Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

27 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02129.pdf (COËSMES (35). lotissement des Rochettes. tranche 2. dfs de diagnostic)
  • COËSMES (35). lotissement des Rochettes. tranche 2. dfs de diagnostic
  • 35
  • INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES DRAC-SRA COESMES (35) - 5 SEP. 2005 COURRIER ARRIVÉE Lotissement des Rochettes (2e tranche) Rapport de diagnostic archéologique (Arrêté n° 2005-054) Sous la direction d e Gilles LEROUX Vue générale aérienne du
  • chantier (ci. G. LEROUX) RENNES Juin -Août 2005 Z A L Î COËSMES (35), Les Rochettes Lotissement, deuxième tranche Rapport de diagnostic archéologique (Arrête n° 2005-054) Gilles LEROUX A v e c la collaboration d e Laurent AUBRY et A r n a u d DESFONDS INRAP Grand Ouest RENNES
  • 2005 SOMMAIRE Fiche signalétique Générique de I opération INTRODUCTION Localisation du diagnostic Les conditions géographiques Le mode d'intervention archéologique DESCRIPTION DES VESTIGES ARCHEOLOGIQUES DECOUVERTS SYNTHESE DES RESULTATS Répartition et densité des vestiges
  • Nature des vestiges Organisation du site CONCLUSION FICHE S I G N A L E T I Q U E Identité du site: Site n° : 35 082 0009 Département: Ille-et-Vilaine Commune: COËSMES Lieu-dit ou adresse: Les Rochettes Coordonnées cadastrales : Année 2003 Coordonnées Lambert : x = 318.440
  • Section(s) et parcelles : ZD 178p y = 2327.250 Altitude moyenne : 60 m Propriétaire du terrain : Commune de Coësmes Autorisation ou décision : 2005-054 Titulaire : Gilles LEROLJX Organisme de rattachement : INRAP Motif de l'intervention : construction d ' u n lotissement Aménageur
  • scientifique et technique) Entreprise de terrassement : BEAUSSIRE Christophe. Carentan (50) INTRODUCTION Le diagnostic archéologique réalisé au début du mois de juin 2005 sur la seconde tranche du lotissement des Rochettes (parcelle 178 p). à Coësmes. répond logiquement à une
  • avait été suivi d'une fouille préventive au cours du printemps 2003, sur une surface égale à 0.8 hectare. Le site s'était avéré parfaitement structuré tout en répondant à plusieurs phases d'aménagement au sein desquelles s'intégraient divers bâtiments. L'opération de 2005 devait
  • compréhension plus fine du site. Localisation du diagnostic Le diagnostic archéologique qui a été réalisé au lieu-dit des Rochettes à Coësmes. au début du mois de juin 2005. correspond à la suite logique de l'étude de l'habitat du haut Moven-Age. engagée lors d'un premier diagnostic dès
  • 1319 ouest. D'un point de vue topographique, il est situé à mi-pente d'un versant exposé au nord, en bordure du ruisseau des Gadouilles. Les conditions géographiques du diagnostic Dans la mesure où notre diagnostic de 2005 sur la parcelle 178p poursuit directement l'investigation
  • réelle dans la mesure où les fossés orientés est-ouest sont parfaitement parallèles aux courbes de niveaux. Dans le même ordre d'idée, on note que le diagnostic 2005 confirme le développement du site selon ce même axe sur une bande étroite de 80 m de large, c'est-à-dire que
  • , toutes destinées en fait à lever l'incertitude sur un large fossé orienté nord-sud qui s'est finalement avéré être moderne et structurellement lié au parcellaire inscrit sur le cadastre napoléonien (Figure 3). zone concernée par le diagnostic de 2005 (parcelle 178 p) Figure 2
  • : Environnement cadastral actuel du site. Figure 3a: Posisitionnement des principales structures du site des Rochettes (état des connaissances: juin 2005) sur le cadastre napoléonien (section A1),d'après le levé planimétrique actuel. Figure 3b: Idem après recherche de correspondances
  • Fossés du haut moyen-âge reconnus (fouille 2003+ diagnostic 2005) Fossés du haut moyen-âge restitués (diagnostic 2005). Bâtiments du haut moyen-âge reconnus | Fossés moderne n Caves à pommier Figure 7: Assemblage des plans généraux de la fouille 2003 et du diagnostic 2005.
