Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Département > 56 (retirer)
  • Operation type > fouille préventive d'urgence (retirer)
  • Date > 1985 (retirer)

10 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00252.pdf (QUIBERON (56). occupation mésolithique de berg er vil. rapport de sauvetage urgent.)
  • QUIBERON (56). occupation mésolithique de berg er vil. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • Olivier KAYSER Direction des Antiquités de Bretagne ., 1 RAPPORT DE SAUVETAGE URGENT l QUIBERON (MORBIHAN) : SITE MESOLITHIQUE DE BEG-ER-VIL / \ '\ ' I Site n° 56-186-007 Autorisation n° 85 - 05 P / i QllïBEPOH. BEG-ER-V1L. Photo, {jtg. 1 : Coupe, de. la ^alatàe. ou
  • appa/vatt l'amcu> coquÂJLLLeA AuAmontant la plage. ^oi>t>tle.. - Morbihan QUIBERON Site de Beg-er-Vil RAPPORT DE Site n° SAUVETAGE URGENT 56-186-007 Autorisation n° 85-05 P Situé dans l'agglomération de QUIBERON (coordonnées Lambert, zone II : x = 189-8 ; y = 288-9
  • Municipalité, propriétaire du terrain, une intervention a eu lieu au printemps 1985. Ont participé à ces travaux Mme H. FABRE-KAYSER et MM. J.-P. BARDEL, I.T.A. à la Circonscription des Antiquités de Bretagne, G. BERNIER, C. LE POTIER et G. RAYNAUD. Le gisement est adossé à des
RAP00187.pdf (HENNEBONT (56). Polvern Kerlemhouarn. rapport de sauvetage urgent.)
  • HENNEBONT (56). Polvern Kerlemhouarn. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • Daniel TANGUY Fouille de sauvetage d'urgence sur un site d'habitat de la Tène Finale à Polvern-Kerlemhouarn en HENNEBONT (Morbihan) Mars-Juin 1985 Daniel TANGUY Fouille de sauvetage d'urgence sur un site d'habitat de la Tène Finale à Polvern - Kerlemhouarn en HENNEBONT
  • ( Morbihan ) Mars - Juin 1985 Présentation : Depuis plus d'un quart de siècle,la SOciété des CArrières de POlvem exploite une carrière d'extraction de granit sur le versant droit de la vallée du Blavet.à la limite des communes d'Hennebont et d'Inzinzac-Lochrist.Cette exploitation fut
  • précédée d'une première carrière,en activité avant la guerre. Depuis donc 50 ans,plusieurs dizaines d'hectares ont ainsi disparu et les dernières années ont vue une exploitation croissante du gisement. En janvier 1985,Madame RENAUD,de Lochrist,remarqua,au cours d'une prospection,un abon
  • l'imminence de la destruction,la Direction des Antiquités de Bretagne décida une fouille de sauvetage d'urgence sur ce site.Cette fouille de sauvetage s'est déroulée de Mars à Juin 1985»avec l'aide de Madame RENAUD,a raison de deux à trois jours par semaine. Il faut ici remercier MMrs
  • des bandes verticales larges de 8mm,que l'on voit encore malgréune certaine détérioration. Le graphite n'apparaît que très rarement par ailleurs,sur quelques rebords de céramique de bonne qualité;c'est le cas du vase orné (17). Le tesson 56,à pâte fine,trouvé dans les déblais,à
RAP00253.pdf (QUIBERON (56). habitat de goulvars. rapport sauvetage urgent.)
  • QUIBERON (56). habitat de goulvars. rapport sauvetage urgent.
