Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Département > 56 (retirer)
  • Operation type > prospection thématique (retirer)

48 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02601.pdf (TREDION (56). nécropole néolithique de Coëby. rapport de prospection thématique)
  • TREDION (56). nécropole néolithique de Coëby. rapport de prospection thématique
  • 56
RAP03088.pdf (MONTENEUF (56). Inventaire, description et cartographie des blocs de la parcelle 1 du site archéologique des Pierres Droites. Rapport de PT 2014)
  • MONTENEUF (56). Inventaire, description et cartographie des blocs de la parcelle 1 du site archéologique des Pierres Droites. Rapport de PT 2014
  • 56
RAP03332.pdf (MONTENEUF (56). Inventaire, description et cartographie des blocs de la parcelle XC 102 du site archéologique des Pierres Droites. Rapport de FP)
  • MONTENEUF (56). Inventaire, description et cartographie des blocs de la parcelle XC 102 du site archéologique des Pierres Droites. Rapport de FP
  • 56
RAP03239.pdf (GROIX (56). L'occupation paléolithique de l'île de Groix. Rapport de PT 2015)
  • GROIX (56). L'occupation paléolithique de l'île de Groix. Rapport de PT 2015
  • 56
  • D’OPÉRATION 2015 - L’OCCUPATION PALÉOLITHIQUE DE L’ÎLE DE GROIX (56) - CLÉMENT ROUVIÈRE (DIR.) - N°2015-026 Création/impression/illustration/photos Département du Morbihan. Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts gérées de façon durable. Mars 2016 Sous la direction de
  • à proximité de la Pointe des Saisies (cliché C. Rouvière) Chopping-tool de la collection S. Bihan (cliché F. Eluard) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 1 GROIX (56) Document Final de Synthèse PROSPECTION THEMATIQUE 11 Avril au 3 mai 2015 L’OCCUPATION
  • PALÉOLITHIQUE DE L’ÎLE DE GROIX 2ème Campagne Sous la direction de Clément Rouvière Anne-Lyse Ravon Yoann Chantreau Jean-Baptiste Vincent Louis Dutouquet Marine Laforge N° autorisation fouille : n° 2015-026 Février 2016 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 2
  • L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 3 AVIS AU LECTEUR Le présent rapport présente les résultats d’une opération de prospection thématique. Les rapports constituent des documents administratifs communicables au public, après remise au Service Régional de l’Archéologie
  • code pénal. L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 4 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 5 GROIX (56) PROSPECTION THÉMATIQUE L’occupation paléolithique de l’île de Groix (56) 2ème Campagne Février 2016 L'occupation paléolithique de
  • l'île de Groix (56) Page 6 Sommaire Liste des figures Remerciements Lexique des abréviations Générique de l’opération Fiche signalétique Coordination administrative et partenaires logistiques Équipe de recherche Résumé de l’opération Autorisation de fouille p.8 p.13 p.15 p.17 p.18
  • .77 p.79 p.81 p.81 p.83 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 7 BIBLIOGRAPHIE p.84 SECTION 2 : Annexes p.89 p.91 1. Inventaire des collections d’A. Le Guen (A.-L. Ravon) 2. Inventaire des collections de S. Bihan (A.-L. Ravon) p.99 3. Synthèse des
  • inventaires des collections lithiques Bihan et Le Guen (A.-L. Ravon) p.105 4. Fiches de déclarations des sites p.111 5. Inventaire des points topographiques (J.-B. Vincent) (Numérique uniquement) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 8 LISTES DES FIGURES Fig. 1. Cartes
  • quartzite du Pradino. Coll. A. Le Guen (clichés S. Guégan, DAO A.-L. Ravon). Fig. 21. Données métriques des chopping-tools de la collection d'A. Le Guen (A.–L. Ravon). L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 9 Fig. 22. Percuteur-enclume en quartzite, le Pradino. Coll
  • de l'île de Groix (56) Page 10 Fig. 47. Petit abri sous roche dans la zone des falaises hautes de la côte sauvage, malheureusement sans remplissage sédimentaire (Y. Chantreau) Fig. 48. Grotte artificielle reliée à un petit bunker sur le plateau (Y. Chantreau) Fig. 49
  • Groix (56) Page 11 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 12 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 13 Remerciements Ce travail est avant tout celui d’une équipe que je remercie pour sa disponibilité et son engagement sur ce projet. Nous
  • d’Histoire du Pays de Lorient (SAHPL), Marc Galludec, Ludovic Yvon. L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 14 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 15 LEXIQUE DES ABRÉVIATIONS AMARAI : Association Manche Atlantique pour la Recherche Archéologique
  • Morbihan SRA : Service Régional de l’Archéologie L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 16 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) GÉNÉRIQUE DE L’OPERATION Page 17 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 18 Fiche Signalétique
  • LOCALISATION STATUT DES SITES Région : Bretagne Protection juridique : Département : Morbihan (56) Réserve Natura2000 Réserve Naturelle Nationale Commune : Groix Adresse : Ensemble de l’île Propriétaires des terrains : Code postal : 56590 Code INSEE : 56069 COORDONNEES GÉOGRAPHIQUES