RAP02059.pdf (BAIS (35). carrière des Vallons. dfs de diagnostic archéologique)
  • BAIS (35). carrière des Vallons. dfs de diagnostic archéologique
  • 35
  • mis en évidence de nombreux sites (CAG 35, p. 65-66 et p. 103-104) sur les communes limitrophes de Bais et Louvigné-de-Bais (fïg. 3). Une dizaine d'indices sérieux sont recensés dans le voisinage du projet d'extension de la carrière. Deux d'entre eux concernent la protohistoire
  • au niveau du hameau de la Blinière localisé au sud-ouest (site 52). Des tegulae et des briques dont certaines sont surcuites ont été retrouvées à proximité d'une source (CAG 35, p. 104, prosp. G. Leroux 1989). Un manoir de la fin du Moyen-Age est également signalé au sud à la
  • Rougerie (site 33). Il faut enfin mentionner la découverte d'un enclos à la Jouaudière, hameau aujourd'hui disparu qui se situait à l'emplacement actuel de la carrière (site 38). Ce site mentionné dans la Carte Archéologique de la Gaule (CAG 35, p. 104, fig. 178) correspondait à un
  • tranchée. Toutes les observations ont été consignées sur des fiches d'inventaire classées par sondage. La totalité des tranchées a été rebouchée au terme de l'intervention. La phase de post-fouille s'est déroulée du 3 au 13 janvier 2005. Elle a permis de mettre au net la documentation
  • haut et resserré (pl. II, n° 1), souligné par un cordon annulaire, évoque des types tardifs de la fin de La Tène, tels que ceux d'Alet à Saint-Malo (35) (Langouët 1978) datés du 1er siècle av. J.-C. Une jatte tournée trouve des correspondances sur l'habitat de Chantepie, «Les Rives
  • du Blosne » (35) dans un contexte hypothétiquement daté de la fin du Ile siècle ou peu après, mais également à Hédé (35), « Le Bas-Chesnay » sur des formes proches attribuées du De-1ère moitié du 1er siècle av. J.-C. En outre, comme dans les autres contextes, un grand vase de
  • stockage probable vient compléter l'ensemble. Il est pourvu d'une lèvre éversée en bourrelet peu accentué et trouve des parallèles à la fin de l'âge du Fer dans l'Ouest, comme par exemple sur l'habitat de Thorigné-Fouillard (35), « Z.A. de Bellevue » (rapport en cours) Enfin, un
  • récipient de taille plus modeste a conservé l'empreinte d'une pseudo-cannelure. Il trouve des équivalences sur l'habitat de Chantepie, «Les Rives du Blosne » (35) ou encore à Pacé, « Z.A.C. de Beausoleil ». Fait 6 Un unique tesson protohistorique fut découvert dans cette structure
  • telles ornementations sont connues localement, peut-être dès la fin de La Tène ancienne et durant La Tène moyenne, comme à Rennes (sites de « Beaurade » et de « La Visitation ») ou encore à Thorigné-Fouillard (35) (« Z.A. de Bellevue »). 20 Fait 4 On dénombre un seul tesson au
  • récipients recueillis, ces remarques viennent étayer cette hypothèse. Un grand vase haut et fermé doté d'une lèvre arrondie éversée comporte de nombreux parallèles dans l'Ouest à la fin de l'âge du Fer. Enfin, une petite forme ouverte trouve de rares comparaisons à Thorigné-Fouillard (35
  • -avril 2004. Béguin 1995 : BEGUIN (F.). - « La céramique d'un enclos du Second Age du Fer à Hédé (35) au lieu-dit « Le-Bas-Chesnay ». R.A.O, 12, 1995, p. 111-115. CAG 35 : LEROUX (G.) et PROVOST (A.) - L'ille-et-Vilaine (35), carte archéologique de la Gaule, académie des inscriptions
  • -Plesguen (35) ». In : Les mobiliers des 2eme et 1er siècles avant notre ère dans l'Ouest de la Gaule. Compte-rendu de la réunion tenue le 22/03/2001 à Rennes ; UMR 6566, CNRS-Culture-Université, « Civilisations Atlantiques et Archéosciences », Thème : âges du Fer. Langouët 1978
RAP02102.pdf (FLEURIGNÉ (35). "le prieuré". dfs de diagnostic)
  • FLEURIGNÉ (35). "le prieuré". dfs de diagnostic
  • 35
  • DRAC-SRA - 2 NAfô 2005 COURRIER ARRIVEE Of Rapport R E C H E R C H E S de diagnostic A R C H É O L O G I Q U E S P R - É V E N T I V E S 2005 Fanny TOURNIER Fleurigné "Le Prieuré" aile-et-Vilainei Février 2005 N° de prescription 2004-141 N° de projet INRAP DA 05005401
  • Fleurigné Nature de l'aménagement : Saisine article 7 Opérateur : INRAP Responsable scientifique : TOURNIER Fanny Organisme de rattachement : INRAP Dates d'intervention sur le terrain : 07/02/2005 - 10/02/2005 MOTS CLÉS : - Chronologie : XIXe siècle - Vestiges immobiliers : Murs
  • documentaires : SRA Rennes RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS A N N É E : 2005 A U T E U R (nom, prénom) : TOURNIER C O L L A B O R A T E U R ( s ) : COLLETER TITRE : Fleurigné, llle-et-Vilaine, Sous-titre : Diagnostic Nombre de volumes : 1 Fanny Rozenn le Prieuré archéologique nbre
  • , parallèles approchent le tracé sud du bâti. F4 mesure 0,90 m de large et F6 2,00 m. 0 10 m Figure 8 - Plan de détail de la tranchée 4 17 Tranchée 5 Dimensions : décapage de 35 m2 Altitude d'apparition des vestiges : Sans objet Nature des vestiges immobiliers : Néant Nature des
RAP02105.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" tranche 3. dfs de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" tranche 3. dfs de diagnostic
  • 35