  • 56
  • DIRECTION DES ANTIQUITES HISTORIQUES DE BRETAGNE 5618 6 - QUIBERON - Goulvars RAPPORT DE FOUILLE 1985 présenté par JACQUES HYVERT MINISTERE DE LA CULTURE Sous-Direction de l'Archéologie CIRCONSCRIPTION DES ANTIQUITES De. HISTORIQUES BRETAGNE n AUTORISATION TEMPORAIRE
  • Ville de QUIBERON, au lieu dit "Goulvars" (terrain communal), périmètre de 10 m x 10 m, durant le mois d'août 1985. A QUIBERON, le 19 juillet 1985 Le Maire, DESTINATAIRES ^.M. HYVERT, chez M. BAILLY, 12 bd Joffre, 49300 CH0LET Dion Régionale des Antiquités historiques et
  • FINANCEMENT Le financement de la campagne 1985 a été assuré par l'Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales (AFAN), soit un crédit de 3000 F. La municipalit é de Quiberon a également apporté l'aide précieuse de ses services techniques et clôture de protection)inous en
  • projet d'aménagement d'un golf est en cours. - 3 - CIRCONSTANCES DE LA DECOUVERTE La dune qui atteint à Goulvars son maximum de puissance,à 15 m d'altitude IGN,dans la partie méridionale de la presqu ' île,est exploitée en 1983. carrière depuis En juin 1985,A.Pensivy
  • de Rennes,un sauvatage urgent est décidé par M.C1ément,pour Août 1985. OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE 19 85 Etant donné la tion et l'énormité des 2,50 m de sable avant giques!),il brièveté des délais d'organisa- travaux de terrassement (jusqu'à de parvenir aux couches archéolo
  • dernière,lors de l'exploitation de la dune en car ri ère,en juin 1985. L'espace très large (2,00 m) est totalement rempli de patelles qui sépare M 3 et M (UF 10). Cette couche, bien visible en coupe en bordure de falaise 6 bas) épaisseur de 0,60 m,passe sous M 2 et d'une 4
  • 19 86 La campagne de 1985 a permis avant sance du site et les conclusions qui fait autant d'hypothèses de travail précèdent L'on voudrait rechercher en outre si cien (cabane 3?) n'aurait à une autre pièce,auquel .étrange. cabane 2,dont sés un habitat en plus an- à
  • PLANCHE 2 QUIBERON Goulvars - Campagne 1985 Cabanes 1,2 et 3 - Relevé des murs pierre à pierre. 15m sommet de la dune PLANCHE 5 COUPE STRATIGRAPHIQUE W-E le long de la limite nord de la fouille entre M 10 et M S. Sable à humus Sable vierge (brun),actuel et ancien (blanc
RAP00174.pdf (DAMGAN (56). Saint-Guérin. rapport de sauvetage urgent.)
  • DAMGAN (56). Saint-Guérin. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • V Brigitte MAISONNEUVE Rapport de fouille du sauvetage urgent effectué à Saint-Guérin en Damgan (Morbihan) 1985 riV'ère de oc£0 n afc lonhicjue. FI G. 2 4- LOCALISATION Le village de Saint-Guérin en Damgan (fig. 1) est situé sur la commune de Damgan (Morbihan), sur
  • l'estran vers l'ouest. * a été mise en évidence. Une fosse est apparue à l'extrémité sud 7 LA FOUILLE DE 1985 Ce sauvetage urgent a eu lieu du 15 au 31 juillet grâce à la collaboration de C. CHARLES, M. et N. COLOMBEL, Y. ESNAULT, N. LE MEUR, J. et P. MOTREFF, B
  • foyer, rien ne permet encore d'expliquer sa fonction. Un décapage plus important serait nécessaire dans ce secteur. e) Zone 3 Une couche archéologique affleurait dans ce secteur et avait été fouillée en 1984. Durant les tempêtes de l'hiver 1984-1985, la limite de l'estran
  • CERAMIQUE La céramique donc le plus apte quantité et à fournir des renseignements d'ordre chronologique. Un millier de tessons fouille 1985 de est le matériel poterie ont été le plus important recueillis pendant en la campagne de (environ 500 en 1983 et 1984) plus
  • -Guérin - Damgan Vue générale de la fouille 1985 vers le nord Photo 2 - Morbihan - Saint-Guérin - Damgan Décapage du niveau 1 en zone et 2, vue vers le nord Photo 4 - Morbihan - Saint-Guérin - Damgan Fouille du niveau 2 en zone 2, vue vers le nord Photo 5 - Morbihan - Saint
RAP00188.pdf (HENNEBONT (56). polvern-kerlemhouarn. rapport de sauvetage urgent.)
