Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

14 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00195.pdf (INZINZAC-LOCHRIST (56). Maison forte de Sainte-Geneviève. rapport de fouille programmée annuelle)
  • INZINZAC-LOCHRIST (56). Maison forte de Sainte-Geneviève. rapport de fouille programmée annuelle
  • 56
  • CHANTIER DE FOUILLE SAINTE PROGRAMMEE DE GENEVIEVE E N INZINZAC RAPPORT - LOCHRIST D'ACTIVITE (MORBIHAN) ANNEE 1982 Roger BERTRAND Jacques GUEGUEN SOMMAIRE Introduction RAPPEL : LE SITE 1 LES FOUILLES ANTERIEURES 2 LES FOUILLES DE 1982 2 LA PIECE D 3 l
  • CONCLUSION 15 ICONOGRAPHIE Pour une consultation aisée, 1'conographie n'a pas été agraphée. FOUILLE PROGRAMMEE EFFECTUEE A INZINZAC-LOCHRIST (MORBIHAN) sur le site médiéval de Ste Geneviève sous la direction de Roger BERTRAND La campagne de fouille programmée 1982 sur le site
  • monétaires remontaient au milieu du 16° siècle. LES FOUILLES DE 1982 Elles sexproposaient de poursuivre la fouille de : - La partie centrale de la cour arrière où l'on supposait l'existence de la cuisine du manoir - La partie nord-est de cette même cour arrière, où un sondage avait
  • structures dont la fonction n'avait pu être établie. En 1982 la totalité de cette zone a été fouillée . Elle comprend 1 / A l'Est, un FOUR A PAIN dont l*entrée donne dans la pièce C, à travers son mur nord.(Fig.13). La porte du four a une ouverture de 1,25 m de large, puis le conduit
  • , et reconstitué, en 1981 (Rapport 1981, p.4 et Fig.6); les découvertes de 1982 confirment cette reconstitution. 13 Ont été également retrouvés dans cet espace, des éléments d'un verre bi-tronconique décoré de filets verticaux peints de/points et de lignes de couleur blanche, des
  • , fig. 16) CON CLÏÏSION A l'issue de la campagne de fouille 1982 : - On peut s'interroger sur la fonction de la pièce D, où l'on n'a pEatiquement pas retrouvé de poteries, mais un abondant mobilier de petits objets, et une monnaie en or sur un sol de terre battue. - Les découvertes
  • a, au moins partiellement, rempli ce rôle. - Une centaine de kilos de poteries ont été retrouvés en 1982. La diversité des formes, et surtout l'emplacement des découvertes permettront peut-être de se faire une idée sur le fonctionnement de la cuisine et le cheminement des vases
  • depuis la cuisson des aliments jusqu'au rejet des poteries brisées. Roger BERTRAND Jacques GUEGUEN ICONOGRA PHIE SAINTE-GENEVIEVE 1982 N PARTIE DETRUITE ABCD : Pièces du manoir CS : Cuisine LAT t Latrine Fig. 1 PLAN GENERAL DU SITE DE SAINTE-GENEVIEVE EP : Four
  • a pain T LA PENETRE DANS LE MUR SUD FIGURE 2 : LA PIECE D ^ 1 Û
RAP00167.pdf (CARNAC (56). Saint-Colomban. rapport de sauvetage programmé.)
  • CARNAC (56). Saint-Colomban. rapport de sauvetage programmé.
  • 56
  • GISEMENT DE LA POINTE DE SAINT-COLOMBAN (CARNAC, MORBIHAN) EN MARS 1982 Inventaire : 56-034 001 Autorisation (sauvetage programmé) : n° 01080 du 29 Mars 1982 DECEMBRE 1982 LABORATOIRE D'ANTHROPOLOGIE-PREHISTOIRE MINISTERE DE LA CULTURE PROTOHISTOIRE ET QUATERNAIRE ARMORICAINS
  • UNIVERSITE DE RENNES I SOUS-DIRECTION DE L'ARCHEOLOGIE E.R. N° 27 DU C.N.R.S. Jean LauAzrvt MONNIER ChaAgo. d& R&cheJiche. RAPPORT SUR LA FOUILLE EFFECTUEE SUR LE GISEMENT DE LA POINTE DE SAINT-COLOMBAN (CARNAC, MORBIHAN). EN MARS 1982 Inventaire : 56-034 001 Autorisation (sauvetage
  • programmé) : n° 01080 du 29 Mars 1982 DECEMBRE 1982 2 1. INTRODUCTION. Le gisement de la pointe de Saint-Colomban a été découvert par Mr Robert LE CLOIREC au cours de l'année 1978. Les premiers indices étaient apparus à la base d'une falaise entaillée dans le head. Un sondage