  • •AC-SRA »ERECH£RCHES • » f£V, 2005 ARCHÉOLOGIQU-ES PR-ÉVENTIVE COURRIER ARRIVEE Rapport de diagnostic 2005 Fanny TOURNIER Chantepie "Les Rives du Blosne, tranche 3 (Ille-et-Vilaine) Janvier 2005 N° de prescription 2004-209 N° de projet INRAP Opération AFAN INRAP
  • Organisme de rattachement : INRAP Motif de l'intervention : Projet de construction (ZAC) Exploitant : Dates de l'intervention : Janvier 2005 Surface diagnostiquée : 117429 m2 LISTE DES INTERVENANTS Intervenants scientifiques SRA : Michael Batt Inrap : Fanny Tournier, Michel Baillieu
RAP02106.pdf (SAINT-MALO (35). "la Garenne". dfs de diagnostic)
  • SAINT-MALO (35). "la Garenne". dfs de diagnostic
  • 35
  • parcelle(s) CY80 et 81 Coordonnées Lambert : Zone : Altitude : 35 m NGF Abscisses : Ordonnées : Propriétaire du terrain : M. Lemarie Protection juridique : Arrêté de désignation n° : 2005-27 Arrêté de prescription n° : 2004-190 Valable du au Titulaire : Fanny Tournier Organisme de
  • DRAC-SRA I H S T I 0 r N A L o E RECSH-ERCHE.S ARCHÉOLO 6 I OU -ES PR-ÉVENTIVES + \ 3 ÂVR. » COURIR ARRIVEE + Rapport de diagnostic 2005 Fanny TOURNIER Saint-Malo "La Garenne" (Ille-et-Vilaine) Avril, 2005 N° de prescription 2004-190 N° de projet INRAP DA
RAP02083.pdf (LANGON (35). "sur la lande". dfs de diagnostic)
  • LANGON (35). "sur la lande". dfs de diagnostic
  • 35
  • drac-sra 1 1 MARS 2035 COURRIER hi-mVE 0 E R E C H E R C H E S A R C H É O L O G I Q U E S E S P R - É V E N T I V . : V . Rapport de diagnostic + 2005 Stephan HINGUANT et Rozenn COLLETER Langon "Sur la Lande" (Iïle-et-Vilaine - Bretagne) Du 28.02.05-04.03.05 N ° de
  • S S I ¥ E S Rapport de diagnostic i j 2005 + Stéphan HINGUANT et Rozenn COLLETER Langon "Sur la Lande" (Ille-et-Vilaine - Bretagne) Du 28.02.05 -04.03.05 N° de prescription : 2004/195 N° de projet INRAP : DA 05 0074 01 INRAP Direction interrégionale du Grand-ouest : 37
RAP02143.pdf (LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen à Lillemer. rapport final de synthèse de fouille programmée 2003-2005 et de prospection thématique)
  • LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen à Lillemer. rapport final de synthèse de fouille programmée 2003-2005 et de prospection thématique
  • 35
  • 3 n ^^A Rapport de fouille programmée et de prospection thématique 2003-2005 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport 2005 et Synthèse 2003-2005 (Complément aux rapports 2003 et 2004) L. Laporte, C. Bizien-Jaglin, J.N. Guyodo G. Hamon, F. Bertin, L. Quesnel R , HWii-k A /c-c^ju
  • - "/ ZU3 2 Renseignements administratifs Fouille programmée : Site n° 35 153 003 AH Parcelle n°733 Coordonnées Lambert : X = 290,35 Y = 1104, 65 Financement : Ministère de la Culture : 12750 euros Conseil Général 35 : 12750 euros Equipe de la fouille programmée: Direction : Luc
  • socle décorée de triangles imprimés. Deux opérations de diagnostique et une fouille d'archéologie préventive ont été réalisées par A.-L. Hamon sur la parcelle adjacente (718). Elles furent suivies d ' u n e fouille préventive menée en 2005 sous la direction de J.-N. Guyodo. Deux
  • poursuivre à l'emplacement de limites parcellaires sur son flanc ouest. Deux opérations de fouilles effectuées en 2004 et 2005, ont permis d ' e n reconnaître le tracé et la structure. Diamétralement opposées, elles se situent pour l'une près de l'extrémité nord de la butte et pour
  • verticaux situent cette occupation à la charnière du V° et du IV 0 millénaire av. J.C. ( 5150 +/- 35 BP, 5085 +/- 40 BP) Dans ces parcelles, les niveaux de tourbe inférieure ont livrés des traces d'activité humaine. Elles correspondent au travail du bois, avec des traces d'abattage ou
  • de découpe, associées à de nombreux copeaux. Dans le sondage 2, nombre de ces éléments sont encore en place autour d'une souche de saule. Une datation radiocarbone situe cette phase d'occupation au milieu du Y° mill. av. J.C. (5660 +/- 35 BP). Il est cependant à noter qu'à ce jour
  • détruit Indice Traces d'occupation néolithique autour de Lillemer (Etat 2004) Figure 5 Figure 6 13 II/ LA PROSPECTION PEDESTRE EN 2 0 0 4 - 2 0 0 5 (CATHERINE BIZIEN-JAGLIN) En 2004 et 2005 les prospections de surfaces réalisées par A. Noslier se sont inscritent dans le cadre de
  • et 793), et de celle à l'origine du sondage réalisé entre 2001 et 2003 (parcelle 734). 14 Figure 7 : Fouilles préventives menées en 2005 sur la butte de Lillemer ILL/ LES FOUILLES PREVENTIVES EN 2 0 0 5 ( JEAN-NOËL GUYODO) La fouille préventive des Hauts (parcelle A 718p sud
  • préalable, recouvrant presque intégralement la parcelle, et riche en mobilier archéologique (haches polies en diverses roches métamorphiques, poids de pêche en granité poli, coupelle de coupe-à-socle décorée, etc.). 16 Une seconde intervention préventive a été réalisée en 2005 à
  • tracé sur une dizaine de mètres. Aucun autre élément particulier n'est à remarquer par rapport aux observations effectuées l'année dernière. Lillemer 2005 - sondage 5 Entrée monumentaÎc et empierrements dans le marais eqiiidistence des courbes 10 cm (côtes indiquées par rapport au
  • niveau 0 du ctiantieri Figure 14 21 Lillemer 2005 Sondage 5 Secteur nord 22 Lillemer 2005 - sondage 5, secteur nord Entrée monumentale Intérieur de l'enceinte Tourbe Talus Palissades F i g u r e 16 : L i l l e m e r 2 0 0 5 - s e c t e u r nord, p l a n g é n é r a l 23
