Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

27 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02078.pdf (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). "ZAC sud Seiche". rapport de diagnostic)
  • NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). "ZAC sud Seiche". rapport de diagnostic
  • 35
  • archéologique, mars/avril 2005 3 - LE MOBILIER Inventaire du mobilier découvert lors du diagnostic réalisé au lieu-dit « Z A C Sud S e i c h e » » à Noyal/Châtillon (35) (A.-F. Cherel, identification du mobilier gallo-romain : R. Ferrette, mai 2005) Introduction Le diagnostic opéré sur la
  • l'époque gallo-romaine découvertes dans le fait 72 (tranchée 96) Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche "Z AC Sud Seiche", I l l e - e t - V i l a i n e Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 Bais, « Carrière des Vallons » (35) (Le Cloirec 2005, pl. I I , Tr 92/F3, n°4), à Bruz, « Cicé
  • (tranchée 96). Trois autres tessons peuvent se rattacher indistinctement à l'une ou l'autre période. Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche "Z AC Sud Seiche", Ille-et-Vilaine Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 Conclusion Ce diagnostic réalisé à Noyal/Châtillon (35) a permis de mettre
  • " 3 JUIN 2005 C0URRIER Noyal/Chatillon-sur-Seiche, (Illc-et-Vilaine, arrêté "Zac Sud arrivée seiche" n° 2004/049) DFS DE DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE Ou 29/03/2005 au 14/04/2005 Par Laurent AUBRY avec la collaboration d'Anne-Françoise CHEREL, Eric N I C O L A S et Stéphane
  • Jean INRAP, Direction Interrégionale Grand-Ouest Service Régional de l'Archéologie de Bretagne Mai 2005 M Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche " Z AC Sud Seiche", Ille-et-Vilaine Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 SOMMAIRE FICHE SISNALETIQUE GENERIQUE DE L'OPERATION
  • voie parallèles à la voie Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche " Z AC Sud Seiche", I l l e - e t - V i l a i n e FICHE SIGNALETIQUE Identité du site : Site n° : Département : Ille-et Vilaine Commune : Noyal/Châtillon-sur-Seiche Lieu-dit
  • Région : Bretagne ou adresse : Z A C Sud Seiche Année : 2005 section(s) et parcelle(s) : A T 69b, 70, 76, 77, 98, 99,101,105,102 et 122 et A M 30 à 33, 44, 45,144 à 146,148,155,158,164,169,172, 227, 248, 249, 256, 264, 299, 307, 308 et 320 Propriétaire du terrain : Commune de Noyal
  • /03/2005 au 14/04/2005 Résultats : Côte d'apparition des vestiges : De 0,50 m à 0,70 m sous le sol actuel Chronologie : Age du Fer Nature des vestiges immobiliers : Trous de poteaux, fossés d'enclos et parcellaires, fosses, caves à fruitiers, drainages, Nature des vestiges
  • : Dépôt archéologique de Bretagne Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche " Z AC Sud Seiche", I l l e - e t - V i l a i n e Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 GENERIQUE DE L'OPERATION Intervenants techniques et scientifiques: Phase fouille : M. AUBRY Laurent (Assistant d'études INRAP
  • Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 INTRODUCTION La campagne de sondages archéologiques réalisée sur la commune de Noyal/Châtillon-surSeiche (Ille-et-Vilaine) à l'emplacement de la future Z A C « S u d S e i c h e » s'est déroulée du 29/03/2005 au 14/04/2005. La mise en place de
  • a i n e Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 1 - PRESENTATION DE L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE 1.1 - Les raisons et les objectifs de l'intervention Le projet de construction sur la commune de Noyal/Châtillon-sur-Seiche, d'une Z A C (Zone d'Aménagement Concerté) sur près de 14
