Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01909.pdf (LILLEMER (35). "le Bas Lejeard". dfs de diagnostic)
  • LILLEMER (35). "le Bas Lejeard". dfs de diagnostic
  • 35
  • Rapport de diagnostic INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES 2003 Stéphane BLANCHET LILLEMER "Le Bas Lejeard" (îlle-et-Vilaine) 12.02.03 - 14.02.03 N° de prescription : 2002-176 N° de projet INRAP : 31 05 0360 01 INRAP Direction interrégionale : Grand
  • : 1104,650 Altitude :13 m NGF Propriétaire du terrain : BOHUON Dominique et COLLET Murielle Protection juridique : Arrêté de désignation n° : 2003-046 Arrêté de prescription n° : 2002-176 Début du chantier : 10 février 2003 - Fin du chantier : 10 février 2003 Titulaire : Stéphane BLANCHET
  • de Lillemer. Dans ce cas, le mobilier lithique recueilli au sein de la parcelle A. 1037 ne serait pas en place mais proviendrait d'un ou de gisement(s) néolithiques situés dans le marais. LiSlemer 35 153 003 A. H Le Bas Lejeard parcelle A. 1037 X : 290,350 Y : 1104,650
RAP01930.pdf (LILLEMER (35). "les Hauts". diagnostic archéologique)
  • LILLEMER (35). "les Hauts". diagnostic archéologique
  • 35
  • Institut National de RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES LILLEMER (35) « LES HAUTS » (Site n° 35 153 003 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (.Arrêtés n° 2003/111 et 2003/133) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Vincent POMMIER Août 2003 J\ ^ ^o
  • LILLEMER (35) « LES HAUTS » (Site n° 35 153 003 AH) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE (Arrêtés n° 2003/111 et 2003/133) Sous la direction de Stéphane BLANCHET avec la collaboration de Vincent POMMIER FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Siten : 35 153 003 AH 0 Département : Ille-et
  • 3 4. La tranchée 4 5. La tranchée 5 III. CONCLUSION octobre 2003 LILLEMER (35) : Les Hauts I. INTRODUCTION 1. CADRE DE L'OPERATION Le projet de construction de deux maisons individuelles à Lillemer (figure 1) et plus précisément sur le versant sud de la butte de Lillemer
  • , nous n'avons pas pu utiliser un godet plus large (3 m). 1 octobre 2003 LILLEMER (35) : Les Hauts Le rebouchage des tranchées a été réalisé à l'issue de l'opération. Toutes les structures sondées ont été relevées en plan et/ou en coupe à l'échelle Î/IO^ ou l/20 . Le plan de masse
  • projet et des sondages (d'après la carte IGN 1116 ET de Saint Malo au 1/25000). LILLEMER (35) : Les Hauts Figure 2 : environnement octobre 2003 archéologique de la parcelle sondée (A.968). Plan issu du rapport de prospection thématique (Demande de fouille programmée triennale
  • ) effectuée en 2002 à Lillemer (L. Laporte et al.). LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 II. PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES A l'issue du diagnostic, ce sont donc 5 tranchées de sondage qui ont été réalisées et 7 faits archéologiques (fossés et fosses) qui ont été identifiés
  • retouché (silex) LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 III. CONCLUSION Le diagnostic réalisé sur l'emprise de deux projets immobiliers livre une série de données complémentaires concernant l'occupation néolithique de Lillemer. Sur la partie haute de la butte, aucun aménagement
  • regretter - tant sur un plan scientifique que sur un plan économique - de n'être intervenu que sur une surface limitée alors que le secteur (notamment les terrains contigus) aurait pu être étudié dans sa globalité. LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 / Photo 1 : vue de la moitié
  • labour (US.l). Au premier plan, le niveau gris clair situé à la base du sondage correspond à un autre horizon colluvié (US.5). La zone rubéfiée (fait 2) apparaît sous la forme d'une tâche orangée au centre de la photo. LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 »to 3 : tranchée 2. Vue
