'un second bâtiment avaient été mises au jour (voir rapports 1992 et 1993). En 1994 et 1996, les décapages
  • d'évaluation en 1992 avaient permis de reconnaître d'emblée les caractéristiques essentielles de ce bâtiment, largement confirmées en 1994 et 1996. a) Les tierces de poteaux porteurs (Fig. 21,22) : A l'image du bâtiment A 'es trous de poteaux majeurs sont disposés en tierces de 9 m de
RAP02566.pdf (REDON (35) . le souterrain médiéval de l'abbaye Saint-Sauveur. étude du bâti et principaux résultats. rapport de prospection thématique)
  • REDON (35) . le souterrain médiéval de l'abbaye Saint-Sauveur. étude du bâti et principaux résultats. rapport de prospection thématique
  • 35
  • poterne ouverte dans le rempart urbain. Découvert à la fin du XIXème siècle, ce souterrain a fait l'objet d'une étude de bâti durant l'été 1996. Cette dernière a permis d'analyser les méthodes et techniques employées pour son creusement et sa réalisation. Différents éléments de
RAP01365.pdf (VITRÉ (35). place du Château. rapport de diagnostic)
  • VITRÉ (35). place du Château. rapport de diagnostic
  • 35
  • Vitré - Place du Château (llle-et-Vilaine - 35 360 19) Fouille d'évaluation archéologique 9/05/1996 - 10/06/1996 Sous la direction de Fanny Tournier Ville d e Vitré - A.F.A.N. R e n n e s : S.R.A. Bretagne i 1996 -jk -
  • (llle-et-Vilaine - 35 360 19) Fouille d'évaluation archéologique 9 / 0 5 / 1 9 9 6 - 10/06/1996 Sous la direction de Fanny Tournier et Sous la responsabilité scientifique du Conservateur Régional de l'Archéologie de Bretagne Ville de Vitré-A.F.A.N. Rennes : S.R.A. Bretagne 1996
  • FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION Département : Ille-et-Vilaine Site N° :35 360 19 COMMUNE : Vitré Lieu-dit ou adresse : Place du château Section(s) et parcelle(s) : Hors parcelle Année cadastre : 1978 Zone : 1 Coordonnées Lambert Altitude : 91 xl = 335,700 x2
  • = x3 = yl = 1053,775 y2 = y3 = IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation n° 1996/066 valable du 9/5 au 8/6 1996 Nature : EV Organisme de rattachement : AFAN TITULAIRE (nom et prénom) :Tournier Fanny Protection juridique : Périmètre monument MH Propriétaire du terrain : Domaine
  • N° des 10 à 20 diapo. Les plus représentatives (fouille et mobilier) : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 1996 AUTEUR (nom, prénom) : TOURNIER Fanny COLLABORATEUR® : Le MENE AH Fabrice TITRE : Vitré - Place du Château Sous-titre
  • archéologique d'évaluation du potentiel archéologique a donc été mise en place. Son financement a été entièrement assuré par la Ville de Vitré et sa gestion financière effectuée par L'A.F.A.N.1 Cette campagne a été menée sur le terrain du 9 au 24 mai 1996, soit pendant dix jours effectifs
  • . L'analyse des résultats et la rédaction du rapport final de synthèse se sont déroulées à Rennes du 28 mai au 9 juin 1996. L'ensemble du mobilier découvert a été nettoyé, identifié, répertorié et conditionné pour être stocké au dépôt de fouille de Rennes avant son affectation définitive
RAP01414.pdf ((35). bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • (35). bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire
  • 35
  • © PRIOL Alain LA PROSPECTION - INVENTAIRE DU BASSIN DE RENNES EN 1996 (ELLE ET VILAINE) AUTORISATION 1996/055 du 24 AVRIL 1996 AVEC LE CONCOURS DES MEMBRES ARCHEOLOGIQUES DU PAYS DE RENNES DU CENTRE DE RECHERCHES I - PROBLEMATIQUE DE L'OPERATION 1 ) Définition de la
  • - METHODOLOGIE ET TECHNIQUES UTILISEES Orientées sur les secteurs moins surveillés les années précédentes, l'opération de prospection-inventaire du bassin de RENNES en 1996 est diachronique . Par essence, elle concerne toutes les périodes. Utilisant les méthodes de la prospection au sol
  • le CERAPAR sur le terrain va permettre de suivre l'évolution des sites repérés, et notamment en cas de programmation des travaux pouvant les concerner . III - PRINCIPAUX RESULTATS L'été 1996 a été marqué par une sécheresse exceptionnelle. Les survols effectués à partir du mois