  • d'intervention de 13 jours ouvrés sur le terrain à deux personnes du 29 mars 2005 au 14 avril 2005 1 . L'objectif de l'opération était de diagnostiquer une surface estimée à environ 136 310 m 2 Pour cela, nous disposions d'une pelle à chenilles munie d'un godet lisse large de 3,00 mètres. Le
  • localisation des vestiges archéologiques sur fond de plan cadastral. Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche " Z AC Sud Seiche", Ille-et-Vilaine Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 fiches de Faits archéologiques. Une couverture photographique d'une partie des vestiges a été réalisée sur
  • . fond clair leur emprise. Cliché : Mairie de Noyal/ChStiIIon- sur - Seiche " Z AC Sud Seiche", Ille-et-Vilaine Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 2 - PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES Sur les 136 310 m 2 de surface à évaluer, nous avons réalisé 171 tranchées et
  • archéologique, mars/avril 2005 Le relation entre ces trois angles d'enclos n'a pas été faite dans le cadre de ce diagnostic. Il est d'ailleurs possible qu'il s'agisse d'ensembles fossoyés à la fonction différente (habitat, parcage d'animaux) mais néanmoins contemporain. 2.1.1.1 - Un endos
  • archéologique, mars/avril 2005 Photo 3 : Vue oblique de l'angle sud/est de l'enclos d'habitat (F. 134 et 135). Cliché : Laurent AUBRY Photo 4 : Coupe réalisée dans le fossé méridional (F. 134) de l'enclos d'habitat au niveau de l'angle sud/est. Cliché : Laurent Aubry Noyal/ChStiIIon- sur
  • - Seiche "Z AC Sud Seiche", I l l e - e t - V i l a i n e 2.1.2 - La zone Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 d'habitat Elle est matérialisée par un nombre important de structures en creux (fosses et trous de poteau) à l'intérieur des tranchées 91, 95 et 99 (fig. 5 et Photo 5
  • et coupes d'une partie des structures domestiques découvertes dans la vignette 95. 2m Noyal/ChSti I Ion - sur - Seiche "Z AC Sud Seiche", Ille-et-Vilaine Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 2.1.2.1 - Les fosses et trous de poteau Ces structures excavées, qui sont au
  • Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 Photo 9 :Vue générale de la fosse (F. 69) qui recoupe le fossé (F. 137). Le sondage superficiel réalisé sur le quart nord/est de la fosse a permis de récolter un lot important de céramique daté de la fin de la période gauloise. Cliché : Stéphane
  • " Z AC Sud Seiche", I l l e - e t - V i l a i n e Diagnostic archéologique, mars/avril 2005 2.2 - Un tracé de chemin ancien Les tranchées de reconnaissance archéologique entreprises au contact des parcelles 164 et 264, ont permis de repérer un chemin vraisemblablement ancien
RAP02112.pdf (THORIGNÉ-FOUILLARD (35). ZAC de la vigne. 1re tranche. dfs de diagnostic)
  • THORIGNÉ-FOUILLARD (35). ZAC de la vigne. 1re tranche. dfs de diagnostic
  • 35
  • DRAC-SRA 2 0 JUIN 2005 COURKIER ARRIVEE Rapport de diagnostic 2005 Laurent AUBRY THORIGNE FOUILLARD 1er tranche, ZAC de la Vigne (Ille-et-Vilaine) Du 17/05/05 au 20/05/05 N° de prescription : 2004/146 N° de projet INRAP : ÙA 05 0058 01 INRAP Direction interrégionale du
  • : Projet de ZAC Exploitant : Commune de Thorigné Fouillard Dates de l'intervention : Du 17/05/2005 au 20/05/2005 Surface à traiter dans la première tranche : 89 479 m2 LISTE DES INTERVENANTS Intervenants scientifiques SRA : M. Paul-André BESOMBES, Conservateur du Patrimoine INRAP
  • 1 (avril 2005) PÏH : tranche 2 (septembre 2005). ^.•.^•1 te.Wseoh Blan^^^^-Ts le Pâtis--'- % T 1 km . e ou Moulinet -.,..-\V/^x--" Figure 1 : localisation des interventions sur la carte IGN 1218 O au l/25000e. .' ^a^WteL^-;:^,
RAP02130.pdf (BRÉAL-SOUS-VITRÉ (35). le bourg. approche d'un cimetière du haut Moyen Âge à l'époque moderne. rapport de fouille préventive)
  • BRÉAL-SOUS-VITRÉ (35). le bourg. approche d'un cimetière du haut Moyen Âge à l'époque moderne. rapport de fouille préventive