  • pour 1982 (sauvetage programmé, autorisation n° 1459). Le gisement se trouve au lieu dit la "Pointe de Saint-Colomban" (ou "Pointe Keller"), au Sud de la plage de Saint-Colomban (Carte I.G.N. le d'Auray). Coordonnées Lambert zone nord (I) 1/25000ème,feuil- : X = 191,42 ; Y
  • percuteurs L'essentiel de l'industrie est caractérisé par un débitage de style clacto- Fig. 2 : Fouille de la Pointe de St-Colomban. Délimitation de la zone fouillée en 1981 et 1982. Indication du quadrillage de référence. R : falaise rocheuse. H : falaise dans le head. 6 nien
  • , racloirs avec un bord retouché très réduit). Les outils les plus caractéristiques du gisement sont en fait des galets aménagés, généralement en grès ou en quartz (choppers, chopping-tools). Certains sont faits sur des galets plats avec souvent un front très étroit. 3. LA CAMPAGNE 1982
  • l'industrie et interprétation. Les résultats de la campagne 1982 nous ont permis de définir une couche 7, stérile, correspondant à la plage ancienne en place. L'industrie est localisée dans la partie supérieure remaniée de cette plage (beaucoup plus meuble, blocs anguleux à la base
  • . 1982 1981 Total 1451 1258 2709 120 101 221 Galets aménagés 35 33 68 Nucleus 91 109 200 Galets éclatés 75 98 173 1164 1381 2545 10 6 16 Eclats Outils sur éclats Débris Percuteurs Mises à part quelques pièces facilement reconnaissables par l'observation
  • biface partiel sur galet, avec large réserve corticale au talon (J13, couche 4) permet de confirmer le lien avec le premier gisement fouillé en 1957 au nord-ouest de la plage de StColomban. 34 7. CONCLUSION. La campagne 1982, sur le gisement de la Pointe de St-Colomban, a permis
RAP01195.pdf (PLOUHARNEL (56). port-an-elestr. rapport de fouille préventive)
  • PLOUHARNEL (56). port-an-elestr. rapport de fouille préventive
  • 56
  • Site Cadastre Coordonnées Lambert... DATES 56 I jju 16b 016 **É3 $5 Bx Ay By 302,2 Alt 3 m Autorisation (n°, date) n° 82-10 du 15 octobre 1962 Intervention (début et fin) Années antérieures d'intervention- INTERVENTION octobre 1983 Responsable Motif d'intervention m
  • CONTENU DU DOSSIER Rapport scientifique... Plans et coupes Planches et dessins.... Photographies légendées, page dactylographiée L. MONNIER LE CLOIREC RAPPORT DE SAUVETAGE DE PORH-AN -ELESTR COMMUNE DE PLOUHARNEL (MORBIHAN) ++++ Au printemps 1982, lors d'une prospection du
RAP00200.pdf (KERFOURN (56). Kerfourn. rapport de sauvetage urgent.)
  • KERFOURN (56). Kerfourn. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • —,-| B p jyU( V I . . > .//X', , ig Fuuinailu v i CludV —Coin '^i iluL'i .- 1/ BolcreniïBoterf. LA ^ liB^J : / vr/ il \ /If' \.//rlj>'TJunt ) W \\ v> ■ • ^jiDierrjeul ^/V\^ap^ F4, .i 56 KERFOURN 1982. -Lauban-. ZC (1961). n° 60. 100 m. tmm—rMiiiiiir DAH.H. -B
  • Coordonnées Lambert.., DATES Autorisation (n°, date) , W9 9160 ■ Ay 73500 By Alt 72S 12 du 26/04/1982 Intervention (début et fin)....... Années antérieures d'intervention. I INTERVENTION Responsable D.A.H.B. Motif d'intervention destruction par labou Surface fouillée
  • 4 plané, 2 aoupej> Planches et dessins.... Photographies légendées -2oo RAPPORT VE SAUVETAGE Au molA d'AvhJJL 1982, la ViAzction des Antiquités Historiques de. Bretagne étxuX in{onmée de la découverte {ortuite d'une salle souteJVuxine sur. de LAUBAN [Morbihan]. La la
  • commune de. KERFOURW prés du hameau ciA.conscri.pti.on était avisée, pan. le canal de la mairie. Les 5 et 6 mai. 1982, le. service e,{{ectuaiX dans le. cadre, d'un sauvetage., et dans les limiter de sécurité permises, un reZevé détaWLé et une reconnaissance sommaire de V ensemble
  • N c A S 1 m. c— ï •D 56-KERFÛUflN livhan" Pldn 4 14 cT .Sectiovis 3c»*ït*
RAP00181.pdf (GUELTAS (56). Klebzur. rapport de sauvetage urgent.)