  • du Morbihan (Coll) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 19 Coordination administrative et partenaires logistiques Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne – Service Régional de l’Archéologie Stéphane DESCHAMPS, Conservateur régional de
  • , rue de Saint Tropez CS82400 56009 Vannes cedex Tél. : 02.97.69.50.75 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 20 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 21 Équipe de recherche Clément Rouvière – Archéologue au Service Départemental d’Archéologie
  • Archéologie médiévale, Université Rennes 2 Villejean L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 22 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 23 Résumé de l’opération À l’issue de la campagne 2015, nous avions pu traiter l’ensemble des ramassages d’Alain Le
  • apparait désormais que seule une mission exploratoire pourra apporter de nouveaux éléments tant sur les aspects archéologiques que géomorphologiques. L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 24 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Autorisation de fouille
  • Page 25 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 28 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 29 GROIX (56) SECTION 1 Résultats Février 2016 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 30 22 COTES-D'ARMOR 29 FINISTERE 35 ILLE-ET
  • -VILAINE 56 MORBIHAN Ile de Groix 44 LOIRE-ATLANTIQUE 0 0 50 km 20 km 20 Pen-Men 20 10 Le Bourg Pointe du Château de Kervédan Pointe de la Croix Pointe Saint-Nicolas 5 Locmaria 30 20 Pointe de l’Enfer Pointe des Chats N 10 40 0 1 km Fig. 1. Cartes de localisation
RAP03189.pdf (BRANDIVY (56). L'abbaye cistercienne Notre-Dame de Lanvaux. Rapport de PT 2015)
  • BRANDIVY (56). L'abbaye cistercienne Notre-Dame de Lanvaux. Rapport de PT 2015
  • 56
  • fiches a été réalisé par Jean-Marie Pesez dans le cadre du PCR Château de l'Université de Rouen. Identification du site et renseignements administratifs 1. RÉGION : Bretagne 2. DÉPARTEMENT : Morbihan (56) 3. COMMUNE : Brandivy 4. LIEU-DIT : Abbaye de Lanvaux 4.1. Cadastre : Brandivy
  • 4.2. IGN : 0820 E 5. NOM DU SITE OU ADRESSE : Abbaye de Lanvaux 6. DÉNOMINATION CONVENTIONNELLE : Abbaye 7. DATATION : 7.1. Grande période chronologique : Moyen Âge, Moderne 7.2. Occupation : Première moitié XIIe – fin XVIIIe 8. RÉF. INSEE : 36 022 8.1. Dept : 56 8.2. Arrdt
  • : 53.1.4. Destination du matériau : Abbaye Notre-Dame de Lanvaux : rapport de prospection thématique Mobilier dispersé 54. ELEMENT ARCHITECTONIQUE : 55. CERAMIQUE : 56. PAVEMENT : De nombreux carreaux de pavement en terre cuite ont été collectés sur le site par le propriétaire. Ces
RAP02985.pdf (SURZUR (56). les ateliers de potiers gallo-romains de Liscorno. rapport de pt 2013)
  • SURZUR (56). les ateliers de potiers gallo-romains de Liscorno. rapport de pt 2013
  • 56
  • Les ateliers de potiers gallo-romains de Liscorno à Surzur (56) EA n° 56 248 0004 Arrêté d’autorisation n° 2013-030 Rapport de prospection thématique annuelle Sébastien Daré Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Service régional de l’archéologie de
  • Bretagne juin 2014 Cé r a m Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Les ateliers de potiers gallo-romains de Liscorno à Surzur (56) EA n° 56 248 0004 Arrêté d’autorisation n° 2013-030 Rapport de prospection thématique annuelle Sébastien Daré Centre d’Etudes et
  • – Liscorno – EA 56 248 0004 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L’OPERATION Région : Bretagne Département : Morbihan (56) Commune et Code INSEE : Surzur 56 248 Lieu-dit ou adresse: Liscorno Numéro de l’entité archéologique : 56 248 0004 Année du cadastre: 2001 Section(s) et parcelle
  • : M. Jean-François Perrodo Bothalec – 56 450 Surzur Nature et intitulé de l’opération : prospection thématique annuelle Raison de l’intervention : réalisation d’une prospection géophysique du 14 au 20 octobre 2013 Intervenant : John Nicholls - société Targetgeophysics Surface
  • documentaires : Service Régional de l’Archéologie de Bretagne (Rennes) REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT Année : 2014 Auteur(s) : Daré Sébastien Titre : Les ateliers de potiers gallo-romains de Liscorno à Surzur (56) – rapport de prospection thématique annuelle Nombre de volumes : 1
  • nombre de pages : 38 nombre de fig. : 17 0 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 Sommaire Fiche signalétique Copie de l’arrêté d’autorisation Sommaire Liste des figures 1. Introduction 1 2 3 1.1 Situation géographique et contexte géologique de l’opération 3 1.2 Etat des
  • prospection électrique 4. Synthèses des données 5. Bibliographie Annexes 4 5 5 5 6 7 8 9 9 10 10 13 Rapport de prospection géophysique de la société Targetgeophysics 1 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 Liste des figures Figure n° 1 : localisation du site de Liscorno (infographie : S
