Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

25 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02321.pdf (LANGON (35)." le breheil". rapport de diagnostic)
  • LANGON (35)." le breheil". rapport de diagnostic
  • 35
  • + + I T N R A R C H É 0 D E + + N A T Rapport + I 0 De C H € R C H E 0 G I 0 U € S N T I V E S R -É V + Diagnostic Octobre 2006 Sandra Sicard LANGON « Le Bréheil » (Ille et Vilaine - Bretagne) Dates d'interventions : 14.09.06 - 15.09.06 N° de prescription
  • : SRA 2006/075 N° de projet INRAP : DA 05 0164 01 Direction interrégionale Grand-Ouest - 37 rue du Bignon 35577 Cesson Sévigné - : 02 23 36 00 40 FICHE SIGNALETIQUE Numéro de projet INRAP : DA 05 0164 01 Région : Bretagne Département : Ille et Vilaine Commune : LANGON Lieu-dit
  • : Le Bréheil Cadastre année : Section ZV, parcelle n°9 Coord. Lambert : X: Y: Code INSEE : altitude : 25m NGF Propriétaire du terrain : M. Cheval Arrêté de prescription n° : 2006-075 en date du 03 juin 2006 Arrêté de désignation n° : en date du Responsable désigné : Sandra
  • 2006 Surface diagnostiquée : 3980 % de la surface sondée : 7% INTERVENANTS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE Intervenants scientifiques SRA : INRAP : Anne Villard Sandra Marchand Michel Bailleu Conservateur en charge du dossier Responsable scientifique Adjoint scientifique et technique
RAP02616.pdf (LANGON (35). "sur la Lande". rapport de diagnostic)
  • LANGON (35). "sur la Lande". rapport de diagnostic
  • 35
  • + INSTITUT Rapport + NATIONAL De RECHfRCHE ARCHE OLOGIQU€S P R -É V E N T I V E S + V + Diagnostic Octobre 2006 Sandra Sicard LANGON « SUR LA LANDE » (Ille et Vilaine - Bretagne) Dates d'interventions : 02.11.06-03.11.06 N° de prescription : SRA 2006/090 N° de
  • Lande Cadastre année : Section ZS, parcelle n° 124 nord Coord. Lambert : X: Y: Code INSEE : altitude: 50 m NGF Propriétaire du terrain : M. ABLAPN Arrêté de prescription n° : 2006-090 en date du 07 juillet 2006 Responsable désigné : Sandra Marchand Organisme de rattachement
  • : PNRAP Maître d'ouvrage des travaux : Nature de l'aménagement : Habitat particulier Opérateur chargé des travaux : ESTRAP interrégion Grand-Ouest Exploitant (s) : Surface du projet d'aménagement : 1000 m2 Dates d'intervention sur le terrain : du 02 au 03 novembre 2006 Surface
RAP02617.pdf (LANGON (35). le clos de la Gré, parcelle 242b. rapport de diagnostic)
  • LANGON (35). le clos de la Gré, parcelle 242b. rapport de diagnostic
  • 35
  • 2007/018 N° de projet INRAP : DA05 020 701 INRAP - Direction interrégionale Grand-Ouest - Adresse 37 rue du Bignon 35 577 Cesson Sévigné Siège social : 7 nie de Madrid 75008 PARIS - Tel 01 40 08 80 00 - Fax01 -43 87 18 63 - N° SIRKT 180 W2 264 0001') - API* 732 /. FICHE
RAP02650.pdf (LANGON (35). le clos de la Gré, parcelle 127. rapport de diagnostic)
  • LANGON (35). le clos de la Gré, parcelle 127. rapport de diagnostic
  • 35
  • Rapport + INSTITUT NATIONAL De R E C H -E R C H ARCHE 0 L 0 G I Q U € T I V E S P R -É V E + + Diagnostic + Octobre 2006 Sandra Sicard LANGON « Le Clos de la Grée, parcelle 127 » (Ille et Vilaine - Bretagne) Dates d'interventions : 23.10.06-24.10.06 N° de
  • prescription : SRA 2006/057 N° de projet INRAP : DA05 0153 01 Direction interrégionale Grand-Ouest - 37 rue du Bignon 35577 Cesson Sévigné 02 23 36 00 40
RAP02263.pdf (BAZOUGES-SOUS-HÉDÉ (35). la ville Allée. rapport de sondages programmés)
  • BAZOUGES-SOUS-HÉDÉ (35). la ville Allée. rapport de sondages programmés
  • 35