  • 35
  • BOULANGER Avec la collaboration de Samuel CHOLLET, Rozenn COLLETER, Stéphane JEAN, Hervé PAITIER Et Philippe VIDAL Avec la collaboration de la Mairie de Bréal-sous-Vitré Ministère de la Culture et de la Communication Rennes : S.R.A. Bretagne I.N.R.A.P 2005 ZJ30 Les prises de notes
  • dents permanentes Annexe 3.4. Fréquence du tartre sur les dents permanentes Annexe 3.5. Fréquence des hypoplasies sur les dents permanentes Annexe 4 : Sources historiques Annexe 5 : Datations p.ioo p.i62 p./77 pjys 4 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISA TION DE L'OPERA TION SITE n° 35
  • ANNEE : 2005 AUTEUR (NOM, prénom) : LE BOULANGER Françoise Collaborateur (s) : CHOLLET Samuel, COLLETER Rozenn, VIDAL Philippe, JEAN Stéphane, PAITIER Hervé TITRE : Bréal-sous-Vitré « Le Bourg » (Ille-et-Vilaine) - Arrêté de prescription n° 2002/165 Sous-titre : Approche d'un
  • ces dates et la localisation des squelettes concernés confortent ce qui a déjà été perçu avec la présence d'ossuaires et de réductions : il est nécessaire de distinguer la période de 10 A ce jour (Février 2005), nous sommes toujours en attente des courbes de probabilité et du
RAP02153.pdf (JANZÉ (35). le moulin de la Jaroussaye. rapport de fouille préventive)
  • JANZÉ (35). le moulin de la Jaroussaye. rapport de fouille préventive
  • 35
  • ° Patriarche) : 35 136 0007 N° INSEE de la commune : 35.3.18.136 N° de projet INRAP : 2005-21 13 0000 02 INRAP -Direction interrégionale Grand-Ouest - 37, rue du Bignon CS 67 577 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 / Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008
  • + Rapport + I N S T I T U T N A T I O N A d E R E C H £ R C H E S A R C H É O L O G I Q U f S P R - É V E N T I V E S + + + L final de fouille Novembre 2005 + + ^ c ^ OURR IV££ Françoise,LE BOULANGER Avec la collaboration de Anne-Françoise CHEREL
  • PARIS - Tél. 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z ZIS 3 JANZE "Le Moulin de La Jaroussaye" Fouille 2005 SOMMAIRE DOSSIER ADMINISTRATIF Fiche signalétique p. 5 Mots clés des thésaurus p.6 Liste des intervenants et moyens mis en œuvre p
  • . 4 7 p.50 p.50 p.59 1 JANZE "Le Moulin de La Jaroussaye" Fouille 2005 Le fossé F. 3 70 Le fossé F. 220 Le fossé F. 3 80 Le fossé F.410 Le fosséF.310 Les structures internes à l'enclos 2 p. 64 Bâtiment 1 : quelle fonction ? Le Grenier 1 La palissade ou clôture
  • contexte Époque gallo-romaine Haut Moyen Age Le mobilier restant Premiers éléments de synthèse Répartition du mobilier Les pâtes Les formes rencontrées Les décors Comparaisons et chronologie Fouille 2005 p.i28 p.128 p. 130 p. 130 p.131 p.134 p.137 p.144 p. 146 p. 146 p.150
  • ) Inventaire du mobilier céramique {F.Labaune-Jean, LNRAP) Inventaire des minutes de terrain (C.Boumier, LNRAP) Inventaire des photographies numériques (C.Boumier, S.Mentelé - LNRAP) Inventaire de la documentation photographique (L. Gaubert, C.Boumier - LNRAP) 3 JANZE 2005 "Le Moulin de
  • la Jaroussaye" Dossier administratif FICHE SIGNALÉTIQUE Numéro de site Patriarche : 3 | 5 [ . 1 | 3 j 6 1 . 0 | 0 [ 0 | 7 1 Numéro de projet INRAP : 2005-21 13 0000 02 Région : Bretagne Département : Ille-et-Vilaine Commune : JANZE Code INSEE : 35.3.18.136 Lieu
  • terrain : Mairie de Janzé Arrêté de prescription n° : 2004/115 en date du 16 juin 2004 Arrêté de désignation n° : 2005/005 en date du 24 février 2005 Responsable désignée : Françoise LE BOULANGER Organisme de rattachement : INRAP Maître d'ouvrage des travaux : Mairie de Janzé Nature de
  • fouille préventive du site Le Moulin de La Jaroussaye à Janzé (35) a permis de connaître toute l'évolution spatiale et fonctionnelle d'une partie du territoire communal, entre l'âge du Bronze final et l'époque Moderne. Trois enclos, parfois associés à un chemin, du parcellaire, ou des
