Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02011.pdf (SARZEAU (56). château de Suscinio. rapport de diagnostic archéologique)
  • SARZEAU (56). château de Suscinio. rapport de diagnostic archéologique
  • 56
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION I.N.R.AJ». DKECTION INTERREGIONALE GRAND-OUEST SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Département : Morbihan Commune : Sarzeau Château de Suscinio (56-240-001 AH) Diagnostic Archéologique Mars 2004 J Jocelyn MARTINEAU
  • Introduction Le projet du diagnostic du château de Suscinio a été redéfini entre les différents partenaires de l'opération, Vincent Barré (CG 56), Christine Jablonsky (SRA Bretagne), Michel Bayeux (INRAP) et Jocelyn Martineau (INRAP), le 18 novembre 2003, lors de la réunion de préparation
  • commune de Sarzeau Fonds de carte IGN 1/25000° Localisation géographique du château de Suscinio (56) PL01 H FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE DU SITE ET DE L'OPERATION SRA Bretagne n° opération 2003/063 n° entité 56 240 001 opération département Morbihan type d'intervention
  • les différents partenaires de l'opération, Vincent Barré (CG 56), Christine Jablonsky (SRA Bretagne), Michel Bayeux (INRAP) et Jocelyn Martineau (INRAP). Il a été décidé de réorienter le diagnostic vers une analyse fine des élévations du logis ouest et du donjon sud-ouest, sans
  • ouest Localisation cadastrale du château de Suscinio (56) PL03 II - Description des unités stratigraphiques Les différentes phases de construction de la façade du logis ouest et les sols préservés en niveau de caves ont été divisés en unités stratigraphiques (us) sur des fiches
  • daté de 1967. Le relevé topographique n'est donc pas géo référencé sur le système lambert, ce qui s'avérera nécessaire pour les prochaines opérations archéologiques. 4 Inventaire des unités stratigraphiques Liste des us SARZEAU - Château de Suscinio n° site 56 240 001 N° d'us
  • (murs) Château de Suscinio (56), logis ouest, façade est proposition de chronologie relative ——■ us 1030 - Trou de boulin et échafaudage restitué, phase 1 (deuxième moitié XVe) us 1031 - Trou de boulin et échafaudage restitué, phase 2 (fin XVe, début XVIe) • j- us 1032 - Trou
  • de boulin et échaufaudage restitué, phase 3 (fin XVe, début XVIe) Château de Suscinio (56), logis ouest, façade est Proposition de restitution du plan de montage des échafaudages V Fig. 01 : Phase 1, datation inconnue A : Structure maçonnée indéterminée 1/1000e 20 Fig. 02
RAP02225.pdf (ROHAN (56). le château. dfs de diagnostic)
  • ROHAN (56). le château. dfs de diagnostic
  • 56
  • + + INSTITUT + NATIONAL o E RECH-ERCHES ARCHÉOLOGIQUÉS PR-ÉVENTIVES Rapport Final d'Opération +++ Diagnostic Archéologique + + juillet 2006 Institut National de Recherches en Archéologie Préventive nri A ROHAN 2^ m cou (Morbihan- 56 198 00 05 EA) «le château
  • archéologique, par Françoise Labaune (INRAP) 30 30 30 32 Rohan (56), «le Château» 2 3.5 -Le sondage4 3.5.1 - Présentation générale du sondage négatif ■"• 3.6 - Le sondage 5 3.6.1 - Présentation générale du sondage positif 3.6.2 - Les structures simples 3.6.3 - Le fossé sud et sa
  • plein, l'emprise du diagnostioc archéologique. Fonds IGN. Rohan (56), «le Château» 4 FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE DU SITE N° de site : Département : Commune : Lieu-dit : Propriétaire(s) du terrain : Protection juridique : 56.198.00.05 Morbihan ROHAN Place du château Commune de
  • d'éléments de fortification. Rohan est le chef lieu d'un canton situé dans l'arrondissement de Pontivy, dans le nord du département du Morbihan (56), en région Bretagne. La commune et le bourg regroupaient en 1999 une population de 1521 habitants sur une surface de 23,43 km2
  • de trois vallées encaissées. Le fond de vallée est dominé par des terrasses de schiste Rohan (56), «le Château» 6 126 xv 1 (ewîué. y Fig.02 - Localisation géographique et topographique de Rohan. 7 Diagnostic archéologique, juillet 2006 naturellement creusées par un