  • "La Ville Allée" Bazouges s/s Hédé H, 2006 Rapport de sondages programmés Frédérick Béguin Service Régional de l'Archéologie Région Bretagne 2ZG3 "La Ville Allée" Bazouges s/s Hédé 2006 Rapport de sondages programmés Frédérick Béguin Service Régional de l'Archéologie
  • Région Bretagne La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 717 Générique de la fouille Direction: Frédérick Béguin Prise en charge de la logistique : Jean-Pierre Bardel, Technicien de Recherches, Ministère de la Culture Suivi scientifique: Anne Villard, Conservateur du
  • pour leur accueil, leur gentillesse et leur amour de leur terroir et de son histoire. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 2 Le Monument des Eaux de La Ville Allée à Bazouges sous Hédé. Sommaire 1. Introduction générale à la fouille 1.1. Présentation du site 1.2
  • sommaire La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 3 1. Introduction générale à la fouille 1.1. Présentation du site Le site se trouve sur le lieu dit « La Ville Allée », sur la commune de Bazouges sous Hédé. Cette commune est subdivisée en deux entités géographiquement
  • propriétaires était de récupérer le terrain à la fin de l'été 2006 au plus tard. Au vu de la qualité des vestiges et n'ayant pas possibilité de mettre en place une fouille "lourde" en terme de moyens mécaniques notamment, le SRA prit le parti de fouiller par sondages la parcelle afin de
  • des sondages manuels, notamment dans la partie basse du site, concentrant l'essentiel des éléments de bois. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 4 2. problématique et stratégie de fouille. (Cf. Plan N°3) Nous présenterons les vestiges par sondage et par ordre de
  • vestiges. En revanche, il nous fallait à la fois localiser et identifier les éléments bâtis de bois et tâcher de saisir leur articulation avec les premiers. C'est à partir de ce principe que furent implantés les cinq sondages effectués au cours de la dernière campagne, en 2006. Dans un
  • tant graphique que photographique des vestiges destinés à être ultérieurement recouverts. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 5 2. Les découvertes, présentation analytique des faits. 2.I.: Méthode d'analyse et d'enregistrement des données. L'ensemble des faits relevés
  • d'une commodité de lecture et de raisonnement et en aucun cas d'une certitude pour chacun d'entre eux, même si certains semblent pouvoir effectivement être distingués les uns des autres. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 6 2. 3. Le secteur sud : la « fontaine », ses
  • son côté plat orienté vers le bas de la pente. La terminaison de la conduite de plomberie apparaît en son pied sur environ 0. 50 m, le tuyau étant brisé en place. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 7 2.3.2. Les maçonneries au sud du site. (cf. fig. 6) M2/M3 M2 et
  • chaînées à cet endroit. Pour sa part, M9, orienté sud-nord et intégralement constitué de briques en assises alternées La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 8 liées au mortier hydraulique, est chaîné au nord avec les quelques vestiges d'élévation de M10. M l 0 a été
  • -2006 9 2.3.3. Abords immédiats de la « fontaine » Ml. (cf. fig. 5) Autour de la « fontaine », sur ses côtés sud et ouest, les traces d'un cailloutis de petits galets damés (US 12) s'étend sur environ 1 m de débord. Cet aménagement du sol s'appuit directement sur le granit
  • Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 10 2.4. Le sondage 1 Le sondage 1 est situé au milieu du site et est orienté nord / sud. Sa partie nord est évasée et ménage une berne de 0. 50 m avec le sondage 3. Il a été ainsi disposé afin de saisir les connexions stratigraphiques de part