  • peuvent leur être associés. Cette nouvelle organisation du paysage a pu être mise en place à la fin du Moyen Age, et elle perdure jusqu'au XIXe siècle au moins. Lieu de dépôt définitif du matériel archéologique Dépôt de fouille, 9 rue du Noyer, 35 000 Rennes. Nombre de volumes : 1
  • .. A.F.Chérel F.Labaune-Jean A.Desfonds Intervenants techniques : Terrassement mécanique réalisé par l'entreprise Pigeault (Guichen • 35), à l'aide d'une pelle mécanique à godet lisse de 2,20 m ; les déblais ont été évacués par deux tracteurs. 7 NOTICE SCIENTIFIQUE La fouille préventive
  • du site Le Moulin de La Jaroussaye à Janzé (35) a permis de connaître toute l'évolution spatiale et fonctionnelle d'une partie du territoire communal, entre l'âge du Bronze final et l'époque Moderne. Trois enclos, parfois associés à un chemin, du parcellaire, ou des constructions
  • topographiques identiques (ex : Montours (35) et la Mézière (35). En périphérie de l'enclos du Haut-Moyen-Age, de nombreux fossés présentent des orientations variées. Toutefois, plusieurs tronçons se raccrochent à ce dernier, tdessinant même de nouveaux espaces quadrangulaires, en particulier
  • préventives réalisées dans l'ouest de la France, laissent apparaître des organisations spatiales particulières des habitats, en particulier pour l'époque mérovingienne encore mal connue en Bretagne. C'est le cas des sites de Betton et de la Mezière (35). On dispose aujourd'hui de témoins
  • se greffer sur le premier espace, mettant en évidence une juxtaposition d'unités d'habitations et de secteurs à vocation spécifique. Ce pourrait être le cas du site de Coesmes (35). Cette évolution est souvent observable à l'époque carolingienne. Dans les cas d'occupations courtes
  • archéologiques. D'autre *art, les vestiges apparaissent à une profondeur variable comprise entre 35 et 80 cm (en bas de •ersant). ap Go/Michel Baillieu I 2.1- projet scientifique d'intervention 3/6 p I 1 I I I I 1 I 1 I I I I I I DB 05 000602 Janzé.doc 04/10/04 Cette phase d'une
  • diagnostic T4, T 20 au nord, mais également au sud. Les liens entre tous les éléments de construction du paysage sont importants pour la compréhension des occupations. La casemate allemande découverte en limite ouest serait adossée à un talus (F. 35) aujourd'hui arasé. Il faudra être
  • /Michel Baillieu 2.1 - projet scientifique d'intervention 1/6 4/02/2005 11:57 0299845919 SRA BRETAGNE ;ÇU LfepAGE I 03/08 0299845919 REPUBLIQUE F R A N Ç A I S E MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COWIMUNI PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE ,0, ARRETE n° 2005-005 portant
  • 2005 et l'ensemble des autres pièces du dossier de demande de l'autorisation ; VU l'avis de la Commission interrégionale de la recherche archéologique en date du 23 avril 2004; CONSIDERANT que le contrat et, notamment, le projet d'intervention de l'opérateur, sont conformes au
  • Françoise LE BOULANGER, la fouille archéologique préventive portant sur le terrain sis en : Département : llle-et-Vilaine Commune : JANZE Lieu-dit : Le Moulin de la Jaroussaye Cadastre : section : YO parcelles : 456 Numéro d'entité archéologique : 35 136 007 Propriété de : Commune de
RAP02090.pdf (LANGON (35). "rue des Demoiselles". rapport de diagnostic)
  • LANGON (35). "rue des Demoiselles". rapport de diagnostic
  • 35
  • prescription : N° de site (ou n° Patriarche) : N° de projet INRAP : 13.06.05- 18.06.05 S RA 2005/057 35 143 0032 DA 05 0099 01 INRAP -Direction interrégionale Grand-Ouest - Adresse 37 rue du Bignon 35 577 Cesson Sévigné Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tel 01 40 08 80 00 - Fax
