Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01728.pdf ((35). étude sur la voix antique Rennes-Angers. rapport de prospection thématique avec sondage.)
  • (35). étude sur la voix antique Rennes-Angers. rapport de prospection thématique avec sondage.
  • 35
  • Direction régionale des affaires culturelles Bretagne Direction régionale des affaires culturelles Pays de la Loire PROSPECTION THEMATIQUE (année 2000) ETUDE SUR LA VOIE ANTIQUE RENNES - ANGERS [CONDATE] [JUUOMAGUS] Texte et Reports sur cadastre napoléonien (24 planches
  • d'information périphérique (développement parcellaire moderne et sites archéologiques répartis de part et d'autre de la voie). Introduction La campagne 2000 correspond à la deuxième année de recherche de notre programme de prospection thématique consacré à la voie antique Rennes-Angers
  • des propriétés privées, ainsi qu'une météorologie par trop contraignante (pluviométrie anormalement élevée), nous ont en effet obligé à modifier quelque peu le programme que nous nous étions fixé. En effet, une des priorités de la campagne 2000 devait consister en la réalisation
  • voie. Nous avons tout de même eu la possibilité d'effectuer une opération de sondage sur la commune de Piré-sur-Seiche (35), près du lieu-dit La Ville Connue, à un endroit où le tracé est confronté au franchissement d'un petit talweg. Dans un premier temps, nous ferons donc le
  • composé de schiste briovérien en plaquettes. l'éventualité d'un sondage sur le ruisseau de Taillepied, nous projetons une opération d'envergure sur la commune de Drouges (35), La Chaussée où une structure en chaussée surélevée a peut-être été mise en place à cet endroit pour
  • 'apport de l'archéologie aérienne La campagne de prospection aérienne 2000 aura encore apporté son lot de nouvelles découvertes concernant la connaissance du tracé de la voie. En divers endroits, et notamment dans le département de la Mayenne (communes de Saint-Aignan-sur-Roë, Report n
  • de sites archéologiques antiques. Les cercles rouges (diamètre = 1 cm) matérialisent la présence de gisements de tegulae. Report n°l DOMLOUP (35), Les Haies année 1849 section El IGN : 12-19 Est, Janzé Topographie : Le tracé longe la bordure d'un petit plateau, limité au
  • parcellaires sont parallèles et divisent le versant prononcé, mais dont la pente est régulière, qui encadre au nord le ruisseau de Saint-Loup. Report n°2 PIRE-sur-SEICHE (35), Ville Connue année 1837 section Bl IGN : 13-19 Ouest, Retiers Topographie : Le tracé évolue à mi pente
  • d'ailleurs que nous avons procédé à une tranchée transversale exploratoire au cours de l'automne 2000. Les autres indications du tracé sont apportées par la prospection aérienne. Les éléments les plus nets correspondent aux limites d'emprise de la voie, matérialisées par deux fossés
  • retenir que son changement d'orientation avant d'aborder le hameau de la Hattais et la discordance générale de l'enclos de la Mancellière, alors il faudrait admettre qu'elle fût nulle. 35 no okx Report n°3 PIRE-sur-SEICHE (35j, la Godelinière année 1837 section Bl IGN : 13-19
  • , nous ne possédons aucun indice chronologique, mais rien n'empêche cependant de penser que cette double organisation soit à imputer au rôle organisationnel moteur de la voie, que l'on doit considérer sur la totalité de son temps d'utilisation. Report n°4 PIRE-sur-SEICHE (35), La
  • un tracé parallèle à la voie, à 400 m au nord du hameau du Fresne. 35 a a© o
  • de 35 à 40 m de large suit un axe légèrement courbe (photo 1). Le hameau de la Hailaudière s'implante à l'intérieur. Dans son prolongement vers le sud-est, après le passage du chemin qui relie le hameau de la Basse Bussonière et du Courrier, nous pouvons à juste titre parler de
  • voie. Nous comptons en effet un nombre de trois ensembles d'enclos répartis sur 15 hectares entre les hameaux de Venton et de la Hailaudière. L'un est situé au sud de la Hailaudière et s'organise autour d'une cellule centrale de 2000 m2 environ. Il développe ses propres limites
RAP01727.pdf ((35). contribution à l'étude de l'épipaléolithique et du mésolithique dans la vallée de la moyenne Vilaine. rapport de prospection thématique avec sondages.)
  • (35). contribution à l'étude de l'épipaléolithique et du mésolithique dans la vallée de la moyenne Vilaine. rapport de prospection thématique avec sondages.