  • découverts dans le bourg de Surzur (extrait du cadastre de Surzur - source : www.atlasdespatrimoines.fr) 2 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 1. Introduction 1.1 Situation géographique et contexte géologique de l’opération Les ateliers de potiers de Liscorno se situent à 15 kilomètres
  • -Délandre1836, p. 42. 3 Galliou et alii 2009, p. 329. 4 Triste, Daré 2002. 5 Triste, Daré 2005. 2 3 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 investigations archéologiques, il ne fait plus de doute que l’on se trouve en présence d’un site régional majeur pour la connaissance de l’artisanat
  • , Martinaud, Garmy, Barraud 2011, p. 230-231. 4 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 probablement à des fosses plus ou moins importantes, et enfin, des anomalies ponctuelles présentant un fort signal magnétique ou anomalies dipolaires, caractéristiques des structures de combustion. La
  • cette zone par ailleurs située en limite de prospection. L’anomalie qu’il génère peut expliquer que le fossé 196 n’apparaisse pas sur la carte magnétique. 5 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 magnétiques 12. On remarquera néanmoins, à une distance de 4 m environ de la voie, une
  • , Nieszery, Reihard 2011, p. 371. Ces deux exemples doivent nous amener à considérer avec prudence les zones peu occupées ou vides à l’intérieur de ces enclos. 13 Triste, Daré 2002. 14 Triste, Daré 2005. 15 Triste, Daré 2005. 16 Cf. note 10. 6 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004
  • bande de 17 Triste, Daré 2002. 7 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 roulement 18. Lorsque l’on reporte ce sondage sur la carte magnétique, cette bordure offre une bonne concordance avec le signal enregistré. On supposera donc que ces deux lignes matérialisent les bordures de la
  • . 20 Triste, Daré 2002. 19 8 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 dans le sondage 12 21. On ajoutera que le bassin de marchage, 1230, identifié dans ce même sondage est pour le bord reconnu perpendiculaire à ce fossé. 2.3.2 Zone nord La majorité des structures détectées dans cette
  • Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 nombre. La prospection confirme le caractère périphérique de ce secteur par rapport au reste du site. Dans le coin nord-est du secteur D, on observe une anomalie intense interprétable comme un four. Un fossé curviligne a également été détecté. Il
  • . Cribellier 2008, p. 328. 25 10 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 ces deux creusements. De plus, les tronçons de la voie étudiés en sondages montrent qu’elle n’a pas subi d’empiètement. Les autorités publiques se sont donc attachées à garantir l’intégrité de cet itinéraire appartenant
  • . 82-86 et 91-94. Simon, Viret 2013 p. 426. On trouve toutefois un site offrant des similitudes avec Liscorno : Sains-du-Nord. Loridant 1999, p. 274-277. 31 Saliou 2012, p. 44. 27 11 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 zone artisanale dévolue à la production de poteries associée
  • d’indices d’une autre activité artisanale. Tuffreau-Libre 1992, p. 27. 34 Ferdière 2005, p. 10. 33 12 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 5. Bibliographie Adrian 2013 : ADRIAN (Y.-M.), Structures et productions de l’atelier de potiers antique du « Gouffre » en forêt de Lyons-la-Forët
  • romain, actes du 13 Surzur – Liscorno – EA 56 248 0004 colloque d’Erpeldange, mars 1999, collection monographies instrumentum, éditions Monique Mergoil, 1999, p. 273-287. Mathé, Martinaud, Garmy, Barraud 2011 : MATHE (V.), MARTINAUD (M.), Garmy (P.), BARRAUD (D.), L’agglomération
  • (point rouge) sur fond de carte IGN Bretagne - éch. : 1/250000ème 0 25 km N Emprise cadastrale des ateliers de potiers gallo-romains de Liscorno (zone en rouge) sur fond de carte topographique - 1021 O : Questembert/Damgan - éch. : 1/25000ème (source : www.géoportail.fr) 56 248
RAP03005.pdf (GROIX (56). l'occupation paléolithique de l'île de Groix. rapport de pt 2014)
  • GROIX (56). l'occupation paléolithique de l'île de Groix. rapport de pt 2014
  • 56
  • Avec le concours de : RAPPORT FINAL D’OPÉRATION 2014 L’OCCUPATION PALÉOLITHIQUE DE L’ÎLE DE GROIX (56) Clément Rouvière (Dir.). 2 rue de Saint-Tropez – CS 82400 – 56009 Vannes Cedex Tél 02 97 69 50 75 - Fax 02 97 47 68 47 Création / impression : Conseil général du Morbihan
  • (56) Document Final de Synthèse PROSPECTION THEMATIQUE 1 février au 25 mai 2014 L’OCCUPATION PALÉOLITHIQUE DE L’ÎLE DE GROIX Sous la direction de Clément Rouvière Louis Dutouquet Marine Laforge Anne-Lyse Ravon En collaboration avec : Yoann Chantreau Sophie Guégan Valérie-Emma
  • Leroux N° autorisation fouille : n° 2014-040 Novembre 2014 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 3 AVIS AU LECTEUR Le présent rapport présente les résultats d’une opération de prospection thématique. Les rapports constituent des documents administratifs
  • règles constitue un délit de contrefaçon puni par l’article 425 du code pénal. Page 4 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Sommaire Liste des figures Générique de l’opération Remerciements Lexique des abréviations Fiche signalétique Coordination administrative et