  • (35) : Les Hauts octobre 2003 Photo 5 : tranchée 2. Vue de l'horizon sableux gris-vert et de l'empierrement (fait 3). Il est également visible en coupe (US.6). Le niveau sombre qui recouvre l'empierrement correspond à l'US.4. : tranchée 2. Vue en coupe de l'empierrement (fait 3
  • ). Il repose en partie sur le socle schisteux (partie gauche du cliché). Sinon, il recouvre un horizon sablo-argileux (US.7). On distingue parfaitement l'US.4 qui recouvre l'empierrement. Photo 6 LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 7 : tranchée 4. Le niveau gris situé à la
  • vraisemblablement médiéval. Enfin, on observe un niveau brun colluvié (US.2) et la couche de labour (US.l). Photo LILLEMER (35) : Les Hauts octobre 2003 Photo 9 : tranchée 4. Vue de détail d'une concentration de plaquettes de schiste à l'extrémité sud-est de la tranchée. LILLEMER (35
  • -Vilaine Lieu-dit ou adresse : Les Hauts Commune : Lillemer Année : 2003 Section(s) et parcelle(s) : A. 968 p et A. 971 p Coordonnées Lambert : X = 290,450 Altitude = 10 m NGF Y= 1104,675 Propriétaires des terrains : Christophe LEGUENNEC et Laurent GUILLARD L'opération
  • archéologique: Arrêtés n° : 2003/111 et 2003/133 Date de validité : Titulaire : Stéphane BLANCHET Organisme de rattachement : INRAP Motifs de l'intervention : maisons individuelles Aménageur/maître d'ouvrage : Christophe LEGUENNEC et Laurent GUILLARD Surface totale de l'intervention
  • archéologique : 1819 m 2 Date de l'intervention sur le terrain : 19 juillet au 22 juillet 2003 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : 0,3 m à 1 m sous la surface du sol actuel. Chronologie : Néolithique, Moderne. Nature des vestiges immobiliers : fossés, fosses, niveau d'occupation
  • , l'intervention a été effectuée entre le 19 août 2003 et le 22 août 2003. Le travail de postfouille s'est ensuite échelonné entre le 03 et le 17 novembre. Il a été réalisé par le responsable d'opération et un dessinateur. 2. CADRE GEOGRAPHIQUE La commune de Lillemer est située dans le fond du
  • 35577 Coscn-SM«ni «de* j TéL 02 23 3* 00 40 F«* 02 23 3* 00 50 LILLEMER (35) : Les Hauts post médiéval ?) - repose directement sur le substrat schisteux, ce qui signifie que le rocher a sans doute été mis à nu à certaines périodes. Sous l'US.3 et sous l'US.4, un horizon limoneux
  • moderne. Cet horizon brun compact correspond au niveau octobre 2003 colluvié observé dans la tranchée 2 (US.3) et dans la tranchée 4 (US.2). 4. La tranchée 4 (figure 3) La tranchée 4 est située sur la partie basse de la butte de Lillemer. Sur ce secteur, les niveaux superficiels
  • . Globalement, ce sondage livre les mêmes résultats que ceux obtenus dans la tranchée 1. LILLEMER (35) : Les Hauts Toutefois, une fosse (F.7) riche en mobilier néolithique (cf. tableau 1) a été dégagée dans la partie sud-est du sondage. La fosse F.7 présente un contour et un profil
  • mobilier néolithique de Lillemer. octobre 2003 Tableau 1 : LILLEMER - Les Hauts : sondages 2003, parcelle A. 968p et A. 968p Céramique Structure ou US Nb fragments Nb fonds Nb bords Tr.2/US.4 g 1 Tr.2/US.5 / Tr.2/US.6 NMI Observations 2 / / / Fin de la période
RAP01948.pdf (LILLEMER (35). l'enceinte néolithique. rapport intermédiaire 2003 de fouille programmée et de prospection thématique 2003-2005)
  • LILLEMER (35). l'enceinte néolithique. rapport intermédiaire 2003 de fouille programmée et de prospection thématique 2003-2005
  • 35
  • : Site n° : 35 153 003 AH Parcelle n° 732 Coordonnées Lambert : X =290,35, Y=1104,65 Financement : Ministère de la Culture : 19 000 euros Equipe de fouille Du 10/06 au 28/06 2003 Direction : L. Laporte Encadrement sur le terrain : J.-N. Guyodo Responsable de l'étude des bois sur le
  • gris foncé Tourbe Lillemer (35) Récapitulatif des prospections externes au gisement prospection négative présence de mobilier Document 2003 1 ; nombre de pièce emprise du gisement 500 m (