  • + I N S T I A R C H E T U T N A T I O N A L R E C H € R C H E O L O G I Q U i S P R € V E N T I V E S + + + Rapport De Diagnostic Juin 2005 + Sandra Marchand LANGON « Rue des demoiselles » (Ille-et-Vilaine - Bretagne) Dates d'interventions : N° de
  • des demoiselles Cadastre année : Section ZS, parcelles 279a,b,c, 281, 269 et 283 Altitude : 50m NGF Pétitionnaire : M. Jacques Rupin Arrêté de prescription n° : 2005-057 en date du 15 avril 2005 Arrêté de désignation n° : 2005-069 en date du 20 mai 2005 Responsable désigné : Sandra
  • . Ce projet est sis sur la commune de Langon (Ille et Vilaine), rue des demoiselles (fig. 1). Il concerne trois parcelles cadastrales qui représentent une surface totale de 8600m 2 (fig.2). Un inventaire patrimonial de la commune publié vers 1880 dénombrait 35 sites mégalithiques
  • L'opération a été effectuée sur quatre jours, du 13 au 17 juin 2005. A notre arrivée sur le terrain, nous avons pu constater la présence effective d'un relief artificiel dans l'angle sud-ouest de la parcelle. Afin de vérifier la nature et l'état de conservation de ce tertre, deux tranchées
RAP02107.pdf (PACÉ (35). "ZAC de Beausoleil". dfs de diagnostic)
  • PACÉ (35). "ZAC de Beausoleil". dfs de diagnostic
  • 35
  • archéologique 15 15 19 21 21 21 La zone 3 : les incinérations de la tranchée 44 Le fait 38 Le fait 39 Le fait 78 22 22 24 26 Les autres sondages 28 Synthèse et Conclusion 30 F I C H E SIGNALETIQUE DU SITE Département : Ille-et-Vilaine (35) Commune : Pacé Lieu-dit : Beausoleil
  • commune. METHODE D'INTERVENTION L'opération a été effectuée sur un mois, du 02 au 24 novembre 2004. Quatre-vingts sondages, de vingt mètres de long par deux mètres de large, ont été réalisés à la pelle mécanique, en 1 N°35 210 009 de la carte archéologique N°35 210 010 de la carte
  • archéologique 3 N°35 210 012 de la carte archéologique 4 N°35 210 029 de la carte archéologique 5 N°35 210 036 de la carte archéologique 2 4 inêfre VJ?S Pil,i » iau * / •'•• • 43 la Boyëtelâis V la PerdriHais,- Mondonin tes.-Venelles' ¡la Bernais ÏBIgnon < ^Tooraudièie lè'Chêne
  • Fossé US3 10 Fosse US3 11 Fossé US3 12 Fossé US2 13 Fossé 14 Fossé US2 US2 15 Fossé 16 Fosse US3 17 Fossé US2 18 T P US3 19 Fossé US3 20 Fossé US3 21 Fossé US3 22 Fosse US3 23 Fossé US3 24 Fosse US3 25 Fosse US3 29 Amas de pierr US2 30 T P US2 34 T P US3 35 Fossé US3 36 Fossé US3 37
RAP02167.pdf (BAZOUGES-SOUS-HÉDÉ (35). le nymphée antique de la ville Allée. rapport intermédiaire de fp 2 2005-2006)
  • BAZOUGES-SOUS-HÉDÉ (35). le nymphée antique de la ville Allée. rapport intermédiaire de fp 2 2005-2006
  • 35
  • Le N y m p h é e antique de la Ville Allée à Bazouges sous H é d é Rapport de fouille programmée DR AC-S RA Août 2005 1 0 HAB 2(06 COURRIER ARRIVE:L Frédérick Béguin DR AC de Bretagne- Ministère de la Culture Générique de la fouille Direction: Frédérick Béguin
  • .: 1/100ème Conduite ( aqueduc?) plan d'ensemble des vestiges La stratégie appliquée : un mode opératoire dicté par le contexte. La campagne annuelle 2005, d'une durée de quinze jours fut intégralement financée par le Ministère de la Culture pour un budget global de quelques 13
RAP02287.pdf ((35). étude documentaire. étude documentaire préalable à la mise en valeur du couvent des jacobins de Rennes)
  • (35). étude documentaire. étude documentaire préalable à la mise en valeur du couvent des jacobins de Rennes
  • 35
  • atemporelle D c c o u v c i té du P A T R I M O I N E ETUDE DOCUMENTAIRE PREALABLE A L A MISE EN VALEUR DU COUVENT DES JACOBINS DE RENNES Novembre 2005 Mise en valeur et A n i m a t i o n du PATRIMOINE SITE INTERNET : h t t p : / / w w w . d i s t r i c t - p a r t h e n
  • cette époque au couvent de Bonne Nouvelle. 28 29 30 31 32 33 34 35 Le culte de Notre dame de bonne nouvelle Les historiens du couvent citent le légat du pape, Etienne Nardino archevêque de Milan, pour montrer la dévotion dont le tableau de Bonne Nouvelle est déjà l'objet en