  • de recherche p.68 p.68 p.71 p.77 p.79 p.80 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 5 4. BILAN ET PERSPECTIVES (C. Rouvière) 4.1. Bilan de la campagne 2014 4.2. Les perspectives 2015 Les objectifs L’organisation p.82 p.82 p.84 p.84 p.86 BIBLIOGRAPHIE p.88
  • . Inventaire des points topographiques (V.-E. Leroux) Page 6 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 7 GROIX (56) PROSPECTION THÉMATIQUE L’occupation paléolithique de l’île de Groix (56) Novembre 2014 Page 8
  • L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) LISTES DES FIGURES Fig. 1. Cartes de localisation de l’île de Groix (DAO L. Quesnel – CReAAH, UMR 6566 du CNRS). Fig. 2. Variations de la ligne de rivage et reconstitution paléoenvironnementale de l'Europe de l'Ouest du dernier maximum
  • collection d'A. Le Guen (A.–L. Ravon). Fig. 23. Percuteur-enclume en quartzite, le Pradino. Coll. A. Le Guen (cliché S. Guégan, DAO A.-L. Ravon). L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 9 Fig. 24. Bifaces partiels en quartz de Kerigant et Praceline. Coll. A. Le Guen
  • retenus à la suite de notre intervention (DAO C. Rouvière). Fig. 46. Localisation des zones prospectées durant notre intervention (DAO C. Rouvière). Page 10 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) GÉNÉRIQUE DE
  • L’OPERATION Page 11 Page 12 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 13 Remerciements Ce travail est avant tout celui d’une équipe, nous tenions donc à remercier Gregor Marchand pour nous avoir mis en contact avec
  • Olmos, Jean-Laurent Monnier, Gaël Barracand, David Menier, Laurent Quesnel, l’équipe du SDAM, la société d’Art et d’Histoire du Pays de Lorient (SAHPL), Marc Galludec et l’association AMARAI. Page 14 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de
  • l'île de Groix (56) Page 15 LEXIQUE DES ABRÉVIATIONS AMARAI : Association Manche Atlantique pour la Recherche Archéologique dans les Îles CReAAH : Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire EA : Entité Archéologique INRAP : Institut National de Recherches
  • Archéologiques Préventives SAHPL : Société d’Art et d’Histoire du Pays de Lorient SDAM : Service Départemental d’Archéologie du Morbihan SRA : Service Régional de l’Archéologie Page 16 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Fiche Signalétique LOCALISATION STATUT DES SITES
  • Protection juridique : Région : Bretagne Département : Morbihan (56) Réserve Natura2000 Réserve Naturelle Nationale Commune : Groix Adresse : Ensemble de l’île Propriétaires des terrains : Code postal : 56590 Mairie de Groix Conservatoire du Littoral Conseil Général du Morbihan État
  • de l'île de Groix (56) Page 17 Coordination administrative et partenaires logistiques Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne – Service Régional de l’Archéologie Stéphane DESCHAMPS, Conservateur régional de l’archéologie Christine BOUJOT, Ingénieur de recherche
  • PROXIENCE, 33 rue Lafond, 35700 Rennes Page 18 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 19 Equipe de recherche Clément Rouvière Archéologue au Service Départemental d’Archéologie du Morbihan (SDAM), Chercheurassocié
  • bibliographique Étude lithique Sophie Guégan Lithicienne, Chercheur-associé à l’UMR 5140 du CNRS de Lattes - Photographie Page 20 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 21 Résumé de l’opération Cette première campagne
  • l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Autorisation de fouille Page 23 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) Page 25 Page 26 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56
  • ) Page 27 GROIX (56) SECTION 1 Résultats Novembre 2014 Page 28 L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56) 22 COTES-D'ARMOR 29 FINISTERE 35 ILLE-ET-VILAINE 56 MORBIHAN Ile de Groix 44 LOIRE-ATLANTIQUE 0 0 50 km 20 km 20 Pen-Men 20 10 Le Bourg Pointe du
  • Château de Kervédan Pointe de la Croix Pointe Saint-Nicolas 5 Locmaria 30 20 Pointe de l’Enfer Pointe des Chats N 10 40 0 1 km Fig. 1. Cartes de localisation de l’île de Groix (DAO L.Quesnel - CReAAH, UMR 6566 du CNRS). L'occupation paléolithique de l'île de Groix (56
RAP03059.pdf (SAINT-TUGDUAL (56). l'enceinte de talvern-panner. rapport de pt 2014)
  • SAINT-TUGDUAL (56). l'enceinte de talvern-panner. rapport de pt 2014
  • 56
  • Rapport d’opération archéologique -2014Manon Quillivic L'enceinte de Talvern-Panner, Commune de Saint-Tugdual Morbihan EA 56-238-0006 Relevé microtopographique Dates de l’opération : 16 au 23 juin 2014 N° d’autorisation : 2014-037 N° iNSEE de la commune : 56 238 N° d’entité
  • : 56 238 0009 Cadastre : 1999, ZL, 77 a Association ARVALES – 12 rue des Lilas, 35136 SAINT-JACQUES-DE-LA-LANDE (n° SIRET 503 377 970 00028 – APE 9499Z Sommaire : Remerciements 3 Fiche Signalétique 4 Générique de l’opération 5 Copie de l’arrêté 6 Parcelle concernée par