  • GUELTAS (56). Klebzur. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • bénévole de M. P. Ridard et D. Pouillé, étudiants. Localisation : Département : Morbihan Commune : GUELTAS Lieu-dit : Clebzur Cadastre 1982 : ZU 5 Coordonnées Lambert : II, zone centrale x = 217,725 y - 353,175 numéro de site (F.D.S.A.) : 56 2 26 072 001 Le souterrain Il se situait
  • ....^?, \ Coordonnées L«mbert.U.Zfl«.^TPi\LEi Ax21 7.725 Ay.353.1 75Alt. t • : Bx By Autorisation (n\ date) DATES : Intervention (début et fin) : 20 du21 15 au septembre 1982 30 septembre 1982 * Années antérieures d'intervention.*,..; [ D.A.H.B. INTERVENTION 1 V> «—. t | ik i rn
  • DOSSIER Plans et coupes 3 plans 2 sections '••* Planches et dessins..... 4 planches céramiques Photographies légendées. 5 photographies légendée? RAPPORT DE SAUVETAGE 56-GUELTAS. CLEBZUR A la suite des travaux connexes du remembrement de la commune de Gueltas (56), une galerie
  • souterraine s'est effondrée près du hameau de Clebzur pendant les périodes humides de l'hiver 1981-1982. La Direction des Antiquités historiques, informée, en effectuait le relevé détaillé et la fouille de l'entrée durant la dernière quinzaine du mois de septembre 1982 avec le concours
  • une couche de cendres contenant du clayonnage, de la cendre, du charbon de bois, des fragments de céramique et un fragment de meule en granit. Dans la céramique nous trouvons des éléments situliformes à carène (n° 56 072 1 5) , de "sauce pan pot" (n° 56 072 1 2 4 et 6) ainsi que
  • des pots à panse colique et lèvre légèrement versée vers l'extérieur (lèvre et panse se situant dans le même plan vertical) (n° 56 072 1 1 et 3). L'ensemble de ces spécimen se situent manifestement autour de la Tène Ancienne. Un élément de tradition halsttatienne nous est également
  • Communes du MORBIHAN N LÉGENDE jj# PREFECTURE Umlu d* DéparUn*nt ♦—►—t—*—» « SOUS-PREFECTURE O CHEF UEU DE CANTON Limita canton ^ ^_ .-...^.»». 56.2.26.072 GUELTAS 1982. "Clebzur". (1982) ZV 5. Souterrain gaulois. Plan au sol du souterrain et du sondage de surface. r
  • sondage de surface I évasement de l'accès et tranchée latérale I / v effondrement sections A-B et C-D 56.2.26.072. GUELTAS 1982. "Clebzur". (1982) ZV 5. Souterrain Gaulois. Sections A-B et C-D. RL > _ du. Servi. I
RAP00163.pdf (CAMPÉNÉAC (56). la Croix Lucas. le tombeau des géants. rapport de fouille programmée.)
  • CAMPÉNÉAC (56). la Croix Lucas. le tombeau des géants. rapport de fouille programmée.
  • 56
  • Culture Sous-Direction de l'Archéologie Inventaire : 56-032 002 Autorisation de fouille programmée n° 1484 du 14 Avril 1982. Programme P. 29. Rennes, EQUIPE DE RECHERCHE N° 27 DU C.N.R.S. UNIVERSITE DE RENNES I CAMPUS DE BEAULIEU 35042 RENNES CEDEX Jacques 8RIARP ïkaJJjtz de
  • RecAeAcAe au C.N.R.S. RAPPORT SUR LA FOUILLE DU TOMBEAU DES GEANTS Coffre de l'Age du Bronze de CAMPENEAC, Morbihan. (Juillet 1982) Ministère de la Culture Sous-Direction de l'Archéologie Inventaire : 56-032 002 Autorisation de fouille programmée n° 1484 du 14 Avril 1982. Programme P
  • EQUIPE DE RECHERCHE N° 27 DU C.N.R.S. UNIVERSITE DE RENNES I CAMPUS DE BEAULIEU 35042 RENNES CEDEX Jacques BRIARP IkoJJjhd de. RzcheAchz au C.W.R.S. RAPPORT SUR LA FOUILLE DU TOMBEAU DES GEANTS Coffre de l'Age du Bronze de CAMPENEAC, Morbihan. (Juillet 1982) Ministère de la
  • . 29. Rennes, Novembre 1982 1 1. HISTORIQUE ET SITUATION. Le Tombeau des Géants encore appelé la Roche à la Vieille (à la Sorcière) est un grand caveau mégalithique connu dès la fin du siècle dernier et signalé dans l'ouvrage de Félix Bellamy sur la forêt de Brocéliande paru en
  • pourquoi sa fouille programmée fut décidée pour 1982. Une enquête sur place fit savoir que le monument avait été fouillé vers 1925, sans résultat. Le Tombeau des Géants se trouve sur la commune de Campénéac, Morbihan. Il est à la limite de l'ille et Vilaine, à 100 m à l'Ouest du chemin
  • la même région furent décrits (Le Jardin des Moines à Néant). 2 2. CONDUITE DES TRAVAUX. La fouille a eu lieu en juillet 1982. Le premier travail a été un dêbrouissaillage à la tronçonneuse mené en collaboration avec le groupe du Châtenay et les habitants du pays (MM. F
  • Haute-Bretagne de grandes tombes de l'Age du Bronze appartenant à un faciès armoricain représenté massivement à la pointe occidentale de l'Armorique. Rennes, le 10/12/1982 Tombeau des Géants, CAMPENEAC, Morbihan. Fouilles J982 Tombeau des Géants - CAMPENEAC - Morbihan. Fouilles
  • - Extrémité Nord du menhir annexe avec la 2ème fosse de calage avec pierres. A droite le talus du XIXème siècle dans lequel était peut être dressé le menhir. an n° 3 - Tombeau des Géants. CAMPENEAC, Morbihan. Fouilles 1982. Menhir annexe. Plan au sol et fosses de calages à chaqu
  • extrémité. Relevé J. Briard, M. Houeix. Mise au net Y. Onnée. Plan n° 1 - Tombeau des Géants. CAMPENEAC, Morbihan. Fouilles de 1982. Plan général du cairn avec le caveau funéraire. 1 : fond de la tombe. 2 : zone humique grise. Relevé J.P. Muratore, S. Pennée. Mise au net Y. Onnée
  • . an n° 2 - Tombeau des Géants. CAMPENEAC Morbihan. Fouilles de 1982. Elévations des parois de la tombe : parois longitudinales en gros éléments, parois transversales en pierre sèche avec un élément glissé au sommet, côté Nord. Relevé J. Briard, C. Bodéré; Mise au net Y. Onnée.
