Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02723.pdf (LILLEMER (35). rapport de fp et de pt 2011)
  • LILLEMER (35). rapport de fp et de pt 2011
  • 35
  • Rapport de fouille programmée et de prospection thématique 2011 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouilles UMR 6566 CNRS, Rennes, Université de Nantes, CeRAA C. Bizien-Jaglin, L. Laporte, J.N. Guyodo, G. Hamon, E.Mens, K. Donnart et la collaboration de D. Guérin, J
  • . Bansard 1 2 Renseignements administratifs Fouille programmée : Site n° 35 153 003 AH Parcelles n°733, 682, 915 Coordonnées Lambert : X = 290,35 Y = 1104, 65 Titulaire de l’autorisation de Fouilles : L. Laporte Equipe : Co Direction scientifique du projet : C. Bizien-Jaglin, L
  • . Un grand merci à tous. 3 Plan I / Présentation générale p.6 II/ La campagne 2011 p.9 Par L Laporte et C. Bizien-Jaglin. III/ LE MATERIEL DE MOUTURE ET DE BROYAGE p.31 Par Klet Donnart IV/ La production céramique p.40 Par G. Hamon V/ Technologie de l’architecture en
  • IV° millénaire av. J.C. (5150 +/- 35 BP, 5085 +/40 BP) Dans ces parcelles, les niveaux de tourbe inférieure ont livrés des traces d’activité humaine. Elles correspondent au travail du bois, avec des traces d’abattage ou de découpe, associées à de nombreux copeaux. Dans le sondage
  • 2, nombre de ces éléments sont encore en place autour d’une souche de saule. Une datation radiocarbone situe cette phase d’occupation au milieu du V° mill. av. J.C. (5660 +/- 35 BP). Il est cependant à noter qu’à ce jour aucun mobilier attribuable typologiquement à un Néolithique
  • 6566, p.24-26 Bizien-Jaglin (C.), Guyodo (J.-N.), Laporte (L.) 2010 - Occupation du Néolithique moyen autour de la butte de Lillemer (Ille-etVilaine). Archéo-Théma, sept. 2010. ISSN 1969-1815 8 II / LA CAMPAGNE 2011 Par L Laporte et C. Bizien-Jaglin. L’objectif de la campagne
  • 2011 était de dégager un plan cohérent des architectures en briques de terre crue repérées sous la masse du talus d’enceinte daté du Néolithique moyen, à la fin du Ve millénaire av. n.e. La campagne de fouilles prévue pendant trois semaines, s’est déroulée avec une équipe d’une
  • desquelles chacune a été creusée ne permet pas d’être certain toutefois qu’elles aient été toutes construites en même temps. Les observations effectuées en 2011 renforcent l’idée que les trois tranchées strictement parallèles correspondent à un seul et même dispositif : toutes les trois
  • en amont, au nord, se présentait sous la forme d’un bourrelet d’argile, largement lessivé. Il repose directement sur les formations géologiques de schiste formant la butte de Lillemer. A l’issue de la campagne de 2011, le mur gouttereau nord se présente comme un massif de 1,25 m
  • . 17 : Fosse 81 – niveaux supérieur des décapages effectués en 2011. Cl. L. Laporte 20 A la fouille, le mur a été conservé pour partie en place (fig. 18). La structure a d’abord été fouillée en deux parties de chaque coté du mur. Le sédiment apparaissait très différent de part et
  • pour une prochaine campagne de fouilles. Fig. 20 : Plans de deux deux des décapages effectués en 2011 BIBLIOGRAPHIE : Coularou J., Jallet F., Balbure J., (dir.) 2008 - Une enceinte chalcolithique des garrigues du Sud de la France, Toulouse, Archives d'écologie préhistorique, 337 p
  • de la campagne 2011. DAO C. Bizien-Jaglin– J. Bansard. 23 Fig. 22 : Plans des décapages successifs de la campagne 2011. DAO C. Bizien-Jaglin– J. Bansard. 24 Fig. 23 : Plans des décapages successifs de la campagne 2011. DAO C. Bizien-Jaglin– J. Bansard. 25 Fig. 24 : Plans
  • des décapages successifs de la campagne 2011. DAO C. Bizien-Jaglin– J. Bansard. 26 Fig. 25 : Plans des décapages successifs de la campagne 2011. DAO C. Bizien-Jaglin– J. Bansard. 27 Fig. 26 : Plans des décapages successifs de la campagne 2011. DAO C. Bizien-Jaglin– J. Bansard
