Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02248.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et réduction directe à partir du Ier âge du fer. les glyorels I et II : ateliers et bas fourneaux du 2nd âge du fer. rapport de prospection thématique et de sondages)
  • PAIMPONT (35). le Bois Jacob : activité minière et réduction directe à partir du Ier âge du fer. les glyorels I et II : ateliers et bas fourneaux du 2nd âge du fer. rapport de prospection thématique et de sondages
  • 35
  • Autorisation n° 2006/247 OPERATION DE PROSPECTION THÉMATIQUE - 2006 - PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNFORAC SRA 2 0 AVR. 2007 COURRIER ARRIVEE LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET REDUCTION DIRECTE A PARTIR DU I ER AGE DU FER *** LES GLYORELS I et II
  • Régional d'Archéologie d'Alet (Ce.R.A.A.) 22Z,g Autorisation n° 2006/247 OPERATION DE PROSPECTION THEMATIQUE PALEOMETALLURGIE DU FER EN HAUTE-BRETAGNE 2006 LE BOIS JACOB EN PAIMPONT (35) : ACTIVITE MINIERE ET REDUCTION DIRECTE A PARTIR DU I ER AGE DU FER LES GLYORELS I et II EN
  • EN PAIMPONT (35) : ATELIERS ET BAS FOURNEAUX DU SECOND AGE DU FER Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.R.A.C. Bretagne - Service Régional de l'Archéologie SIVU "Forges et métallurgie en Brocéliande" (Paimpont/Plélan-le-Grand) U.M.R. 6566 - Université Rennes I Centre
  • PAIMPONT (35) : ATELIERS ET BAS FOURNEAUX DU SECOND AGE DU FER Responsable d'opération : Jean-Bernard VIVET D.RA.C. Bretagne - Service Régional de TArchéologie SIVU "Forges et métallurgie en Brocéliande" (Paimpont/Plélan-le-Grand) U.M.R. 6566 - Université Rennes I Centre Régional
  • Datation C 14 du bas fourneau Méthodologie - conservation des sites en contexte de plantations de pins IV. CONCLUSION GENERALE ET PERSPECTIVES P. 87 BIBLIOGRAPHIE p. 88 2 INTRODUCTION L'opération de prospection thématique 2006 s'est attachée à explorer deux domaines de la
  • , également sur la commune de Paimpont. Les sondages réalisés sur ces trois sites seront donc examinés successivement dans les 3 grandes parties du document. 3 I. LE BOIS JACOB COMMUNE DE PAIMPONT (35) 4 1. PRESENTATION DU SITE ET PROBLEMATIQUE 1.1 PRESENTATION DU SITE Le Bois
  • de parois d'argile cuite scoriacée et une série de scories de fond de four individualisées, dont le nombre se montait en juillet 2006 à vingt-deux exemplaires (photos 1 et 2). Ils présentent la particularité d'être de faibles dimensions. Les diamètres mesurés sur une douzaine
  • scories pseudo-circulaire (Vivet, 2004 et 2006 : rapport de prospection thématique 2004 et actes du colloque de l'AF.E.A.F. 2004). Elle fournit une fourchette chronologique calibrée très précoce (- 770 à - 410 a.C), globalement contemporaine de celle obtenue sur un fond de four de
  • fïg.l : carte IGN 1/25 000 ème PAIMPONT (35) Site du Bois Jabob en Paimpont (35) Fig. 2 : Vue aérienne et localisation du site du Bois Jacob-Lotissement du roi Arthur (encadré orange). Fig.3 : relevé cadastral des parcelles de sondage sur le site du Bois Jacob 1.2
  • les sites du Rocher Abraham en St Pierre de Plesguen (Vivet, 2001), de La Ville Pierre en Quévert (Vivet, 2003) et de Pilleverte en Plesder (Vivet, 1999), les sondages réalisés de 2002 à 2005 sur les sites de Trécélien et du Vert Pignon en Paimpont (35) ont permis de caractériser
  • direction N-S, espacés de 1 m dans la direction E-W carte d'anomalie réduite au pôle -65 -50 -35 anomalie (nT) Fig. 7 a -20 -5 3) Levé magnétique selon deux profils dans la direction E-W : B 0 * S io fi -5 ! F £■-10 * ! î n ! E „. -20 •45 ' Distance r;m) 4
  • stratigraphie montre donc que le trou de poteau n'apparaît qu'à partir de la cote z = - 1,37 cm (station D), sommet du bloc de grès vertical du comblement supérieur, soit au voisinage de 0,80 m sous le sous le niveau de sol humique actuel. Sa profondeur est de l'ordre de 30 à 35 cm. Le fond
  • -Pierre-de-Plesguen (35) près de St Malo (fouille G. Leroux). 29 E) Conclusion concernant les structures. Les deux trous de poteaux présentent des caractéristiques très semblables en dimensions. La concentration en petites pierres et mobilier divers (scories, parois de fours
  • de limon homogène de plus en plus jaune pâle - 10 cm de limon verdâtre-grisâtre. On peut donc estimer à environ 35-50 cm la puissance des couches potentiellement anthropiques non fouillées. Les observations des coupes faites en bordure du bois dans ce secteur lors des travaux du