  • » /)'Abbave1u2r-'yf'''PO 'n2'''0'; *'' o les E-chanoes la Touche Parthenayl iFMagois -le Piet'fy^ 35 "le%anc rfe /a ^ I-Hefèlle >1 \ !k T^^T-- Chemin ,. le Haut |0 k\ Î^W* JyN l les etits Vai Meu tèlècomm. £1 lé Pré Lono_ 53 «Jes Vaux ( PSJÎN". rjr< v-j(le Bouillon
  • Code AP / AH Modification £±"-1 [~J au.&P.JMS.eS C.a .«..*1Ës ..\).t*G:.... £N ^ USTT^ 101 nu-z Ta toux 1U-3 100 so 33 35 /OS 34 3e 35 15Q +52r \ 123 I/O 836 637 833 T
RAP01403.pdf ((35). les vallées du Canut et de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • (35). les vallées du Canut et de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire
  • 35
  • Stéphane BLANC H ET MESOLITHIQUE ET PROCESSUS DE NEOLITHISATION DES VALLEES DU CANUT ET DE LA MOYENNE VILAINE Rapport de synthèse Prospection thématique Programme P10 Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1996 Autorisation de prospection n° 1996/022 du 07 mars 1996
  • opportun de revisiter ces indices de sites afin de nous assurer de leur validité et d'obtenir des séries significatives et utilisables. La campagne de prospection 1996 a fourni un ensemble de sites nouveaux attribuables au Mésolithique et/ou au Néolithique (figure 1). Plusieurs indices
  • ). En complément de nos prospections menées de façon individuelle, une campagne de prospection en équipe a été organisée.. Celle-ci s'est déroulée dans la vallée de la moyenne Vilaine (entre Messac et Saint-Just) du 15 au 17 novembre 1996 et a réuni 25 personnes pour la plupart
  • topographique (fond de vallée humide en bordure de rivière). Les découvertes effectuées cette année viennent nuancer cette hypothèse puisque des sites de hauteur ont été identifiés. Une des nouveautés de la campagne 1996 est la découverte de gisement qui ont livré des séries exclusivement
  • 1997 devrait y concourir (cf. dossier demande de PCR). VI-BILAN ET PERSPECTIVES Depuis plusieurs années, nos prospections étaient menées de façon individuelle. Au cours de la campagne 1996, nous avons innové en organisant une série de prospections en équipe pendant trois 7
  • Pavie 35000 RENNES ROUX Olivier, 16 Rue Doyen Denis Leroy 35000 RENNES SAMAC Dalibor, 9 Rue des Prés 35310 MORDELLES YVEN Estelle, 20 Route de Brignonic 29252 PLOUEZOCH ANNEXE 1 Nature pétrographique des séries lithiques mésolithiques présentées dans les rapports 1995 et 1996 SITE
  • Poligné : - La Griffais (Mésolithique) Commune de Sainte-Anne-sur-Vilaine : - La Cossais II (Indéterminé) Commune de Sixt-sur-Aff : - Fouesnel (Mésolithique) ANNEXE 3 ILLE— ET — VILAINE PROSPECTIONS 1996 ■ 1 \...y> limite cantonale limite communale Cadre géographique de
  • DOMANIALES lie-ot^ilaine (Sapt. 19701 Section g- -1'' CADASTRE COMMUNE l\ ' Feuille EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL ZI SECTION 53 Chemin 5 37 35 \ 36/ h' II I t C LA N* d'ordre eu registr^ rotation des droits Coût du présent extrait: Cachet
  • , 2320 11 'S 1 35 \5294\J 53.10 gr ^^r-t-J. ... 3 2318 - rars/yj/'' \S232r - -' JfSL MX. 4-+ 6816 T DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPOTS DËPARTENnjEfNir f!!e*et-Vi&ine S^v/BÏ lfl££ AFFAIRES FONCIÈRES ET DOMANIALES (Sept. 1970) Section Vffl- _ e Fèaille CADASTRE
RAP01422.pdf (RETIERS (35). liaison rd 41/rd 94. les Jeusseries. une ferme gauloise. rapport de fouille préventive)
  • RETIERS (35). liaison rd 41/rd 94. les Jeusseries. une ferme gauloise. rapport de fouille préventive
  • 35
  • RETIERS Les Jeusseries 35. 239. 01. AH (ILLE-ET-VILAINE) D. F. S. DE SAUVETAGE URGENT 28/02/96 - 03/07/96 03/09/96 -15/01/96 Une ferme gauloise sur le tracé de la R.D. 41 Sous la direction de Elven LE GOFF Avec la collaboration de Patrick MAGUER Avec le concours du Conseil
  • 520 et 590 (P. MAGUER). 35 cliché 15 : Section nord du fossé 520 (sondage 2) (E. Le Goff). cliché 16 : Section est du fossé 520 (sondage 5) (E. Le Goff). fig.15 : interprétation des stratigraphies des fossés 450,490,640 et 1460 (P. MAGUER). 37 4 - L'enclos périphérique