  • Rapport de fouille programmée et de prospection thématique 2003-2005 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport intermédiaire 2003 L. Laporte, V. Bernard, C. Bizien-Jaglin, M.-F. Dietch, J.N. Guyodo, G. Hamon, Q. Lemoulin, A. Luquin, A. Noslier, L. Quesnel. Rapport de fouille
  • programmée et de prospection thématique 2003-2005 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport intermédiaire 2003 L. Laporte, V. Bernard, C. Bizien-Jaglin, M.-F. Dietch, J.N. Guyodo, G. Hamon, Q. Lemoulin, A. Luquin, A. Noslier, L. Quesnel. Renseignements administratifs Fouille programmée
  • . Bizien-Jaglin) p. 2 2/ La prospection pédestre 2003 (C. Bizien-Jaglin, P. Madioux, A. Noslier) p. 5 3/ Une opération d'archéologie préventive sur la butte de Lillemer (S. Blanchet) p. 7 3 . 1 / L A TRANCHEE 1 3.2/ LA TRANCHEE 2 3 . 3 / L A TRANCHEE 3 3.4/ LA TRANCHEE 4 3 . 5 / L
  • recueilli en prospection Annexe 2 : Inventaire du mobilier recueilli dans les sondages 2 et 3 Annexe 3 : Maquette de l'article accepté par la Revue Archéologique de l'Ouest Lillemer Prospection thématique et fouille programmée Rapport intermédiaire 2003 Un programme de fouilles
  • programmées étalé sur trois ans, de 2003 à 2005, prolonge un premier programme de prospections thématiques sur le site de Lillemer qui a été reconduit parallèlement. Les résultats de la précédente prospection thématique ont fait l'objet d'un article accepté par la Revue Archéologique de
  • coordonner sur le plan scientifique l'ensemble des opérations de prospection, d'archéologie préventive et de recherche programmée mises en œuvre sur ce site. La prospection systématique des terrains situés autour de la butte s'est poursuivie en 2003, avec de plus la mise au net de toutes
  • preuve attendue d'une installation du Néolithique moyen sur la butte elle-même. Une première campagne de fouilles programmées a été menée en juin 2003 dans la parcelle 732, à l'emplacement des précédents sondages 1 et 2. Un chemin de planches et des installations domestiques également
  • pourrait correspondre à un gley. Ce dernier dépôt couvre une formation sablonneuse également de teinte gris-vert (pollution probable par infiltration de la couche supérieure). Les coupes E et F, relevé en novembre 2003 à l'occasion du curage des biefs, sont implantés immédiatement au
  • (novembre 2003) Coupe E NGF = Sm route NORD SUD s 3m Silex (déchet» de curage) :3m i 30 NGF =5m- NGF - ~5m route SUD Coupe F NORD 1 20 1 10 f 0m NGF :5m - - 3m ;3m- Fossé limite parcelles 996, 798, 808, 807 relevé face ouest (novembre 2003) l 30 OUEST COU Pe
  • nombre de regroupement I parcelle * | zone détruite par les carrières (doc. C. Bizlen) Wt • Position enregistrée de tessons ou lots 2/ La prospection pédestre en 2003 (C. Bizien-Jaglin, P. Madioux, A. Noslier) En 2003 les prospections de surfaces réalisées par A. Noslier et P
  • ). D'autres ont livré ponctuellement des pièces néolithiques, souvent isolées. Dans deux cas - champ 7 (prospection 2002) et champ 14 (prospection 2003) - ce mobilier a été retrouvé sur de petites buttes dominant le marais. Enfin, le champ 12 (parcelles 531, 532 et 533, section A4) a livré
  • 742/743 A5 parcelle 747 A5 H 5 f cm 2/ La prospection pédestre en 2003 (C. Bizien-Jaglin, P. Madioux, A. Noslier) En 2003 les prospections de surfaces réalisées par A. Noslier et P. Madioux s'inscrivent dans le cadre de la problématique définis depuis 1995 : la définition du
  • - champ 7 (prospection 2002) et champ 14 (prospection 2003) - ce mobilier a été retrouvé sur de petites buttes dominant le marais. Enfin, le champ 12 (parcelles 531, 532 et 533, section A4) a livré une série lithique comprenant majoritairement des galets de silex (type galets de
  • de l'industrie lithique sur silex attribuable au Néolithique (hormis une armature géométrique mésolithique) a été recueilli au sein de l'empierrement. Par son aspect, cet aménagement évoque incontestablement les ' S.Blanchet (2003) - DFS de diagnostic archéologique (Les Hauts