  • Alignements de trous de poteaux figure 17 24 >11 (TO' s rt> co I I r,.rr,„ri.» U I I Rem Mai (empierrement) Terre brune meuble O Argil« bleuâtre (A et 11) = Argile verdâtre coupe 101 ? ~ I Substrat rocheux O Pierre («chiste) ^ Dolerite Lillemer - 2005 Soudage 5 Entrée
  • coupe Sud-Est / Nord-Ouest Face Est to LU U ilMiiil Ni ni Mai grisâtre Tour!« Ií:¡-:;!;:.:i| Argile grisâtre i laches * ' ' d'oxydations cl pclits giovici s "1 I , I Argile w n l i i r e Sabsirat n>cbru.\ O Pierre (vehicle)
  • Entrée coupe Sud-Est / Nord-Ouest Face Ouest I U T«rr* grite Remblais (empierrement) (glEil 'f„.,rt„ Terre uxxdce I I ] Argile verdâtre Substrat rocheux O Pierre (schiste) O Dolerite Eillemer - 2005 Sondage 5 coupe Entrée Lillemer 2004 et 2005 sondage 5 Etape 1 Légende y
  • moyen, de tailles différentes et pour l'une disposée à l'envers. 28 Lillemer 2004 et 2005 - sondage 5 Etape 2 c> Pi«,,« •0 CéramiquM » Site* % Dolérite Quartz Os Figure 21 29 On s'interroge sur deux blocs de dolérite dressés qui émergent selon un alignement similaire
  • -delà : le ravivage de la coupe d ' u n fossé de drainage en suggère au moins ponctuellement l'existence en contrebas de la face ouest de la butte. Un aménagement similaire a également été reconnu au nord, à l'occasion de la fouille d'archéologie préventive effectuée en 2005 par
  • l'INRAP sous la direction de J.-N. Guyodo. Il n'est d o n c pas exclut que ces aménagements puissent ceinturer la butte de façon plus ou moins continue. 30 Lillemer 2 0 0 5 Sondage 5 Secteur sud décapage 1 Figure 22 31 Lillemer 2005 - sondage 5 décapage 3 Lillemer 2005
  • - sondage 5 décapage 4
  • socle rocheux observé entre les deux ceintures de talus et de fossé, reconnues sur le flanc est. D ' a p r è s les observations effectuées en 2005, l'espace situé entre ces deux enceintes semble avoir été au moins partiellement aplani, peut être pour recevoir l'implantation de
  • au cours de la seconde moitié du V ° millénaire av. J.C. ( 5745 +/- 35 BP et 5600 +/- 35 BP). U n peu plus tard, alors que le développement continu des dépôts tourbeux a déjà partiellement recouvert le lit de plaquettes de schiste, une passerelle en bois sur semelle flottante
RAP02087.pdf (SAINT-MARCAN (35). déviation de la rd 89 et liaison rn 176 de Roz-sur-Couesnon à Saint-Marcan. dfs de diagnostic)
  • SAINT-MARCAN (35). déviation de la rd 89 et liaison rn 176 de Roz-sur-Couesnon à Saint-Marcan. dfs de diagnostic
  • 35
  • QRA'C-RRA ~ 1 JUi'rl » s RECH-ERCHES ARCHÉOLOGIQUES PR-ÉVENTIVE 2w'Û5 COURRIER ARRIVEE Rapport de diagnostic 2005 Dominique Pouille RD 89/RN176 Roz sur Couesnon Saint Marcan (Ille-et-Vilaine) Avril 2005 N° de prescription 2004/196 N° de projet INRAP DA 05 0075 01
  • l'intervention : projet routier du Conseil Général d'Ille et Vilaine Dates de l'intervention : Avril 2005 Surface diagnostiquée 11805m2 + 550m2 = 12355m2 LISTE DES INTERVENANTS Intervenants scientifiques SRA : A Villard INRAP : D. Pouille, H. Seignac, M. Baillieu. Intervenants techniques
RAP02095.pdf (RENNES (35). "rue de Carthage". dfs de diagnostic)
  • RENNES (35). "rue de Carthage". dfs de diagnostic
  • 35
  • drac-sra OE REC.HiRCHES ARCHÉOLOGIQU£S PR-ÉVENTIVES . : v + 2 0 JUIN 2005 COURRIER ARRIVE^ Rapport de diagnostic 2005 RENNES Rue du Cartage (llle-et-Vilaine) Février2005 N° de prescription 2004/140 INRAP Direction interrégionale Grand-Ouest : 37, rue du Bignon, CS
  • Titulaire : D. Pouille Organisme de rattachement : I N R A P Motif de l'intervention : projet d'extension de l'établissement Exploitant : Dates de l'intervention : 9/02/2005 au 17/02/2005 Surface diagnostiquée 160m2 LISTE D E S I N T E R V E N A N T S Intervenants scientifiques S R
  • A : P.-A. Besombes INRAP : D. Pouille, M. Baillieu. Intervenants t e c h n i q u e s (INRAP). Technicien : A. Desfond (terrain et DAO). Terrassements mécaniques : entreprise Schmitt / 35 B E T T O N Intervenants administratifs S. Deschamps Conservateur Régional de l'Archéologie
  • fonction de l'écartement des poutres soutenant le plancher. Parcellaire napoléonien Parcellaire actuel I Sta I maçonnerie médiévale découverte en février 2005 Hypothèse de restitution de la maçonnerie médiévale (§) Restitution de l'emplacement du retour du mur médiéval sur le tracé
  • du magasin Caves étudiées en août 2001 Caves observées lors des travaux en janvier 2002 Maçonnerie médiévale découverte en février 2005 Emplacement du boulevard de circulation longeant la face arrière de la muraille Muraille antique Tour antique mentionnée parToulmouche Rue du
RAP02166.pdf (VIEUX-VY-SUR-COUESNON (35). une agglomération antique ? rapport de prospection thématique)
  • VIEUX-VY-SUR-COUESNON (35). une agglomération antique ? rapport de prospection thématique
  • 35
  • MARTINE GUILLERMIN-BELLAT ° 0UR KIER A VIEUX-VY-SUR-COUESNON Une agglomération antique ? RAPPORT DE PROSPECTION THÉMATIQUE Année 2005 ZI é€ AVANT-PROPOS Tout d'abord je tiens à remercier Monsieur S. Deschamps, Conservateur en chef du Service Régional D'Archéologie, et