  • HENNEBONT (56). polvern-kerlemhouarn. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • HENNEBONT CHANTIER DE POLVERN RAPPORT - ( MORBIHAN ) KERLEMHOUARN DE LA FOUILLE D'HIVER 1985-1986 HENNEBONT CHANTIER DE POLVERN RAPPORT - ( MORBIHAN ) KERLEMHOUARN DE LA FOUILLE D'HIVER 1985-1986 A - DECOUVERTE DU SITE ET PREMIERS TRAVAUX Le
  • site a été découvert en janvier 1985 par Mme RENAUD, de LOCHRIST. Devant l'imminence de la destruction, la Direction des Antiquités de Bretagne décida de confier la responsabilité d'une fouille d'urgence à Daniel TANGUY. Cette fouille, qui s'est déroulée de mars à juin 1985
  • Martial DU SITE LOCALISATION (Fiq. N° 1) Site n° 56 1 14 083 Commune HENNEBONT Lieudit Polvern Cadastre 1970 parcelle fouillée : AB 53 parcelles détruites : AB 54-55-56-57-58-5967-84-85 parcelles contenant des vestiges et non détruites : AB 52-53-86. Coordonnées Lambert Ax
  • allons voir maintenant que la fouille simultanée des deux secteurs a pleinement répondu aux espoirs que l'on formulait à leur sujet. E - DEROULEMENT DE LA FOUILLE La fouille s'est déroulée durant trois mois, de fin octobre 1985 à fin janvier 1986. Malgré le nombre relativement
  • , datables du début du mois d'octobre 1985, c'està-dire quelques semaines avant notre arrivée sur le site. Malgré cette destruction partielle, l'étude des ultimes vestiges de cet habitat devait se révéler très intéressante. Mode -de construction Il a en effet montré que la phase
  • Daniel TANGUY. Son étude a permis de mieux comprendre les limites du site et leur chronologie relative. En effet, dès le décapage sont apparues deux structures majeures : un grand fossé et un mur de pierres sèches (Fig. 55 et 56). E.2.a. L_e__g_r_a_nd__f_o_s_sé_ K_V_I_1_ (Fig. 52
  • ) TANGUY D. - Fouille de sauvetage d'urgence sur un site d'habitat de La Tène finale à Polvern - Kerlemhouam en Hennebont (Morbihan). Rapport Mars-Juin 1985. (2) LE BIHAN J.-P. - Villages gaulois et parcellaires antiques au Braden en Quimper, Cahiers de Quimper antique, n° 1, 1984
  • par plaques - Pâte brun-rouge, fine, à amphiboles. (Ef. P.-R. GIOT, d'après une lame mince effectuée au Laboratoire d'Anthropologie de Beaulieu). 55 Vase tourné - Pâte rouge brique, à dégraissant fin. 56 Vase tourné - Extérieur beige, gris par plaques - Pâte beige à coeur noir
  • bague martelée." (M. FEUGERE, 1985, p. 186) Il s'agit là d'une variante tardive caractérisée par sa petite taille, son métal (le bronze) et surtout son nombre de spires relativement réduit, quatre en l'occurence : ce type FEUGERE lb2 (le modèle voisin lbl, plus archaïque, est quant à
  • : COTTEN J.-Y., 1985 : Les fibules d'Armorique aux Ages du Fer et à l'époque romaine, mémoire de maîtrise inédit, université de Rennes II, 1985, 188 p., 50 pl. FEUGERE M., 1985 : Les fibules en Gaule Méridionale, de la conquête à la fin du Ve siècle ap. J.-C, 12e sup. à la Revue
  • Archéologique du Narbonnaise, éditions du CNRS, Paris 1985, 503 p., 72 fig., 174 pl. (type 1 : p. 186-188, pl. 1-4). 5°) Les fragments 70 de céramiques ornées (Fig. 96 à 99) Pâte à dégraissant moyen, de couleur brun-gris Extérieur brun rouge - Décor d'impressions digitales Vase
RAP00189.pdf (HENNEBONT (56). polvern-kerlemhouarn. rapport de sauvetage urgent.)