RAP01421.pdf (LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). les Brégeons. une seconde occupation gauloise sur le tracé de la déviation de Retiers (rd 41). rapport de fouille préventive)
  • LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). les Brégeons. une seconde occupation gauloise sur le tracé de la déviation de Retiers (rd 41). rapport de fouille préventive
  • 35
  • LE THEIL-DE-BRETAGNE Les Brégeons 35. 333. 06. AH (ILLE-ET-VILAINE) Une seconde occupation gauloise sur le tracé de la déviation de Retiers (R.D. 41) D. F. S. DE SAUVETAGE URGENT 04/07/96 - 15/01/97 Sous la direction de Elven LE GOFF Avec la collaboration de Patrick MAGUER n
  • - (Seconde moitié du Ilème siècle, première moitié du 1er siècle avant J.-C.) (fig. 12). 1.3 - Phase IV-Période gallo-romaine ( probablement postérieure au Ilème siècle après J.-C.) (fig. 13). CONCLUSION. P.35 GENERIQUE D'OPERATION INTERVENANTS SCIENTIFIQUES Equipe de post-fouille
  • en 1989, le site se présentait sous la forme d'un enclos quadrilatéral à fossé continu. Une opération de diagnostic menée du 16 Février au 12 Mars 1996 (Blanchet 1996) confirmait l'existence d'un enclos caractérisé par un fossé de profil plus ou moins en cuvette large de plus de 5
  • /09/96). Le cadre défini pour notre intervention reprend celui proposé à l'issue de l'évaluation de Février 1996; soit un décapage limité à environ 2500 m2 qui couvre l'étendue de l'enclos concerné par l'emprise routière, ainsi qu'une marge d'une vingtaine de mètres en bordure nord
  • part, les multiples sondages ont révélés des profils très différents de celui présenté à l'issue de l'évaluation (Blanchet 1996)1. L'enclos présente en effet sur l'ensemble de ses côtés un fossé à profil en V dont la profondeur varie entre 1,70 m et 2.30 m. Les fonds du fossé de
  • Brégeons est d'ordinaire assez exceptionnelle sur les sites armoricains de l'Age du Fer. A titre indicatif, le site du Boisanne à Plouër-sur-Rance (Côtes d'Armor) qui a perduré pendant plus de cinq siècles a livré près de 10 000 tessons pour une superficie de 11 000 m2 (Menez 1996
RAP01352.pdf (COMBOURG (35). déviation de Combourg, 2e tranche. rd 795. rapport de diagnostic)
  • COMBOURG (35). déviation de Combourg, 2e tranche. rd 795. rapport de diagnostic
  • 35
  • î g' m COMBOURG Déviation R.D. 795 (2 ème tranche) 35. 085. 62. (ILLE-ET-VILAINE) IX F. S. DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 01/02/95 - 20/02/96 Sous la direction de Elven LE GOFF Àvec la collaboration de Servane JOV1N Avec le concours du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine A. F
  • . A. N. Grand-Ouest Ministère de la Culture et de la Francophonie Rennes : S. R. A. de Bretagne 1996 A* SZ. Les D.F.S. constituent des documents administratifs communicables au public dès leur remise au service régional de l'archéologie, suivant les prescriptions de la loi n° 78
RAP01446.pdf (LA CHAPELLE-SAINT-AUBERT (35). les habitas ruraux du haut Moyen Âge de Montours et de la chapelle Saint-Aubert. a84 Rennes/Avranches. rapport de fouille préventive)
  • LA CHAPELLE-SAINT-AUBERT (35). les habitas ruraux du haut Moyen Âge de Montours et de la chapelle Saint-Aubert. a84 Rennes/Avranches. rapport de fouille préventive
  • 35
  • URGENT - 0 Î 2 . 18/04/1996 - 31/08/97 Sous la direction d'Isabelle CATTEDDU avec la collaboration de Karl BOUCHE, Françoise LE BOULANGER Stéphanie HURTIN, Chrystèle PICAULT, Mathilde DUPRE, Patrick NOGUES, Cécilia RAPINE (archives) Bénédicte PRADAT et Marie Pierre RUAS (carpologie
  • Chapelle-Saint-Aubert à DFS DE SAUVETAGE URGENT 18/04/1996 - 31/08/97 Sous la direction d'Isabelle CATTEDDU avec la collaboration de Karl BOUCHE, Françoise LE BOULANGER, Stéphanie HURTIN, Chrystèle PICAULT, Mathilde DUPRE, Patrick NOGUES, Cécilia RAPINE (archives) Bénédicte PRADAT et