  • autrefois le dans la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon. Son emplacement topographique, à une altitude de 79 mètres, son extension et la nature du mobilier collecté nous invite à proposer d'y voir une possible agglomération secondaire. En cette année 2005
  • des documents aériens est de deux natures : d'une part les traces relevées sur les cartes IGN des années 1952, 1980,1985,1990 et 1996, d'autre part celles qui apparaissent sur mes clichés personnels des années 2003 et 2004 et de 2005. L'oppidum de Vieux-Vy-sur-Couesnon (altitude
  • lignes témoignent de l'ancien parcellaire avant remembrement. Cliché IGN 1990, 35-250, 195 Le report des vestiges sur le cliché de 1990 montre que ceux-ci ont peu de liens avec le parcellaire avant remembrement que ce soit les gisements de surface en grisé, les fossés en rouge ou
  • pierres ont servi à la construction des maisons. Un grand arc de cercle, visible sur le cliché IGN 1 17, de 1952 vient s'appuyer sur les « fortifications » : Nulle trace ne subsiste sur les clichés IGN suivants. Vue aérienne d'août 2005 montrant ce même secteur qui va du « Petit
RAP02093.pdf (PLEURTUIT (35). déviation de Pleurtuit : rd 266. dfs de diagnostic)
  • PLEURTUIT (35). déviation de Pleurtuit : rd 266. dfs de diagnostic
  • 35
  • 0 R A C - S R ~3'UIH2005 Pleurtuit (35) Déviation de Pleurtuit : RD 266 Diagnostic Archéologique Mars 2005 Arrêté préfectoral 2004-105 émis le 04 Juin 2004 Anne-Louise Hamon,(I.N.R.A.P.) Anne Françoise Cherel, Françoise Labaune, Sylvie Pluton ,(I.N.R.A.P.) Institut
  • mobilier: Dépôt départemental d'Ille et Vilaine du fonds documentaire: S.R.A. de Bretagne, Rennes Références bibliographiques du D.F.S. Année: 2005 Auteur :Hamon Anne-Louise Collaborateurs): Françoise Labaune, Anne Françoise Cherel, Sylvie Pluton Titre: Pleurtuit (35), Déviation de la
  • . 1 Contexte environnemental 2.2 : Contexte archéologique 2.3 Conditions de l'intervention 2. 4 Mode opératoire 3 Résultats : 3.1 Le site gallo romain des Michorées 1 3.1.1 : Rappel des découvertes effectuées en 2004 3.1.2 : Les principales structures mises au jour en 2005 3.1.3
  • 95 3.3.3 : Conclusion sur le site de Livenais 1 3.4 : La parcelle 100, vérification sur une levée de terre 4 Conclusion générale Bibliographie Annexes : Annexe 1 : Etude archéo-anthropologique des urnes funéraires mises au jour sur le site des Michorées 1 en Pleurtuit (35) par
  • Sylvie Pluton, INRAP Annexe2 : Tableau 1 : Résumé des résultats par ordre de tranchées Annexe 3 : Tableau2 : Structures archéologiques Annexe 4 : Tableau 3 : Mobilier p 02 p 03 p 04 p 05 p 08 p 08 p 08 p 09 p 09 p 10 p 17 p 17 p 17 p 17 p 24 p 29 p 29 p 27 p 31 p 31 p 31 p 35 p 36 p
  • Sévigné (35) Conseil Général d'Ille et Vilaine Service régional de l'archéologie de Bretagne : Cellule Carte Archéologique. Cabinet de géomètre Guereneur, 35 Collaboration scientifique Anne Françoise Cherel, céramologue, âges des métaux, INRAP Françoise Labaune céramologue antiquité
  • moyen âge, INRAP Sylvie Pluton, Anthropologue INRAP, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 35, St Servan Eric Pele, Mémorial 39/45 de Saint Malo 4 Fiche technique Localisation de l'opération Département: Ille et Vilaine (35) Commune: Pleurtuit (35) et Tremereuc (22) Lieu-dit ou
  • 1. Cadre de l'intervention : La création sur la route départementale 266 d'une déviation du bourg de Pleurtuit (35) par le Conseil Général d'Ille et Vilaine a donné lieu en application de la loi 2001/44 relative à l'archéologie préventive, à la commande par le Service Régional
  • la libération tardive de certaines parcelles, la phase de terrain s'est déroulée en deux parties, du 8 novembre au 10 décembre 2004 pour la première, puis du 22 Mars au 7 Avril 2005, sous la direction de Anne Louise Hamon, (I.N.R.A.P) avec l'aide technique de Denis Delafoy
  • démarrage de la seconde tranche de diagnostic, le 22 Mars 2005 a été signé entre le Conseil Général d'Ille et Vilaine et l'INRAP. Un second procès verbal a clôturé l'opération le 7 Avril 2005. 2. Contexte général : Le tracé de la déviation s'étend sur les communes de Tréméreuc (22) et
  • Pleurtuit(35) sur environ cinq kilomètres, et représente une surface de 237868m2.(Fig 1 à 4). Nous utiliserons le plus souvent dans ce texte la numérotation parcellaire simplifiée proposée par le Pôles routes du Département d'Ille et Vilaine pour son projet, en lieu et place des numéros
  • de sections et parcelles classiques (Fig 2). L'emprise routière comprend ainsi 101 parcelles. Cette seconde intervention concerne les parcelles 20 à 34, situées sur la commune de Pleurtuit (35), et la parcelle 101, localisée sur Trémereuc (22). 2-1 : Contexte environnemental
  • l'intervention: Aide technique : Outre les membres du plateau technique de la Direction Interrégionale de l'INRAP, différents intervenants extérieurs ont contribué à améliorer nos conditions d'étude : Le CeRAA de Saint Servan (35) et sa directrice Catherine Bizien ont fourni des compléments
