Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01906.pdf (BÉDÉE (35). ZAC de la Motte-Jubin. tranche 1. dfs de diagnostic)
  • BÉDÉE (35). ZAC de la Motte-Jubin. tranche 1. dfs de diagnostic
  • 35
  • l'Archéologie Bretagne 2003 A:3ôéf S / JUit. Photo de couverture : Vue d'ensemble des sépulture n°l et 2 au décapage dans la tranchée n°35. Auteur : H. Paitier BÉDÉE "ZAC de la Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 SOMMAIRE FICHE SIGNALETIQUE GENERIQUE DE L'OPERATION
  • fouille de l'ensemble funéraire de Bréal-sous-Vitré (35), en cours d'étude ou encore le diagnostic réalisé sur le cimetière de Ménil (53) (Bocquet A., et al., 2003). Le but des fouilles de sépultures étant de reconstituer la population vivante d'un endroit à un moment donné, il faut
  • BÉDÉE " ZAC DE LA MOTTE J U B I N " (Arrêté n° 2003/089) D.F.S. DE DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE 30/06/2003-11/07/2003 Par Laurent AUBRY, Aline BRIAND et Rozenn COLLETER Avec le concours du Groupe LAUNAY INRAP, Direction Interrégionale du Grand-Ouest Service Régional de
  • section(s) : AB coordonnées Lambert : X = 281,62 parcelle(s) : 207, Y= 1061,9 altitude = 68 à 82 m NGF. propriétaire du terrain : Multiple propriétaire. L'opération archéologique: N° d'arrêté : 2003/089 titulaire : Laurent AUBRY Grand-Ouest organisme de rattachement : INRAP
  • , Direction Régionale du motifs de l'intervention : Aménagement d'une ZAC aménageur/maître d'ouvrage : Groupe Launay surface totale de l'intervention archéologique : environ 7,5 ha sur les 157 236 m 2 date de l'intervention sur le terrain : 30/06/2003 au 11/07/2003 Résultats : côte
  • motte. Aucun autre vestige n'a été mis au jour sur les autres parcelles traitées dans le cadre de ce diagnostic. Lieu de dépôt du mobilier archéologique : Dépôt archéologique de Bretagne BÉDÉE " Z A C de la Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 GÉNÉRIQUE DE
  • de ce dossier. Entreprise de terrassement : Ets GODET Loïc, Brie (Ille-et-Vilaine). BÉDÉE " Z A C de la Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 Intervenants administratifs : INRAP, Direction Interrégionale du Grand-Ouest : M. AGUESSE Gilbert, Directeur
  • société. M. BOIVIN Gaël, Directeur technique. BÉDÉE " Z A C de la Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 INTRODUCTION La création d'une ZAC à la Motte-Jubin sur la commune de Bédée (Ille-et-Vilaine) est prévue sur une superficie totale de 157 236 m . A la demande de
  • l'aménageur, une première tranche d'environ 7,5 hectares a fait l'objet de sondages archéologiques (juillet 2003). Les 8,2 hectares restant seront traités courant septembre 2003. Cette opération mise en place et contrôlée par le Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, a été motivée
  • projet de la ZAC de la Motte Jubin d'après la carte IGN 1118 EST, Montfort, l/25000e BÉDÉE "ZAC de la Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 1 - PRESENTATION DE L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE : 1.1 - Cadre géographique et géomorphologique : La ZAC de «La Motte-Jubin» est
  • ) se trouve en limite de projet (site 35 023 004 AH). Si cette dernière n'ait pas touchée par les travaux de la ZAC, il n'en n'est pas de même pour la parcelle supposée correspondre de la basse-cour principale (parc. AB/207). Les sources historiques sur ce site sont rares, pour ne
  • la deuxième phase du projet d'aménagement. 1 2 1.3 — Méthodologie et moyen mis en œuvre : Le diagnostic a nécessité sur une durée de 10 jours ouvrés sur le terrain à une personne du 30 juin au 3 juillet, puis à quatre personnes en permanence du 4 juillet 2003 au 11 juillet 2003
  • -Vilaine, diagnostic juillet 2003 des raisons d'inaeeessibilité (présence d'un hangar et de matériel agricole), la parcelle AB/137 d'une superficie de 4607 m n'a pas été sondée (fig. 3). Il en a été de même pour la partie basse de la parcelle AB/207, située en bordure orientale de la
  • 50m Bédée ZAC de la Motte Jubin 100m Fig. 3 : Plan général de la ZAC de la Motte Jubin avec implantation des tranchées de sondages réalisées sur les parcelles de la première tranche (éch. l/2500e) BÉDÉE "ZAC de la Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 2
  • , est orientée est/ouest (fig. 3). Dès l'ouverture de la première tranchée (Tr. 35), est apparu une succession de fosses creusées dans le substratum (photos 1 et 2). Elles présentaient généralement un plan allongé orienté selon un axe est/ouest. La découverte d'ossements humains
  • la terre. Un lot de quatre sépultures a été fouillé (S. 1 et 2, tr. 35, S. 3, tr. 36 et S. 4, tr. 40). û Photos 1 et 2 : Vues générale de la tranchée n°35. On distingue parfaitement les fosses sépulcrales creusées dans le substratum. Auteur : L. Aubry H BÉDÉE "ZAC de la
  • Motte-Jubin" Ille-et-Vilaine, diagnostic juillet 2003 2.3 - Organisation spatiale de la nécropole : La densité des structures funéraires est très importante puisqu'on dénombre une centaine de sépultures sur la surface explorée (516 m ). Le noyau principal semble se dessiner dans la
  • partie nord-est de la parcelle AB/207. Les sépultures se répartissent essentiellement sur 7 tranchées (tr. 35, 36, 37, 38,40,41 et 98). En ce qui concerne les autres sondages (tr. 34, 39 et 42), nous n'avons pas identifié avec certitude de fosse d'inhumation. L'ensemble des sondages
  • sépultures présentes sur la parcelle. 2 2 2.4 - Les autres structures : 2.4.1 - Le radier de fondation (F. 2) : Reconnu sur une longueur de 13 m, il se développe selon un axe est/ouest à l'intérieur des tranchées n°35, 36 et 37. Un sondage manuel a été réalisé dans la tranchée n°35. Il
  • montre une tranchée de fondation profonde de 35 cm pour une largeur de 1,30 m (photo 4). Le fond de celle ci est tapissé de gros blocs de schiste parfaitement calés les uns contre les autres. Un niveau de remblais pulvérulent composé d'un mélange de terre et de mortier de chaux