  • destruction ou d'un abandon. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 11 2.5. Sondage 2 : la conduite en limite basse du site. ( cf. fig. 11) Le sondage 2 concerne l'angle nord / ouest de la fouille, à proximité immédiate du sondage 4. Aucun relevé stratigraphique n'a pu être
  • suppport des planches B 34 et B 37. Les tracés perpendiculaires de ces deux éléments et leur disposition nous incitent à pencher pour la deuxième hypothèse. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 12 2.6. Sondage 3. ( cf. fie. 8) Au départ, le sondage 3 fut implanté afín
  • être relevé. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 13 2.7. Sondages 4 et 4 bis. ( cf. fie. 9 et 10) Sondage 4 (cf. fig. 9) Le sondage 4 est situé en limite nord du site, sur le côté sud du dispositif de barrage identifié en sondage 2. A partir de la berge marquant le
  • dire que le dispositif de barrage correspond à la matérialisation d'une occupation postérieure à la première phase du site. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 14 L'alignement de poteaux Ml2 Composé de cinq éléments monoxyles, l'alignement M12 intègre le dispositif
  • étaient visibles au moment de son installation. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 15 À l'opposé, vers l'est, 1US 14 consiste en un amas de blocs et de moellons de granité de 3 m. de large sur quelques 6 m. de long pour une épaisseur pouvant atteindre 0. 65 m. Ce fait
  • hauteur du site durant une phase tardive de son occupation. La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 16 3. Synthèse et éléments de chronologie relative 3.1. Une première phase de construction : l'ensemble maçonné au sud du site 3.1.1 Séquence 1 : la construction initiale
  • de la pente. On peut à nouveau supposer la simple présence La Ville Allée - Bazouges s/s Hédé - 2005-2006 17 de la cuvette en eau préexistante. 3.1.3. Séquence 3: La réfection de l'évacuation centrale du bassin 1 dans les parements M6/M8(cl fig. 13) La troisième séquence se
RAP02215.pdf ((35). le pays de Rennes. rapport de prospection inventaire du Cerapar)
  • (35). le pays de Rennes. rapport de prospection inventaire du Cerapar
  • 35
  • 33Aiyyvy3iyynoo « 'A3j g . RAPPORT ANNUEL DE PROSPECTION CERAPAR 2006 CENTRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DU PAYS DE RENNES Il \€ Problématique de l'opération 1° Le cadre géographique : Le cadre général de l'activité du CERAPAR est le pays de Rennes, également territoire
  • cours de révision par l'ONF. En 2006, l'action prioritaire de recherche a été centrée sur la forêt de Liffré. Si ce massif forestier ne fait pas l'objet de schéma de mise en valeur ou de plan d'aménagement, les travaux forestiers qui y sont programmés doivent également prendre en
  • . Il faut par ailleurs noter que cette année 2006 a été réalisé un sondage sur une voie présumée romaine en forêt de Rennes (un rapport particulier est réalisé pour rendre compte de cette opération). CERAPAR (Centre de Recherches Archéologiques du Pays de Rennes) (Association Loi
  • : les tertres de la Petite Lune Montfort sur Meu : le Bois du Buisson Mordelles : la Croix Ignon Trimer : le Bourg Liffré :Voie Romaine Forêt de Liffré La prospection de 2006 a couvert environ 50% de la forêt 1) Le secteur de Dézerseul, connu pour sa motte castrale, a fait l'objet
  • Profil AA' ffl | 0 2 4 CERAPAR 2006 Enclos 1 de Dézerseul 6 8 10m Déclaration de découverte archéologique Annexe l .i ■ Service Régional de rArchéologie de Bretagne «, M au CMpm. SS044 Renne* Cède». Q Première mention = }0|û |6~| |2 Année = |>