  • d'information sur le 9 contexte archéologique local, et nous ont mis en contact avec Monsieur Pele, du Mémorial de la guerre 39/45 de Saint Malo. Tout au long de l'opération, un contact permanent a été maintenu avec Monsieur Y. Lanoé, conducteur de travaux pour le Conseil Général 35
  • mises au jour en 2005 Tranchées 128/132 4 fossés parallèles (128/1, 128/9 ; 132/8 et 132/9), orientés est ouest, marquent la trame d'un parcellaire antique attribuable aux deux premiers siècles après J.C. : En tranchée 128 et 132, les fossés 128/1 et 128/9 correspondent
  • suite de la découverte de vestiges d'ateliers associés à une forte concentration de fragments de statuettes, de rebuts de cuisson, ou des restes de fours. Ainsi, Rennes (35) et la Chapelle des Fougeretz (35) sont deux sites de production mal connus, mais avérés. Une troisième
  • manuellement, les fossés 3 et 4 n'ont livré aucun objet. En surface du fossé 4 cependant, a été découvert un petit vase en céramique commune sombre, et un fragment de sigillée de type drag 35/36 de gaule du sud L'agrandissement de la fenêtre de sondage est restée limité en raison de la
  • tout contexte archéologique de cette période. La principale référence archéologique se rapportant au bas empire dans la région est le site du Vieux Bourg fouillé à Miniac Morvan (35) en 1989 par J-C Arramond. Il s'agit d'un habitat rural et de sépultures des IVe/Ve siècle après J.C
  • , 103/2, 103/4, 103/5,103/6, 106/1. Cependant, aucun de ces fossés, larges de 35 à 300cm, n ' a livré d'indice chronologique permettant de les relier à une éventuelle trame parcellaire. C'est en tranchée 102 que les vestiges les plus intéressants pour cette zone ont été mis au jour
  • cuite écrasée, schiste brûlé et charbons de bois ont été observés. 3-3-2 : Tranchées 84 et 95 Ces deux tranchées ont livré quelques traces archéologiques, à quelques dizaines de mètres du site de Livenais 1. 35 Tranchée 84 : Située à une centaine de mètres au nord de la tranchée
RAP02138.pdf (CORPS-NUDS (35). "Pe petit Chambrière". un enclos d'habitat du second âge du fer. dfs de fouille préventive)
  • CORPS-NUDS (35). "Pe petit Chambrière". un enclos d'habitat du second âge du fer. dfs de fouille préventive
  • 35
  • le sud (cl AL Hamon) Corps N u d s (35) Le Petit Chambière Fouille 2003/197 INRAP Mai/Juin 2005 F i g u r e 1: L o c a l i s a t i o n g é o g r a p h i q u e d u d é c a p a g e Carte I G N n ° 1 2 1 9 est J a n z é 1/25000 1. Cadre de l'intervention : La fouille du site
  • observés en vue aérienne Tracés observés après décapage Corps N u d s (35) Le Petit Chambière Fouille 2003/197 INRAP Mai/Juin 2005 Figure 2: Distribution des sites repérés par prospection aérienne sur le secteur nord de Corps Nuds (d'après Gautier et al. 1999) Comparatif des tracés du
  • aérienne J Structures observées en phase de diagnostic et non retrouvées à la fouille I Structures observées en phase de fouille o • • 25m O S2 • • • • • + • l • + • 340250 o* "or ¡s ci
  • 25m + i>> 00 a° X J < o < Q C o t p s N u d s (35) L e Petit Chambière Fouille 2003/197 INRAP Mai/Juin 2005 Figure 7: Topographie du site 20 Le mobilier 1 (AF Cherel) Cette opération archéologique a permis de découvrir un mobilier intéressant composé de céramiques et
  • Corps Nuds ( 3 5 ) C o u ^ c . " Le Petit Chambière Un enclos d'habitat du second âge du fer Mai/Juin 2005 Arrêté préfectoral 2003-197 émis le 8 Décembre 2003 Anne-Louise Hamon,(I.N.R.A.P.) Anne Françoise Cherel, ,(I.N.R.A.P.) Institut National de Recherches
  • 2.1.3.1 : Formats et remplissages des fossés Fossé 170 Fossé 130 P 02 p 04 P 05 P 06 P 07 P 11 p 12 pl2 p 12 P 12 p 12 p 13 p 13 p 14 p 14 p 14 p 15 P 15 p 22 p 22 p 22 p 22 p 25 p 26 p 26 p 26 p 27 p 28 p 28 p 29 p 29 p 30 p 31 p 32 p 32 p 33 p 34 p 35 p 37 p 37 p 38 p 39 p 39 p 42 p
  • et 100 sondage 1001 coupe nord est 10 : Fossés 10, 20 et 100 intersection évidée 11 : Fossé 140 sondage 1043 12 : Fossés 140 et 170 sondage 1015 13 : Bâtiment 1 14 : Bâtiment 4 15: Fosse 199 16: Fossé 200 sondage 1115 coupe nord p p p p p p p p p p p p p p p 08 08 27 30 32 35 37
  • , protection de la santé, Boulogne Billancourt (92) Société Beaussire, Travaux Publics, Carentan (50) I.N.R.AP. Grand Ouest : Michel Baillieu (Direction Grand Ouest, Cesson Sévigné) Equipe administrative de la direction interrégionale Grand Ouest et Base logistique de Cesson Sévigné (35
  • ) Conseil Général d'Ille et Vilaine Service Régional de l'Archéologie de Bretagne : Cellule Carte Archéologique. Cabinet de géomètre Debost, Lechaux, Lemoigne, 35 Cesson Sévigné Collaboration scientifique Laurent Aubry , Assistant d'étude auteur des diagnostics préalables, INRAP Anne
  • , collaborateur UMR 6566 du CNRS 6 Fiche technique Localisation de l'opération Département: Ille et Vilaine (35) Commune: Corps Nuds (35 Lieu-dit ou adresse: Le Petit Chambière Année du cadastre: ? Sections et parcelles :ZY 95 Coordonnées Lambert, zone 2 Altitude: 53 à 57m ngf X: 306.900 Y
  • maîtres d'ouvrages du projet: Protection juridique: Néant Motif de l'opération: Déviation routière Surface ouverte: 5100m2 Résultats N° 2003-197, émis le 08 Décembre 2003 N°2005-062 émis le 28 Avril 2005 Organisme de rattachement: I.N.R.AP. Conseil Général d'Ille et Vilaine
