Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01887.pdf (THORIGNÉ-FOUILLARD (35). ZA Bellevue. dfs de diagnostic)
  • THORIGNÉ-FOUILLARD (35). ZA Bellevue. dfs de diagnostic
  • 35
  • DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE 2/12/2002-14/01/2003 THORIGNE-FOUILLARD (ILLE-ET-VILAINE) Z.A. Bellevue par Aline BRIAND avec la collaboration de Françoise LABAUNE INRAP - Dir Grand Ouest Service Régional de l'Archéologie Bretagne Janvier 2003 Thorigné-Fouillard, ZA
  • : du 02 au 20/12/2002 et du 06/01 au 14/01/2003 Dates de l'étude post-fouille : du 15 au 24/01/2003 Résultats Cote d'apparition des vestiges : de 0,4 à 0,6 m sous le sol actuel Chronologie : Protohistoire (Tène finale ???), Gallo-romain, haut Moyen-Age Nature des vestiges
  • , la seconde du 6 au 14 janvier 2003, les congés de fin d'année s'étant intercalés entre les deux. Au total, 17 jours de travail de terrain ont été nécessaires pour mener à bien ce diagnostic. Le rapport a été réalisé au terme de dix jours d'étude post-fouille, entre le 15 et le 14
  • vignette 20 (fig. 12), mais leur répartition générale ne permet pas de définir des plans précis de bâtiments, mis à part un ensemble de quatre poteaux situés dans la tranchée 35, qui semblent former un petit grenier. Deux séries de forme différente se distinguent sur le site gaulois
  • décapage de cette zone permettrait, dans le cadre d'une fouille, de déterminer leur fonction en restituant un plan. Le grenier FI Situé dans la tranchée 35, il est constitué des quatre trous de poteaux n°79, 80, 81, et 83. Ceux ci forment un ensemble approximativement carré de 2,70 par
  • début du 1er siècle de notre ère (pl. 3, n°l, et fig. 35). Compte tenu de l'état du récipient, entier mais fragmenté, la fouille traditionnelle du contenu n'a pas pu être réalisée. Le choix s'est porté en faveur d'un démontage de tous les fragments, laissant intact le comblement en
  • terra nigra (Menez 149), datées de la première moitié du 1er siècle après J.-C. (pl. 3, n°2, et fig. 35). La fouille du comblement a livré 270 g. d'esquilles osseuses associées à des charbons de bois comblant les 2/3 du récipient, et pris dans un sédiment argileux homogène et fin