  • l’enceinte de Talvern-Panner Région : Bretagne Département : Morbihan Commune : Saint-Tugdual Lieu-dit : Talven-Panner Code INSEE : 56 238 N°EA : 56 238 0006 Coordonnées Lambert II étendu : X= 176 899m ; Y= 2360 470m ; -Références cadastrales Commune : Saint-Tugdual Année : 1999
  • aussi d'affiner la typochronologie des systèmes enceints dans cette zone géographique. 1 B. Leroy - 2009 2 Ibid. - 2012 3 Ibid. (en cours) 4 A. Provost - 2006 10 1. Cadres de l’opération 1.1 Cadre administratif et moyens techniques Le site de Talvern-Panner ( EA 56 238
  • 0006, coordonnées Lambert II étendu : X= 176 899, Y= 2360 470) se situe sur la commune de Saint-Tugdual (INSEE 56 238) dans le département du Morbihan. L’enceinte est implantée sur le pied de versant sud-est d’une colline, à 225 m NGF, au nord-est de la commune (fig. 1, 2 et 3). Le
  • 1228000 IGLLM OM>;LL$ $M$ R5">G?>$%5$IL OMJ>$LL5G< =;%6$>
  • - 2004 8 L. Jeanneret - 2011 9 B. Leroy - 2009, p. 11 : OGÉE 1845 : 879 ; ROSENZWEIG 1870 : 256. 15 LIEU DIT KERSALIC NUMERO NOM DU SITE DʼEA 56 238 0001 HASTEL-ER-BANGUER LE BOURG 56 238 0003 LE BOURG bloc orné Premier Age du fer Second Age du fer KERMINIZY 56 238 0004
  • KERMINIZY stèle Premier Age du fer Second Age du fer KERLOUIS 56 238 0005 KERLOUIS stèle Premier Age du fer Second Age du fer ER CASTELLO bâtiment Haut moyen-âge Moyen-âge classique Moyen-âge Moyen-âge TALVERN-PANNER 56 238 0006 VESTIGES butte CHRONOLOGIE HAUTE Moyen
  • -âge CHRONOLOGIE BASSE Moyen-âge KERMINIZY 56 238 0007 KERMINIZY butte ROSCARIO 56 238 0008 ROSCARIO butte BRIGOLEC 56 238 0009 ROUS CASTELLIC enceinte Second Age du fer Second Age du fer LE NIVINENO 56 238 0010 LE NIVINÉNO butte Age du bronze Age du bronze
  • anomalie Moyen-âge Moyen-âge PENN-AR-LANN bâtiment Moyen-âge Moyen-âge LESCOUET 56 238 0011CORH CASTELLE/LE SOLO PENN-AR-LANN 56 238 0012 Epoque indéterminée Epoque indéterminée TRONEVEN 56 238 0013 TRONÉVEN stèle Premier Age du fer Second Age du fer ROSCARIO 56 238
  • 0014 ROSCARIO stèle Premier Age du fer Second Age du fer CARMES 56 238 0015 CARMÈS occupation Gallo-romain Gallo-romain KERVOENNEC 56 238 0016 KERVOËNNEC meule fixe Néolithique Néolithique KERGESTIN 56 238 0017 KERGESTIN occupation Gallo-romain Gallo-romain
  • PORH-ER-GOFF 56 238 0018 PORH-ER-GOFF atelier métallurgique Second Age du fer Bas moyen-âge KERGESTIN 56 238 0019 KERGESTIN bloc Néolithique Néolithique KERMARTIN 56 238 0020 KERMARTIN tumulus Age du bronze Age du bronze KERMARTIN 56 238 0021 KERMARTIN occupation
  • Gallo-romain Gallo-romain KERMARTIN 56 238 0022 KERMARTIN bâtiment Moyen-âge Période récente Fig. 5 : Entités archéologiques de la commune de Saint-Tugdual (source : Patriarche) 16 1.4 Cadre historiographique Le site de Talvern-Panner est signalé récemment, en 1986, par
  • l'intérieur de l'enceinte à partir des sommets des talus est d'environ 3180 m2. - La superficie de l'intérieur de l'enceinte à partir de la base des talus est d'environ 2500 m2. Fig. 12 : Superficies de l’enceinte 23 $.2%4"$.$91&7$=&20/91=&>JRSJB 76&+$%$,-&./"+010203+42#/56$ >:F&G6
  • /%%/,/"H&I*(JB !"#$%%$&'&()(***$ 0 50m :;=?.@0%$&7$& 14"#-0.A1+$B 1/800 0 20
  • !&# # !&" " !!# B @ !!" " 0 !" '" (" %" $"" 100m C GHIIJKL6,*I M+.8H:87,+7GI " L7886II7 !'# !'" !&# !&" !!# !!" !$# !$" " # !" '" GHIIJKL6,*I (" %" $"" GHIIJ M+.8H:87,+7GI B !'" !&# !&" !!# !!" !$# !$" " 56,-789:;69978 5:5?@"?#A !" '" (" N8HG+,I
  • dans un premier temps, pourrait peutêtre permettre d’affirmer cette hypothèse. 32 Fig. 21 : Environnement archéologique immédiat de l’enceinte (Patriache) 33 : Relevés des sites dedes Talhouët (Langoëlan, 56), Goaremde ar Talhouët Manec’h à(La Feuillée, 29) et Fig.Fig. 33 22
  • : Planche comparative relevés microtopographiques Langoëlan, Goarem ar Manec’h à la Feuillée Talvern-Panner et de Talvern-Panner à Saint-Tugdual (QUILLIVIC, 2014) (Saint-Tugdual, 56) 34 31 !"#$%&'(%)*+#,#-./'(0'1(,'"'/21(*.%,)(-)+)3,#+&.45'1(0'1(1.-'1(0'(6#"&)57-(8(9#$3)7
  • ........................................................................................31 Fig. 21 : Environnement archéologique immédiat de l’enceinte (Patriache)....................................33 Fig. 22 : Relevés des sites de Talhouët (Langoëlan, 56), Goarem ar Manec’h (La Feuillée, 29) et Talvern-Panner (Saint-Tugdual, 56
RAP01725.pdf (LOCMARIAQUER (56). l'aqueduc antique. rapport de prospection thématique)
  • LOCMARIAQUER (56). l'aqueduc antique. rapport de prospection thématique
  • 56
  • . L'hémicycle, de 160 m de pourtour, est fermé par un mur de 72 m de long et l'orchestra atteint 56 m de largeur pour 44 m de profondeur. Les murs circulaires intérieurs n'ont d'autre office que de consolider le terrain pour l'assise des gradins. Le parti pris scénographique est évident : à
  • m de largeur, dont la longueur dépasse 56 m d'après les sondages ponctuels exécutés par J.-P. Bardel en 1987, et qui pourrait atteindre 90 m. Son petit appareil très soigné qui conserve encore des joints au fer est de la qualité de celui du sanctuaire du Haut-Bécherel à Corseul