  • Vilaine du fonds documentaire: S.R.A. de Bretagne, Rennes plaques-foyers Références bibliographiques du D.F.S. Année: 2005 Auteur :Hamon Anne-Louise Collaborateurs, Anne Françoise Cherel Titre: Corps Nuds le Petit Chambière, Déviation de la RD 163, Sous Titre: Un enclos d'habitat du
  • de Launay Bien en Corps Nuds (35) s'inscrit dans le cadre du projet de modification de la route nationale 163, reliant Angers et Rennes en contournant le bourg de Corps Nuds. La présence d'indices de sites archéologiques sur l'emprise des travaux avait donné lieu à la mise en
  • -197 émis le 08 Décembre 2003. La phase de terrain s'est déroulée du 11 Mai au 17 Juin 2005, sous la direction de Anne Louise Hamon, (INRAP), avec la collaboration technique de 5 personnes en moyenne. La phase de rédaction du rapport s'est déroulée par étapes entre les mois de Juin
  • et Octobre 2005 Un cahier énonçant les conditions générales et particulières d'intervention de l'INRAP'pour la réalisation d'une fouille préventive a été remis au Conseil Général préalablement à l'opération de fouille. Il définit entre autre les conditions de réalisation de la
  • Régional de l'Archéologie s'étend sur 5150m2, et se situe à proximité immédiate et au nord de la ferme du Petit Chambière. Il est entièrement compris dans la parcelle ZY 95 du cadastre actuel de la commune de Corps Nuds (35). 10 I hectare Orientations du parcellaire tardif Traces
  • deux occupations comme totalement indépendantes. Trois sites appartenant aux mêmes périodes chronologiques ont également été étudiés sur les communes plus éloignées de Retiers, du Theil de Bretagne et de Sainte Colombe (35), situés à une quinzaine de kilomètres au sud est de Corps
  • sites ne peuvent être réellement datés qu'à l'occasion de sondages ou de fouilles approfondies. Un programme d'études a été proposé dans ce sens par J.C. Meuret2, qui au travers d'une prospection thématique portant sur les enclos découverts dans les vallées de la Seiche (35) et le
  • mètres du décapage, en contrebas du site. En accord et avec la contribution du Conseil Général 35, un accès a été aménagé pour les véhicules professionnels et personnels entre l'entrée commune aux chantiers archéologiques et travaux publics et la base. L'accès au décapage s'effectuait
  • orné d'un fin cordon décoré d'impressions. Il s'apparente beaucoup à celui, pourvu de deux cordons décorés, mis au jour à Retiers (35), « Les Jeusseries », site daté de La Tène moyenne et du début de La Tène finale, entre les Illè et lié siècles av. J.-C. Ces deux derniers éléments
RAP02134.pdf (VISSEICHE (35). "le bourg". rapport de prospection thématique)
  • VISSEICHE (35). "le bourg". rapport de prospection thématique
  • 35
  • -Vilaine - Bretagne) Parcelles 276, 562 et 882 Cadastre de 1998, Section D Dates d'intervention : N° de prescription : N° INSEE de la commune : 05.09.05 - 30.09.05 SRA 2005/211 35 359 INRAP - Direction interrégionale Grand-Ouest - 37, rue du Bignon 35 577 Cesson Sévigné cedex Siège
  • social : 7 nie de Madrid 75008 PARIS - Téi 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 1 80 092 264 00019 - APE 732 Z 3 Visseiche 2005 Prospection thématique FICHE SIGNALETIQUE Région : Bretagne Département : Ille-et-Vilaine Commune : VISSEICHE Code INSEE : 35 359 Lieu-dit ou
  • DRAC-SRA 1 3 Du. 2005 COURKItK-VÀRRIVEE Rapport + INSTITUT N A T I 0 N A L RECHERCHES ARCHÉOLOGIQUES PR-ÉVENTIVES D E . : J- De prospection thématique + Décembre 2005 Françoise LE BOULANGER Avec la collaboration d'Eric NICOLAS VISSEICHE « Le Bourg » (Ille-et
  • adresse : Le Bourg Cadastre année : Visseiche, 1998, section D, parcelles 276, 562 et 882 Coord. Lambert : X : 3281,65 Y : 2334,500 Propriétaires des terrains : Parcelle 882 : Mme Rosalie PELTIER Parcelles 562 et 276 : Mr Jean MENEUST Arrêté de prescription n° : 2005/210 en date du
  • 13 avril 2005 Arrêté de désignation n° : 2005/211 en date du 13 avril 2005 Responsable désigné : Françoise LE BOULANGER Organisme de rattachement : INRAP Exploitant (s) : Parcelle 882 : Mr Denis NATU Dates d'intervention sur le terrain : (en cas d'intervention par tranches donner
  • confirmer la limite septentrionale de la nécropole du haut Moyen Age découverte en 1988 (parcelles 562 et 276). Il n'a d'ailleurs été repérée qu'une seule sépulture. Elle est en pleine terre. La campagne 2005 s'est aussi attachée à sonder une partie du territoire villageois jusque-là
  • thématique Visseiche 2005 MOTS CLES DES THESAURUS e: * e j ;^ e ri • *ïi* w Chronologie Antiquité romaine (gallo-romain) République romaine Empire romain Haut-Empire (jusqu'en 284) Bas-Empire (de 285 à 476) Epoque médiévale haut Moyen Âge Moyen Âge bas Moyen Âge Temps modernes
  • molilier céramique F. Le Boulanger Dessin du mobiier céramique Intervenant! techniques : Terrassement rrécanique réalisé par l'entreprise Pigeault (Guichen - 35) Parcelle 882 : plie mécanique à godet lisse Parcelles 562 e
  • A.F. Cherel F.Labaune-Jean Prospection thématique Visseiche 2005 NOTICE SCIENTIFIQUE La campagne 2005 de la prospection thématique débutée à Visseiche en 2003 a permis de confirmer la limite septentrionale de la nécropole découverte en 1985 et appelée à présent nécropole 2. Il