  • € Càrtefour dûs, .' s \ \ fl / ^f^ïi£
  • " Canefour des * /a 71 \Sept Chemins/' V 79' 7K Copyright IGN - Projection Lambert II étendu i NT F 1318 O Châteaubourg 1989 250 m 0 250 i 1 500m I CERAPAR 2006 Enclos et tertre de Saint-Pierre : environnement topographique du site Enclos et tertre de Saint-Pierre
  • 1 I Code AP / AH Modification { F \ F \ V B^^E'~Jfé"e£°"r de la ^ >urde$ » lemins • Copyright I6N - Projection Lambert II étendu z1 NTF 1318 O Châteaubourg 1989 / Carrefour Dames Enclos et tertre de la Ploardais CERAPAR 2006 Enclos et tertre de la Ploardais
  • : 02.99.29.37.55 Fax : 02.99.29.37.85 cdif.rennes@dgi.finances.gouv.fr 1 3/1 2/2006 Extrait certifié conforme au plan cadastral informatisé à la date _/__/_ du : Service du Cadastre 290200 290400 SiouarF ■ Hmpïp. \J\j rStEPr!! V-f* ^Si f ï i\ lawi[}r\$ ' JaMtJnê Cb/iftt E Û . Ja
RAP02248.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et réduction directe à partir du Ier âge du fer. les glyorels I et II : ateliers et bas fourneaux du 2nd âge du fer. rapport de prospection thématique et de sondages)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et réduction directe à partir du Ier âge du fer. les glyorels I et II : ateliers et bas fourneaux du 2nd âge du fer. rapport de prospection thématique et de sondages
  • 35
  • Autorisation n° 2006/247 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE - 2006 - PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNFORAC SRA 2 0 AVR. 2007 COURRIER ARRIVEE LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET REDUCTION DIRECTE A PARTIR DU I ER AGE DU FER *** LES GLYORELS I et II
  • Régional d'Archéologie d'Alet (Ce.R.A.A.) 22Z,g Autorisation n° 2006/247 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNE 2006 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET REDUCTION DIRECTE A PARTIR DU I ER AGE DU FER LES GLYORELS I et II EN
  • EN PAIMPONT (35) : ATELIERS ET BAS FOURNEAUX DU SECOND AGE DU FER Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l'Archéologie SIVU "Forges et métallurgie en Brocéliande" (Paimpont/Plélan-le-Grand) U.M.R. 6566 - Université Rennes I Centre
  • PAIMPONT (35) : ATELIERS ET BAS FOURNEAUX DU SECOND AGE DU FER Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.RA.C. Bretagne - Service Régional de TArchéologie SIVU "Forges et métallurgie en Brocéliande" (Paimpont/Plélan-le-Grand) U.M.R. 6566 - Université Rennes I Centre Régional
  • Datation C 14 du bas fourneau Méthodologie - conservation des sites en contexte de plantations de pins IV. CONCLUSION GENERALE ET PERSPECTIVES P. 87 BIBLIOGRAPHIE p. 88 2 INTRODUCTION L'opération de prospection thématique 2006 s'est attachée à explorer deux domaines de la
  • , également sur la commune de Paimpont. Les sondages réalisés sur ces trois sites seront donc examinés successivement dans les 3 grandes parties du document. 3 I. LE BOIS JACOB COMMUNE DE PAIMPONT (35) 4 1. PRESENTATION DU SITE ET PROBLEMATIQUE 1.1 PRESENTATION DU SITE Le Bois
  • de parois d'argile cuite scoriacée et une série de scories de fond de four individualisées, dont le nombre se montait en juillet 2006 à vingt-deux exemplaires (photos 1 et 2). Ils présentent la particularité d'être de faibles dimensions. Les diamètres mesurés sur une douzaine
  • scories pseudo-circulaire (Vivet, 2004 et 2006 : rapport de prospection thématique 2004 et actes du colloque de l'AF.E.A.F. 2004). Elle fournit une fourchette chronologique calibrée très précoce (- 770 à - 410 a.C), globalement contemporaine de celle obtenue sur un fond de four de