  • resserré autour d'un centre urbain -le choix du site, à l'entrée du golfe, certes ancien centre mégalithique ce qui n'a sans doute pas laissé indifférent les populations vénètes, mais surtout le lieu où s'est déroulée la bataille des Vénètes en 56 avant J.-C. Cette fonction religieuse
RAP02417.pdf ((56). Rias d'Étel, du Blavet et mer de Gavres)
  • (56). Rias d'Étel, du Blavet et mer de Gavres
  • 56
  • (56 096 01 et 56 096 02), Locoal en Locoal-Mendon (56 1 19 07 et 56 119 08), Lègevin en Nostang (56 148 04) et au bourg de Sainte-Hélène (56 220 02). Une autre forme de christianisation s'exprime par la gravure de croix sur une ou plusieurs faces; c'est notamment le cas des plus
  • hautes stèles érigées à l'entrée des presqu'îles de Locoal-Mendon : la Quenouille de Sainte-Brigitte (56 119 10) et Pen-er-Pont (56.1 19.09). Cette dernière porte une dédicace gravée, datée du Haut Moyen Age "CRUXX PROSTION". Ce nom, PROSTION, est celui de l'une des filles de Salomon
  • , roi de Bretagne, épouse de PASCWETHEN, comte de Vannes, décédée en 875 et enterrée à Redon. Cela dit, on peut envisager que les stèles dressées notamment dans les hameaux côtiers de Sainte-Hélène, à Benaleguy (56 220 01), Kerhah (56 220 05) et Le Moustoir (56 220 08), X. Lafon
  • Second Age du Fer. Daté de la fin du Second Age du Fer, l'éperon barré de Mané-Coh-Castel au VieuxPassage en Plouhinec (56 169 02) a une superficie de 2 ha et culmine à 13 m. Le rempart de terre et de blocs de granité conserve une hauteur de 4 m par rapport à l'extérieur; aucune trace
  • période moderne, un "bac" permettait de franchir la ria entre la pointe de Royannec en Belz et le Vieux-Passage. Il est possible qu'aux périodes anciennes, ce passage était guéable à marée basse 12 L'éperon barré de Mané-er-Hoët en Merlevenez (56 130 02) apparaît plus imposant par sa
  • d'artillerie de protection de la poche de Lorient; Mané-etHoët constituait le point septentrional le plus avancé de la poche. C'est ainsi que la motte castrale implantée à la pointe de l'éperon (56 130 01) a été détruite. Par sa position, à la limite de navigabilité à marée haute, cet
  • en question l'hypothèse d'une agglomération de rupture de charge, autour du bourg de Nostang, dans l'antiquité. Les allégations anciennes d'un territoire couvert de vestiges sont infirmées par nos prospections. Certes, l'existence d'un site à tegulae au Vieux-Bourg (56 148 06
  • a pas d'implantation gallo-romaine dans ce secteur; pas plus qu'entre Portanguen, lieudit à 1 km au sud, et le bourg de Nostang. Le site reconnu de Saint-Bieuzy en Nostang (56 148 05) est en grande partie occulté par la chapelle du même nom et des habitations récentes; il ne peut
  • maritimes luxueuses réparties autour de la ria est également battue en brèche. En fin de compte, seules les villas de ManéVéchen en Plouhinec (56 169 03) et de Kerfrézec en Sainte-Hélène (56 220 03) 14 , aspectée à Une tradition récente, émanant des plongeurs locaux, fait état d'une
  • promontoire, appartiennent à cette catégorie. Nous avons vainement cherché à localiser deux autres villas signalées anciennement, à Kerguen en Belz (56 013 01) et Lescouët en Locoal-Mendon (56 119 05). On en vient à douter de leur réalité en constatant l'absence du moindre vestige possible
  • . Pour la seconde, notamment, pour laquelle Z. Le Rouzic a laissé un descriptif fourni faisant état de murs en petit appareil et matériaux de construction en quantité, en haut de falaise et sur l'estran! Le site de Lègevin en Nostang (56 148 03), en retrait à 600m du rivage, est
  • probablement une villa; d'après les matériaux observés lors d'un aménagement routier, mais son extension, sous le hameau, ne peut être connue. Les autres sites, positionnés entre 200 m et 400 m du rivage, Pont-er-Hah et Porh-Berringue en Plouhinec (56 169 06 et 56 169 07) apparaissent plus
  • modestes; il s'agit vraisemblablement de petits établissements agricoles. Les indices (fragments de tuiles) découverts sur l'estran à Beg-Bran en Locoal-Mendon (56 119 01) et Mané-Hellec en Sainte-Hélène (56 220 06) permettent juste de supposer l'existence d'implantations voisines, sur
  • le plateau, que le couvert végétal ne permet pas de caractériser. Deux sites particuliers méritent d'être soulignés. A Portanguen en Merlevenez (56 130 03), le site - matérialisé par une profusion de matériaux de construction - occupe le sommet d'une colline granitique à
  • l'altitude de 26 m, à 500 m du rivage, d'où la vue sur la ria est exceptionnelle; l'hypothèse d'un sanctuaire ne peut être exclue. A Coëtrivas en Kervignac (56 094 01), à 3000 m du rivage, au nord de Nostang, une plateforme jonchée de moellons et de tegulae, de 30 m par 15 m pour 0,50 m
  • destruction de la motte castrale de Mané-er-Hoët. L'enceinte de Mané-Hastel près de Kerfrézec en Sainte-Hélène (56 220 04) n'a pas subi d'atteinte notable depuis la visite de M. Wheeler. Cette petite enceinte d'une trentaine de mètres de côté est circonscrite par un talus aux angles