  • coffres en schiste ardoisier semblent être concentrés au centre de cet espace funéraire, soit au sud de la parcelle 276. Ils ont été l'objet d'une fouille d'urgence absolue en 1985. I r E 4 1 y w 1 9 !» La campagne 2005 s'est aussi attachée à étudier une partie jusqu'alors
  • . Localisation des parcelles prospectées en 2005 sur la carte IGN1319 O au 1/25 000e. f r t S REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION e j pi e ; f* Liberté • Égalité • fraternité PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE La Préfète de la
  • région Bretagne, Préfète du département de l'Ille-et-Vilaine Chevalier de la légion d'honneur, Officier de l'Ordre nationaldu mérite e : 4 T e N° 2005-210 VU le code du "Patrimoine, notamment son livre V ; VU le décret n° 65-48 du 8 janvier 1965 modifié pris pour l'exécution du
  • livre II du Code du travail (hygiène et sécurité sur les chantiers de travaux); après avis de la Commission interrégionale de la recherche archéologique OUEST, en date du 11/01/2005 ARRETE Article 1er : Mie LE BOULANGER Françoise est autorisé(e) à procéder, en qualité de responsable
  • scientifique, à une opération de prospection [ X ] thématique [ ] inventaire [ ] avec relevés d'art rupestre à partir de la date de notification du présent arrêté jusqu'au 31/12/2005 concernant la région BRETAGNE Intitulé de l'opération : Etude de l'occupation du territoire et de la
  • hésiter à réaliser des fenêtres d'observation élargie lorsque la nécessité l'exige. Article 5 : La Directrice régionale des Affaires culturelles est chargée de l'exécution du présent arrêté. : Fait à RENNES, le ... ' 1 3 AVR. 2005 Pour la Préfète de région Et par délégation
  • Liberté ■* Egalité » Fraternité PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE La Préfète de la région Bretagne, Préfète du département de l'Ille-et-Vilaine Chevalier de la légion d'honneur, Officier de l'Ordre nationaldu mérite 2005-211 VU le code du patrimoine notamment
  • son livre V ; VU le décret n° 65-48 du 8 janvier 1965 modifié pris pour l'exécution du livre II du Code du travail (hygiène et sécurité sur les chantiers de travaux); après avis de la Commission interrégionale de la recherche archéologique OUEST, en date du 11/01/2005 ARRETE
  • Article 1er : Mie LE BOULANGER Françoise est autorisé(e) à procéder, en qualité de responsable scientifique, à une opération de sondage à partir de la date de notification du présent arrêté jusqu'au 30/09/2005 concernant la région BRETAGNE Intitulé de l'opération : Etude de l'extension
  • ) Visseiche 2005 Prospection thématique DEMONSTRATION 13 Prospection thématique Visseiche 2005 REMERCIEMENTS Les auteurs de ce rapport tiennent à remercier chaleureusement : Madame Rosalie Peltier, et son fils Emile Peltier, propriétaire de la parcelle 882 ; Monsieur et Madame
  • personnes du Secrétariat et du Service Technique de la commune, pour leur accueil et les différents services qu'ils nous ont rendus; Figure 1 : Localisation des parcelles prospectées sur la carte IGN1319 O au 1/25 000e. Visseiche 2005 Prospection thématique INTRODUCTION Rappel des
RAP02044.pdf (BETTON (35). "la Touche Nicoul". dfs de diagnostic)
  • BETTON (35). "la Touche Nicoul". dfs de diagnostic
  • 35
  • INRAP, Direction Interrégionale du Grand-Ouest Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Janvier 2005 2 ©W» Commune de BETTON " U t o u c h e Nicoul", iule-et-Viuine D l / * S N O S T I C A R C H E O L O S I Q U E , NOVEMBRE/DECEMBRE SOMMAIRE FICHE SISNALETIQUE GENERIQUE DE
  • responsabilité de PROVOST M., Département de l'Illeet-Vilaine (35), édition académie des inscriptions et belles-lettres, Paris, 1990. COMMUNE DE B E T T O N "LA TOUCHE NICOUL", I L L E - E T - V I U I N E très important car nous sommes par endroit D I A S N O S T I C ARCHEOLOSIQUE
  • bâtiments gallo-romains. de terre de nature était scellé sous 70 cm de limon loessique. D'une longueur de 17 mètres, elle occupe quasiment toute l'emprise de la tranchée n°35. Seule sa largeur nous ait inconnu, nous savons seulement qu'elle dépasse celle de la tranchée (3 m). Un
  • l'objet d'une étude en post-fouille durant 4 jours (janvier 2005). Effectuée après lavage, elle a consisté à établir une identification des éléments composant les différents lots, à réaliser les dessins des formes remarquables et les planches d'illustration du rapport ainsi qu'à
  • siècle après J.-C.). Les 7 tessons du fait 14 (tr.6) correspondent à des récipients en usage entre la fin du 1er siècle et le début du I l e siècle de notre ère, avec notamment un fond de coupelle drag. 35 de Saule du Sud. S'y ajoutent les quelques matériaux de construction gardés
RAP02062.pdf (BRUZ (35). "Cicé". tranche 2. dfs de diagnostic)
  • BRUZ (35). "Cicé". tranche 2. dfs de diagnostic
  • 35
  • indices de site ont été répertoriés, dont l'un (site n°35 0 4 7 013 AH) est localisé en partie sur la zone à diagnostiquer. I l s'agit d'une occupation gallo-romaine découverte en 1988 12 par prospection pédestre sur les parcelles AC 14, 7 5 , 7 6 , 110 et 128. Elle est matérialisée au