RAP01595.pdf (SARZEAU (56). carte communale. rapport de prospection inventaire.)
  • SARZEAU (56). carte communale. rapport de prospection inventaire.
  • 56
  • RAPPORT DE .SWfÇTïQH. Département : MORBIHAN Commune jSARZEAU Lieudit : du cadastre : I.G.N \ local : N° de Site. Dépouillement en cours 15 sites : Cadastre : : Ax : Bx Coordonnées Lambert DATES INTERVENTION Autorisation (ffi , date) M Ay By [15 mars 1982
  • DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département : commune (s) : RBIHAN SARZEAÏÏ MO Lieu-dit du cadastre : KERMAILLARD C - CADASTRE : Année :197g section (s
  • : IMPORTANT : Joindre à cette fiche une photographie et/ou un schéma de localisation Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES
  • A.B Echell«1/20° PARCELLE n° 100 AUTEUR :LABORDERIE YVON. Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIB TVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES
  • DEMOISELLES Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département : commune (s) : MORBIHAN Lieu-dit du cadastre
  • fiche une photographie et/ou un schéma de localisation. Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année :1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département
  • DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département : MORBIHAN Lieu-dit du cadastre : C - CADASTRE : Année : commune (s) : SARZEAU BODERIN section (s) et parcelle (s) : 1979 Q n
  • BODERIN dit M EN GUEN Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année ;1982 et 1983 auteur : LAB ORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département : commune (s) : MORBIHAN Lieu
  • BRILLAC LE VONDRE Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et auteur 1983 LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département : commune (s) : MORBIHAN Lieu-dit
  • A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES : Département : commune (s) : MORBIHAN Lieu-dit du cadastre : C - CADASTRE : Année : SARZEAU PENVINS section (s) et parcelle (s) : 1979 N n °530 et 533 D - POSITION
  • PENVINS HIH DE PENVTNS Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne DECLARATION DE DECOUVERTE D'UN SITE ARCHEOLOGIQUE A - RECHERCHE EFFECTUEE : Année : 1982 et 1983 auteur : LABORDERIE YVON B - REFERENCES ADMINISTRATIVES Département : MOBBIHAN Lieu-dit du cadastre
RAP00223.pdf (NOSTANG (56). dolmen de Rongouët. rapport de prospection inventaire)
  • NOSTANG (56). dolmen de Rongouët. rapport de prospection inventaire
  • 56
  • CIRCONSCRIPTION DE PREHISTORIQUE BORDEREAU RECAPITULATIF .BRETAGNE Date d • envoi RAPPORT DE LOCALISATION PROSPECTION URGENTE Département Commune NOSTANG Lieudit : du cadastre Rongouet I.G.N local N° de Site 56/1/28/148/001 Cadastre Coordonnées Lambert DATES
  • INTERVENTION OBSERVATIONS CONTENU DU DOSSIER Ax Bx 186,25 319,50 Ay By Alt, 10 m Autorisation (n° , date) 82-01 du 8 janvier 1982 Intervention (début et fin) Années antérieures d'intervention. discontinue janvier-déc. 82 Néant Responsable M. CHAPUY Motif d'intervention Menace
  • retombés dans l'oubli ; ils étaient dans un fourré occupant un élargissement du petit chemin creux dit "chemin de St-Ternan". En 1982, M. le Directeur des Antiquités préhistoriques nous a délivré une autorisation de prospection urgente pour nettoyer et faire le relevé de ces monuments
  • et aussi explorer leurs abords menacés par un projet de reboisement. Retardé par plusieurs causes d'indisponibilité, le travail a été effectué en plusieurs fois tout au long de l'année 1982, avec l'aide de plusieurs membres de la Société Lorientaise d'Archéologie et de Scouts de
  • ; ils étaient dans un fourré occupant un élargissement du petit chemin creux dit "chemin de St-Ternan". En 1982, M. le Directeur des Antiquités préhistoriques nous a délivré une autorisation de prospection urgente pour nettoyer et faire le relevé de ces monuments et aussi explorer
  • leurs abords menacés par un projet de reboisement. Retardé par plusieurs causes d'indisponibilité, le travail a été effectué en plusieurs fois tout au long de l'année 1982, avec l'aide de plusieurs membres de la Société Lorientaise d'Archéologie et de Scouts de France lorientais
RAP00563.pdf ((56). l'arrondissement de Vannes. rapport de prospection inventaire)
  • (56). l'arrondissement de Vannes. rapport de prospection inventaire
  • 56
  • DE LA PROSPECTION La saison 1982 fut entièrement consacrée à des prospections à pied ; il 32 s'agissait de mener une enquête pilote et d'estimer l'éventail chronologique correspondant aux trouvailles de surface ainsi que leur fréquence relative. Afin de collationner les
  • direction et 33 EAST BRITTANY SURVEY 1982 i i / i \ Carte A : Localisation de la zone étudiée. ■—■ —- major geological boundories transect A transect B 5 km 34 le code des -unités de ramassage et le nom des prospecteurs. Ces fiches étaient remplies sur le terrain. Un examen
  • appréhender les relations spatiales entrant en jeu dans de vastes zones. LES RESULTATS DE LA SAISON 1982 : Tous les champs fraîchement labourés ou portant des cultures jeunes furent prospectés entre le 21 mars et le 2 avril. Les zones situées près des limites communales étant généralement
  • le cadastre du dixneuvième siècle indique un groupe de maisons inhabitées mais où l'on ne voit plus rien aujourd'hui, nous avons découvert une proportion de céramiques paraissant fort élevée si on la compare à celle des briques et des 36 EAST BRITTANY SURVEY 1982 tOOm «T