  • du Magouer en Plouhinec (56 169 04) et l'autre, sous un bosquet, à l'extrémité de la pointe de la Vieille-Chapelle en Sainte-Hélène (56 220 10). Tableau récapitulatif des sites et indices de sites La numérotation adoptée - avec une racine comprenant le numéro du département et
  • -Bieuzy Vieux-Bourg Vieux-Bourg Beg-er-Vil Mané-Coh-Castel Mané-Véchen Men-Du Mané-Huel Pont-er-Hah Porh-Berringue Benaleguy Le bourg Kerfrézec Kerfrézec Kerhah Mané-Hellec Er-Stang Le Moustoir Le Moustoir La Vieille-Chapelle N° inv. 56 013 01 56 013 02 56 055 01 56 094 01 56 096 01
  • 56 096 02 56 097 01 56 119 01 56 119 02 56 119 03 56 119 04 56 119 05 56 119 06 56 119 07 56 119 08 56 119 09 56 119 10 56 130 01 56 130 02 56 130 03 56 148 01 56 148 02 56 148 03 56 148 04 56 148 05 56 148 06 56 148 07 56 169 01 56 169 02 56 169 03 56 169 04 56 169 05 56 169 06
  • 56 169 07 56 220 01 56 220 02 56 220 03 56 220 04 56 220 05 56 220 06 56 220 07 56 220 08 56 220 09 56 220 10 Type Indice Indice Avéré Avéré Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Indice Avéré Avéré Avéré Avéré Avéré Avéré Indice Avéré
RAP01305.pdf ((56). les tertres funéraires néolithiques de la région carnacoise)
  • (56). les tertres funéraires néolithiques de la région carnacoise
  • 56
RAP01781.pdf (LA TRINITÉ-SUR-MER (56). "kerdual". rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique)
  • LA TRINITÉ-SUR-MER (56). "kerdual". rapport de sondage dans le cadre de la prospection thématique
  • 56
RAP01845.pdf (SAINT-PIERRE-QUIBERON (56). Kerbougnec)
  • SAINT-PIERRE-QUIBERON (56). Kerbougnec
  • 56
  • . Description 1 : Notre projet s'établit sur la base de la connaissance officielle de 23 pierres dressées. Elles sont dites menhirs et l'ensemble alignement. Région : BRETAGNE Lieu dit : Kerbougnec Commune : SAINT-PIERRE-QUIBERON N° de site : 56-234-008 AP Parcelles : domaine maritime de
RAP02135.pdf (les demeures aristocratiques de la cité des vénètes. rapport de prospection thématique.)
  • 56
  • (parcelles 86, section AC ; parcelles 70a 71 72a, 73, 167 et 396, section ZE) ARRADON (Morbihan) cadastre de 1983 section AC et ZE - échelle de l/2000 ème . 108 i 1 VILLA DE MANE-BOURGEREL (56 003 002 AH) f ARRADON - MORBIHAN) A partir des carnets de fouilles de l'archéologue
  • . LA VILLA DU LODO (56 003 003 AH) (ARRADON - MORBIHAN) La villa du Lodo est sans nul doute avec celle de Kerran la plus connue de la cité des Vénètes. L'érosion marine a fait disparaître depuis les fouilles de 1856-1857 le mur sud des pièces 5, 9 et 12 ainsi que la pièce 6 du
  • Modification Af. J",-C.) ASiCMéaLO &i QO Eî OU HO *8iH4tf MORBIHAN o LE H É Z O ( MORBIHAN ) SECTION FEUILLE A N°1 Feuille dressée en 1844, revisée pour 1950 Edition à jour pour 1984 Echelle 50 4-0 —^5 h h de 1 / 1000 - 56 O 084 \ too .M . 50 o LE HÉZO A1 LA
  • VILLA DE LA POINTE DE LA GARENNE (56 084 002 AH) (LE HEZO - MORBIHAN) Introduction : La campagne de prospection menée pendant l'année 2003 sur le site de la villa galloromaine de la pointe de la Garenne (56 084 002 AH) dans la commune du Hézo, célèbre pour ses plaques de schiste
  • colonne engagée, lors des récentes fouilles à la villa de Mané-Véchen à Plouhinec. Environnement archéologique : A 500 m des vestiges gallo-romains de la pointe de la Garenne a été découvert un souterrain de l'Age du Fer (site 56 084 001 AH) (parcelle 112, section Al). Il témoigne
  • de la commune du Hézo, 1845. Rialan indique un autre site, matérialisé par des fragments de tuiles, dans le bourg du Hézo (site 56 084 003 AH), correspondant peut-être à une dépendance de la villa. Celle-ci se développe à peu de distance de la voie romaine de Vannes à Port
  • d'identifier les campagnes de construction et de réfection. 001 \ 002 003 004 I ~3 7 1 005 1 006 007 \ 008 009 Le Hézo - Pointe de la Garenne (56 084 002 AH). Mobilier céramique découvert dans la parcelle 206. 001, céramique « à l'éponge » ; 002-004, terra nigra ; 005
  • , céramique commune claire ; 006-007, céramique commune sombre ; 008, mortier; 009, peson (?). o 1 Description et étude des céramiques de la parcelle 206 du site de la Pointe de la Garenne (56 084 002 AH - Le Hézo) 001 : bord de jatte de forme Raimbault V en céramique «à l'éponge» orné
  • différentes catégories de céramique. Description et étude du mobilier lapidaire de la parcelle 206 du site de la Pointe de la Garenne (56 084 002 AH - Le Hézo) Elément d'opus sectile : triangle avec un angle biseauté en schiste noir (ph. 05). Dimensions : L. 12,5 cm x 1. 4 cm x Ep. 1 cm
  • \ / ! 001 003 002 008 009 0 1 Le Hézo - Pointe de la Garenne (56 084 002 AH). Mobilier céramique découvert dans les parcelles 24-25. 001, céramique marbrée ; 002, céramique commune claire ; 003, céramique commune sombre ; 004, céramique commune claire ; 005-009 céramique commune
  • sombre 5 cm 010 011 012 013 f 015 014 0 1 016 Le Hézo - Pointe de la Garenne (56 084 002 AH) Mobilier céramique découvert dans les parcelles 24-25. 010, céramique commune sombre un, mortier ; 012, 013, amphores ; 014-016, céramique commune sombre modelée 5 cm Description