  • , carrière) ; 3 : ébauche de molette, granite 1 (682-915, str. 110). 35 Quelques faits observés lors de l’étude technologique des nouvelles pièces méritent d’être signalés. L’entretien sur place des instruments de mouture était déjà attesté par deux éclats portant un reste de surface
RAP02649.pdf (LILLEMER (35). le Haut Charles. rapport de fouille)
  • LILLEMER (35). le Haut Charles. rapport de fouille
  • 35
  • Le Haut Charles Rapport d’opération Lillemer – Ille-et-Vilaine sous la direction de Jean-Noël GUYODO Inrap Grand-Ouest Avril 2011 Le Haut Charles Rapport d’opération Lillemer – Ille-et-Vilaine sous l a dire ctionde Jean-Noël GUYODO avec Vincent Bernard Vérane
  • Brisotto Jérôme Defaix Eric Gaumé Simon Goudissard Gwenaëlle Hamon Yannick Le Digol Alexandre Lucquin Ramiro March Nancy Marcoux Dominique Marguerie Carole Vissac Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon-CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40, go@inrap.fr Avril 2011 2 Sommaire
  • .................................................................................................................................. 185 Données administratives, techniques et scientifiques 4 Fiche signalétique Localisation Région Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne — Département Ille-et-Vilaine (35) Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37
  • rue du Bignon-CS 67737 35 577 Cesson-Sévigné Propriétaire du terrain Dates d’intervention sur le terrain Mr G. LEROUX et Mlle S. BLIE Commune Lillemer Le Haut-Charles 35111 Lillemer Le Haut Charles Références de l’opération Codes Numéro de l’arrêté de prescription 2004-157
  • scientifique de l’opération parcelle(s) 1085, 1087, 1089 post-fouille du 08/08 au 31/12/2005 Adresse ou lieu-dit 35 153 du 26/05 au 07/08/2005 Jean-Noël GUYODO, Inrap — Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier nb Edifice public Industrie lithique
  • passe s 5-7 (US 3 inf) Fig. 34 Le Haut Charles (Lille mer), zone 1, tourbiè re Fig. 35 Le Haut Charles (Lille mer), zone 1, tourbiè re Plan compilé passe s 8-10 (US 4) 58 Plan compilé passe s 1-2 (partie haute US 3 sup), données architecturales Fig. 36 Le Haut Charles (Lille
RAP02648.pdf (LILLEMER (35). les Hauts. rapport de fouille)
  • LILLEMER (35). les Hauts. rapport de fouille
  • 35
  • Les Hauts Rapport d’opération Lillemer – Ille-et-Vilaine sous la direction de Jean-Noël GUYODO Inrap Grand-Ouest Avril 2011 Les Hauts Rapport d’opération Lillemer – Ille-et-Vilaine sous l a dire ctionde Jean-Noël GUYODO avec Jérôme Defaix Gwenaëlle Hamon Stéphane
  • Jean Alexandre Lucquin Ramiro March Carole Vissac Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon-CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40, go@inrap.fr Avril 2011 2 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques
  • .................................................................................................................................... 82 Données administratives, techniques et scientifiques 4 Fiche signalétique Localisation Région Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne — Département Ille-et-Vilaine (35) Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest 37
  • rue du Bignon-CS 67737 35 577 Cesson-Sévigné Propriétaire du terrain Dates d’intervention sur le terrain Mr J. CAPES et Mme C. BHATTI Commune Lillemer Les Hauts 35111 Lillemer Les Hauts Références de l’opération Codes Numéro de l’arrêté de prescription 2004-158 code INSEE
  • parcelle(s) 718p post-fouille du 26/03 au 31/05/2005 Adresse ou lieu-dit 35 153 du 28/02 au 25/03/2005 Jean-Noël Guyodo, Inrap — Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier nb Paleolithique Edifice public Industrie lithique Inferieur Edifice
  • fin blanc (carré G6) et des blocs cuboïdes à surfaces « 0 » (plan de gélifraction ou face inférieure de débris) préparés et près à être engagés. Outillage Ce sont 35 outils qui ont été recensés, parmi lesquels les grattoirs (28) dominent très largement la série. Seules quatre