  • A TRANSECT B es 2 km 500m £P — commune boundaries fields walked in 1982 ▲ • ♦ ■ sites t A 9 9 Ci • médiéval sites A O 0 probable sites Roman sites ■ post médiéval sites □ possible sites A undated sites GGA 82 Carte B : Champs et "sites". 37 tuiles à 1). (les
  • faire, dans l'ensemble de la Bretagne, avant que nous puissions arriver à des conclusions définitives ; l'un des résultats intéressants de la campagne 1982 fut justement de livrer des quantités de céramiques qui pourront être utilisées pour les études futures. Il faut cependant
  • certains étaient associés à des fossés. Nous avons pu identifier un système de talus et fossé dans une zone boisée, au nord-est de Bernan, entre A 91 et A 108 et dans B 409 il était possible de voir une zone de culture en billons. DISCUSSION DE LA PROSPECTION DE 1982 : Comme nous
  • , semblable à celui mené en 1982 et destiné à accroître la superficie étudiée, d'autre part une étude intensive, fondée sur une prospection de terrain à intervalles plus réduits et sur d'autres tests, de certains des "sites" identifiés, afin d'établir leur nature. L'enquête extensive est
RAP00147.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.
  • 56
  • Cairn Néoli l"hique du Petit Mont. Arzon.56. Travaux 1982. Joël LECORNEC Correspondant de b D'^Antlauifes fre historiques de Bretagne. 1 CAIRN MEGALITHIQUE DU PETIT MONT ARZON - 56640. CAMPAGNE DE FOUILLES I982. La campagne de fouilles I982 s'est déroulée du 2 Août au 21
  • structures du cairn absolument inédites ce qui nous a conduits à constater aue ce cairn n'était pas simple mais double. TRAVAUX 1982. Cette quatrième campagne a porté sur cinq points particuliers du site : A - Fouille sur la façade Est au sud du portique du dolmen,avec pour objectif la
  • municipalité d'Arzon a égale- ment prêté son concours en venant dégager des remblais allemands entre la trancha Sud et l'entrée Sud du grand blockhaus. Ont participé aux travaux de façon très efficace : André Florence,étudiante,Vannes (56). Bkrbaron Françoise,hôtesse du Musée de
  • Préhistoire,Vannes (56). Bariteau Jean Marc,étudiant, Le Vésinet (78). Casies Françoise,institutrice,Rouen (76). Detrey Jean,élève maître, Epinal (88). Edmé Michel,cuisinier,Compiègne (60). Cockburn Jean,étudiante, Sutton,Grande Bretagne. Fouéré Pierrick,étudiant,Nantes (44)» Guillier
  • Chevé Gérard,militaire,La Courtine (23). Gouezin Philippe,conducteur de travaux à 1'Equipement,Lanester (56). Herbinot Jean Pierre,technicien à l'Equipement,Cou*éron (44). Laborderie Yvon,dessinateur, Vannes (56)Lançon Anne ,étudiante,Couiza (II). Lacour Jean Marie,étudiant,Montreuil
  • (93). Le Cler Georges,instituteur,Allaire (56). Linkenheil Christa,infirmière,Paris (75). 3 Llana Rodriguez César,étudiant en archéologie,St Jacques de Compostelle,Espagne. Mayart Thierry,étudiant,Compiègne (60). Michel Véronique,étudiante,La TteLnité/Mer, (56). Moulliec Jean
  • Michel,surveillant en collège,Brest(29) • Perennou Jean Paul,professeur agrégé d'histoire,Plozevet (29). Penedo Romero Rafaël,étudiant en archéologie,St Jacques de Compostelle,Espagne. Pique Laurence,secrétaire,Sartrouville (78)» Robino Pierre,agent PTT, Auray (56.)» Stefanini Joëlle
  • ,étudiante,Jurançon (64). Thomazo Michèle ,institutrice,Le Molay Littry (14). Wantyghem Josiane,assistante Fac» Médecine,Montesson (78)» Lecornec Joël,professeur,responsable du chantier, Vannes (56). Le service d'intendance a été assuré par Annick Lecornec,qui durant trois semaines
  • la semelle. b— La seconde opération concernant cette zone de fouille, a consisté à chercher les relations entre les parement reconnus dans la tranchée de 1979 e t ceux découverts au cours de cette campagne 1982. Nous avons donc suivi les trois parements supérieurs d'0-uest en
  • Direction des Antiquités Préhistoriques de Bretagne. 11 LA CAMPAGNE DE FOUILLES 1982 WS PAfî DES FOUILLEUES. Compte rendu d'une néophyte en fouilles archéologiques,, Au matin de notre; arrivée sur le site,JoSl notre "chef" nous; fait visiter le chantier.Je suis envoyée sur le point
  • remercions Mr Lecornec de nous avoir fait connaître le Mégalithisme de Bretagne,1'archéologie française,et de nous avoir permis de prendre part à une expérience aussi agréable et positive que la campagne de fouilles du Petit Mont 1982. Extrait du journal de fouilles.. Le premier jour
  • buste de statuette du style de RSXTUGENOS» 1 ARZON "-* CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements De Façade EST-NORD Echelle 1/20e l ARZOIM CAIRN DU PETIT MONT *' * 'OU. Parements De Façade EST-NORD Echelle 1/20* axe re.ne.re. ARZOIVI - CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements
  • De Façade NORD-OUEST Echelle 1/20° ARZOIM CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements De Façade NORD-OUEST ARZON CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements De Façade SUD-OUESTerSUD Echelle 1/20e SUD-OU EST ef SUD Echelle 1/20" '3 i i ! Limite De Quille 5- ARZON CAIRN DU PETIT
  • MONT 1982 i * Tranchée Sud Profil en Long Echelle 1/20 bis ARZON CAIRN DU PETIT MONT 1982 Tranchée Sud Profil en Long Echelle 1/20
RAP00270.pdf (SARZEAU (56). château de Suscinio. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • SARZEAU (56). château de Suscinio. rapport de fouille programmée annuelle.
