Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
BETHUS Teddy [X]
Type d'opération
Commune
CHANTEPIE [X]
Département
35 [X]
Date (Année)
2011 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02676.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" : un habitat enclos du haut Moyen Âge. rapport de fouille)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" : un habitat enclos du haut Moyen Âge. rapport de fouille
  • 35
  • -Vilaine (35) DB05011701 Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné et Centre archéologique Inrap 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné  Chantepie   Territoires
  • , Inrap  16987 / 35 055 0017    x : 846,144 y : 3 115,831 z : environ 15 m NGF   Chantepie  2007  AK  AK72
  • DAO, PAO 9  Les deux diagnostics réalisés en 2002 et 2003 par G. Leroux puis F. Tournier au lieu dit « Les Rives du Blosne » sur la commune de Chantepie (35) ont permis de repérer la présence d’un habitat rural du haut Moyen Âge sur une surface estimée d’environ un ha et
  • été que partiellement mise au jour sur 40 m de long et 35 m de large, soit une surface d’environ 1 400 m2. Son étendue semble pourtant se développer au-delà, à la fois vers le nord du site, où la présence de vestiges contemporains a été diagnostiquée, et vers l’est où le fossé
  • de 24,50 m, sert de façade nord à la parcelle 1. Sa profondeur atteint au maximum 0,60 m avec parfois en cuvette (sondages 34, 35, 37 et 44) ou en V à fond plat (sondages 30, 32 et 33) (). Deux séquences principales, d’épaisseur équivalente, matérialisent le comblement de
  • beige homogène comprenant quelques plaquettes de schiste et du mobilier céramique daté du haut Moyen Âge ().   35               43.52 m NGF
  •                                36      Long de 35 m, le fossé 805 délimite la façade ouest de l’enclos selon un axe nord-ouest/sud-est. Dans son état initial, les sondages réalisés à l’intérieur évasé à