  • -cour du château vers le nord, avant le démarrage du diagnostic. (Joël Cornée, INRAP, 2006) Rohan (56), «le Château» 8 9 Diagnostic archéologique, juillet 2006 1.2 - L'environnement archéologique La basse-cour à proprement parler ne possède plus rien de visible en élévation
  • aujourd'hui Cl.01 - Vue générale des vestiges de la grosse tour du château de Rohan vers l'est, située en bordure extérieure du diagnostic. (Jocelyn Martineau, INRAP, 2006) Rohan (56), «le Château» 10 Fig.04 - Localisation du site sur le cadastre ancien (fonds Mairie Rohan) 11
  • archéologiques (F), tandis que les murs les plus signifiants et les mieux conservés ont été enregistrés en entités maçonnées (M). Rohan (56), «le Château» 12 Fig.05 - Localisa/ion des sondages sur fond de plan topographique (Pierrick Leblanc, Nicolas Lacoste, INRAP) Diagnostic
  • deux cours d'eaux. La pente orientale de 6,20 m de haut plonge à 45° dans Cl. 03 - Vue du talus d'escarpe du front ouest, et du pont de la rue du château vers le sud (Jocelyn Mart'meau, INRAP, 2006). Rohan (56), «le Château» 14 Fig.06 - Coupe topographique générale est /ouest
  • aménagements défensifs, partiellement retrouvés en sondage. X=126 X=124 t X=123 X=12d x=ioa X=106 X=104 x=io: i x=ioq + X=98 , X=96 X=94 X=92 X=92 Fig.07 - Coupe topographique générale nord/sud (Pierrick Leblanc, INRAP) iohan (56), «le Château» jg 3.2 - Le sondage 1
  • sondage 1 (Jocetyn Marfmeau, 1NRAP, 2006). Rohan (56), «le Château» 18 Fig.09 - Sondage l, coupe stratigraphique est /ouest n°2 (Nicolas Lacoste, INRAP) clous. Le mur, orienté nord-sud, est divisé en deux parties. Un massif de fondation débordant de 1 m de haut (us 1012) est
  • Martineau, INRAP, 2006). Rohan (56), «le Château» 20 Fig.ll - Sondage 1, relevé d'élévation du mur M3 par orthophoto (Nicolas Lacoste, INRAP 2006 ) 21 Diagnostic archéologique, Juillet 2006 Fig.12 - Sondage 1, coupe straligraphique nord /sud n°5 (Nicolas Lacoste, INRAP 2006
  • ) Rohan (56), «le Château» 22 Sondage 1, coupe stratigraphique n°l Fig. 13 - Sondage I, coupe stratigraphique est /ouest n°l (Nicolas Lacoste, INRAP 2006) Des niveaux potentiellement anciens dans la coupe qui suit vers le nord, on ne retiendra que le remblai recouvrant le rocher à
  • avec notamment un décor rapporté et un bord de cruche correspondant aux récipients en usage aux XlVe et XVe siècles, (fig. n°l et 2) Cl.06 - Vue générale du mur de côture Ml lié au sol d'occupation us 1003, vers le sud (Nicolas Lacoste, INRAP, 2006). Rohan (56), «le Château» 24
  • l'école publique. Cl.07 - Vue générale du sondage 2, vers l'est (Nicolas Lacoste, INRAP, 2006). Rohan (56), «le Château» 26 Fig. 15 - Sondage 2, plan des sols d'occupation et des structures maçonnées (Nicolas Lacoste, INRAP 2006) Diagnostic archéologique, juillet 2006 Le second
  • issue de ce contexte. Quelques-uns portent des traces de découpe, (fig. n°3 à 9) Rohan (56), «le Château» 4 r~ s V i _ 9 ( 1 1 sd2 2000 J \ 10 sd2 us200l Fig. 16 - Sondage 2, céramiques du XVIe siècle (Françoise Labaune, INRAP 2006 ) 28 Coupe n°2 ech. : 1/100e
  • de poteau F3, pourtant situé dans le même secteur. Cl. 08 - Vue détaillée du trou de poteau F3, sondage 3 (Jocelyn Martineau, INRAP, 2006). Rohan (56), «le Château» 30 Fig.18 - Sondage 3, plan des structures archéologiques (Pierrick Leblanc, Nicolas Lacoste, INRAP 2006 ) 3J
  • (56), «le Château» 32 70,00 I Sondage 5, coupe stratigraphique n°l Echelle 1:40 Fig.19 - Sondage 5, coupe stratigraphique n°l (Nicolas Lacoste, INRAP 2006) L'ouverture d'une fenêtre de sondage plus large sur toute la largeur du fossé a permis d'identifier trois phases de
  • une vingtaine de centimètres en une seule journée. Rohan (56), «le Château» Phase 4 : la reprise du fossé Une nouvelle occupation est identifiée par une reprise du fossé au nord, recreusé par une tranchée de 2,90 m de large et de 1,25 m de profondeur (us 5006). La faible