  • 56
  • Patrick ANDRE FOUILLES ARCHEOLOGIQUES A SUSCINIO en SARZEAU. Morbihan. Autorisation n° 2 011 Programme H Vf 1982 SC 3 34o I PATRICK ANDRE FOUILLES ARCHEOLOGIQUES A SUSCINIO en SARZEAU MORBIHAN CAMPAGNE 1982 - Autorisation n* 2 Oll, Programme H 44. h. - Rapport
  • transmis à Monsieur Le Directeur des Antiquités Historiques de Bretagne. DECEMBRE 1982 Département . MORBIHAN Canton ...... SARZEAU Commune SARZEAU Lieu-dit •••• SUSCINIO Cadastre .... Parcelle 148 Bis, Section Q Coordonnées . 218,6 . Propriétaire Département du MORBIHAN
  • ARCHEOLOGIQUE La campagne de fouilles réalisée en 1982 à Suscinio, en SARZEAU, avait pour objectif principal de terminer l'étude, commencée en 1975» de la chapelle située aux abordB du châtea»(Fig02)c Cette chapelle, découverte en 1975» et dont le sol s'ornait d'un pavement des XIII"-XIV
  • . Morbihan. Etat actuel du château du XV° S. Les vestiges de la chapelle ducale des XIII°-XIV° S. sont visibles, à gauche de l'image, sur le versant Sud de la douve. A - MISE EN PLACE DU CHANTIER. En Juin 1982, à l'ouverture du chantier, le site conserve, altérées, les traces de la
  • l'emplacement des quatre secteurs fouiMés en 1982» _ o ci o u v ' -J Foui lie V ' ' ■ • ■■'■■\ • o d\ ♦■+•» + + +- + 4- r +■ + + +'+-+- + +■ + 4^ 1 r c7 0^ h Fouille dit secteur Figure 6 : Mur à l'aplomb du chemin d'exploitation. Kl w Niveau- ppymti'P Jo? ' 1 Figure 7
  • -1328) ick'k'lriï'k'k'k'k'k'ie'k'irfc'k C - Interprétation La campagne de fouilles de 1982 met un terme aux recherches entreprises en 1975 aux abords du château de Suscinio. Cette chapelle dont on vient de terminer l'étude est un des rares vestiges du premier manoir ducal, tel
  • - Philippe IV. 1982 - Double pariais, 1295 D : + PHILIPPVjS REX Croix fleuronnée. R : + MONEtTA DVPL3 EX SEGA/LIS sous un lis. Lafaurie 232 2 - Blois. Gui de Châtillon. 1307-1342. Obole. GVIDOCCOMES Tête dégénérée ; dessous, lis. + BLESIS CASTRO Croix. Poey d'Avant, pl XXXIII. 14. 3
RAP00284.pdf (VANNES (56). rue du Four. rapport de sauvetage urgent.)