  • HENNEBONT (56). polvern-kerlemhouarn. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • H E N N E B O N T RAPPORT DE FOUILLES JUILLET 1986 Yves MENEZ Conservateur des fouilles - 1 - A - DECOUVERTE DU SITE ET PREMIERS TRAVAUX Le site a été découvert en janvier 1985 par Mme RENAUD de LOCHRIST. Depuis cette date, trois fouilles de sauvetage urgent ont été
  • réalisées. La première, dirigée par Daniel TANGUY, s'est déroulée de mars à juin 1985 et a porté sur une superficie d'environ 50 m 2 , depuis détruite en grande partie par la carrière (1). La seconde, dirigée par moi-même en tant que vacataire A.F.A.N., s'est déroulée de novembre 1986
  • (fig. n°s 2, 3 et 4) : Grâce à la photographie aérienne, la localisation du site a été nettement précisée. Elle a permis notamment d'évaluer avec précision l'extension de la carrière et donc la superficie des destructions. Site n° : 56 1 14 083 001 Commune : HENNEBONT Lieudit
  • : Polvern Cadastre 1970 : parcelle fouillée AB 54 parcelles détruites : AB 55, 56, 67, 62, 59, 60, 72 parcelles contenant probablement des vestiges, et non détruites : AB 52 et 53. La position géographique du site de Polvern est remarquable par plusieurs points. Tout d'abord
  • 2 ha. Depuis la découverte des structures gauloises, en janvier 1985, l'exploitation de la carrière se poursuit à un rythme accéléré, sous la forme de décapages jusqu'à la roche par bandes d'environ 10 à 20 m de large, suivis de tirs de mine à une côte de - 40 m par rapport au
  • fait l'objet de deux études, sur 7 m au printemps 1985, et sur 20 m durant l'hiver 1985-86. L'analyse des stratigraphies et de son mode de remplissage avait mis en évidence deux niveaux de fonctionnement. La couche d'arène granitigue gui tapisse le fond ainsi gue l'assymétrie du
  • comblement. Ce mur, construit avant la romanisation, recelait dans son effondrement guelgues tessons et sigillée d'Argonne ainsi gu'une monnaie posthume de Claude II le Gothigue. Daniel TANGUY, en 1985, avait pu observer guelques aménagements à des stades intermédiaires du remplissage
  • l'alignement de pierres mis au jour sur le comblement du fossé offre une structure différente, son parement externe étant constitué de gros blocs taillés et calés par des pierres plus petites. Un autre fait confirme cette première impression, Lors de la fouille du printemps 1985, Daniel
  • abimer les cultures. o Cette tranchée exploratoire aura deux objectifs : . détecter s'il existe ou non des fossés multiples, doublant sur la face àS'Xterne celui qui délimite l'intérieur du site. . Permettre d'examiner si la zone très caillouteuse laissée en friche (fig. 56) dans le
  • moins abondant que celui mis au jour de novembre 1985 à janvier 1986. Cependant, deux ensembles remarquables ont été découverts. a) Mobilier en liaison avec une activité de fabrication de céramique_sur_le_site : 1 Lissoir de potier (K VI lej) Ce petit lissoir de potier en hématite
  • (56) Polvern (juillet 1986) Sondage : Couches : K IX 0 N° : DROIT : Lecture droit : IMPC TETRIC Figuration : Buste radié drapé cuirassé 3/4 face à droite. REVERS Lecture revers : X Figuration : la paix POIDS (2,33) tenant une palme ORIENTATION DU REVERS : 6 h 30 - 67
RAP00275.pdf (SARZEAU (56). menhir de Kermaillard. rapport de sauvetage urgent.)