  • texte visant à être revu dans l'optique d'une publication, un dossier d'opération (circulaire de Mr Vaginay du 1er février 1996) ainsi qu'un mode d'emploi de la documentation archéologique ou de l'archivage des documents et des inventaires complets. La réalisation de ce document nous
  • | Sauvetage programmé - Sauvetage urge des opérations arcfiéofogiques sur Ca tracé de ['autoroute JL84 entre (Rennes et [a [imite iManche. Figure 1: Localisation du site sur le tracé de l'A84 (document DDE). fourni par la A84RENNES -AVRANCHES le.BourjiNeÜI, ILLE ET VILAINE (35
  • : la Basse-Ç^/SS Chênae i r il\la H a— ute "le Haut' S-Cfiênaié. r rWkêm JaWeuvill^.ic' |\li-MéeC)ievetel' Champ Jurerf/'A; X k r ! s R h:. !S«Lte i snu„LS- la Maladrerie A84RENNES -AVRANCHES les Graviers ILLE ET VILAINE (35) :hevrigné La Chapelle Saint-Aubert faines "La
  • Lauriers * ~ ET fontaines la Chaîne la\Gracière He-Prtsitfère \ Marihan (a Chau ' vèra >«' ITTGàtnrais ta Métairi la Jeussais la Jacoterie -• la Manoir la Machèias, Ta Vîflaune Martin la Haguenais "lies'"' Prêches .le'Meslier A84 RENNES - AVRANCHES ILLE ET VILAINE (35
  • Gilles LEROUX en 1995-1996. Trois gisements ont été repérés par son équipe et ont été essentiellement datés de l'époque carolingienne (Figure 2). Les diagnostics effectués sur la section 3, par Mr Laurent AUBRY ont livré un site du haut Moyen Age sur la commune de la Chapelle Saint
  • Hinguant, Afan, pour son aide dans l'identification des pièces néolithiques. A84 RENNES -AVRANCHES ILLE ET VILAINE (35) / Monteurs Carte géologique 1/50.000 Saint-Hliaire du Harcouët A84 RENNES - AVRANCHES ILLE ET VILAINE (35) / Montours Carte archéologique des sites médiévaux en
  • llle-et-Vilaine ^ Q f M I ^ ^ f Ç r l A3' x û & r ^ Figure ~6~ A84RENNES -AVRANCHES ILLE ET VILAINE (35) / Montours Carte archéologique du Cogíais, toutes époques confondues A84RENNES -AVRANCHES ILLE ET VILAINE (35) / Montours Carte archéologique des sites médiévaux du
  • . Rapidement, pour des études concernant un espace rural on en vient à se limiter à l'inventaire d'aveux et dénombrement existant et à constater la citation de tel ou tel nom de lieu. 4 D'une durée de trois mois : décembre 1996 à février 1997 5 Rappelons que de plus en plus, les AD
  • vides - Les espaces densément mis en valeur - Les activités - Conclusion 2.4. Bilan 3.- De vastes espaces vides p.132 CONCLUSION GENERALE (F. Le Boulanger) p. 1 3 3 Liste des figures Liste des clichés A84 R E N N E S - A V R A N C H E S ILLE ET VILAINE (35) / Montours Carte
  • habitats de Normandie, datés autour des IXè-Xès. A84 RENNES - AVRANCHES ILLE ET VILAINE (35) / Montours "Le Teilleul" LOCALISATION DES SONDAGES ET DES COUPES DANS LA PARTIE SUD Figure ~6~ 4 Cliché 1 : le site du Teilleul sous la neige (janvier 1997) Cliché 2 : Vue du décapage
  • A84 RENNES - A V R A N C H E S ILLE ET VILAINE (35) / Montours "Le Teilleul" PLAN GENERAL DU SITE : STRUCTURES MEDIEVALES, FOSSÉS MODERNES, CHABLIS, ECOFACTS LEGENDE (j| Chablis Carrière moderne Limite de secteur Emprise des travaux A84 ^^apage_a_rchéo[ogique_ S4 Figure | 3
RAP01392.pdf (CHANTELOUP (35). le Bourg. rapport de diagnostic)
  • CHANTELOUP (35). le Bourg. rapport de diagnostic
  • 35
  • RAPPORT DE SONDAGES Situation : Commune CHANTELOUP (llle-et-Vilaine) Lieu : Le Bourg. Cadastre : AB 84. Coordonnées Lambert : x =305,15 y = 2337,075. n° carte archéologique : 35 054 003 AH En 1990 environ, pendant l'élargissement de la route départementale n° CD 41 et
  • d'un permis de construire sur le terrain cité en référence, des sondages mécaniques destinés à l'établissement d'un diagnostic archéologique ont été réalisés le 12 novembre 1996. Ces sondages ont été réalisés sous forme de tranchées ouverte à la pelle mécanique munie d'un godet de
  • archéologique en place n'a été perçue. En conséquence aucune suite a été donnée à ce dossier. Fait à Rennes le 14 novembre 1996 Michael BATT, Ingénieur d'Etudes - Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. J t t Z . 0 50 mètres