  • 35
  • Stéphane BLANCHET CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'EPIPALEOLITHIQUE ET DU MESOLITHIQUE DANS LA VALLEE DE LA MOYENNE VILAINE Rapport de synthèse Sondages et prospection thématique Programme 10 Autorisation de prospection n° 2000/01 1 Autorisation de sondage n" 2000/070 Service
  • Régional de l'Archéologie de Bretagne 2000 CONTRIBUTION A L'ETUDE DE L'EPIPALEOLITHIQUE ET DU MESOLITHIQUE DANS LA VALLEE DE LA MOYENNE VILAINE SOMMAIRE INTRODUCTION 1 ère PARTIE : LES PROSPECTIONS THEMATIQUES 1 _ RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA PROBLEMATIQUE 2 - METHODOLOGIE MISE
  • EN OEUVRE 2.1 Les prospections et ramassages de surface 2.2 L'étude des séries lithiques 2.3 L'étude des matériaux 2.4 Les sondages 3 - PROSPECTIONS 2000 : LES RESULTATS 2*°' PARTIE : LES SONDAGES 1 - INTRODUCTION 2 - CONTEXTE GEOGRAPHIQUE ET GEOLOGIQUE 3 - LES SONDAGES 3.1
  • CULTURELLE DU SITE 6 - BILAN ET PERSPECTIVES ANNEXES BIBLIOGRAPHIE INTRODUCTION Durant l'année 2000, les campagnes de sondages et de prospection ont été menées respectivement dans les vallées de la moyenne Vilaine et du Meu. Ces recherches s'intègrent dans le programme 10 : Le
  • grande partie du temps alloué à nos recherches a été consacrée à la réalisation de sondages sur le site épipaléolithique de la Cadiais sur la commune de Bourg-des-Comptes (35). |1 ére PARTIE : LES PROSPECTIONS THEMATIQUES 1 - RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA PROBLEMATIQUE Les
  • intéressantes ont été effectuées en 1999 (cf. rapport 1999) et confirmées en 2000. L'étude des matériaux reste difficile à mettre en oeuvre. L'outil le plus facile à utiliser est l'étude comparative des spectres pétrographiques de chaque série lithique. Mais encore faut-il pouvoir déterminer
  • secteurs qui recèlent ou qui sont susceptibles de livrer des matériaux siliceux. A ce titre, l'édition toute récente (année 2000) de la carte géologique au 1/50000 de Montfort-sur-Meu nous livre quelques données intéressantes concernant les possibilités d'exploitation de matières
  • . 3 - PROSPECTIONS 2000 : LES RESULTATS Les prospections pédestres ont essentiellement été effectuées en vue d'étoffer des séries lithiques déjà constituées au cours des précédentes campagnes. Il est en effet important de recueillir des ensembles suffisants pour pouvoir notamment
  • ) durant deux semaines au cours du mois d'Août 2000. Leur implantation a été guidée par notre bonne connaissance du site et de la dispersion des artefacts. Quatre objectifs principaux ont été fixés : Déterminer la nature et l'ampleur du processus d'érosion du site Identifier d'éventuels
  • c'est à ce moment là que l'industrie lithique apparaît et se trouve dispersée dans la couche de labour. Une prospection effectuée sur ce secteur l'année précédente n'avait rien livré. 1985-2000 : Labours superficiels ou simples hersages. Le niveau sableux rend la couche de terre
  • débitage 35 6,88 Esquille de préparation 14 2,75 TOTAL 509 100 * les % sont donnés par rapport aux éléments bruts de débitage. Sond âges Ensemble Nb % Nb 2 2 1,23 1,23 / / / / 7 4,29 11 18 2 7 25 8 175 30 6 13 56 3 3 4 3 4 368 214 582 9 64 17 672 / / 49 12 30,06 7,36
RAP01692.pdf (SAINTE-COLOMBE (35). la ville d'Eu. rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique)
  • SAINTE-COLOMBE (35). la ville d'Eu. rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique
  • 35
  • Fouille programmée dans le cadre d'une Prospection thématique La Ville d'Eu SAINTE-COLOMBE (Ille-et-Vilaine) Août 2000 Jean-Claude MEURET UMR 6566 Université de Nantes Plans Jean-Hubert SALLES Rennes : S.R.A. Bretagne 2000 mz ^ 7 HO]/.2090 ^ ^ FîCHBÏ^IGISrALETIQUE
  • . IDENTITE du SITE 35 262 003 Ille-et-Vilaine Sainte-Colombe La Ville d'Eu Section ZI Parcelle 49 x = 315,6 y = 2328,95 Altitude : = environ 75m Propriétaire du terrain : Mme Yvonne Texier - Rintreuil en Sainte-Colombe (Ille-et-Vilaine). Site n° : Département : Commune : Lieu-dit
  • : Cadastre : Coordonnées Lambert : L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation délivrée le 20/07/2000 par le DRAC des Bretagne ( opération n°2000/068) Valable du 1/08/2000 au 31/08/2000. Titulaire : Jean-Claude MEURET Organisme de rattachement : Université de Nantes - U.M.R. 6566 du CNRS
  • Moyen-Age de Creac'h Gwen à Quimper (Finistère), Revue Archéologique de l'Ouest, 5, p. 123-140. MENEZ, Y., 1996 - Une ferme de l'Armorique gauloise. Le Boisanne à Plouer-sur-Rance (Côtes-d'Armor), Documents d'Archéologie Française, 267 p. MEURET, J.-C., 2000 - Habitats enclos de
  • Haute-Armorique : de l'avion à la fouille, in MARION, P. et BLANCQUAERT, G.(dir.), Les installations agricoles de l'âge du Fer en France septentrionale. Etudes d'Histoire et d'Archéologie 6, Editions de rE.N.S.p.75-102, 2000, 527p. PININGRE, J.-F., 1996 (dir.) - Nécropole et société