  • fïg.l : carte IGN 1/25 000 ème PAIMPONT (35) Site du Bois Jabob en Paimpont (35) Fig. 2 : Vue aérienne et localisation du site du Bois Jacob-Lotissement du roi Arthur (encadré orange). Fig.3 : relevé cadastral des parcelles de sondage sur le site du Bois Jacob 1.2
  • les sites du Rocher Abraham en St Pierre de Plesguen (Vivet, 2001), de La Ville Pierre en Quévert (Vivet, 2003) et de Pilleverte en Plesder (Vivet, 1999), les sondages réalisés de 2002 à 2005 sur les sites de Trécélien et du Vert Pignon en Paimpont (35) ont permis de caractériser
  • direction N-S, espacés de 1 m dans la direction E-W carte d'anomalie réduite au pôle -65 -50 -35 anomalie (nT) Fig. 7 a -20 -5 3) Levé magnétique selon deux profils dans la direction E-W : B 0 * S io fi -5 ! F £■-10 * ! î n ! E „. -20 •45 ' Distance r;m) 4
  • stratigraphie montre donc que le trou de poteau n'apparaît qu'à partir de la cote z = - 1,37 cm (station D), sommet du bloc de grès vertical du comblement supérieur, soit au voisinage de 0,80 m sous le sous le niveau de sol humique actuel. Sa profondeur est de l'ordre de 30 à 35 cm. Le fond
  • -Pierre-de-Plesguen (35) près de St Malo (fouille G. Leroux). 29 E) Conclusion concernant les structures. Les deux trous de poteaux présentent des caractéristiques très semblables en dimensions. La concentration en petites pierres et mobilier divers (scories, parois de fours
  • de limon homogène de plus en plus jaune pâle - 10 cm de limon verdâtre-grisâtre. On peut donc estimer à environ 35-50 cm la puissance des couches potentiellement anthropiques non fouillées. Les observations des coupes faites en bordure du bois dans ce secteur lors des travaux du
RAP02651.pdf (LANGON (35). le clos de la Gré, parcelle 242a. rapport de diagnostic)
  • LANGON (35). le clos de la Gré, parcelle 242a. rapport de diagnostic
  • 35
RAP02209.pdf (VISSEICCHE (35). enclos de la Montagne. rapport final de fp1 2006)
  • VISSEICCHE (35). enclos de la Montagne. rapport final de fp1 2006
  • 35
  • fosses du tumulus La Montagne - Visseiche (35) - 2006 Fig. 13 Fig. 14 © 1 - Le tumulus en fin de fouille (cliché P. Tunneau depuis un arbre) 2 - Fosse 3 vue vers le Nord-Ouest 3 - Tessons dans le secteur 3 du fossé Fig. 15 M-2-A-b- Les fosses (fig. 13) Elles sont au nombre
  • Fouille programmée annuelle -5 )KH. '01 La Montagne - VISSEICHE (Ille-et-Vilaine) -Août2006 Jean-Claude MEURET Collaborateur UMR 6566 Rennes : S.R.A. Bretagne 2006 ZZ03 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille
  • programmée annuelle La Montagne VISSEICHE (Ille-et-Vilaine) Août 2006 Jean-Claude MEURET Collaborateur UMR 6566 Infographie : J.-C MEURET la collab.de A-F. CHÈREL (céramique tumulus) Rennes : S.R.A. Bretagne 2006 î FICHE SIGNALÈTIQUE Site n° : Département : Commune : Lieu-dit
  • : Cadastre : Coordonnées Lambert : Altitude: Propriétaires du terrain : IDENTITËdu SITE 35 Ille-et-Vilaine Visseiche La Montagne Section D - Parcelles 318 x = 327,375 y = 2334,05 = environ 65 m M. D. Bécan - La Montagne, Visseiche (Ille-et-Vilaine) L'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE Autorisation
  • de fouille programmée annuelle n° 2006-214 délivrée le 10/05/2006 par Madame la préfète de Bretagne après avis de la CIRA Ouest du 24/01/2006. Valable pour l'année 2006. Titulaire : Jean-Claude MEURET. Organisme de rattachement : collaborateur U.M.R. 6566 du CNRS (Rennes). Raison
  • des structures archéologiques et plan redressé. Fig. 6 : plan des opérations archéologiques à La Montagne depuis 2003. Fig. 7 : Implantation de la fouille 2006. Fig. 8 : Vues aériennes (depuis les arbres) d'ensemble de la fouille. Fig. 9 : Le tumulus : secteurs de fouille et