RAP02139.pdf ((35). le bassin de Rennes et la forêt domaniale de Rennes. rapports de prospection inventaire 2004 et 2005)
  • (35). le bassin de Rennes et la forêt domaniale de Rennes. rapports de prospection inventaire 2004 et 2005
  • 35
  • RAPPORT ANNUEL D'ACTIVITES CERAPAR 2005 Pascal Romano U 33 CL Problématique de l'opération 1° Le cadre géographique : Le cadre général de l'activité du CERAPAR est le pays de Rennes, également territoire du SCOT, bien identifié pour ses contours. La cohérence des
  • 2005 il a été décidé de porter l'effort sur la forêt de Rennes, dont le schéma de mise en valeur doit être revu par l'ONF. Afin d'éviter la destruction accidentelle de sites, surtout ceux identifiables en élévation, l'ONF a autorisé pat une opération spécifique de cartographie des
  • sites archéologiques repérables. Le rapport qui lui a été remis en juillet 2005 doit permettre précisément la protection des sites identifiables et qui seront donc soustraits de travaux potentiellement destructifs. Il est prévu de compléter en 2006 le travail de repérage dans la
RAP02171.pdf (PAIMPONT (35). le vert pignon III. témoin de l'activité de réduction directe autour du XVe siècle au cœur d'un ferrier. rapport de prospection thématique)
  • PAIMPONT (35). le vert pignon III. témoin de l'activité de réduction directe autour du XVe siècle au cœur d'un ferrier. rapport de prospection thématique
  • 35
  • Autorisation n° 2005/212 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE - 2005 KAU-OKA - PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNE - 1 0 AVR. 2006 COURRIER ARRIVEE LE VERT PIGNON III EN PAIMPONT (35) *** TEMOIN INEDIT DE L'ACTIVITE DE REDUCTION DIRECTE AUTOUR DU XVe SIECLE AU CŒUR D'UN
  • FERRIER. Direction Régionale des Affaires Culturelles Service Régional de l'Archéologie de Bretagne SIVU " Forges et métallurgie en Brocéliande " Paimpont - Plélan-le-Grand Autorisation n° 2005/212 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNE 2005
  • LE VERT PIGNON III EN PAIMPONT (35) TEMOIN INEDIT DE L'ACTIVITE DE REDUCTION DIRECTE AUTOUR DU XV e SIECLE UN ATELIER AU CŒUR DU FERRIER. Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET Direction Régionale des Affaires Culturelles Service Régional de l'Archéologie de Bretagne
  • ANTERIEURS ET PROBLEMATIQUE. Les sondages réalisés en 2002 et 2003 sur le site de Trécélien en Paimpont (35), ont permis de situer globalement autour du XV eme siècle (XrV -X "VT me ) l'activité métallurgique à l'origine des volumineux terriers à scories spongieuses du massif (une
  • loupe de fer. Il convient de mentionner ici le travail de D.E.A. récemment soutenu par Nicolas GIRAULT, qui s'intéresse précisément au site de Trécélien et aux résidus scoriacés issus du ferrier, en particulier ceux de SF1 (Girault, 2005). Cependant l'identification de structures
  • , naturellement, l'objet principal de l'opération 2005, visant à approcher les techniques utilisées par les ferrons autour du XV e siècle et à comprendre la nature des opérations métallurgiques réalisées dans ces ateliers, qui ont généré ces grands ferriers à scories spongieuses. 2 2
  • . LOCALISATION DES SONDAGES. Le relevé topographique général du ferrier a été réalisé en 2004. Deux zones principales d'exploration viennent s'ajouter, en 2005, à la série de sondages réalisée l'an dernier (fig. 1) : La première (zone A), la plus importante, concerne le cœur du ferrier, au
  • plan de situation des sondages réalisés sur le ferrier du Vert Pignon III Les axes sont gradués tous les 1 0 m. En gris : sondages 2004 ; en gras : sondages 2005. 4 II. AIRE D'ACTIVITE PRINCIPALE DE L'ATELIER L'ouverture des sondages S 1000, S 1001 et S 1002, a permis de