  • VANNES (56). rue du Four. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • PATRICK ANDRE ALAIN TRISTE A A *4r 4r 4r 4r 4>"A>' *Jc FOUILLES ARCHEOLOGIQUES (SAUVETAGE PROGRAMME) RUE DU FOUR A VANNES MORBIHAN 1982 Décision de sauvetage programmé n* 1 882 - Direction du Patrimoine - Sous-Direction des Fouilles et Antiquités Rapport transmis à M. Le
  • Directeur, des Antiquités Historiques de Bretagne. ZI DECEMBRE 1982 DEPARTEMENT COMMUNE MORBIHAN . VANNES LIEU-DIT RUE DU FOUR PARCELLES Cadastre 1977, B.O. 200.202 201.231.327.328.234.239.230 COORDONNEES 218,015 - 307,850 PROPRIETAIRE Commune de VANNES (Office H.L.M
  • 1981) B) Le chantier de sauvetage programmé 1982. La campagne de fouilles, commencée au début du mois de mai s'est poursuivie jusqu'à l'automne : 1°) - De mai à juillet, les fouilleurs membres du Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan, ont poursuivi et terminé
  • sol tranchée -050 à e d - !?éi T.. V m mortier -0, 50 0.5 cJ>/^ tuilot " ip~G *• J '.terre VANNES RUE DU FOUR 1982 -1, ,o SAUVETAGE -1, 50 ARCHE0L0GI QUE -2,00 PROGRAMME noire , céramique, fibules ,50 i-l, 50 -3,00 2,00 -2,50 -2,50 - 1 i ° -1,00 O
  • révélées lors des terrassements qui ont suivi leur démolition, ont mis au jour quatre ensembles architecturaux Le plan 3 situe.ces quatre secteurs : - Ensemble 1 : C'est le bâtiment fouillé pendant toute l'année 1982. (voir ci-après et plan 4) Ensemble 2 Au Sud-Ouest, et contigue à
  • zones où restent quelques vestiges de blocage informe. La fouille de 1982 confirme à cet égard l'hypothèse formulée en 1981 "du mur volé" : les pierres ont été récupérées peut-être dès l'époque romaine ; les ensembles 2, 3, 4 auraient été postérieurement édifiés par réemploi de ces
  • récente, distincte de l'ensemble 1. La fouille de 1982 à confirmé ces hypothèses : A l'angle extérieur de la parcelle 229 (non fouillée), la pelleteuse a sectionné les restes d'un établissement de bains : la photographie ci-dessous montre la section du conduit de chauffe (0,35 x 0,55 m
  • subsistent ont des joints tracés au ferjie pavement externe est beaucoup plus grossier. Les la parcelle 202. veGtiges de ce mur occupent le carré Y9. Il se poursuit dans : Analysa ma daA monnatoA daaou\)OKtat> dm Foun. 56 - VANNES Analysa aiiacJxiaa au Cabtnat du M&dcUJ£ZeA
  • fleurdelisée - ref : CN I pl XIII, 3. Les fibules de la Rue du Four. VANNES Les deux campagnes de fouilles de la Rue du Four ont fourni un important lot de quatre-vingt-sept fibules. $17 en 1981, 70 en 1982). L'ensemble des 87 fibules est représenté dans les sept planches, jointes en
  • 44 ±5 46 hl 48 "Tèhe III" Queue triangulaire ii n fibule à charnière ^9 50 51 5
  • quarante-trois estampilles trouvées lors des deux campagnes, 198tfc et 1982. - *f1 estampilles sont sur céramique sigillée. 1 " sur terra-nigra N° 36 1 n sur céramique commune.. N° 26 Sur la même planche, on a représenté deux graffiti - Un sur fond extérieur d'assiette sigillée
  • dessinés ici : Ils sont déposés à la Direction des Antiquités historiques de Bretagne, ainsi que les numéros *f,3 et 6, pour lesquels on avait pris au préalable une empreinte. LES AMPHORES DE LA RUE DU FOUR - VANNES - 1981 - 1982 La fouille de la rue du Four a livré une masse
  • Bretagne, supplément n°4 1982. 37, 1979, fasc.2, p. 373 p. S PEACOCK - Roman Amphorae Du haut du pivot à la base de la lèvre, la panse du récipient est creusée de rainures, disposées en spirale, espacées de deux centimètres. Ces cannelures assurent une excellente prise en mains de
  • D.R. WALKER : Excavations at Shakenoak, II, Sites B and H. Oxford, 1971, p. 56-57, (avec bibliographie). LA CERAMIQUE SIGILLEE. Minoritaire sur le site de la Rue du Four, la céramique sigillée représente à peine 5 % du volume total de la céramique mise au jour. On trouvera
  • FOUR— 1982 - M* I Mâchoire d'un vieil homme. orientation: N° 2 Très jeune enfant d'environ 0,40m 330» N» 3 Femme plutôt âgée d'environ I,60m 260» N° 4 Homme âgé, robuste d'environ I,70m 330° ïr° 5 Fémur + bassin d'homme adulte 330° H° 6 Très vieille femme d'environ
  • Décembre 1982. Patrick ANDRE Alain TRISTE.
RAP00207.pdf (LARMOR-BADEN (56). île de Gavrinis. le tumulus. rapport de sauvetage programmé.)
  • LARMOR-BADEN (56). île de Gavrinis. le tumulus. rapport de sauvetage programmé.