  • et étude des céramiques des parcelles 24 et 25 du site de la Pointe de la Garenne (56 084 002 AH - Le Hézo) 001 : bord de coupe à collerette en céramique marbrée (forme Raimbault VI) terminée par une lèvre arrondie légèrement épaissie située dans le prolongement de la panse. DL
  • o 1 008 Le Hézo - Pointe de la Garenne (56 084 002 AH). Mobilier céramique découvert dans la parcelle 51. 001, sigillée ; 002, terra nigra ; 003, céramique à engobe micacé ; 004-007, céramique commune sombre ; 008 céramique commune claire. 5 cm Le Hézo - Pointe de la Garenne
  • (56 084 002 AH). Mobilier céramique découvert dans la parcelle 51. 009-016, céramique commune sombre; 017, céramique commune claire. Description et étude des céramiques de la parcelle 51 du site de la Pointe de la Garenne (56 084 002 AH - Le Hézo) 001 : mortier en sigillée à
  • Pointe de la Garenne (56 084 002 AH - Le Hézo) 001 : bord d'amphore Dressel 20 à lèvre triangulaire. La partie supérieure et interne du col présente une gorge une légère gorge destinée à retenir l'opercule qui fermait l'amphore. DL : 14 cm Pâte ocre rouge. Ce fragment d'amphore à
RAP02216.pdf (LE HÉZO (56). l'établissement gallo-romain de la pointe de la Garenne. rapport de prospection thématique et de sondages)
  • LE HÉZO (56). l'établissement gallo-romain de la pointe de la Garenne. rapport de prospection thématique et de sondages
  • 56
  • L'établissement gallo-romain de la pointe de la Garenne au Hézo (Morbihan) | DRAC-SRA site n° 56 084 002 AH - 8FEV. mi COURRIEK ^|VEE Rapport de prospection thématique et de sondages archéologiques (autorisations n° 2006-221 jusqu'au 31/12/06 et n° 2006-222 du 15/06/06 au
  • gallo-romain de la pointe de la Garenne au Hézo (Morbihan) site n° 56 084 002 AH Rapport de prospection thématique et de sondages archéologiques (autorisations n° 2006-221 jusqu'au 31/12/06 et n° 2006-222 du 15/06/06 au 15/07/06) DARE Sébastien Avec la collaboration de : TRISTE
  • l'autorisation de l'auteur. Photo de couverture : Vue du bâtiment à abside mis au jour dans le secteur H FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPERATION Site n° 56 084 002 AH Département : MORBIHAN (56) Commune : LE HEZO Lieu-dit ou adresse: Pointe de la Garenne - Pointe de Corn-er
  • archéologiques mis au jour et sondages effectués en 2005 et 2006 „ . , IJ TT' A A\ éch. : l/2000ème C.E.R.A.M. 2006 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 01 : Localisation des quatre secteurs fouillés en 2005 et 2006 sur le cadastre actuel de la commune du Hézo
  • : vestiges archéologiques mis au jour et sondages effectués en 2005 et 2006 éch. : l/2000ème C.E.R.A.M. 2006 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 01 : Localisation des quatre secteurs fouillés en 2005 et 2006 sur le cadastre actuel de la commune du Hézo (1984
  • - section A) et sur cliché aérien de l'IGN. éch. l/500e |'\ C.E.R.A.M. 2005 \ X ^ i > 1 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 02 : Plan d'implantation des sondages archéologiques des secteurs I et II sur fond cadastral (section A - 1984). sondage 1 : U.S
  • 1Sf 1 L 1 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 03 : Plan d'implantation des sondages archéologiques des secteurs III et IV sur fond cadastral (section A - 1984). les sondages 1 et 2, et dans un espace sans arbre pour le sondage 3. Ces contraintes
  • précision. T. M 6.33 •.- —■ ■ TA fiftH T. N. 6.36 I 2m éch. l/50e IN. î !8 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 04 : Secteur I : plan d'ensemble des structures. C.E.RAM.2006 8.00 m 1060 7.00 m JOOOQ_ JOODOO. )fOioQ)aiOOi 1DQOQOO 6.00 m 1m éch. : l/25e
  • C.E.R.A.M. 2006 5.00 m 8.00 m 7.00 m 1m 6.00 m ^^^1064 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 05 : Secteur I : élévations des murs 1060, 1061, 1062 et du massif de maçonnerie 1011. éch. : l/25e C.E.R.A.M. 2006 8.00 m 7.00 m 6.00 m Vue sud du comblement
  • intérieur du bâtiment 0 éch. : l/25e C.E.R.A.M. 2006 & 7.00 m 7.00 m 6.00 m 6.00 m 1023 lm Elévation est du mur 1010 et du massif de maçonnerie 1011 éch. : l/25e C.E.R.A.M. 2006 1 m éch. : l/25e C.E.R.A.M. 2006 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002 AH Fig. 06
  • et 0,035 m. TRISTE (A.), DARE (S.), La chapelle de Mangolérian à Monterblanc (Morbihan) : rapport de sondage, 2003 . 16 C z«u» D - 7r À• éch. l/50e LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002 AH Fig. 07 : Secteur II : plan d'ensemble des structures des sondages 1 et
  • construit en moellons de petit appareil liés par un mortier jaunâtre. Il est conservé sur une hauteur de 0,40 m. On remarquera le soin apporté à la taille des moellons 18 7.00 m 6.00 m LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002 AH Fig. 07 : Secteur II : coupes
  • . 2006 7.00 m : Elévation nord du mur 1511 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002 AH Fig. 09 : Secteur II : élévations des murs 1510, 1511, 1512, 1560 et 1590. Ï510 1 m éch. : l/25e C.E.R.A.M. 2006 C.E.RA.M. 2006 formant les chaînages d'angle (ph. 08). Les murs