  • - PROBLEMATIQUE et CONTEXTE de la FOUILLE 1-1- Le problème de l'occupation protohistorique au sud-est de l'Dle-etVilaine L'opération de 2006 sur le site de La Montagne en Visseiche (Ille-et-Vilaine) s'inscrit dans le cadre d'une recherche que je mène depuis près de quinze ans dans la haute
  • même parcelle qu'en 2004 et en 2006, sur un ensemble constitué de trois enclos annulaires accolés dotés d'une entrée, que beaucoup pronostiquaient comme un établissement de La Tène ancienne. L'intervention révéla qu'il n'en était rien, mais que cet ensemble devait être daté pour sa
  • (flg. I et fig. 2 ) se situe au sud-est de l'Ille-et Vilaine, à 35 km de Rennes. C'est une des communes du département qui a bénéficié, au moins depuis quelques années, de la plus grande attention des archéologues. Elle est connue depuis longtemps comme étant probablement le Sipia
  • simpliste, on doit relever que les zones argileuses vues en 2004 portaient peu de bâtiments, et qu'au contraire, les zones de roches plus saines et mieux drainées au nord du site ont révélé cette année beaucoup de trous de poteaux. 1 MEURET J.-C., 2006 - « Visseiche, vingt cinq siècles
  • foncé de celui-ci. 3 MEURET J.-C., 2005 - Le Clos-Maugendre - Visseiche (Ille-et-Vilaine), août 2005, DFS de fouille programmée dans le cadre d'une prospection thématique, SRA Bretagne, 28 p. et 47 fig. 4 MEURET J.-C., 2006 - « Le Clos-Maugendre - Visseiche (Ille-et-Vilaine) : un
  • dépôt de currency-bars », Bulletin n° 24 de l'AFEAF, p. 87-89. 9 21 ôq' 1 - Ensemble de la fouille 2006 : tumulus à gauche et enclos de La Tène en haut 2 - L'enclos laténien avec son fossé Fé2 et ses nombreux trous de poteaux - petit fossé Fé 11 en diagonale vue du Nonl-Est
  • (cl. P. Turmeau) 3 - L'enclos laténien avec fossé et traces de bâtiments fantôme du talus visible le long du fossé vue du Nord-Ouest (cl. P. Turmeau) Fig. 8 L'opération de décapage a été menée par un excellent conducteur d'engin (entreprise Renou de Bais - 35), et elle
  • (fin VIIes ; -3e quart du If s. av. J.-C.) 56e suppl. à Gallia, Ed. du CNRS, 454 p. Dans sa thèse, L. Baray range les tumulus en 4 classes de taille allant de 5 à plus de 35 m de diamètre (p. 165). Le tumulus de La Montagne se classerait alors dans la 1, celle des plus petits (moins
  • de 10 m). Il envisage aussi l'architecture, la délimitation au sol et la structure des tumulus, ce qui l'amène à distinguer de nombreuses catégories (p. 171-191). 6 VILLARD-LE TTEC A., 2006 - « Plœmeur « Kerham », un monument funéraire du premier âge du Fer », Journée
  • « civilisations atlantiques et archéosciences », Rennes 8 avril 2006, p. 50-51. L'auteur a fouillé les restes d'un monument de 8 m de diamètre, cerné par un parement de granit taillé, avec une fosse centrale de 2,80 m sur 1,20 m. Elle l'interprète comme un monument à inhumation du Vie ou début
RAP02232.pdf (BETTON (35). ZAC de la Bunelais. décathlon. rapport de fouille préventive)
  • BETTON (35). ZAC de la Bunelais. décathlon. rapport de fouille préventive
  • 35
  • INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES Direction interrégionale Grand-Ouest PREVENTIVES DRAC-SRA 1 0 NOV, 20ÔS COURRIER ARR/VSE RAPPORT FINAL DE FOUILLE ARCHEOLOGIQUE Octobre 2006 Vue générale du chantier après décapage Gilles L E R O U X BETTON Zac de la Bunelais
  • FINAL DE FOUILLE ARCHEOLOGIQUE Octobre 2006 BETTON Zac de la Bunelais (llle-et-Vilaine - Bretagne) Février-Mai 2004 Gilles L E R O U X A v e c la collaboration de Anne-Françoise C H E R E L , Arnaud D E S F O N D S et Françoise L A B A U N E Autorisation n° 2 0 0 3 / 0 9 5