Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
BERTRAND Roger [X]
Type d'opération
Commune
Département
56 [X]
Date (Année)
1982 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00195.pdf (INZINZAC-LOCHRIST (56). Maison forte de Sainte-Geneviève. rapport de fouille programmée annuelle)
  • INZINZAC-LOCHRIST (56). Maison forte de Sainte-Geneviève. rapport de fouille programmée annuelle
  • 56
  • CHANTIER DE FOUILLE SAINTE PROGRAMMEE DE GENEVIEVE E N INZINZAC RAPPORT - LOCHRIST D'ACTIVITE (MORBIHAN) ANNEE 1982 Roger BERTRAND Jacques GUEGUEN SOMMAIRE Introduction RAPPEL : LE SITE 1 LES FOUILLES ANTERIEURES 2 LES FOUILLES DE 1982 2 LA PIECE D 3 l
  • CONCLUSION 15 ICONOGRAPHIE Pour une consultation aisée, 1'conographie n'a pas été agraphée. FOUILLE PROGRAMMEE EFFECTUEE A INZINZAC-LOCHRIST (MORBIHAN) sur le site médiéval de Ste Geneviève sous la direction de Roger BERTRAND La campagne de fouille programmée 1982 sur le site
  • monétaires remontaient au milieu du 16° siècle. LES FOUILLES DE 1982 Elles sexproposaient de poursuivre la fouille de : - La partie centrale de la cour arrière où l'on supposait l'existence de la cuisine du manoir - La partie nord-est de cette même cour arrière, où un sondage avait
  • structures dont la fonction n'avait pu être établie. En 1982 la totalité de cette zone a été fouillée . Elle comprend 1 / A l'Est, un FOUR A PAIN dont l*entrée donne dans la pièce C, à travers son mur nord.(Fig.13). La porte du four a une ouverture de 1,25 m de large, puis le conduit
  • , et reconstitué, en 1981 (Rapport 1981, p.4 et Fig.6); les découvertes de 1982 confirment cette reconstitution. 13 Ont été également retrouvés dans cet espace, des éléments d'un verre bi-tronconique décoré de filets verticaux peints de/points et de lignes de couleur blanche, des
  • , fig. 16) CON CLÏÏSION A l'issue de la campagne de fouille 1982 : - On peut s'interroger sur la fonction de la pièce D, où l'on n'a pEatiquement pas retrouvé de poteries, mais un abondant mobilier de petits objets, et une monnaie en or sur un sol de terre battue. - Les découvertes
  • a, au moins partiellement, rempli ce rôle. - Une centaine de kilos de poteries ont été retrouvés en 1982. La diversité des formes, et surtout l'emplacement des découvertes permettront peut-être de se faire une idée sur le fonctionnement de la cuisine et le cheminement des vases
  • depuis la cuisson des aliments jusqu'au rejet des poteries brisées. Roger BERTRAND Jacques GUEGUEN ICONOGRA PHIE SAINTE-GENEVIEVE 1982 N PARTIE DETRUITE ABCD : Pièces du manoir CS : Cuisine LAT t Latrine Fig. 1 PLAN GENERAL DU SITE DE SAINTE-GENEVIEVE EP : Four
  • a pain T LA PENETRE DANS LE MUR SUD FIGURE 2 : LA PIECE D ^ 1 Û