  • 56
  • Bretagne Dept. : 56" Commune -.Ldrmor- $Q Je.y\ Lieu-dit: N° : Relevé : \y &civrit\iS Date : Octobre. Mise au net 43 \is w/ fZ T)N£.\'EZ + +■ + p/qn f 0 arrière. Vieux t rocker *o( LARMOR-BADEN - GAVRINIS Campagne 1982 Plan X - Elévation schématique de la façade (état
  • (MORBIHAN) CAMPAGNES D'AVRIL ET SEPTEMBRE 1982 ++++ Réf. Inventaire : 56.106.001 Autorisation N° 01081 du 29 mars 1982 Programme P. 29 MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne DIRECTION DU PATRIMOINE Hôtel de
  • ++++ RAPPORT SCIENTIFIQUE SAUVETAGE SUR LE VU CAIRN COMMUNE GAl/RINIS PE VE PROGRAMME LARMOR-BAPEN (MORBIHAN) Campagnes d'avnJJi oJt ++++ TEXTE &2.ptmbfi
  • -BADEN (MORBIHAN) Campagnes d'avril et septembre 1982 +++++++ Rappelons brièvement que cette campagne vient après un sauvetage urgent à l'automne 1979, suivi d'un sauvetage programmé en 1980 et 1981. A l'origine de cette opération se trouve l'ouverture d'un chantier Monument
  • postérieures), la campagne i 1982 a consisté à parachever le dégagement des structures architecturales de la façade et à poursuivre la fouille du "parvis" ainsi dégagé devant l'entrée du dolmen, selon les mêmes principes et avec les mêmes objectifs qu'en 1981. CONDUITE DU CHANTIER Pour
  • la partie terreuse. On peut estimer que ce sont environ 500 m3 de cairn et d'ébou- lis qui ont ainsi été enlevés en 1982. - Le décapage des niveaux particuliers repérés au cours de ce démontage (surfaces de cairn en place, sols) a été conduit de manière classique à la truelle
  • consolidation et la présentation du monument (300.000 F en 1980) auxquels il convient d'ajouter, en 1981, la réfection totale de l'installation électrique et la rétribution de deux guides-surveillants en juillet et août subvention 1981 et 1982, il a semblé inopportun de solliciter une de
  • fragments filoneux). Par contre, à la présence d'une zone remaniée en limite est fouille a correspondu une petite série de céramique gallo-romaine et les fragments d'une meule rotative en granité. de la commune - 18 - CONCLUSIONS Les principaux résultats de la campagne 1982 auront
  • définitives de visite de ce monument prestigieux qui aura été radicalement transformé par rapport à la situation de 1979. C.-T. LE ROUX ++++ TOUILLE VE SAUVETAGE PROGRAMME VU CAIRN VE GAVRÎN1S COMMUNE VE LARMOR-BAVEN {MORBIHAN) 1982 +++++ I PLANCHES PHOTOS Vê.capag& du pafivlA
  • {côte. E&t) . 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinis (Morbihan) . Angle Sud, coupe M7-N7 (amoncellement de gros blocs à sec). . Angle Sud, muret d'âge récent enfoui sous les éboulis dans la tranchée N6. 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinis (Morbihan) Déblaiement de l'angle sud. Noter
  • Valiqnement dQ à une reprise ancienne. 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinis (Morbihan) . Angle Sud : deux stades du dégagement de la façade (noter le 2ême paremebt a l'arrière plan et la masse d'éboulis recouvrant le cairn en place). . Angle Sud : Deux vues de détail du raccordement entre
  • 1er et 2ème parement. 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinis (Morbihan) . Deux aspects de la fouille du vieux sol (M - N8), le niveau terreux est plus épais au pied du parement ; au-delà, il est traversé par les pointements du substratum. 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinls (Morbihan) . Le
  • -1£ 1982 LARMOR-BADEN - Gavr1n1s (Morbihan) 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinis (Morbihan) . Petites fosses associées aux pieux brûlés découverts en 1981 (zone MN1 ), surcreusëes dans le substratum rocheux (voir après foui 1 le du vieux sol. . Vue de détail du vieux sol (niveau
  • humique) au pied du parement à la base du cairn de blocage. . Vue de détail. . Calage associé à une masse cendreuse (zone N2) vue générale. 1982 LARMOR-BADEN - Gavrinis (Morbihan) . Angle Est (zone N2) - Vue zénithale du massif de calage. . Angle Est (zone 02)- Nouvelle masse
  • charbonneuse au pied du parement. Angle Est - Fouille du vieux sol entre les deux parements de façade : le surcreusement du substratum passe sous le 1er parement dans la partie Est. 1932 LARMOR-BADEN - Gavrlnis 1982 LARMOR-BADEN - Gavrlnis (Morbihan) . Vase à décor en "moustaches
  • ANTIQUITÉS CULTURELLES PRÉHISTORIQUES Circonscription de Bretagne Dept. :5é) Commune L
  • complémentaires (voir plan II). Lejenie LARMOR-BADEN - GAVRINIS CAMPAGNE 1982 X PLAN IV - Parvis côté sud : relevé des trouvailles et zone brûlée (état d'avancement à la fin de la campagne; dégagement inachevé en M9 et N9 A fâj 7 SI e. MINISTÈRE x D'ÉTAT - AFFAIRES ANTIQUITÉS
  • teçson CULTURELLES PRÉHISTORIQUES Circonscription de Bretagne roupe Je tessoh s Dept. .56 Commune : Lar ruor-Vacl^vt Lieu-dit : £ravrtKI£ & p percuteur 0
  • L> 1 avec N M pîerrcS brumes N 8 0 1 M 8 X silex A MINISTÈRE D'ÉTAT - AFFAIRES CULTURELLES LARMOR-BADEN - GAVRINIS Campagne ANTIQUITÉS PRÉHISTORIQUES Circonscription de Bretagne 1982 tes s ot\ . drci kat\ter 0j> f>tr
  • Campagne 1982 PLAN VI - Parvis côté nord : positionnement des zones brûlées, des calages et des masses charbonneuses (pieux carbonisés). MINISTÈRE ANTIQUITÉS PRÉHISTORIQUES Circonscription de Bretagne Dept. Commune : L
RAP03545 (PLUVIGNER (56). Site de Talhouet/Breventec. Rapport de prospection diachronique)
  • PLUVIGNER (56). Site de Talhouet/Breventec. Rapport de prospection diachronique
  • 56