  • four sera dénommée ici « creuset », en tant que zone de l'appareil installée dans le sol et ayant, à priori, le plus chauffé. La poursuite de la fouille en 2005 a mis au jour un compartiment pseudorectangulaire, en direction du nord, directement associé au four déjà reconnu. 2.1
  • , situé en contrebas. La construction est conservée sur une hauteur proche de 35 cm. La paroi présente un gradient de température présentant la succession radiale de coloration gris, blanc, rosé, allant du centre vers la périphérie. Quelques moellons informes d'assez grande taille sont
  • abord, se différencier des scories spongieuses de réduction écoulées, constituant l'essentiel du ferrier. Les six derniers centimètres ne sont pratiquement plus constitués que de scories. Des prélèvements ont été réalisés aussi bien en 2004 qu'en 2005, de façon à affiner
  • la découverte du four F2 en 2004, de l'ordre du tiers de la masse démantelée en 2005. Ceci pourrait fournir un ordre de grandeur de la masse totale mise au jour, se situant au voisinage de 75 kg. 23 2.2 Compartiment rectangulaire. 2.2.1. description Le retour d'angle nord
RAP02092.pdf (LA DOMINELAIS (35). " le domaine et le grée de la Morte Enterrée ". dfs de diagnostic)
  • LA DOMINELAIS (35). " le domaine et le grée de la Morte Enterrée ". dfs de diagnostic
  • 35
  • DRAC-SRA ì 8 MAI 2005 COURRIER ARR/VEE « LE DOMAINE ET LE GREE DE LA MORTE ENTERREE» LA DOMINELAIS N°2004.142 D.F.S de diagnostic Du 31/01 au 10/03/2005 Sandra Marchand Institut National pour la Recherche Archéologique Préventive (INRAP) Direction Régionale des Affaires
  • Culturelles de Bretagne (DRAC) et Service Régional de l'Archéologie (SRA) « LE DOMAINE ET LE GREE DE LA MORTE ENTERREE» LA DOMINELAIS N°2004.142 D.F.S de diagnostic Du 31/01 au 10/03/2005 Sandra Marchand Institut National pour la Recherche Archéologique Préventive (INRAP) Direction
  • Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne (DRAC) et Service Régional de l'Archéologie (SRA) FICHE SIGNALETIQUE DU SITE Département : Ille-et-Vilaine (35) Commune : La Dominelais Lieu-dit : Le Domaine et la Grée de la morte enterrée Coordonnées cadastrales : N° 31 à 36, 38, 60, 66
  • . METHODE D'INTERVENTION L'opération a été effectuée sur un mois et demi, du 31 janvier au 10 mars 2005. 445 tranchées, de vingt mètres de long par deux mètres de large, ont été réalisés à la pelle mécanique, après avoir été préalablement implantées selon une orientation nord-sud (fig.2
  • et 2bis). Sur les 54 hectares initialement concernés par la prospection, un peu moins de 35 hectares ont pu être sondés. En effet, les travaux de 1999, liés au premier projet d'aménagement du centre de tri, avaient débutés sur plusieurs parcelles, avec déplacement de la terre
RAP02128.pdf (VISSEICHE (35). l'enclos du clos-Maugendre. rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique)
  • VISSEICHE (35). l'enclos du clos-Maugendre. rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique
  • 35
  • Montagne-Visseiche (35), une fouille d'un mois nous a permis de mettre au jour le tiers d'une importante ferme qui a fonctionné de la fin du Ile s. av. J.-C. au milieu du 1er ap. J.-C. Le champ a été cultivé en maïs en 2005, ce qui n'a pas permis de continuer l'opération. Devant
  • donc se révéler une fois de plus essentiel pour la détermination fine 10 NIVELLEMENT / /' D 852 ( La Grande Butaine) / NRI (-4,04m/NR) J-4.60 ( jfco Fol5 Im — 6,6mm 0,50m = 3,3mm 0,20m = 1,3mm 0,10m = 0,66mm Le Clos-Maugendre VISSEICHE (35) 2005 Fig. 7 1 - Vue de
  • ["*
  • -et-Vilaine) Août 2005 Jean-Claude MEURET UMR6566 Université de Nantes Avec la collaboration de Jean-Gabriel AUBERT (radio-métal) Anne-Françoise CHEREL (céramique gauloise) Françoise LABAUNE (céramique gallo-romaine) Stéphane LEMOINE (métal ) Rennes : S.RA. Bretagne 2005 1