  • SARZEAU (56). menhir de Kermaillard. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • MENHIR GRAVE DE LENET-KERMAILARD SARZEAU-56 Joël LECORNEC Corre»pofidHn< Départemental l>* Aniiquiitfi Préhistoriques 2 rue A. Rodlra 56000 VANNES Tél. : (97) MENHIR DE KERMAILLARD SARZEAU- MORBIHAN. Le menhir couché de Le Net-Kermaillard en Sarzeau,connu sou
RAP00286.pdf (VANNES (56). la cathédrale. rapport de sauvetage urgent.)
  • VANNES (56). la cathédrale. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • Patrick ANDRE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE A LA CATHEDRALE DE VANNES MORBIHAN - 1985 - Autorisation 85-01 de la Direction des Antiquités de Bretagne Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Patrick ANDRE FOUILLES ARCHEOLOGIQUES DANS LA CHAPELLE AXIALE DE LA
  • CATHEDRALE DE VANNES. - MORBIHAN - Autorisation n° 85_01 H de la circonscription des Antiquités historiques de Bretagne. Responsable de la fouille : Patrick ANDRE 5, rue Jérôme d'Arradon. 56-VANNES. Fouille réalisée par le Centre d'Etudes et de Recherches archéologiques du Morbihan
  • . (C.E.R.A.M.). Janvier-Février 1985 Origines et motifs de la fouille En janvier 1985» Monsieur 11 Architecte-en-chef des Monuments historiques me demande de bien vouloir procéder à des recherches arhheologiques danB la chapelle axiale de la cathédrale de VANNES, à l'emplacement indiqué
  • Février 1985. Après transfert provisoire, le sarcophage a été remis en place sans avoir été ouvert. Les parties altérées ont été sommairement réparées par les soins de l'entre^ prise LE NEVEU. Une plaque de plomb a été rapportée sur le fond du cercueil et repliée avec soudure sur les
  • ± jointes à ces ossements pour attester de leur réunion artificielle en 1985. Les deux sondages sont rebouchées par les soins de l'entreprise chargé de l'assainissement. Ils ne réutilisent pas les terres de déblais, entreposées dans le jardinet au Nord de la chapelle absidiale. Vannes
  • , 5 Mars 1985 Patrick ANDRE La chapelle axiale de la cathédrale de Vannes La chapelle axiale, dédiée primitivement à la Vierge et à Saint Vincent est aujourd'hui appelée chapelle du chapitre. Elle fut construite de 1538 à 1345 et voûtée un siècle plus tard, en 1634-37 lorsque
RAP00870.pdf (VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive)
  • VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive
  • 56
  • métamorphoses dans le cadre de la Z.A.C. projetée. 31 Décembre 1985. COTTEN Jean-Yves La fibule du boulevard de la Paix -Vannes-(56) "Le plus bel exemplaire breton" TYPE 14A - |ibules_^à=glaauettes2: 14a: (Ettlinger 9) 147 Corseul, Champ Mulon (22) 148 Corseul, Clos Julio (22
  • Alain TRISTE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE A VANNES - MORBIHAN Boulevard de la Paix - 1985 B.O. 121 Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagi ^0 « y* s VANNES (DARIORITUM) à l'époque romaine
  • ) Boulevard de la paix. Yestiges ' TOUS DROITS RESERVES,—1f ,H-^t des premier et deuxième siècles (1985). Département Canton Morbihan •. •. VANNES-Centre Commune VANNES Lieu-dit Boulevard de Cadastre la Pai: 1977 -B.0.I2I Coordonnées Ax 210,065 Ay 307,935 Propriétaire