  • FICHE SIGNALETIQUE ¡ss® IDENTITE du SITE 35 Ille-et-Vilaine Visseiche Le Clos-Maugendre Section D - Parcelle 852 x = 327 y = 2334,750 Altitude : = environ 75m Propriétaires du terrain : M. Didier Bécan - La Montagne, Visseiche (Ille-et-Vilaine) Siten 0 : Département : Commune
  • : Lieu-dit : Cadastre : Coordonnées Lambert : L'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation de sondage n° 2005-228 délivrée le 22/04/2005 par Madame la préfète de Bretagne après avis de la CIRA Ouest du 8/02/2005. Programme 2004 -14 Approches spatiales, interactions homme/milieu. Valable du
  • 22/04/2005 au 30/08/2005. Titulaire : Jean-Claude MEURET Organisme derattachement: Université de Nantes - U.M.R. 6566 du CNRS (Rennes) Raison de l'intervention : fouille dans le cadre d'une prospection thématique Surface fouillée : = 670m2 Surface du site : environ 20000m2 pour
  • 2ha, doté d'un double fossé, dont un externe et plus large, et sur lequel se greffent des fossés plus petits La fouille de 2005 a consisté en un sondage limité à une fenêtre de 600m2 et une tranchée linéaire de 2 70m , le but étant seulement de dater le site et de tenter d'en
  • , fin 2005. Fig. 3 : Photographies aériennes de l'enclos du Clos-Maugendre Fig. 4 : L'enclos du Clos-Maugendre redressé sur fond cadastral. Fig. 5 : Implantation de la fouille et structures vues au décapage. Fig. 6 : Emprise du décapage et structures fouillées. Fig. 7 : Nivellement
  • enclos triple à La Montagne -Visseiche (35) qui s'est révélé être un petit manoir de bois et terre daté des XlVe et XVe siècles. Cela signifie donc que la fouille de chaque enclos doit d'abord se consacrer à son attribution chronologique et culturelle. L'an passé, en 2004, à La
  • encore plus la connaissance, j'ai donc demandé et obtenu pour 2005 de procéder à un sondage sur un site voisin : il s'agit d'un enclos de fortes dimensions, de forme rectangulaire, doté de deux fossés parallèles séparés par un intervalle que les photos de G. Leroux amenaient à
  • pour la période du 22/04/2005 au 30/08/2005. Elle s'inscrit dans le programme 2004-14 Approches spatiales et interactions homme/milieu. Dans les faits et dans les limites des finances allouées, l'opération a été menée sur le terrain entre le 1er et le 13 août 2005 avec une équipe de
  • , puis manoir moderne du même lignage construit en 1880 (Fig. 2). En l'attente de la reprise de la fouille entamée à La Montagne en 2004, le but de l'opération 2005 se limitait à un sondage suffisamment étendu et approfondi pour permettre une datation solide et -éventuellement- à
  • fournir des indications sur le type d'occupation et de 10 Le Clos-Maugendre VISSEICHE (Ille-et-Vilaine) 1 - Vue du sud-ouest de l'enclos : double fossé avec talus en clair et partition interne 2 et 3 - angle nord-ouest de l'enclos sur différentes cultures 4 - Le sondage d'août 2005
  • Cl. G. Leroux Fig. 3 Le Clos Maugendre VISSEICHE (35) (Ule-et-Vilaine) Oi Implantation de la fouille et structures vues au décapage : Limites du décapage 1,2,3 et 4 : fossés vus d'avion par G. Leroux Fo : foyer / : plaque foyèie « : tessons gallo-romains . : tessons
  • massifs et brutaux. Le plus important à relever tient dans la présence de 10 SUD Intérieur de l'enceinte Extérieur Niveau de La Tène. NORD Niveau du décapage 2005 ^ 13m Restitution des fossés et du talus Le Clos Maugendre VISSEICHE (Ille-et-Vilaine) deux US plus épaisses
  • défensives au Sud et à l'Ouest. Le Châtelier de Chanveaux à Saint-Michel-et-Chanveaux (Maine-et-Loire), à 35 km au sud, diffère par de véritables fortifications conservées -plus de 5m de dénivelée- qui occupent parfois une largeur au sol de 50m, soit 2,5ha des 4 ha de l'ensemble1 ! Un