  • jour des vestiges antiques. Déjà, en 1961, des travaux sur la parcelle AO 232 avaient révélé des structures romaines du 11° siècle pour lesquelles un rapport avait été adressé à la Direction des Antiquités. Au début de l'année 1985, la municipalité, propriétaire de la parcelle
  • autorisation de sauvetage est délivrée par la Direction des Antiquités, et prend effet le 1er mai II - LES CONTRAINTES DU SITE. La fouille, conduite de mai à décembre compte d'un certain nombre de contraintes, 1985, a dû tenir fréquentes en milieu urbains -L'impossibilité
  • ) 149 Vannes, boulevard de la Paix (56) Ce type, comme son nom l'indique, est caractérisé par deux plaquettes émanant de la tête de l'arc et qui, de part et d'autre de ce dernier, assurent la protection (relative) d'un ressort à six ou huit spires et corde externe, retenue par une
  • contexte Auguste-Claude de la fibule n°l48 de Corseul. La présence, toujours à Corseul, du n*l47 dans un niveau du Ilnd siècle de notre ère est déjà plus surprenante, et il est douteux que cela corresponde à la réelle période d'utilisation du spécimen. NOTES 1) H.FEUGERE 1985 p.262-267
  • , Colchester (104 ex.). E.ETTLINGER 1973 P-55; M.FEUGERE 1985 p.264. 3) 18 ex. à Besançon (L.LERAT 1956 n*52-67); 5 en Chalonnais (M.FEUGERE 1977b n°l6-20); 29 en Gaule Méridionale (M.FEUGERE 1985 n°1190-1219); 5 dans les Pays de la Loire (E.DREYFUS 1979 n°39-42, 51); 14 en HauteNormandie
  • (M.-A.DOLLFUS 1973 n°88-10l). 4) E.ETTLINGER 1973 P-20: apparition aux alentours de 20 av.J.-C. Certaines variantes en fer, limitées aux camps du limes rhénan, se rencontrent encore dans des contextes flaviens (M.FEUGERE 1985 p.266). 2cm FI G FIG. sa -14- Fig. 8 - Zone B
RAP00220.pdf (MOUSTOIR-RUMENGOL (56). Kerlagadec. rapport de sauvetage urgent.)
  • MOUSTOIR-RUMENGOL (56). Kerlagadec. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • Cadastre Coordonnées Lambert.. DATES 56 142 001 AH ZD 11 ZD 14 ZD 53 Ax 210,743 Ay 344,017 Al 100 Bx By Autorisation (n°, date)....» 85 25 H Intervention (début et fin) 29 avril - 10 mai 1985 Années antérieures d'intervention. INTERVENTION SITE Responsable BARDEL Motif
  • CONTENU DU DOSSIER Rapport scientifique... 4 pages Plans et coupes 4 plans 1 coupe Planches et dessins.... Photographies légendées 5 photos Vurant le pH.ewU.eA semestre 1985 la subdivision de. la Direction Départementale de l'Equipement à LOCMINE (56), effectuait les travaux
  • : Département : MORBIHAN Commune : MOUSTOIR RUMENGOL SUe n° : 56 142 001 AH Lieu dit : Kerlagadec Cadastre. : IV 11 nouveau tracé CV 767 Coordonées LambeKt 1 : X : 110, 743 X : 344, 017 La fouille du souterrain L'ensemble de la galerie mise au jour avait, une orientation Sud-Est
  • sur un espace de 4000 m à la fois des habitats [foyers) mais également des zones d'enclos ou de champs [fossés). Ve plus, nous avons Ici une preuve supplémen- taire de la présence d'habitats à proximité d'un souterrain. 56 MOUS TOIR - RUMENGOL 1986 A *n i—i—i—i—i—i